1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Stator en poudre

Discussion dans 'Autres opérations' créé par dotrick, 6 Février 2015.

  1. dotrick

    dotrick Apprenti

    Messages:
    110
    Inscrit:
    6 Juillet 2013
    Localité:
    Montréal
    Stator en poudre
    Bonjour,

    Il existe des techniques qui permettent de fabriquer des pièces en poudre de métal pour la réalisation de stator au lieu d'utiliser les traditionnelles laminations. Il y a certain désavantages avec cette techno, cependant pour les moteurs a flux axiaux, cette technique simplifie la réalisation.

    Exemple chez GKN

    J'aimerai savoir s'il est possible de réaliser des pièces en poudre de métal dans son garage?

    Merci! :-D

    Stator.gif
     
  2. Roland DENIS

    Roland DENIS Compagnon

    Messages:
    700
    Inscrit:
    9 Septembre 2010
    Localité:
    vendee
    Stator en poudre
    Bonjour ce que je connaissais de la technologie des poudre est très pointu et demande de l'énergie pour la pression c'est utilisée pour la compression des plaquettes de carbure de tungstène qui servent en usinage et pour certain métaux très très résistant ( je pense au rêne 91 ???? de disque de turbine ) très très coriace a usiner alors applicable dans son garage ?????????mais cela a du évoluer depuis
     
  3. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 308
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
  4. JieMBe

    JieMBe Compagnon

    Messages:
    1 151
    Inscrit:
    17 Mai 2009
    Localité:
    Maine et Loire
  5. lacier

    lacier Compagnon

    Messages:
    1 003
    Inscrit:
    23 Avril 2010
    Localité:
    Provence
  6. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Stator en poudre
    le but d'utiliser de la poudre est que chaque grain reste isolé , donc qu'il n'y ait pas de courant de foucauld comme dans du fer massif

    le frittage permet de faire du solide , mais fait autant de courant de foucauld que du massif , donc il est aussi simple d'usiner dans la masse pour les partie de circuit magnetique soumis a du champs continu

    la solution est donc tout simplement un melange de resine et de poudre de fer , ça a été utilisé avant la ferrite pour faire des bobine en haute frequence

    le probleme c'est que ça fait une multitude d'entrefer entre chaque grain : le flux magnetique passe donc beaucoup moins bien que dans du fer massif : ce n'est pas genant pour faire des inductance ou il faut de toute façon un entrefer : les self antiparasite sont souvent sur tore en poudre de fer : ce n'est pas forcement de la ferrite

    la solution classique de tole de fer empilé permet le passage du flux dans le bon sens presque aussi bon que si c'était massif et le feuilletage coupe bien les courant de foucauld

    le probleme est qu'il est difficile d'utiliser des empilage de tole pour un flux axial

    le flux axial est une fausse bonne idée : quand on cherche a l'ameliorer on fini par apprecier la solution classique des moteur a entrefer cylindrique tellement plus facile a construire

    enfin quand on voit realiser des alternateur a flux axial avec uniquement de l'air dans les bobine , y mettre de la poudre de fer et resine ne pourait qu'ameliorer un peu
     
  7. dotrick

    dotrick Apprenti

    Messages:
    110
    Inscrit:
    6 Juillet 2013
    Localité:
    Montréal
    Stator en poudre
    eh bien! :eek: Je ne m'attendais pas à autant de réponses! Réponses variées et constructives! Merci messieurs!

    Mon ami Moissan, c'est de la triche, vous devez être prof de moteur électrique! :?:

    Effectivement, il faut que le matériau limite les courants de Foucault pour éviter les pertes joules. L'empilage de laminations est fastidieux et je ne sais pas si c'est réellement faisable... Sur mon plan 3D c'est facile, mais lorsque je vais me retrouver avec centaines de bouts de tôles, ça m’inquiète. :???:

    La solution stator en poudre a été évaluée, on m'indique environ 10% de puissance en moins par rapport à une structure classique laminée. 10% de puissance en moins et moins de problème d'assemblage, je suis prêt à l'accepter.

    Ces pièces sont crées avec des presses de plusieurs tonnes (je ne retrouve plus l'article mais il me semble que c'est de l'ordre de 50T...) Je ne sais pas si c'est possible de créer un petit outillage mais plus je creuse le sujet moins je vois de possibilités... A moins qu'il existe des solutions miracles basse pression... :?: :?: :?:
     
  8. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 364
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Stator en poudre
    Juste pour information . Là où je travaillais nous avions une presse de 600 tonnes pour grossièrement agglomérer certaines poudres sans pour autant prétendre que ce fut en vue de frittage. Il s'agissait d'une "enceinte" remplie d'huile (spéciale évidemment) qui était comprimée par une pompe. La poudre était placée dans une capote anglaise et mise dans l'enceinte. Le mot qui me revient est une presse isostatique mais est ce le bon terme ?
    Stan
     
  9. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Stator en poudre
    le frittage de poudre est juste un moyen de fabrication de piece en acier ... aucune difference avec du massif usiné : le seul interet est un bas prix de revient pour de la grande serie ... aucun interet pour une construction unitaire

    on ne peut pas dire que les courant de foucauld reduiront la puissance de 10% dans tous les cas ... ça depend des dimension et de la frequence

    quand c'est petit et a basse frequence on peut faire avec des piece massive sans grande perte : cas des moteur synchrone de programateur , ou des dynamo de velo

    quand c'est plus gros des piece massive perdraient presque 100% de la puissance

    il y a une astuce : les alternateur d'eolienne pigot : presque tout le circuit magnetique ne passe que du champs continu : les 2 plateau tournant

    la seule partie qui voit du champs alternatif , c'est l'interieur des bobine : c'est une forme simple , on pourait y empiler des toles ... mais ça ferai un acrochage sur les aimant et on prefere ne pas mettre de noyaux du tout , ce qui est helas assez mauvais pour la performance

    dans les alternateur classique on ne met pas une bobine par phase : chaque phase est partagé entre un grand nombre d'encoche ... donc il y a moins d'accrochage sur les aimant ... cette facon de repartir le bobinage dans plusieur encoche est facile quand on met le bobinage dans le paquet de tole des moteur classique ... mais impossible avec les bobine moulé des pigot
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Tourblanche
    Réponses:
    88
    Affichages:
    21 283

Partager cette page