1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

[résolu] Problème théorique de lubrification

Discussion dans 'Supports, lubrification, peinture, entretien' créé par baboon21, 2 Décembre 2014.

  1. baboon21

    baboon21 Apprenti

    Messages:
    163
    Inscrit:
    22 Juillet 2014
    Localité:
    Liège
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Bonjour tout le monde,

    Je ne savais pas vraiment ou poster mon problème, donc j'espère être dans la bonne section.

    Je poursuis des étude d'ingénieur industriel et dans notre cours de conception des machines, nous devons faire l'analyse d'un réducteur à 3 étages.

    Cependant j'ai un petit problème concernant ce que notre professeur nous à dit ...
    La machine est un réducteur de 90kW avec une réduction de 1:113,6. La machine est lubrifiée par bain d'huile.
    Ce réducteur est tiré d'un catalogue SKF mettant en exergue l'usage de leur roulement. Le plan d'ensemble tiré de ce catalogue est donc selon moi pas forcément complet ce qui peut créer certaines confusions.

    Selon mon professeur le niveau d'huile dans la machine est celui de la ligne mauve et celui de la ligne bleu .
    La ou je suis pas d'accord c'est que pour moi la ligne bleu est trop basse pour pouvoir lubrifier correctement les organes mécaniques situés plus haut et que pour pouvoir faire le niveau de la ligne mauve .... il faut être vachement fortiche selon moi. De plus la ligne mauve ne permet pas la lubrification de l'étage de sortie.

    Ce qui me semblais le plus logique était un niveau tel que celui indiqué par la ligne rouge. Pour avoir ce niveau dans les deux "poches" du carter il manque une ouverture dans la cloison centrale (lignes vertes). Pour vérifier le niveau de cette ligne rouge, on fait un peu comme dans les boites de vitesses de voiture. On ouvre le bouchon situé dans le flasque de gauche, et celui du dessus, on remplis jusqu'a ce que ça coule par le bouchon du flasque.
    Pour ne pas avoir trop d'huile dans le carter, pour moi, ce dernier aurait une forme cylindrique.

    Dans le flasque de droite, les roulement sont difficilement accessible et sont donc, pour moi, lubrifier par graisse. La bride de positionnement est munie de collerettes permettant de contenir la graisse (orange). Or, toujours selon mon prof ces roulements sont aussi lubrifier par huile ...


    Je suis un peu perdu face à la façon dont le professeur entrevois la machine ..
    De plus sur la machine on peut entre-voir des joints nilos (pas sur que ça s'appelle comme ça), indiqués par les flèches noires. Je pense que celui indiqué par la flèche du bas, sert à retenir l'huile lors de la mise à niveau (étanchéité à l'huile pas critique vu que cela ne sert qu'a un moment très cours de la machine). Quant au deuxième, je ne sais pas trop quoi en penser, à cet endroit de la machine, les projection sont faible vu que l'on arrive en fait de réduction (13.2 tour/min) donc peux de chances que des projections atteignent le roulement. Cependant une lubrification par graissage à cet endroit me semble un peu farfelu :homer: .


    Bref je voulais savoir ce que vous en pensiez, si ma vision des choses est erronée ou si il y a d'autres possibilités que je n'ai pas vraiment vues.


    Merci d'avance ,
    Mehdi



    lub.jpg
     
  2. Maxou

    Maxou Compagnon

    Messages:
    1 063
    Inscrit:
    7 Juin 2008
    Localité:
    picardie (Noyon) Oise
    Projets:
    restauration motos
    Département:
    60400
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Bonsoir

    L'huile passant au roulement le niveau ne peut être que la ligne mauve pour la bleue je pouffe!
    et pour le haut le barbotage va faire le reste ! l'huile va monter tt seule.
    ;O))
    Cdt.
    Max
     
  3. max91800

    max91800 Apprenti

    Messages:
    199
    Inscrit:
    22 Février 2013
    Localité:
    boussy st antoine
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Bonsoir,

    Pour moi le niveau est celui de la ligne mauve, le roulement du dessus ne tournant qu'à faible vitesse la lubrification par projections doit être suffisante.

    Max
     
  4. baboon21

    baboon21 Apprenti

    Messages:
    163
    Inscrit:
    22 Juillet 2014
    Localité:
    Liège
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Bonjour Maxou et max91800 et merci de vos réponses,

    Je conviens que la ligne bleue est aberrante ! Cependant comment expliquer la mise à niveau à la ligne mauve ?

    En admettant l'ouverture de la cloison par le passage en vert, je remplis, je remplis, puis une,fois a la ligne mauve comment vérifier que j'y suis réellement ? Le joint nilos empêche à l'huile d’accéder directement au bouchon de niveau, le seul passage visible sur le plan est celui de la petite gorge situé dans le carter à gauche de la ligne rouge.


    Sinon je suis d'accord avec ce que vous m'avez dit, le niveau idéal se situerait à mis hauteur du galet le plus bas. Mais d'un point de vue pratique, lorsque je veux faire la maintenance de la dite machine je ne vois pas comment y arriver directement vu qu'il y a ce fameux joint nilos (fléché noire du bas).


