1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Surfaçage de tôle et deformation

Discussion dans 'Fraisage' créé par spirozz, 21 Avril 2012.

  1. spirozz

    spirozz Nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    14 Août 2008
    Surfaçage de tôle et deformation
    Bonjour,

    Je voudrais connaitre votre retour d’expérience sur le surfaçage de tôle de grande dimension 400x450x20 en acier type c35.

    Pouvez vous me dire si les déformations dues aux fibres et contraintes de la matiere sont importantes ?

    Un recuit de stabilisation élimine t'il réelement toute les contraintes et le produit devient-il stable ?

    Merci
     
  2. constructor

    constructor Ouvrier

    Messages:
    285
    Inscrit:
    27 Février 2011
    Localité:
    AUVERGNE
    Surfaçage de tôle et deformation
    Salut,

    d'après ma petite expérience récente, la déformation pour ta plaque pourrait atteindre un dixième de mm par face, le plus simple serais de faire les passes d"ébauche sur les deux côtées, puis sans contraindre trop fortement ta plaque finir avec quelques dixièmes de réservés chaque face.
     
  3. Yakovlev55

    Yakovlev55 Compagnon

    Messages:
    2 899
    Inscrit:
    22 Janvier 2011
    Localité:
    F-67150
    Surfaçage de tôle et deformation
    Salut, outre les contrainte du métal (qui n'a pas de fibres..) il est très délicat de brider une tôle sans la déformer , il ne faut pas non plus qu'il y aie le moindre échauffement pendant le surfaçage, en tout cas, je te promet bien du plaisir pour cette opération.
    Cordialement
    Martin.
     
  4. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Surfaçage de tôle et deformation
    Je rejoins yakovlev55,
    Le métal est une matière isotrope .

    Dans les cas courants, le bridage se fait sur une table magnétique pour répartir au maximum l'effort de "serrage" après 20mm d'acier ça devrait plutôt bien se comporter même si le C35 n'est pas spécialement "dur"

    Pour une épaisseur de 20mm, on trouve quand même entre 600 et 900 MPA
     
  5. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 356
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
    Surfaçage de tôle et deformation
    mouaif...
    source wiki :"Un matériau est dit isotrope si ses propriétés mécaniques sont identiques dans toutes les directions. On considère généralement les métaux comme étant isotropes statistiquement, c’est-à-dire à l’échelle macroscopique. Cependant après certains procédés de fabrication comme le laminage ou le forgeage, un acier devient anisotrope. "
     
  6. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Surfaçage de tôle et deformation
    Pas faux,
    mais on ne parle pas de fibre comme dans le bois ou certains plastiques...

    Après il suffit de quelque heure au four pour faire un revenu de stabilisation.
    Si vraiment, il a des contraintes de planeité et tolerance très serré il faut stabilisé?
    Est ce le cas? Mistère et boule de gomme :mrgreen: sur dans du C35 qui reste un acier de construction
     
  7. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 178
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    Surfaçage de tôle et deformation
    bonjour,
    comme il à été dit, il n'y à pas/peu de contrainte sur se type de tôle (tant que l'on ne le chauffe pas, soudure...), mais les métaux sont de plus en plus "aléatoire" il y à un post qui l'explique très bien, donc il est fort celui qui peu te garantir les contrainte "restante"
    pour surfacer il faux "caler" cotés et dessous avant de brider.
    c'est pourquoi les machines outils sont souvent fait en "fonte" et stabilise au début les bloc de fonderie dégrossi était "enterre" pour attendre leurs stabilisation, maintenant il y à des procédé thermique...
    je ne pense pas qu'il soit possible de stabilise un bloc de C35 dans l'"absolu" (si il y à des différence thermique)
    mais de quelle précision parlé/cherchez vous? 0,1 0,01 0,001...
     
  8. spirozz

    spirozz Nouveau

    Messages:
    7
    Inscrit:
    14 Août 2008
    Surfaçage de tôle et deformation
    Merci pour toutes ces précisions, la planéité recherchée est de 0.1mm.
     
  9. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 178
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    Surfaçage de tôle et deformation
    surfaçage fraiseuse ok pour 0,1 (suivant la machine) mais tenu du 0,1 au différence de temps ? (je pense que cela passe, voir les autre retour !) pourquoi du C35 ? pourquoi pas de la fonte ! impossible de rigidifier en dessous ? (comme les alvéoles d'un marbre fonte)
     
  10. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Surfaçage de tôle et deformation
    0.1 ca ira a moin qu'il n'est pas de chance genre il est au micron en limite haute et basse ^^ et un delta temperature important
     
  11. zerutoki

    zerutoki Guest

    Surfaçage de tôle et deformation
    une petite bidouille,les fraiseurs que j'ai vu "coller" avec du double-face (pas du bricodépot...)les pieces sur la table,cela permet de faire un surfacage sans trop contraindre la plaque.
    Je vous cache pas qu'il faut y aller mollo,mais ca marche.
     
  12. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Surfaçage de tôle et deformation
    Il y a aussi la table aspirante ( effet ventury)

    Et a base de froid qui "gele" la piece a brider.

    Mais bon...

    Le plus simple, c est bridage et au fur et a mesure tu deplaces les bride.
    En maintenant tjs 3 brides pour eviter tout deplacement de la piece et d avoir un changement de reference.
     
Chargement...

Partager cette page