1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

un climatiseur fonctionnant sans électricité

Discussion dans 'BlaBla' créé par ilfaitvraimentbeau, 25 Mai 2016.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 517
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  2. Etiennecnc

    Etiennecnc Nouveau

    Messages:
    32
    Inscrit:
    8 Novembre 2013
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    C'est pas con mais quand on comprime l'air elle chauffe et quand on la detend elle refroidit .
    C'est pas tout simplement une sensation de vent qui fait le "froid" ?
     
  3. f6exb

    f6exb Ouvrier

    Messages:
    295
    Inscrit:
    13 Juin 2013
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    Je ne comprends pas ce qu'apportent les bouteilles par rapport à la même plaque avec les trous seulement.
     
  4. zingilingiling

    zingilingiling Compagnon

    Messages:
    1 239
    Inscrit:
    20 Juillet 2007
    Localité:
    reunion <=> lyon
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    cela accélère la vitesse du courant d'air .

    Accouplé avec des bouteilles geler ou un draps mouillé pourquoi pas
     
  5. gégé62

    gégé62 Compagnon

    Messages:
    1 402
    Inscrit:
    26 Février 2013
    Localité:
    Harnes (Pas de Calais)
    Département:
    62440
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    C'est toujours intéressant d'explorer ce genre de chose et voir ce qu'il en est.
    Toutefois ne rêvons pas....si l'effet de refroidissement est réel, il est toutefois fort négligeable. Essayons de calculer l'ordre de grandeur.
    Le principe du calcul est le suivant:
    sachant que la vitesse de l'air est plus élevée dans le goulot qu'à l'entrée, la pression est donc un peu plus faible.
    Si on calcule la perte de pression, en appliquant la loi des gaz parfaits on peut en déduire son refroidissement.

    La forme conique des bouteilles favorise l'augmentation de vitesse de l'air, avec moins de pertes que s'il n'y avait que les trous.
    En négligeant les pertes par frottement de l'air dans les bouteilles, la vitesse de l'air est à l'inverse de la section de passage.
    Mais la vitesse de vent à l'entrée doit rester assez faible, et le goulot ne soit pas être trop petit, sinon la vitesse en sortie sera trop grande et négliger les frottements deviendrait illégitime... de plus l'air ne serait plus considéré comme incompressible (*) et le second calcul serait faux aussi.
    (*) on sait bien que l'air, comme tous les gaz, est compressible. Il s'agit simplement ici de dire que, comme la pression ne variera pas beaucoup entre l'entrée de la bouteille et la sortie, la variation relative de densité est négligeable. Cela nous permet d'écrire que le rapport des vitesses à l'entrée et dans le goulot est bien en rapport direct avec les sections de passage, et permet ensuite d'appliquer la loi des gaz "à volume constant" donc P/T= cte.

    Si on prend par exemple une section de goulot s= S/10 (S section bouteille) et une vitesse de vent de 3 m/s à l'entrée, on aura une vitesse de sortie de 30 m/s (plus de 100 km/h.....déjà on peut douter du fait d'avoir négligé les frottements....mais soit, continuons.
    L'air passe de 3 m/s à 30 m/s sans échange d'énergie mécanique (pas de ventilo, pas de turbine) donc on applique Bernouilli entre l'entrée et la sortie. Le théorème de Bernouilli dit simplement ici, dans les unités cohérentes, que ce qui est perdu (ou gagné) en pression est gagné (ou perdu) en vitesse. soit en Pascal: P + rho*V(2) = constante
    On trouve ainsi que la pression a diminué de 579 Pa. Soit 0.6% en relatif (1 bar voisin de 100000 Pa).
    Si on fait P/T = cte (toujours entre les conditions entrée et sortie goulot) pour 20°C à l'entrée cela nous donne un refroidissement de 0.6% de 293°K soit - 1.78 °K donc T2=18.22 °C.
    Mais ce n'est pas tout.
    Comme on ne peut pas tenir notre corps (grand) juste à la sortie d'un goulot (petit), l'air n'arrivera sur nous qu'après s'être "recomprimé" à la pression de départ, soit seulement quelques cm derrière la plaque.....les frottements que l'on a négligés dans le calcul ne manquant pas de compenser largement en terme d'échauffement le peu qui resterait de la diminution de température observée.

    Vu comme cela, il n'y a pas lieu de se précipiter pour découper des bouteilles vides.....
    Mais il fallait vérifier. Je ne pense pas avoir fait de grosse erreur.

    Il serait intéressant de mesurer la température à l'entrée bouteille et en sortie du goulot pour vérifier tout ça. On peut essayer un montage 2 thermocouples en série, la tension indiquera directement la différence des températures.
     
    Dernière édition: 25 Mai 2016
  6. Fran

    Fran Compagnon

    Messages:
    813
    Inscrit:
    19 Octobre 2012
    Localité:
    Arbois jura
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    salut

    un petit oubli dans le principe ?
    OK la détente d'un gaz le refroidi ; dans quelle grandeur ça reste a voir (plus haut)
    mais si l'air se comprime à l'entrée des goulots et donc s’échauffe . . mais faut bien refroidir les goulots non alors on remet en circulation les thermies extraites avec les "frigories" obtenues en égalité . pas sur d'une efficacités du montage a moins de ventiler les goulots et d'extraire cet air loin du " générateur de frais " ......
     
  7. gégé62

    gégé62 Compagnon

    Messages:
    1 402
    Inscrit:
    26 Février 2013
    Localité:
    Harnes (Pas de Calais)
    Département:
    62440
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    quel oubli ?

    je pensais avoir bien détaillé, pour peu qu'on prenne à lire le même soin que j'ai pris à écrire....:wink:

    le refroidissement par la détente, je l'ai calculé (en considérant pour faire simple une détente isochore réversible)
     
    Dernière édition: 26 Mai 2016
  8. coredump

    coredump Compagnon

    Messages:
    3 405
    Inscrit:
    8 Janvier 2007
    Localité:
    Côte d'azur
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    C'est uniquement l'effet de température ressentie qui explique l'effet fraîcheur. D'un pure point de vue thermodynamique la baisse de température est négligeable sauf à avoir un vent du diable.
     
  9. Fran

    Fran Compagnon

    Messages:
    813
    Inscrit:
    19 Octobre 2012
    Localité:
    Arbois jura
    un climatiseur fonctionnant sans électricité
    oui bien sur , et c'est bien pourquoi j'y ai mis un ?
     
  10. metalban

    metalban Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    24 Février 2011
  11. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 517
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  12. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 517
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page