    Bref je suis d'accord que le niveau mauve serait meilleur, mais comment y parvenir ?

    Et une fois à la ligne mauve, le dernier étage de réduction ne touche plus l'huile donc comment avoir des projections ?

    Je ne remets pas en compte vos réponses, j'aimerais être sur de bien comprendre le fonctionnement de la machine.
     
  5. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Et le bouchon de remplissage en haut ?

    Mise à niveau en dégueulant à gauche, et remplissage à capacité connue à droite, deux types de lubrifiant différent ?

    edit... de toute manière, il y a un truc à considérer dans ce dessin: c'est pas une vraie coupe, sauf erreur ? voir les deux axes traversant le milieu

    re-edit... tes "joints", c'est pas des circlips et/ou des appuis par hasard ? ah ben non. Alors un mix de roulements graissés "à vie" étanches, déjà vu ça dans une transmission agricole: l'huile, c'est pour les pignons.

    Mais ça ma quand même l'air piégeux...

    a+
     
  6. PGL

    PGL Compagnon

    Messages:
    670
    Inscrit:
    29 Septembre 2014
    Localité:
    Toulouse
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Le roulement de sortie de boite est de la série 222..W33 c'est à dire avec des trous de lubrification percés dans la bague extérieure, il doit y avoir un trou dans le carter non représenté sur le plan qui lui amène l'huile par le haut.

    Pour le reste, il ne faut pas que les engrenages trempent trop dans l'huile sinon ça fait une sorte de mousse (principe des blancs en neige) et ça fait chauffer l'ensemble.
     
  7. Geoff'

    Geoff' Apprenti

    Messages:
    181
    Inscrit:
    7 Janvier 2014
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Faux plan de coupe, il y a deux arbres intermédiaire (l'un sur l'autre sur cette vue). Il faudrais avoir une vue plus complete pour la lub.
     
  8. baboon21

    baboon21 Apprenti

    Messages:
    163
    Inscrit:
    22 Juillet 2014
    Localité:
    Liège
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Bonsoir et merci pour vos réponses,

    En fait, notre professeur nous à donné le plan d'ensemble issu du catalogue SKF, le but est d'analyser le fonctionnement de la machine (schéma fonctionnel), analyse technologique (comment qu'on fé sk'on vient de dire dans le schéma), puis analyse des matériaux utilisés, ajustements, séquence de montage/démontage, entretien.
    Tout ça à partir d'un plan qui n'est pas complet. Le but est de stimuler notre esprit d'ingénieur, comment on aborde un problème et comment on doit le résoudre.

    Donc sur base de cet unique plan on doit pouvoir rédiger un rapport comprenant tout ces points. Si je me résous à vous exposer mon problème, c'est bien parce que j'ai essayé en vain de comprendre la machine et les moyens technologique mis en oeuvre, malheureusement nous n'avons pas eu de cours sur ces procédés.
    J'ai pourtant fait des recherches et voila plusieurs semaines que l'on tente, mon groupe et moi, de proposer des solutions à notre professeur, mais même lui ne semble pas comprendre la machine et refuse nos hypothèses.

    @Nikass : oui bouchon de remplissage par le haut, enfin c'est ce que j'en déduis pour une utilisation "classique" de la machine. Mais vu qu'il n'y en a qu'un, il doit servir pour remplir les 2 poches, normalement.
    Pour les joints nilos, ceux-ci constituent une bonne étanchéité à la graisse mais moins bonne à l'huile. Je me demande si avec le temps l'huile ne risque pas de laver la graisse ... Et pour la version "roulement graissé à vie" on verrait sur le plan le joint du roulement, on ne s'amuserait pas a rajouter un joint par dessus, donc je doute ...

    Oui je vois ce que tu veux dire, déjà proposé à mon professeur, et il c'est moqué de moi (voir PS' tout à la fin du message). Apparemment, ça n'a jamais existé cette méthode. Pour lui, tout les roulements sont lubrifié à l'huile dans cette machine. Dommage car cette solution me plaisait malgré ma crainte quant à l'étanchéité à l'huile du joint nilos.

    Je confirme, c'est piègeux! Et le prof nous fait tourner en rond en se contredisant et en refusant nos hypothèses.

    @ PGL : Le roulement de sortie est bien un de gamme 222..., c'est même un 22220 E (que signifie le E ?). Je comprends que le roulement soit lubrifié par un trou dans la bague extérieur et j'ai également supposé que le trou dans le carter ne soit pas représenté, cependant, pour moi les éclaboussures à cet endroits ne sont pas suffisant ( 13 rotations par minute). De plus le problème de niveau pour moi n'est pas encore claire pour que la grande roue de l'étage de réduction finale puisse projeter ces gouttelettes.

    En ce qui concerne la transformation de l'huile en mayonnaise (on comprend mieux comment on a bien pu inventé cette sauce !) c'est pour cela que j'imaginais un carter cylindrique, histoire d'avoir un volume d'huile plus faible par rapport à un carter "prismatique", pour une même ligne de niveau. Mais ça c'est mon esprit torturé qui me le dis, donc .... pas a forcément retenir comme étant une bonne idée.

