1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Recuit d'adoucissement

Discussion dans 'Ferronnerie, Taillanderie, Serrurerie, Forge' créé par villabonni, 28 Août 2012.

  1. villabonni

    villabonni Compagnon

    Messages:
    576
    Inscrit:
    11 Décembre 2008
    Localité:
    Bonnat / La Creuse / Le Limousin
    Recuit d'adoucissement
    Bonjour à tous

    J'aurai une petite question technique sur le recuit d'adoucissement artisanal s'il-vous-plait ?

    On trouve assez fréquemment chez les ferrailleurs, de la tige de vérin hydraulique, des arbres de roues/transmissions, mais il est très difficile d'usiner ce type de matériau avec un petit tour.

    Il existe la solution de faire un bon feu dehors, balancer la ferraille dedans et d'attendre 24h. J'ai ramené hier une tige de vérin de Ø 120 sur 650 pour découper des rondelles de 60 d'épaisseur mais rien à faire, j'ai pu tronçonner la tête du vérin pour virer la fixation mais pas le corps et je me posais la question sur l'opportunité de construire un petit four de fonderie à gaz capable de l'accueillir et tenter le recuit ? Cette solution vous parait elle viable, utile, inutile, compliquée à mettre en place pour un résultat incertain, il y a plus simple à faire ?

    Si vous avez des conseils et avis éclairés, je suis tout ouïe.

    Merci à vous par avance.

    Christophe
     
  2. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Recuit d'adoucissement
    salut Christophe :wink:
    faire un four qui prends 700mm de haut, c'est faisable, mais dans ce cas, construit le de petit diametre, sinon, il va falloir des reacteurs de lance missile pour chauffer le four.
    ça implique egalement de se debrouiller toujours pour que la tige reste verticale sans toucher les paroies.
    c'est faisable, mais je crains pour la conso de gaz.
    par contre, en en recoupant un chouille et en ayant une bonne pince pour prendre la barre qui doit etre legere, ça rentre dans un insert de base.
    tu colles ça le soir, tu regardes secret story et tu le sors quand c'est rouge clair.
     
  3. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Recuit d'adoucissement
    le feux de bois n'est pas très efficace : il fait des grandes flammes inutile : il faut un four bien isolé pour conserver la chaleur

    le charbon de bois est beaucoup plus interressant : la combustion se fait sans flamme : toute la chaleur est produite au contact du charbon de bois : on peut regler la puissance avec le debit d'air qu'on envoie dans le charbon : plus on souffle fort plus la puissance augmente : si on souffle fort on peut fondre l'acier

    pour moi le plus simple pour recuire une piece c'est de faire un gros barbeuk en brique posé , même pas cimenté , et une souflerie electrique pour activer le feu , avec plus de charbon au dessus de la piece que dessous , pour que la piece ne soit pas a l'air , donc ne perde pas sa chaleur par rayonnement

    quand le charbon de bois a mis la piece a la bonne temperature , ajouter du bois qui chauffe moins mais fait plus de cendre et ralentira le refroidissement
     
  4. villabonni

    villabonni Compagnon

    Messages:
    576
    Inscrit:
    11 Décembre 2008
    Localité:
    Bonnat / La Creuse / Le Limousin
    Recuit d'adoucissement
    Salut Fred bonsoir moissan

    Merci pour vos réponses, je vais donc essayer de préparer un méchoui pour cet automne. J'espère que je pourrai passer un moins 500kg de ferraille en une fournée ?
    D'après vos explications, j'envisage aménager un espace au sol de 1m50×40cm avec quelques parpaings remplis de sable, une bouche de ventilation enterrée, quelques plaques pour couvrir le foyer pendant la chauffe, qu'en pensez vous ? Mon marchand de matériaux propose des sacs de boulets, mieux ou moins bien que le charbon de bois ?

    Christophe
     
  5. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Recuit d'adoucissement
    le charbon de bois est mieux ... les boulet de charbon c'est comme le bois ça fait des grande flamme inutile , l'equivalent du charbon de bois avec le charbon de terre : c'est le coke

    pour economiser le charbon de bois , il est possible de commencer le feu avec du bois pour faire un gros tas de braise

    ne pas mettre une seule arrivé d'air car ça pourait surchauffer autour de l'arrivé d'air , même fondre la piece

    repartir l'arrivé d'air en plusieur point pour repartir la chaleur

    500 kg en une fournée ça fait beaucoup ... ça va faire un gros fagot de barre de fer , celle du tour vont surchauffer alors que celle du millieu ne seront pas assez chaude ... le feux de charbon de bois c'est bon pour quelques piece a la fois ... pour une grosse quantité ça vaut le coup de trouver quelqu'un qui a un vrai four de traitement thermique

    a defaut de four de traitement thermique pour acier , chercher un potier : il ont des four qui pouraient recuire tes 500 KG d'un seul coup avec une temperature precise et un refroidissement lent

    certain four de potier ne sont pas assez solide pour y mettre une grosse charge de feraille : il est possible de recuire une certaine quantité de ferraile a chaque cuisson de poterie
     
