1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé

Discussion dans 'Divers' créé par victorjung, 15 Avril 2013.

  1. victorjung

    victorjung Compagnon

    Messages:
    559
    Inscrit:
    12 Octobre 2012
    Localité:
    Yverdon Suisse
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Hello les amis, j'ai recupéré un vieux kayak en fibre de verre, il y a quelques coup dans la coque, elle n'est jamais percée mais plus ou moins abimée par endroit.
    Je pensait utiliser un genre de résine, l'appliquer sur les endroit fragilisés et puis poncer après pour avoir une belle coque bien lisse. Mon soucis c'est quoi utiliser, quelle resine?
    Quelqu un aurait déja fait se genre de travaux?
    Merci bien pour votre coup de pouce!
     
  2. Geoff87

    Geoff87 Compagnon

    Messages:
    1 172
    Inscrit:
    25 Janvier 2013
    Localité:
    Baisy-Thy (Belgique)
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Alors, si tu veux renforcer les endroits abimés, il faut utiliser de la résine ET de la fibre. Parfois, tu peux trouver ça dans un brico, mais aussi chez des carrossiers (et de meilleure qualité).
    Si tu veux juste mastiquer, pour avoir une belle surface, un mastic fibré peut faire l'affaire, suivi d'un mastic de finition sans fibre. (d'office chez un carrossier)
    Pour un beau fini, l'étape mastic est indispensable, la résine est très dure à poncer, pas évident d'avoir un beau fini.
    Ensuite un couche de gelcoat polyester (attention à la quantité de durcisseur, trop ou trop peu c'est pas bon), et coup de papier 500 puis 800, du polish, etc...

    Si la coque est juste un peu abîmée sans être percée, soit résine plus fibre, ou bien mastic fibré selon méthode qui suit (c'est de moi :) )

    Bien poncer pour atteindre la fibre sur toute la zone à traiter, pratiquer des entailles à la disqueuse espacées de 2-3 cm. Appliquer un bon mastic FIBRE, de sorte que le mastic dégueule de l'autre côté.
    Tu aplatis l’excédent à l'intérieur, en retirant le superflu. Ensuite ponçage, mastic finition etc...

    Voilou, bonne chance, n'hésite pas si tu as d'autres questions :wink:
     
  3. Gépévé

    Gépévé Apprenti

    Messages:
    131
    Inscrit:
    13 Décembre 2011
    Localité:
    50 - 50 Sud Minervois - Ségala
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    B'jour
    Ton kayak est très certainement réalisé en composite verre et polyester c'est ce qui etait le plus courant a l'époque
    Pour réparer rien de plus simple et de plus facile!
    Tu auras besoin
    -'une disqueuse- vielle râpe a bois ou vieille lime
    -un ou deux pinceaux à manche bois de 50mm de large (très ordinaire les pinceaux )
    -Quelques sacs poubelles et un rouleau adhésif d'emballage marron( tout cela le moins cher possible)
    -un litre ou deux d'acétone
    -un litre ou deux de résine de stratification ( facile a trouver dans les grands GSB-marque Soloplast ou autre)
    -une Tite fiole de catalyseur ou MEC ( facile aussi a trouver- parfois tout cela est vendu en Kit résine + Mec+Tissus)
    -Un mètre carré de tissus de verre a stratifié( pour de la réparation j'utilisais pour ma part du mat 300g et du rowing 250 ou 500g) Cela se trouve en petite quantité également dans les GSB
    -Quelques gants jetable en vinyles ou latex ou nitrile
    -Une ou deux petites bassine en plastique pour préparer ta résine
    -Une balance de ménage.

