1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Retailler une lime !!!

Discussion dans 'Outils et accessoires' créé par daniel g, 26 Janvier 2015.

  1. daniel g

    daniel g Compagnon

    Messages:
    1 273
    Inscrit:
    17 Mars 2009
    Localité:
    Nord Orléans
  2. ppt

    ppt Compagnon

    Messages:
    1 881
    Inscrit:
    10 Septembre 2008
    Localité:
    Lyon, France
  3. yska

    yska Nouveau

    Messages:
    15
    Inscrit:
    14 Septembre 2013
    Localité:
    Strasbourg
    Retailler une lime !!!
    Un plongeon rapide et succin (20à 30 sec env) dans un bain de perchlorure de fer (20Ù%)
    Ça peut marcher sur une râpe (les piquées main valent la peine), sur une lime fine, c'est moins sûr.
     
  4. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 011
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Retailler une lime !!!
    dans des vieux livre de technologie je voyais que les lime etaient refaite plusieurs fois : meulé pour faire disparaitre les dents ... chauffé au rouge pour etre forgeable ... martelé avec une machine speciale pour faire les nouvelle dent , trempé , recuite revenue , et bonne comme des lime neuve ... a chaque fois la lime devient plus fine de quelques mm

    mais c'était un autre siecle que je ne connais que par les livres ... je n'était pas né !

    edit : je confond toujours recuit et revenu , sauf que recuit c'est chauffer fort pour rendre completement mou ... revenu c'est pour reduire la dureté excèssive de la trempe a la dureté utile

    pour repondre a ce qui vien d'etre ecris : trenper dans un acide ne fait pas d'affutage : ça attaque en priorité les pointes ... donc arondit tout et rend la lime bonne a rien

    pourtant j'ai deja entendu parler d'affutage chimique ou electrolytique : de procedé d'attaque de metaux ne detruisant pas les tranchant ... mais je n'ai pas connu l'astuce qui rend cela possible ... je ne suis même pas sur que ça soit possible , ce qui m'a été dit était peut être une connerie
     
  5. daniel g

    daniel g Compagnon

    Messages:
    1 273
    Inscrit:
    17 Mars 2009
    Localité:
    Nord Orléans
    Retailler une lime !!!
    Voilà ce que j'ai fait sur une lime douce et une demie douce, les photos ne parlent
    pas beaucoup :

    Cette lime était avec l'usage devenue une vraie savonnette.
    A1.JPG


    A2.JPG A3.JPG


    Voilà l'outil qui va bien :


    A4.JPG


    Un grattoir réalisé avec une pastille carbure en forme de losange et réaffûtée.


    A5.JPG


    Même sur une lime de bonne marque, on sort des copeaux.
    Après, c'est comme tous les usinages, il faut respecter le bon angle.
    Sur la lime douce de 100, une face se travaille en 1/4 d'heure.

    Bon, je n'ai pas fait une lime neuve, mais elle a retrouvé du mordant.

    Voilà c'est un essais tout frais de cet après midi ... :)

    Daniel
     
  6. p-mick

    p-mick Compagnon

    Messages:
    1 112
    Inscrit:
    25 Février 2008
    Localité:
    Hettange-Gde 57330
  7. daniel g

    daniel g Compagnon

    Messages:
    1 273
    Inscrit:
    17 Mars 2009
    Localité:
    Nord Orléans
  8. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 011
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Retailler une lime !!!
    je le comprend a peu près mais sui incapable de le traduire correctement

    j'y ai cherché la composition du bain d'electrolyse mais ne trouve rien de precis : je ne vois que ça
    acide sulfurique dilué ? ce n'est pas très precis ... c'est vraisemblable : l'acide sulfurique suffisament dilué n'attaque pratiquement pas le fer : il faut le passage de l'electricité pour l'aider
     
  9. yska

    yska Nouveau

    Messages:
    15
    Inscrit:
    14 Septembre 2013
    Localité:
    Strasbourg
    Retailler une lime !!!
    Je ne comprends pas bien pour quelle raison l'acide attaque en priorité les pointes.
    Il agit selon moi partout ou il est en contact avec le métal et non pas, comme la foudre, autour des pointes. Il ne peut être sélectif que si une partie de l'objet est masqué. C'est un des principes utilisés en gravure à l'eau forte.
    Cela étant je n'ai pas essayé cette méthode, pas plus qu'un autre d'ailleurs. Je me suis contenté de rapporter ce que j'ai lu ailleurs.
     
