1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Reparer une pompe a eau de forage

Discussion dans 'Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs' créé par Anonymous, 11 Novembre 2011.

  1. Anonymous

    Anonymous Guest

    Reparer une pompe a eau de forage
    Avé à tous :-D

    Je viens de remplacer ma pompe de forage - elle a bien servi pendant plus de 12 ans journellement
    Il parait qu'on peut réparer ce type de pompe , je pense qu'il y a un problème électrique ( enroulement ? )
    Pour info il y a 3 fils d'alimentation vers le moteur via un condensateur - son alimentation est sous tension 220 volts
    Je mets deux photos de l'objet en question
    Si quelqu'un du forum a déjà réparé ce type de pompe
    Son expérience peut servir et m'aider avant tout démontage
    Merci pour vos réponses et votre attention sur ce sujet

    pompe forage a reparer.JPG
    ↑  la pompe en question


    plaque pompe forage.JPG
    ↑  plaque signalétique de la pompe
     
  2. James17

    James17 Compagnon

    Messages:
    550
    Inscrit:
    5 Décembre 2008
    Localité:
    Aquitaine
  3. Anonymous

    Anonymous Guest

    Reparer une pompe a eau de forage
    Bonjour James 17 :-D

    Elle ne tourne plus - bon elle donnait des signes de faiblesse ces derniers temps - et son débit était réduit - pour info elle est installée dans une veine d'eau de source a 12 m de profondeur - forage réalisé dans les règles de l'art par une entreprise spécialisée ici - donc j'exclus un colmatage de la pompe, je pense plutôt a un pb électrique
     
  4. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
  5. gatebois

    gatebois Ouvrier

    Messages:
    493
    Inscrit:
    14 Novembre 2008
    Localité:
    FR 83160 la valette du var
    Reparer une pompe a eau de forage
    Bonsoir
    Si c'est un probleme sur le moteur , la seule solution est de le remplacer.
    Vous n'avez aucun accés au bobinage qui est noyé dans de la resine et dans une chemise inox soudée et etanche.
    Si le rotor est bloqué, votre moteur a chauffé au dela des 200 degrés et la chemise du bobinage c'est dilatée par vaporisation de la resine.
    Ce type de moteur n'est pas reparable.
    Cordialement

    Gatebois
     
  6. catherina2

    catherina2 Nouveau

    Messages:
    1
    Inscrit:
    16 Avril 2014
    Localité:
    Paris
    Reparer une pompe a eau de forage
    Bonjour,
    Je penses bien que ta pompe etant donne que tu dis qu'elle a de l'age, il se peut aussi bien que le probleme peut provenir des enroulements.
    Si entre temps, tu as eu une suite a ton probleme, tu peux nous le faire partager.
    Merci
     
  7. chrisbur99

    chrisbur99 Apprenti

    Messages:
    167
    Inscrit:
    8 Février 2014
    Localité:
    58200
    Reparer une pompe a eau de forage
    Ayant été très souvent confronté à ce problème sur des bateaux d'un certain tonnage et avec des pompes d'origine variée, je peux dire ceci :

    Soit c'est le condensateur qui est défectueux (5% des cas) soit c'est le moteur qui a "serré" (95% des cas)

    - quand c'est une pompe de marque, en théorie elle est réparable (au pire : changement du moteur) en pratique de nos jours on ne répare pas, on ne répare plus une pompe centrifuge à 150 euros, ou même 400 euros, car sur ce type de pompes la partie pompe est indissociable de la partie moteur, et les pièces de rechange sont si chères qu'il est préférable de changer la pompe (c'est voulu). Maintenant, quand c'est une pompe de qualité professionnelle, avec un corps de pompe en métal massif, bien distinct de la partie moteur, par exemple une pompe STORK (prix public : entre 1500 et 3000 euros .. ) on fait quand même l'effort de réparer le bloc pompe, ou de changer le moteur ...

    Les cas les plus fréquents :

    A. Pour une raison quelconque, la pompe a tourné plus ou moins à sec, plus ou moins longtemps : or, dans un carter de pompe fermé, surtout si c'est une pompe centrifuge (comme c'est le cas ici) le moteur a besoin du liquide qui le traverse, pour un bon refroidissement. Faute de quoi, les paliers se grippent, le moteur ne peut plus démarrer ou "rame" terriblement au démarrage, dans les 2 cas le courant dans les bobinages s'accroît fortement, le rotor - en alu massif - devient brûlant et le moteur chauffe encore plus, ce qui achève de le faire griller (dans le cas des pompes centrifuges ordinaires, les moteurs utilisés sont des moteurs sans balais et sans collecteur, des moteurs asynchrones, ils n'ont aucune réserve de couple au démarrage). Or il se trouve qu'un moteur de pompe centrifuge a besoin d'atteindre une vitesse critique, si on veut que la pompe commence à pomper ....

    B. Conformément à la loi de Murphy, et malgré la présence d'une crépine de préfiltre (ici :un bout de tôle circulaire percé de trous calibrés) certains déchets bien durs (graviers) finissent par pénètrer dans le corps de pompe et viennent se coincer entre les aubages et le carter de pompe. La pompe se bloque, le courant dans les bobinages croît démesurément (courant multiplié par 5 ou 6, quand le moteur asynchrone est bloqué) ... Et le moteur achève de griller, avec tout ce que ça suppose : carter de pompe déformé, paliers grippés, etc ...

    Remède : purement préventif ... Il consiste à protéger le moteur par un disjoncteur thermique externe ("disjoncteur pour moteurs"), disjoncteur qui sera placé dans le tableau électrique et calibré au plus juste (ces disjoncteurs sont ajustables, à l'intérieur d'une certaine plage de courant mini/maxi). Ceci dit, j'ai vu des pompes soi-disant équipées de "limiteurs" thermiques internes qui grillaient aussi bien que les autres ... Probablement parce que les limiteurs thermiques à bilame sont des objets fragiles qui se dérèglent vite et vieillissent très mal.

    ET, quand la pompe vaut vraiment cher, on remplace le "bête" disjoncteur thermique par un disjoncteur électronique ("détecteur à seuil de courant") lequel permettra de régler séparément seuil de disjonction et temporisation à la disjonction. Mais c'est une solution bien plus chère qu'un simple disjoncteur thermique ...
     
  8. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Reparer une pompe a eau de forage
    premiere question : ou est le condensateur ? sur une pompe bien faite le condensateur est dans la boite en surface : on peu le changer facilement ... helas de plus en plus de pompe ont le condensateur dans le moteur , c'est mauvais car on ne peut pas le changer facilement donc on bouzille la pompe pour cause de mauvais condensateur

    beaucoup de pompe de ce genre peuvent etre rebobiné : le bobinage est simplement dans de l'huile avec un joint a levre qui separe l'huile et l'eau : il y a une souflet en caoutchouc qui permet l'equilbrage pour compenser la dilatation de l'huile et ne jamais faire fuir le joint

    certain bobin eur savent refaire ce genre de pompe , d'autre ne veulent pas y toucher
     
Chargement...

Partager cette page