    Le principe de ta réparation est de :
    Enlever toute la partie abimée (déchirée ou rapéé ou même crevée ) de façon a faire apparaitre la partie saine du composite
    Ainsi la résine fraiche que tu vas appliquer viendra parfaitement adhérer et se lier avec le composite existant
    La règle pour cela : bien nettoyer tout le tour de la déchirure et élargissant le cercle de l'intérieur de l'épaisseur du composite vers l'extérieur jusqu'a la surface ,
    un peu comme si tu faisait un cratère de plus en plus évasé vers l'extérieur
    Le but est d'ensuite de stratifier plusieurs couches en partant du fond du trou ou de la déchirure (dans le cas ou il reste encore un peu de matière sinon obturer depuis l'intérieur avec plusieurs couches superposées d'adhésifs afin que toute la résine ne se barre pas a travers le trou ou la déchirure)
    Prendre un morceau de tissus ( un Mat de verre en première couche est toujours préconisé) le découper en fonction de la déchirure et laisser 2 bon centimètres tout le tour pour un bonne liaison sur les parties saines préalablement disquées
    Le positionner, l'imprégner de résine (préalablement catalysée a 2% de MEC) jusqu’a le rendre pratiquement translucide ( la meilleure façon de faire :poser le tissus et le mouiller abondement de résine en tapotant avec ton pinceau plat de 50mm à manche bois
    Bien imprégner en débordant sur le bords
    Si tu a eu la bonne idée de délimiter ta zone d'intervention sur ta coque a l'aide de "Scotch d'emballage marron "et de morceau de sacs poubelles découpées tu ne risquera pas de salopeger ton kayak ni ton emplacement de travail et tu pourras par la suite mieux nettoyer , un peu a la manière des carrossiers ou de chirurgiens qui masquent toute les zones sur lesquelles on n'a rien a faire. Recommencer ainsi de suite avec plusieurs autres morceaux de tissus de plus en plus grands ( on a fait un cratère et la règle est que la couche suivante doit déborder de la première afin de ne pas créer de surépaisseur mais de rendre la liaison effective sur toute l'épaisseur du composite à travers ses différentes couches existantes

    Selon l'épaisseur de la réparation on a le choix entre réaliser tout avec du MAT de verre ou bien de faire une alternance -un MAT un Rowing- un Mat un Rowing etc....

    Commencer toujours par un mat et finir si possible par un mat en extérieur il sera plus facile a enduire de mastic de finition si tu le souhaite et a peindre par la suite.
    Si l'on veut être puriste le tissus de MAT de verre doit être déchiré et non découpé ( éviter les surépaisseur sur les bords pas d'amorce de rupture dans le Composite)
    Moi je découpais et je peignait à la main les bords pour les effilocher un peu.

    Pour une bonne imprégnation du tissus il faut connaitre quelque trucs
    Pour un mat il faut l'équivalent de 3 fois son poids en résine (ex: 1M 2 de Mat 300g a besoin de 900g de résine )
    Pour un roving le poids de la résine est égal au poids du tissus

    Lorsque je faisais ce genre de réparation je préparais tout mes morceaux de tissus a l’avance découpage et effilochage des bords des mats -découpe des rowings en fonction des diverses zones a réparer je pesais tous les mats et je notais je pesais touts mes rowing et je notais je savais donc exactement combien préparer ma quantité de résine nécessaire en fonction de sa durée de vie en pot et du temps de mon intervention
    La durée de vie en pot dépend de la température et du pourcentage de catalyseur( MEC)
    Ne pas stratifier en dessous de 18° ni au dessus de 30° à moins de bien maitriser
    Ne pas dépasser 2.5% de catalyseur, 2% est la bonne valeur
    Ne pas préparer plus que l’operateur est capable d’utiliser sinon c’est gâchis et poubelle et mm rique de perdre tout ce qui a été fait auparavant La résine catalysée doit être fluide très fluide même si elle devient poisseuse et commence a gélifier c’est trop tard !
    On ne rajoute jamais de l'acétone ou quoique soit d'autre à de la resine qui commence a gélifier!!!

    Une astuce préparer la résine dans un récipient large et bas plutôt que étroit et haut vaut mieux une bassine en plastique avec 1 ou 2 cm de résine dans le fond qu’une boite a conserve avec 10cm d’épaisseur de résine On gagnera en durée de vie en pot il n’y aura pas la gélification en masse, et ne pas oublier que la réaction est très exotherme donc la température va monter et la stratification va s’accélérer ;Dans une bassine on a une grande surface en contact de l’air et donc mieux refroidie

    Dans le même ordre ne pas stratifier une épaisseur trop importante avec une masse concentré de résine il y a risque de très forte montée en température et même foutre le feu !!!

