1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Soudeuse ARO D2

Discussion dans 'Demandes de manuels et documentations de machines' créé par MARECHE, 2 Janvier 2012.

  1. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Soudeuse ARO D2
    Bonjour,
    Ayant récupéré une pince à souder ARO D2, je suis en train de recabler la boite de commande qui m'a l'air assez trafiquée et incomplète, les fils sous caoutchouc sont morts et, si quelqu'un avait un schéma, ce serait utile, et en particulier la valeur du potentiomètre et où il se branche ( pièce manquante) A cette époque, pas de transistors, des condensateurs et un relais polarisé à deux contacts de repos, mais déjà un transformateur d'intensité et des ponts redresseurs au sélénium. J'évalue la période années 50 - 60.
    Merci beaucoup
     
  2. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Soudeuse ARO D2
    Bonjour,
    Ca y est, j'ai à peu près compris: le montage a la structure suivante:
    Le contact de pince envoie le 220 volts sur un gros relais de puissance qui est coupé par un petit relais de commande après un certain temps. Le contact correspondant est protégé par une résistance 300 ohms en série avec un condensateur 0,1 microfarad. Aux bornes de la bobine des condensateurs de 100 ou 300 microfarads qui sont déchargés dans une résistance de 100 ohms dés que le relais colle. Cet ensemble est alimenté par deux sources, l'une est un petit transformateur en série avec la bobine de relais principal, pont redresseur sélénium. L'autre soit un transformateur alimenté par le contact de pince, soit un transformateur d'intensité mesurant le courant primaire de la pince et refermé au secondaire sur 1800 ohms, puis redresseur. Donc entre ces alimentations et le relais il faut une impédance, j'ai donc mis là le potentiomètre 10 kiloohms, je pense que 4,7 kiloohms sera mieux.
    Les ponts sélénium étaient vieillis, je les ai remplacés par des siliciums. J'ai changé les condensateurs chimiques, mais les composants ayant évolué, pour qu'ils occupent la même place j'ai dû utiliser des 350 volts (problème de fixation!). Le montage fonctionne maintenant.
    Salutations
     
Chargement...

Partager cette page