1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Règlages, équerrage, parallèlage....?

Discussion dans 'Discussions générales sur la conception' créé par Knarfouille, 28 Juin 2010.

  1. Knarfouille

    Knarfouille Apprenti

    Messages:
    99
    Inscrit:
    22 Juin 2009
    Localité:
    Rhône/Isère/Ain
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    Bonjour à tous,
    comme je l'ai déjà dit je suis tout nouveau sur ce forum et je réfléchi depuis bien longtemps à une petite CN pour usiner du bois (au minimum)...
    Avant de terminer ma conception et de faire LE grand post de présentation de mon projet je souhaiterais avoir vos avis sur quelques questions peut-etre (et même certainement) déjà posées...
    En voici une :

    Comment peut-on faire pour régler (et contrôler) le paralèlisme des guides, l'équerrage des différents axes, la planéitée...etc ???
    (les règlages ne fesant pas bon ménage avec la robustesse, puisque qui dit règlage dit dé-règlage)
    Merci de vos avis et retours d'expèrience. :)
     
  2. Knarfouille

    Knarfouille Apprenti

    Messages:
    99
    Inscrit:
    22 Juin 2009
    Localité:
    Rhône/Isère/Ain
  3. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 382
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    .

    Bonjour.

    Très bonnes questions, n'étant pas fane des CN, ce qui me parait évident c'est d'abord la planéitée par un niveau de précision prévoir un bon châssis lourd ou une fixation conséquente pour évité toutes déformation et déréglage à venir.
    Ensuite le parallélisme, le plus simple c'est par poussé à la main d'une plaque fixé sur tes paliers et là on constate les points durs, sinon tu a les cales étalon c'est plus précis.
    Reste l'équerrage, très souvent avec une bonne équerre d'ajusteur, tu à aussi Pythagore faut ressortir la calculette, et le dernier et plus précis c'est l'usinage par retournement qui te donnes le défaut réel qui tu divises par deux.
    Mais ne t'inquiète ici il y à des dieux de la CN avec un peu de patience tu auras des réponses plus pointues que les miennes.

    Cdlt @ +
     
  4. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    Une fois ta machine conçue, tu cogites les réglages...
    tu cherches comment aligner un rail pour que le chariot se déplace sur une droite. Il te faut un instrument de mesure, une référence et un réglage possible.
    Si tu ne peux pas avoir tout ça, il faut repartir à la case conception de la machine.


    Une fois toutes les droites alignées, il faut aligner les plans, puis les perpendicularités (ou les angles) entre chaque plan.
    Souvent, un réglage compromet le précédent, il faut alors soit régler le paramètre avant (case conception), soit procéder par tâtonnement et refaire plusieurs fois les réglages en espérant que ça converge (dans le cas d'une MOCN opérationnelle)...


    Une fois la machine réglée, on met sous tension, on fait quelques déplacements et on recommence.
    Puis on augmente la durée et la course des mouvements.
    Ensuite, il faut charger la mule, donc on lance des usinages de plus en plus "durs" pour la machine et on contrôle les mouvements pour reprendre les réglages.
    Quand les réglages ne tiennent plus, on a atteint la limite de capacité de la machine.

    En haute précision (inférieure à 0.01 mm), il est nécessaire de reprendre le réglage de la machine régulièrement: tous les 6 mois n'a rien d'anormal. De plus, ce genre de bécane nécessite souvent un "échauffement" avant de faire une mesure...

    Instrument de mesure et référence sont idéalement d'une précision 10 fois supérieure à ce que l'on veut mesurer. La limite est le micron. Au dessus, les moyens mécaniques conviennent, en dessous, il faut des moyens optiques.

    Une fois la machine conçue et les éléments approvisionnés, le montage peut être rapide: quelques jours. Par contre, le réglage prend du temps, beaucoup de temps. Par exemple, sur une machine inconnue, 3 semaines n'a rein d'hallucinant.

    Lorsque le réglage n'a pas été pris en compte dès le départ, on utilise des astuces... On rajoute des cales en feuillard, puis du papier d'alu plié. On lime, on ponce à la pierre... Alors qu'un gros réglage par vis et des ajustements par grattage ou rodage sont en finale largement plus rapides. Pour se passer des vis, il faut soit ajuster le moule (technique époxy), soit passer par un usinage après fixation des profilés (soudure ou boulons selon choix). Il y a peut-être encore d'autres solutions, mais je ne les ai pas utilisées.
     