    Pour en revenir a ton Kayak l’épaisseur doit être de 2 à 4mm donc 3 à 4 couches de Mat 300 bien posées en dégradées autour des blessures

    La stratiff peut être interrompue a condition que la dernière couche de tissus qui vient d’être mise en place soit complètement imprégnée Pas d’apparence laiteuse ,on ne doit pas vois les fils de verre

    Un coup de papier verre grossier si jamais des picots de verre ou des barbilles dépassent à la surface ou sur les bords avant de réatttaquer ,continuer de stratifier ensuite .
    Il va sans dire que cette operation peut etre réaliser depuis l'exterieur de ta coque mais egaleemnt depuis l'interieur si ta déchirure est importante.
    Pour ma part je n'utilisais jamais de mastic chargé genre "choucroute" de carrossier ni de mastic pur pour faire des réparations ,j'ai toujours utilisé du tissus verre - kevlar ou mixte ou feutre avec des resines polysester- epoxy ou vinylesther.
    Je reservais le mastic pour les finitions de surfaces et encore le minimum possible ou parfois pour réaliser du remplissage a la condition qu'il n'y ai aucune contrainte mecanique d'aucune sorte

    Un Kayak est une coque porteuse qui a vocation d'etre dans de l'eau donc pas de mastic .

    Cdlt!
     
  4. bequet gilles

    bequet gilles Compagnon

    Messages:
    778
    Inscrit:
    21 Mai 2012
    Localité:
    Cergy Pontoise
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  5. gima

    gima Apprenti

    Messages:
    149
    Inscrit:
    30 Août 2007
    Localité:
    BRETAGNE
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    bonsoir,

    une excellente description du travail à réaliser faite par notre ami Gépévé.
    Merci.
     
  6. metalban

    metalban Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    24 Février 2011
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    bonjour,
    quand je répare la coque de mon bateau en fibre de verre polyester je pratique comme l'a bien exliqué Gépévé.
    c'est facile et à la portée de tous.
     
  7. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Bonjour,

    Excellent le tuto de Gépévé :smt023
    Je partage tout à fait pour le kayak : "c'est pas épais" et souvent on est obligé de travailler la déchirure dedans (trés folklo dans les bouts d'appliquer les tissus déjà imprégnés avec un "manche à balais :rolleyes: ) et dehors pour assurer la tenue de la réparation.
    Si la cassure arrive au contact avec une structure en mousse je fais systématiquement avec de la résine époxy et comme très bien dit par Gépévé.
    Sur les Kayaks, canoés, sièges de char à voile et comme j'ai fait pour la planche à voile surtout pas de choucroute ni autre mastic.
    La finition c'est ponçage et gel coat re-ponçé et poli ou peinture époxy compatible avec les résines polyester et époxy.
    Si, un petit ajout sur le matos à prévoir, c'est un truc que j'ai appris en fabriquant mes kayaks de slalom :près passage à l'acétone, pour finir de nettoyer les mains, les outils (pinceaux, débuleurs à rondelles etc..) j'emploie du "mini mir" concentré non dilué et je rince après.
    @+ :wink:
     
  8. T@Z

    T@Z Apprenti

    Messages:
    88
    Inscrit:
    2 Octobre 2009
    Localité:
    ain et haute savoie
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    bonsoir,

    tuto tres completet conseils avisés :supz:

    Juste pour complément:

    -dans ce cas là de réparation préférer un top coat (gel coat parafiné) qui va durcir comme une résine et te permettre le ponçage/lustrage, sinon c'est presque imponçable avec un gel coat classique qui est formuler pour rester peg et ensuite straté dessus. La on est dans la manoeuvre inverse.

