1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Suspicion de mérule...

Discussion dans 'BlaBla' créé par Tier-I, 26 Juillet 2016.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Tier-I

    Tier-I Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    20 Novembre 2011
    Localité:
    MARCILLAT EN COMBRAILLE
    Département:
    03420
    Suspicion de mérule...
    Bonjour à tous,

    Ce forum n'est pas trop le lieu pour mon problème mais bon, vu les compétences qu'on y trouve, je me permets ce sujet.

    La maison secondaire de ma mère qui sert occasionnellement l’été à la famille semble être attaquée par la mérule, (plinthes explosées, traces de champignons...). Cette maison est dans un dép. qui n’a pas d’arrêté préfectoral pour la mérule.
    (Je n'ai pas de photo pour illustrer car pas d'APN avec moi et un TP n'en faisant pas...)

    J'avais connaissance du mot "mérule" sans savoir à quoi ça ressemblait. J'ai cherché sur le net afin de m'informer... Ce que j'ai lu m'a malheureusement confirmé que ça devait en être.

    D’après mes recherches, il faut faire diagnostiquer par une entreprise spécialisée. Ensuite, il faudrait faire une déclaration en mairie puis il faudrait faire traiter par une entreprise spécialisée...

    Si on fait faire un diagnostic et que le résultat est positif, sommes-nous obligé de faire une déclaration en mairie ? Sommes-nous obligés de faire le traitement ?


    Vu les coûts (jusqu’à 60 k€ pour une maison), je me demande s’il ne serait pas possible de faire le traitement soi-même en fonction des dégâts constatés en suivant l’évolution...


    Voilà mes interrogations en souhaitant que certains puissent me donner des pistes à suivre.



    Vous remerciant par avance.



    Thierry
     
  2. apprenti51

    apprenti51 Compagnon

    Messages:
    793
    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Localité:
    Ille et Vilaine
    Suspicion de mérule...
    bonjour
    je crains , que si tu fait faire un diagnostic ; par une entreprise " certifiee ", cette entreprise soit obligee de faire un rapport ; et la mecanique administrative ce mette en route , avec les consequences couteuse .

    a bientot

    apt
     
  3. jms

    jms Modérateur

    Messages:
    6 208
    Inscrit:
    15 Mai 2009
    Localité:
    FR 28
    Suspicion de mérule...
    Bonjour,

    Si tu as fait des recherches, comment n'as-tu pas lu ceci ??


    upload_2016-7-27_8-40-36.png
     
  4. jjdu33

    jjdu33 Compagnon

    Messages:
    1 057
    Inscrit:
    2 Janvier 2013
    Localité:
    F-33
  5. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 795
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Suspicion de mérule...
    Il faudrait déjà que tu soit sûr qu'il s'agit de mérule. On a tous été suffisamment harcelé par ces gens qui font du traitement de charpente et qui risquent fort de te balancer un devis sans rapport avec le travail à faire.
     
  6. phil135

    phil135 Compagnon

    Messages:
    951
    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Localité:
    france, essonne, nord
    Suspicion de mérule...
    le département n'est pas officiellement concerné ? tu es limitrophe d'un autre où le pb est avéré ?
    si tu es loin des zones mérule , un champignon filamenteux ça ressemble à un champignon filamenteux; je dirai que pour l'instant il reste un petit espoir

    l'effet pervers de cacher le pb est qu'à ce jeu la préfecture ne fera jamais rien

    de toute façon, si c'est bien la mérule en quelques années elle va détruire tout ce qui ressemble à du bois dans la maison: tu ne fais que repousser un peu la dépense

    plus tu traines pour traiter le pb, plus tu risques de transporter ce pb ailleurs , éventuellement dans ton habitation principale.
     
  7. Tier-I

    Tier-I Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    20 Novembre 2011
    Localité:
    MARCILLAT EN COMBRAILLE
    Département:
    03420
    Suspicion de mérule...
    (Merci aux modérateurs pour le déplacement. Je ne savais pas où poster)

    Bonjour et merci pour vos réponses.

    - Si JMS, j'ai lu cette obligation de déclaration (loi ALUR du 24 mars 2014). Justement, c'est cette déclaration qui fait peur car on ne maîtrise pas spécialement les obligations qui en découlent.

    - Merci jjdu33 pour ton lien que j'ai aussi vu lors de mes recherches. Ce lien ne dit pas si on peut traiter soi-même ou si on doit passer par une entreprise spécialisée...