  5. Knarfouille

    Knarfouille Apprenti

    Messages:
    99
    Inscrit:
    22 Juin 2009
    Localité:
    Rhône/Isère/Ain
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    Ok pour synthétiser, si j'inclus dans ma conception :
    - une référence (un montant du chassi ?)
    - un règlage par vis ou par cale usinée (pour chaque rail de guidage ?)
    je devrais m'en sortir niveau règlages...
     
  6. Knarfouille

    Knarfouille Apprenti

    Messages:
    99
    Inscrit:
    22 Juin 2009
    Localité:
    Rhône/Isère/Ain
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
     
  7. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 382
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    Bonjour.

    Salut knarf01

    .
    ---------------
    La précision de cette méthose suffit-elle?..... oui pour du bois et petit usinage.
    ---------------
    n'y a-t-il pas un risque de laisser un micro point dur?................non si tu fais cela bien, tu peux toujours contrôler avec un bon pied à coulisse ou cales étalons.
    --------------
    qui aura tendance à détèriorer le materiel sur le long terme ou lors de fortes charges?.............là le parallélisme n'a plus rien avoir la dedans c'est une question de structure, si tu fais léger et ensuite tu charge la mule il est évident que tu vas aux devant des problèmes, pareil pour l'usinage si t'as une machine de 300w et que tu fais des passes de 5mm il y aura un hic, donc savoir ce que l'on veut des le départ.
    --------------
    --------------
    ça se trouve facilement une bonne équerre, précise et fiable?.........

    Oui chez tout bon revendeur......Facom par exemple, si tu est bon bricoleur tu peux très bien la faire toi même.
    --------------

    -----------
    Peux-tu m'en dire plus sur "l'usinage par retournement" ??.......

    C'est de faire un usinage parallèle en s'appuyant sur la même base de référence..........tu fais un coté ensuite tu retourne et tu fais l'autre coté une fois fait tu contrôles si t'es bien parallèle ou pas si tu trouve une différence il faut divisé par deux.
    Exemple: différence de 0.2mm ton défaut est de 0.1mm.
    Si tu ne pige pas je peux te faire un petit plan.

    Cdlt @ +
     
  8. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    La mesure ne vaudra pas mieux que ta référence... Donc un montant du châssis, pourquoi pas, mais il vaudrait mieux que cette partie soit usinée

    vis ou cales, c'est selon ce avec quoi tu te sens le plus à l'aise...Les vis devront être micrométriques et les cales seront rectifiées avant montage puis rodées ou grattées.

    Avec ça, il suffit de travailler au millimètres sur le bâti et les possibilités de réglages rattrapent le reste.
     
  9. Knarfouille

    Knarfouille Apprenti

    Messages:
    99
    Inscrit:
    22 Juin 2009
    Localité:
    Rhône/Isère/Ain
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    Ok pour vos remarques j'ai pigé, par contre l'usinage par retournement je comprends le principe de diviser l'erreur par 2 mais l'aspec tu usines puis tu "retourne" euh.... bah nan je vois pas trop... :???: :oops:

    Sinon pour fabriquer une equerre de précision "Home made" y-a déjà un tuto ou un post qui existe ? (je pense bien à Pytagore mais quelle précision on peu espérer ?....)
     
  10. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 382
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Règlages, équerrage, parallèlage....?
    Salut knarf01.

    Bon je t'ai dessiner une petite CN simpliste pour que tu pige le retournement, usinage coté -A - ensuite retournement usinage coté - B - la tu vois tout de suite le défaut c'est le portique qui est de travers.

    Alors- R - face de référence, - M - moteur broche, -P - portique, -A- premier usinage, -B- deuxième usinage.

    Et tu peux faire cela sur tous les axes.

    Maintenant pour infos, la meilleurs façon de réglé une machine c'est l'usinage il n'y à pas de mystère on passe tous par là !!!!!!!

    Je t'ai mis un petit truc pour l'équerre.

    @ +
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Atch311
    Réponses:
    21
    Affichages:
    1 012

Partager cette page