1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

soudure aluminium

Discussion dans 'Soudure, brasage' créé par cochet, 5 Juillet 2012.

  1. cochet

    cochet Nouveau

    Messages:
    13
    Inscrit:
    30 Juillet 2009
  2. the chamane

    the chamane Compagnon

    Messages:
    502
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    YONNE (sens 89100)
  3. cochet

    cochet Nouveau

    Messages:
    13
    Inscrit:
    30 Juillet 2009
  4. Juju63

    Juju63 Nouveau

    Messages:
    17
    Inscrit:
    30 Mai 2012
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    soudure aluminium
    Hello.
    Je ne connais pas ce poste précisément, mais si ma mémoire est bonne, il travaille en mode synergique... Donc pas de difficultés à priori.
    Que veux tu savoir?
     
  5. cochet

    cochet Nouveau

    Messages:
    13
    Inscrit:
    30 Juillet 2009
    soudure aluminium
    Bonjour et merci pour votre aide . Je veux souder de l'aluminium... et je peux faire varier éonorméments de pramètres Comme le temps du séquenceur si j'ai bien compris c'est le temps entre deux périodes du courant pulsé et jefais aussi varierl'intesité du séquenceur qui vari de plus ou moins 50% du courant de soudage. Si je me mets sur - 50 je vais avoir une periode avec le courant et consigne ou je depose une goute puis une periode avec un courant de 50 % plus faible qui me permet d'avancer un peu comme au tig .J'ai contater que je peux aussi me régler sur + 50 % et cette fois j'avance avec le courant de consigne et je dépose une goutte avec un courant de 50 % plus important .Mais quelle est la bonne méthode de réglage?
    Pour le début du cordon j'ai aussi le hot start et la j'ai le temps, l'intensité ou vitesse de fil et le courant de soudage... je dois faire varier quoi et dans quel ordre je suis tenté de réduire la vitesse de fil pour ne pas avoir trop de matière au depart mais comme je diminue l'intensité ele resulat n'et pas forcement bon il ne me reste plus que la tenssion mais ce n'est pas folichon si vous avez une méthode ? j'espère avoir ete clair .Bonne soirée JP
     
  6. Juju63

    Juju63 Nouveau

    Messages:
    17
    Inscrit:
    30 Mai 2012
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    soudure aluminium
    Salut.

    A mon sens, la bonne méthode quand on ne connait pas ce type de soudure, c'est de profiter des paramètres en synergie.
    J'ai à l'atelier le modèle précédent le tien. Pour les réglages de base, je laisse faire le poste. c'est amplement suffisant dans la plupart des cas, sauf lorsque l'on a affaire à des DMOS particuliers, ou dans le cas d'assemblages spécifiques (PF ou plafond).

    Il manque à ta description les paramètres de la soudure (épaisseur, position, nuance, destination).
    Je pense que tu as bien compris l'histoire de +ou- 50%, à toi de voir la méthode que tu préfères, sachant que la valeur du courant de consigne ne sera pas la même dans les deux cas. C'est le soudeur qui détermine ce qu'il préfère. En règle générale, je préconise de travailler plutôt en +50, ce qui permet une meilleure pénétration. Je conseille d'apprendre à souder plus vite avec plus de pêche.
    Pour le départ, j'aurais plutot tendance à mettre plus d'intensité. Si tu soudes en court circuit, tu peux aussi augmenter la tension pour approcher d'un mode de transfert globulaire. Le décapage de préparation (mécanique) doit être hyper soigné, surtout à cet endroit là...
    En semi auto, le début du cordon n'est jamais fantastique, sur des assemblages fortes épaisseurs avec des contraintes (ferroviaire par exemple) on commence et on termine les cordons sur des appendices que l'on tronçonne ensuite.
    Dans tous les cas, il est nécessaire de travailler avec des martyrs qui seront detruits (pliés, coupés, martelés, déchirés...) pour vérifier la validité de la méthode.

    J'espère avoir pu t'aider.
    Julien
     
  7. cochet

    cochet Nouveau

    Messages:
    13
    Inscrit:
    30 Juillet 2009
    soudure aluminium
    Merci pour les bons conseilles. En ce qui concerne la préparation je dois avouer avoir sauté l'opération non pas par négligence mais simplement car je ne savais pas... Que faut-il faire ? Je suppose bien dégraisser les pièces et un petit coup de ponceuse pour enlever la couche d'Alumine? Bonne soirée JP
     
  8. Juju63

    Juju63 Nouveau

    Messages:
    17
    Inscrit:
    30 Mai 2012
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    soudure aluminium
    Oui, il faut aussi s'assurer de l'absence d'humidité, exclure absolument le trichloréthylène pour le nettoyage, je travaille avec de l'acétone.
    Il faut aussi soigner la protection gazeuse, buse nettoyée et maintenue en ordre, ne pas être radin sur le débit d'argon (qualité 4.6 ou 5) surtout en bout de cordon BW où la soudure à tendance à noircir et à être moins fluide.
    Effectivement un coup de ponceuse fera du bien, à condition d'utiliser un abrasif neuf ou dédié à l'alu. Pas de bidule entamé qui a servi on ne sait où...
    Gaine nylon et tube contact en état bien entendu.
    Bonne soudure .
    Julien.
     
  9. JASON

    JASON Compagnon

    Messages:
    863
    Inscrit:
    14 Novembre 2010
    Localité:
    MARSEILLE
    soudure aluminium
    Bonjour,

    Le solvant préconisé pour la soudure argon est l'acétate d'éthyle si mes souvenirs sont bons ? (Mais ça sent mauvais...)

    JASON
     
Chargement...

Partager cette page