    -dans le cas du contact avec l'eauet si opte pour les produits polyester choisis des produits de qualité isophtalique (top coat, résine )

    -suivant que quel coté tu intervient masque à l'opposé avec du scotch carrossier ta déchirure, ça permet de retenir la camelote et éviter d'en passer plus que nécessaire et que ça dégeule par tout :wink:

    Avec ça n'oublie pas un minimum de protections individuel: gants, lunettes et masques à cartouches si en intérieur et une bonne dose de courage :wink:
     
  9. Gépévé

    Gépévé Apprenti

    Messages:
    131
    Inscrit:
    13 Décembre 2011
    Localité:
    50 - 50 Sud Minervois - Ségala
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Bjour
    Merci pour les compliments j'ai aucun merite j'ai eu la chance de découvrir la starification polyester dans les années 60 en tant que gamin dans un centre de vacance ,on y faisait déja des canoes et autre kayak et puis ensuite pour mon plaisir perso et la j'ai compris qu'il me fallait quelques bonnes et tres j'ai sans doute encore oublié des petits trucs
    Je me rends compte qu'il n'est pas si simple de décrire simplement une activité alors j'essaie de revoir systématiquement tous les gestes et process.
    Si, un petit ajout sur le matos à prévoir, c'est un truc que j'ai appris en fabriquant mes kayaks de slalom :près passage à l'acétone, pour finir de nettoyer les mains, les outils (pinceaux, débuleurs à rondelles etc..) j'emploie du "mini mir" concentré non dilué et je rince après.
     
  10. Gépévé

    Gépévé Apprenti

    Messages:
    131
    Inscrit:
    13 Décembre 2011
    Localité:
    50 - 50 Sud Minervois - Ségala
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Re !
    OHOHO !!!!
    p'tain mon doigt à fourché et dérapé sur mon clavier,et j'ai envoyé mon message alors qu'il n'était pas terminé
    je me rends compte qu'il est incompréhensible
    Je le refais donc

    Bjour
    Merci pour les compliments, j'ai sans doute encore oublié des petits trucs, je n’ai aucun mérite, j'ai eu la chance de découvrir la stratification polyester dans les années 60 en tant que gamin dans un centre de vacances ,on y faisait déjà des canoës et autre kayak ,et puis ensuite pour mon plaisir perso, et la j'ai compris qu'il me fallait quelques bonnes et très sures bases pour cela j’ai passé toutes mes fin de journée après mon job ainsi que tous les samedis dans l’atelier d’un vrai maître en ingénierie composite uniquement pour apprendre et servir d’arpette pendant des mois.et j’ai pu ainsi acquérir quelques tours de mains ou découvrir quelques astuces Cela ma bien profité par la suite j’ai pu réaliser diverses choses en composite

    Mais là pour informer et transmettre ,je me rends compte qu'il n'est pas si simple de décrire simplement une activité alors j'essaie de revoir systématiquement tous les gestes et process.

    Pour Case 90
    Si, un petit ajout sur le matos à prévoir, c'est un truc que j'ai appris en fabriquant mes kayaks de slalom :près passage à l'acétone, pour finir de nettoyer les mains, les outils (pinceaux, débuleurs à rondelles etc..) j'emploie du "mini mir" concentré non dilué et je rince après.

    Je ne dépense pas d’acétone pour nettoyer mes débulleurs, je les roule violemment sur une vielle plaque de ctp recouverte d’un vieux ‘ peillot ‘ (morceau de tissus) pour les essuyer je laisse polymériser et ensuite je brûle au Soudogaz et ensuite je roule encore chaud sur une autre vielle plaque de CTP nue ,c’est super bien nettoyé et ca roule impec !(Bon je sais , j’ai cramé un peu de polyester, ça a beaucoup fumé ,mais bon j’ai cela a l’extérieur)

    Par contre le “mini mir“ c’est très très bon pour les mains et les pinceaux mais la aussi je me suis rendu compte que parfois le prix du solvant utilisé était bien plus élevé que celui du pinceau .