    - Fred69, je suis quasi certain que c'est ce fléau vu la gueule des plinthes totalement explosées en petits parallélépipèdes... (photos à venir dès que je pourrais y retourner)

    - phil135, ni le département, ni les limitrophes sont frappés d'un arrêté. Pour ce qui est du champignon filandreux quel qu'il soit, il faut le traiter et d'après ce que j'ai lu, c'est le même traitement...
    Il est clair que la politique de l'autruche si on ne fait rien n'est pas la meilleure des solutions. Se taire mais agir au mieux de nos intérêts est demi-mal... encore faut-il que cette conduite border line ne nous entraine pas dans des galères supplémentaires, d'où mes interrogations du moment.

    Une chose est certaine, je ne vais par tarder à commencer les actions de ventilation et autres travaux d'approche.

    Ma demande principale est de savoir s'il nous est possible de faire le traitement par nous-même ?
    - Quels produits
    - quels matériels
    - quel modus operandi
    - quels risques
    Si on peut traiter nous-même, faire une déclaration en mairie après serait peut-être moins contraignante.

    Thierry
     
  8. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 795
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Suspicion de mérule...
    Mon avis:
    - Faire analyser un échantillon par un laboratoire compétant.
    - Il semble qu'il y ait des problèmes liés à la structure: isolation thermique, ventilation, humidité liée au sous sol et non maitrisée.
    Fred
     
  9. Tier-I

    Tier-I Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    20 Novembre 2011
    Localité:
    MARCILLAT EN COMBRAILLE
    Département:
    03420
    Suspicion de mérule...
    En continuant mes recherches, je suis tombé sur ce site http://www.merule-expert.com/

    Concernant les problèmes structurels, c'est certains, il y en a... bien que certains aient été résolus...
    Il s'agit d'une maison de 1912, carrée de 8,5 x 9 m de deux étages de 2,95 de hsp en ossature intérieure bois, le tout sur cave totale enterrée de ± 1,50.
    Cette cave à quatre soupiraux de 0,60 x 0,25, deux par côtés opposés. Elle est en terre battue argileuse. Avant 2007, cette maison n'avait aucune commodité sanitaire ou chauffage...
    - 2007, une fosse sceptique a été installée...
    - 2008 début des travaux avec débouchage d'un soupirail devant lequel était entreposé deux stères de bois. Évacuation de ± trois stères de bois pourri qui étaient entreposés dans la cave ! Raccordement des descentes de toit à une évacuation des eaux pluviales car avant, cette surface de 80 m² se vidait au quatre coins de la maison et il y avait jusqu'à 10 cm d'eau dans la cave !!
    - 2009 Mise en place d'une salle de bains avec wc. Pose d'un cumulus de 200 l dans un coin de cette pièce. Travaux de peinture, carrelage etc...
    On peut croire qu'il y a eu une amélioration...
    Là où il y a erreur, peut-être, c'est que ces installation ne sont pas hors gel en hiver. Donc, tout les automnes, je m’occupe de les vider dans les évacuations. Le ballon dans un bidon de 100 l qui se trouve dans la cave et je fais cinq à six navettes avec des seaux au fur et à mesure que le bidon se rempli. Pour limiter les risques due au grands froids qu'on a déjà connu, je bouche les deux soupiraux qui sont du côté tuyaux. L'été dernier, personne n'ai venu... Les soupiraux sont restés bouchés et 80 l d'eau sont restés dans le bidon...

    La mérule, on trouve mention de son existence dans la Bible où elle est dénommée « lèpre des maisons » et est considérée comme un châtiment divin ! La comparer à la lèpre n'est pas fortuit ; tout comme la maladie, le champignon contribue à la destruction de son hôte et est fortement contagieux. Pour s'en débarrasser, la Bible préconise le passage d'un prêtre dans la maison infestée.

    La maison s'est-elle sentie abandonné et se serait-elle "vengée" ?

    Thierry
     
  10. ZZR1100

    ZZR1100 Apprenti

    Messages:
    104
    Inscrit:
    12 Février 2013
    Suspicion de mérule...
    Le mérule n’est pas très courante.

    Et dans ta région, ce n’est pas un champignon endémique.

    Les termites sont plus à craindre.


    Si mérule il y a, elle n’est pas arrivée comme cela …, ton tas de bois, s’il vient d’une région sensible, pourrait être la source ton infestation, mais est-ce bien elle ?

    Tu as la solution de faire analyser un échantillon, ce qui serait un premier pas.

    Ensuite, et cela serait urgent, assainir et ventiler la maison, aérer un max, c’est la première attitude à avoir.

    Une pompe, en relevage de ta cave, serait à installer rapidement et te donnerait une certaine tranquillité d’esprit.

    Ton premier souci est de traquer l’humidité, celle-ci, sur une construction ancienne peut provenir de plusieurs points : un enduit de mur poreux, fatigué, par exemple, des fuites dans la toiture, des chéneaux bouchés, …

    La cave est un problème un peu différent.

    Anciennement, les constructions étaient pérennes, nos anciens savaient composer avec les éléments et les matériaux, mais cela reposait sur une bonne aération.