  10. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 011
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Retailler une lime !!!
    quand l'acide attaque il se sature et attaque moins vite sauf si il se fait remplacer par de l'acide neuf

    dans le fond des creux la saturation est plus rapide , donc le fond des creux se fait attaquer moins vite que le sommet des dent ou il y a plus d'acide disponible

    donc une attaque par n'importe quel acide sans astuce particuliere ne m'inspire pas beaucoup

    reste a connaitre les astuce pour faire une vitesse d'attaque bien constante des creux aux pointes qui pourrait etre un moyen d'affutatge

    l'electrolyse peu apporter une maitrise de la vitesse de gravue , mais attention on fait aussi du polissage electrolytique : c'est donc un cas ou obtient volontairement une attaque plus rapide des pointes que des creux : l'inverse de l'affutage ... on peut donc faire n'importe quoi et le contraire : il faudrait connaitre les bonne methodes

    le coup de gratter avec un outil carbure est peu etre lent mais me parais quand même le moyen le plus sur

    surtout que quand une lime ne mord plus elle n'est pas forcement usé mais souvent simplement encrassé : passer un outil pointu entre les dent fera a la fois decrassage et affutage
     
  11. daniel g

    daniel g Compagnon

    Messages:
    1 273
    Inscrit:
    17 Mars 2009
    Localité:
    Nord Orléans
    Retailler une lime !!!
    Bonsoir

    Si on regarde le schéma du pdf, la position de la lime parallèle à l'anode et à la cathode, il est possible
    que le métal enlevé, le soit que sur le "dos" de la dent.
    Enfin, c'est ce que j'imagine !!!!!

    Daniel
     
  12. rebarbe

    rebarbe Modérateur

    Messages:
    3 425
    Inscrit:
    24 Juin 2009
    Localité:
    91
    Retailler une lime !!!
    Les anciens trempaient leur lime dans de l'acide nitrique, un trempage rapide et rinçage soigné au bicarbonate de soude dilué.
    Ca redonnait un peut de mordant.
    Je n'ai jamais essayé perso, si quelqu'un veut se lancer...
     
  13. Albert le Belge

    Albert le Belge Compagnon

    Messages:
    1 466
    Inscrit:
    5 Janvier 2013
    Localité:
    Tirlemont Belgique
    Retailler une lime !!!
    Bonjour,
    Je ne vous aiderai pas directement pour le re taillage,
    Mais il est certain que laisser agir "librement" un acide ne devrait pas donner de très bons résultats.
    par contre le "guidage" électrique peut certainement modifier la donne.

    Comme annoncé, je ne fais pas avancé le sujet, mais je peux quand même l'étoffer un tout petit peu:

    J'ai vu tourner cette machine ! Il en existait un exemplaire à l'Université Paul Pastur à Charleroi (Belgique) ou j'ai fait une partie de mes études dans les années 60 du siècle dernier :lol:
    Les limes usées ou mal traitées par les élèves étaient recyclées.
    Il faut croire que les cours étaient bien donné car je me souvient encore parfaitement de cette leçon de technologie.

    Les limes subissaient un recuit (oui oui j'ai bien dit recuit, que l'on pourrait aussi nommer "normalisation" ) afin de pouvoir les usiner à moindre frais.
    Ensuite elles étaient soit simplement amincie où, ayant atteint une épaisseur insuffisante, ramenée à la taille standard inférieure.
    la machine qui taillait les dents ressemblait à une presse à très faible course et l'outil était un simple burin à froid. à chaque remontée la table avançait de la valeur d'une dent c'est donc en réglant cette avance que l'on pouvait fabriquer toute les sortes de limes.
    Il fallait donc quatre passes pour produire une lime plate à double taille.
    Elles subissaient ensuite à nouveau une trempe pour leur rendre leur dureté elle passaient ensuite un court instant dans l'acide nitrique chlorhydrique (j'ai souvent confondu les deux désolé. ce dernier n'attaque pas l'acier) pour enlever les résidu de surface du à la trempe et pour terminer, une passivation de cet acide au bicarbonate de soude .
     
  14. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 011
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Retailler une lime !!!
    toute information est bonne a prendre ! apres formage a froid et trempe il y avait une etape de traitement a l'aide nitrique

    donc un traitement a l'acide peu ameloirer le tranchant même d'une lime qui vient d'etre trempé

    autre façon de voir : traiter a l'acide une veille lime sale avec de la cochonerie qui empeche l'acide de creuser le fond des dent sera une catastrophe ... commencer par gratter toutes les dent une par une pourait etre completé par un rapide traitement a l'acide
     
  15. Albert le Belge

    Albert le Belge Compagnon

    Messages:
    1 466
    Inscrit:
    5 Janvier 2013
    Localité:
    Tirlemont Belgique
    Retailler une lime !!!
    Je me permettrai un petit correctif sur cette conclusion.

    Tout d'abord, j'ai personnellement commis une petite erreur, le décapage se faisait à l'acide chlorhydrique (qui n'attaque pas l'acier) qui n'avait pour but que d'éliminer les résidus de surface du au traitement thermique.

    Pourquoi aller attaquer à l'acide une arête toute fraîche qui vient d'être taillée ?
     
Chargement...
Articles en relation
  1. papeteme
    Réponses:
    11
    Affichages:
    1 174
  2. Chevreuil
    Réponses:
    18
    Affichages:
    1 634
  3. jeff33
    Réponses:
    3
    Affichages:
    721
  4. jeff33
    Réponses:
    4
    Affichages:
    994
  5. ronparchita
    Réponses:
    4
    Affichages:
    1 016

Partager cette page