    @ Geoff' : Oui plan de coupe particulier, néanmoins on comprend la profondeur grâce à une coupe local sur l'arbre 2 (le premier étant celui le plus à droite). l'arbre 1 et 2 sont sur un même plan verticale, en arrière par rapport au plan de l'arbre 3 et 4.

    Voilà, autant dire que vu la faible quantité de détails dont je dispose, mon groupe ne peut faire que imaginer des solutions, beaucoup on été refusés ... mais c'est compliqué de faire quelque choses sans plus de détails.



    PS': Voici un lien sur les joint nilos produit par SKF : joint nilos.
    Ils disent que ça résiste aux lavages haute pression, donc pour moi devrait pouvoir contenir la graisse pour le roulement de sortie sans qu'elle ne soit lavée par l'huile. Mais mon prof à refusé cette hypothèse car soit disant impossible ... et que ça ne se fait tout simplement pas !
     
  9. PGL

    PGL Compagnon

    Messages:
    670
    Inscrit:
    29 Septembre 2014
    Localité:
    Toulouse
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Le joint Nilos à été mis au point pour une protection mécanique dans les années 70, cela permet d'avoir le même effet que la protection Z que l'on trouve sur les roulements à une rangée de bille rigide (roulement classique type 6200)

    Le type E est un montage de cage en tôle en trois parties centrée sur la bague intérieure avec une bague acier entre les rouleaux. Il me semble que c'est une construction relativement récente, la construction classique c'est la CC et le montage pour les conditions difficiles c'est la CA avec baque en bronze pour les roulements de cribles.

    Pour en savoir plus http://www.skf.com/binary/57-29536/6100_EN.pdf
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  10. PGL

    PGL Compagnon

    Messages:
    670
    Inscrit:
    29 Septembre 2014
    Localité:
    Toulouse
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Je vais te donner une méthode que j'utilise quand j'ai rien de mieux.

    Tu imprimes le plan si possible en A3, en A2 c'est encore mieux et tu relèves les cotes sur le plan (plus le plan est grand plus c'est précis) la ref du roulement 22220 te donnant l’échelle (100 int. 180 ext 46 ep.) tu recalcules toutes les cotes.

    Pour t'aider tu prends les cotes des roulements dans les catalogues, c'est du standard et avec les engrenages tu fais des essais avec différents modules possibles( 2 2,5 3 4 etc..)pour retrouver les bonnes cotes.

    En fait ça tien du jeu de piste et de l’enquête, si vous êtes en groupe partagez vous le travail. Je pense que c'est ça que demande votre prof.
     
  11. baboon21

    baboon21 Apprenti

    Messages:
    163
    Inscrit:
    22 Juillet 2014
    Localité:
    Liège
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Bonjour, et merci PGL pour tes réponses,

    Effectivement il y a eu ce jeu de piste pour quelques pièces. Nous devions réalisé des plans de définitions pour certaines pièces mécaniques et nous avons procédés ainsi :)


    Je vous remercie pour le document sur le roulement ! des infos pratiques !

    Pour notre problème de lubrification je pense que je vais retenir la solution "agricole". Votre information sur le joint Nilos me réconforte quant à la capacité à protéger le roulement. Même si notre prof ne semble pas être d'accord, je pense que c'est la méthode la plus correcte .


    Merci pour tous vos messages!
     
  12. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    883
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Salut,

    Qui dit que le réducteur est dessiné en position de fonctionnement ?

    A+,

    RICO
     
  13. baboon21

    baboon21 Apprenti

    Messages:
    163
    Inscrit:
    22 Juillet 2014
    Localité:
    Liège
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Merci pour ta réponse RICO,

    On s'est également posé cette question, , mais si on tourne la machine dans tout les sens, aucuns sens de fonctionnement ne semble réellement être favorisé, si ce n'est celui présenté. Mais peut-être auriez-vous vu quelque chose qui nous a échappé ? Dans ce cas, je serais intéressé d'avoir un indice quant à la position privilégiée de la machine.
     
  14. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    Y'a une sorte de semelle, en bas...

    (ah, et puis edit encore: faudrait être salement bourré pour dessiner un truc qui ne soit pas dans sa position de fonctionnement !)

    Mais je crois qu'on est tous d'accord: dessin indicatif, pas du tout aux "normes" dessin industriel. Donc, effectivement, vous êtes sur un jeu de piste :) et le problème, ce n'est pas ce que dit le prof, c'est comment tu vas ramener ton argumentaire comme quoi il manque des infos, où, quand, et comment. C'est rigolo les études d'ingénieur, les vraies, hein :mrgreen:

    ça me manquerait presque...

    a+
     
  15. baboon21

    baboon21 Apprenti

    Messages:
    163
    Inscrit:
    22 Juillet 2014
    Localité:
    Liège
    [résolu] Problème théorique de lubrification
    Re: problème théorique de lubrification

    @ Nikass : J'avoue que le plus dur reste d'être convainquant quant à exprimer le fait qu'il nous manque beaucoup d'informations ! Je prends ton commentaire comme un encouragement :prayer: reste la meilleure partie, rédiger le rapport :lol:
     
Chargement...

Partager cette page