    Élimine les bois attaqués, traite avec un xylomachin (au pulvérisateur, puis par injection, dans un second temps), pour les enduits, il y a les silicones qui améliorent les choses …, si tu ne comptes pas les reprendre dans les années qui viennent !



    Surtout, ventile ta maison, cela devrait s’assainir fortement.

    Pour l'hiver, et la mise hors-gel de la maison, je vidrais le ballon directement à l'extérieur (On est pas à 200 l d'eau près), par contre, je vidangerais les canalisations et je couperais l'eau.
    De la sorte, tu ne craindrais plus le gel et tu pourrais établir, en permanence une aération suffisante.

    Les champignons ne vivent que dans une athmosphère humide (et chaude, au besoin).
     
    Dernière édition: 27 Juillet 2016
  11. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 622
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Suspicion de mérule...
    Bsr ,

    Chez un copain , le sol de son vide sanitaire est aussi tapissé de mérule ,
    la maison est pourtant recente ( beton ) , humide surement , pas assez de ventilation , ni d'eclairage sans doutes ! ? .
     
  12. Tier-I

    Tier-I Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    20 Novembre 2011
    Localité:
    MARCILLAT EN COMBRAILLE
    Département:
    03420
    Suspicion de mérule...
    Le bois est du fruitier du terrain d'à côté et a été mis en 1980 environ et je l'ai retiré en 2008 pour assinir car il était pourri....
    La pompe aurait été utile avant 2008 car depuis cette date, les eaux pluviales sont envoyées dans le fossé de la route. Actuellement, il reste que les 80 l environ dans le bidon qui sert de vidange au cumulus.

    Quand je retournerais dans cette maison, je viderais ce bidon et je ferais une troué dans le mur de refend afin de favoriser le courant d'air entre les deux soupiraux. Je verrais aussi pour installer une VMI.

    En ce qui concerne l'analyse, j'ai trouvé un labo que j'ai contacté par mail. J'attends leur réponse.

    une photo de la maison, façade ouest. C'est cette face, côté gauche qui est touché.

    DSCF2265.jpg
     
  13. matocaz

    matocaz Compagnon

    Messages:
    909
    Inscrit:
    24 Janvier 2009
    Localité:
    Calvados
    Suspicion de mérule...
    Bonjour @Tier-I ,
    Je ne connais pas la configuration du terrain autour de la maison, mais la première impression en regardant la photo, est que la végétation "étouffe" la maison sur le côté gauche.
    Il faut optimiser au maximum la circulation d'air.
     
  14. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 795
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Suspicion de mérule...
    L'humidité provient généralement d'un défaut d'isolation ou d'une isolation thermique insuffisante. Il est rare que la toiture soit en cause (ça se vérifie), encore plus rare que des murs laisse passer l'eau. Question ventilation il faut rester dans le raisonnable soit 1 volume heure. Installer une VMC oui, mais ce n'est pas toujours simple dans un bâtiment ancien.
     
  15. Tier-I

    Tier-I Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    20 Novembre 2011
    Localité:
    MARCILLAT EN COMBRAILLE
    Département:
    03420
    Suspicion de mérule...
    Bonjour à vous et merci pour vos réponses.

    En effet, il y a une haie de noisetiers sur la gaughe qui est encore un peu plus dense aujourd'hui. L'élagage et une taille sévère est prévue à mon prochain passage.
    D'après ce que j'ai lu, ce serait plutôt le contraire... Une isolation trop parfaite sans VMC favorise l'humidité.
    Dans le cas présent, cette maison est saine de la toiture et des murs. Elle a une VMC "naturelle" par les jours existants aux menuiseries et aux quatre cheminées placées dans chaque pièces.
    Je pense que les soucis d'humidité viendraient :
    - d'un manque de visite durant ces deux dernières années
    - des deux hivers inexistants que nous venons d'avoir
    - du bouchage des deux soupiraux gauches
    - du bidon de 80 l d'eau du ballon
    - des arbres côté gauche
    - des remontées capillaires du sol de la cave qui est en argile et qui est toujours humide dans cette partie.
    J'ai parlé d'une VMI. Il y a des VMI (Ventilation Mécanique par Insufflation) spéciales cave. L'air est pris à l'extérieur, réchauffé par une résistance ou pas et insufflé dans la cave. Cette surpression assèche et favorise le renouvellement de l'air. La VMI® Ventilairsec est énergivore, installée que par des techniciens et par conséquent coûteuse (2 à 3 k€ d'après le net). Unelvent à un caisson vendu en GSB par exemple pour ± 400 €.

    Voilà les dernières précisions que je peux apporter.
    Cela ne résout pas encore la faisabilité du traitement mérule par mes propres moyens modestes...

    @ suivre.

    Thierry
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page