  6. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Recuit d'adoucissement
    la meilleur solution reste de se construire une petite forge, c'est très facile (moissan, l'éxplique en gros dans sa réponse), mais si tu vas voir là

    http://coustil.free.fr/

    tu auras tout ce qu'il te faut.

    en revanche, recuire sans connaître la nuance de l'acier n'est pas forcèment judicieux (risque de grossissement du grain notamment), même si c'est faisable pifométriquement, il est bon de connaître l'acier que l'on va recuire, afin de ne pas perdre son temps, de ne pas sur-chauffer ou chauffer insuffisamment.

    par exemple : certains aciers, demandent un maintien à T°, puis une descente par pallier ou du moins très lente
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  7. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Recuit d'adoucissement
    je suis d'accord avec toi Christophe81, mais pour avoir des barres que villabonni m'a envoyé, je peux te dire que la montée en temperature dans le poele, jusqu'au rouge clair, puis sorti du foyer apres 20/30 minutes à cette temperature pour le mettre à refroidir dans la seau de cendres ne donne pas une structure christaline degueulasse, elle est fine et homogene.
    et l'acier devient un regal à usiner, meme s'il est raide.
     
  8. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Recuit d'adoucissement
    c'est aussi pour cela qu'il est deconseillé de recuit d'un seul coup une grosse quantité : si la temperature est trop forte tout sera devenu du cochonium a gros grain ...

    recuire une piece a une temperature trop faible fera une piece difficile a usiner mais encore bien solide ... il suffit de recuire la suivante a une temperature un peu plus haute

    avec la piece dans le charbon de bois il faut evaluer la temperature a la couleur ... ou au thermometre a infra rouge ... pas forecement plus precis ...

    il est tellement plus pratique d'avoir un four avec un bon thermostat
     
  9. villabonni

    villabonni Compagnon

    Messages:
    576
    Inscrit:
    11 Décembre 2008
    Localité:
    Bonnat / La Creuse / Le Limousin
    Recuit d'adoucissement
    Bonjour à tous

    Merci pour vos contributions, j'ai songé pendant un temps à trouver une forge portative d'occasion, il y a parfois des annonces dans mon coin. Le soucis est que la ferraille que je rachète se présente sous la forme de gros arbres de transmission avec les embouts cannelés ou juste les extrémités, de très gros manchons en acier vraiment dur, de la tige de vérin en section variée, des goupilles balèzes. Je peux vous faire une photo pour l'exemple, voir si vous pouvez identifier quelque chose.
    Après ce pose la question de la rentabilité ? En l'état c'est trop dur pour mon tour et le stock de matière grandi à rien. Est ce que cela vaut le coups de trouver une solution de découpe oxy pour faire des pièces qui vont rentrer dans une petite forge, tenter le recuit, ou tout ramener chez le ferrailleur et faire un saut à Limoges chercher de l'acier doux et payer plein pot, au lieu des 50cts/kg ?

    Christophe
     
  10. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Recuit d'adoucissement
    si tu doit faire souvent ce genre de recuit ça vaut le coup de construire un four adapté : ça permetra non seulement de faire des recuit a une temperature precise , mais en plus de chauffer pour tremper des piece finie

    voir les section fonderie et traitement thermique de ce forum : il y a beaucoup de chose sur les fours
     
  11. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  12. vogele

    vogele Compagnon

    Messages:
    1 091
    Inscrit:
    17 Février 2007
    Localité:
    B-1325 Chaumont-Gistoux
    Recuit d'adoucissement
    Bonjour à tous,
    J'utilise souvent de la tige de vérin que je récupère .
    Je n'ai pas de problème n'y pour la coupe a la scie a ruban n'y pour l'usinage (outils plaquette) .
    Il n'y à que la partie chromée qui est un peut plus dure a passer .
    Un petit coup de disqueuse avant la lame de scie puis ça passe bien (lame de scie 6 dents au pouce ).
    Bon week-end à tous
     

Partager cette page