    Pour T@zPourquoi la dernière couche est poisseuse et pas celle qui se trouve en contact avec le moule c'est-à-dire le gel coat ? parce que elle est en contact avec l’air extérieur contrairement au gel coat emprisonné entre le moule et les couches suivantes de tissus imprégné. Le contact de l’air favorise l’évaporation du styrène résiduel emprisonné dans la résine qui n’est pas encore complètement polymérisé à cœur.

    Donc pour éviter d’avoir la dernière couche qui poisse et qui dans le cadre d’une répar sera donc une couche identique au gel coat , mettre le gel coat normal en couleur et recourir entièrement d’adhésif.a condition que cela ne soit pas trop inpôrtant
    ( la polymérisation se fera mais sans contact avec l’air et donc la surface ne sera plus poisseuse et sera facile à poncer éventuellement ) si le gel coat a une teinte RAL identique à l’existant, la réparation est invisible après ponçage fin
    Je fais cela pour reboucher des trous de fixations d’accastillage ou autre
    Si l’on ne possède pas de top coat on peut aussi utiliser à très bon compte de la résine pure ou colorée dans laquelle on a ajouté un chouiia de styrène paraffiné
    En s’évaporant le styrène emporte la paraffine qui se dépose en surface et crée une barrière à l’air et rend la dernière couche non poisseuse.
    Je fais cela pour tous les intérieurs de mes pièces stratifiées dans un moule.
    Ca reste propre , surtout ça gratte pas -ca pue moins longtemps …. C’est mieux quoi !
    (Attention car par la suite si l’on veut reprendre une stratif sur ces parties là il faudra OBLIGATOIREMEN “disquer“ pour virer la paraffine de surface qui crée un véritable mur et empêcherait toute liaison moléculaire entre le composite existant et le nouveau tout frais !
    Voila voilou !
    Cdlt
     
  11. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Bonsoir Gépévé,

    Re merci pour ton partage ! et en particulier pour cette astuce économe que je mettrai en pratique vu mes galères systématiques avec les débulleurs :smt002
     
  12. Papynano

    Papynano Compagnon

    Messages:
    803
    Inscrit:
    15 Juillet 2009
    Localité:
    Savoie
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Bonjour
    Je remonte un peu ce sujet je dirais pendre le plus de précaution possible avec l'acétone ne pas se laver les mains avec,ça pénètre par les pores de la peau et ensuite ça reste dans l'organisme (comme les venins) bien ce protéger avec des gants.
     
  13. Barryblue

    Barryblue Nouveau

    Messages:
    1
    Inscrit:
    27 Juillet 2014
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    Bonjour ! Dans le cadre de l'entretien de kayaks que vous évoquez, j'ai 2 kayaks en polyester que nous n'avons plus employés depuis une quinzaine d'années. En souhaitant les utiliser à nouveau, je remarque que les parois intérieures sont toutes gluantes voire poisseuses comme si on les avait enduites d'une sorte d'huile ! Pouvez-vous m'indiquer avec quoi je pourrais enlever cette huile ? Un produit type tiner synthétique pourrait-il convenir et n'endommagerait-il pas le polyester lui-même ?? Mille mercis pour vos conseils !
     
  14. jpmyam

    jpmyam Apprenti

    Messages:
    78
    Inscrit:
    12 Décembre 2010
    Localité:
    herault nord
    Reparation kayak fibre de verre - Tuto de Gépévé
    Re: Reparation kayak fibre de verre

    un petit detail que je fais remonter :
    un ebulleur peut etre un simple rouleau de peinture,
    dont le support est remplace par un empilement de rondelles plates et eventails
    j'espere apporter quelque chose,,, :roll:
     
Chargement...
Articles en relation
  1. JuliusCo
    Réponses:
    13
    Affichages:
    777
  2. the_bodyguard1
    Réponses:
    15
    Affichages:
    1 318
  3. Roll
    Réponses:
    1
    Affichages:
    811
  4. AVN
    Réponses:
    4
    Affichages:
    965
  5. FB29
    Réponses:
    24
    Affichages:
    3 782

Partager cette page