1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

réalisation des avances automatiques sur une brigeport

Discussion dans 'Fraiseuses' créé par JEANCLAUDE, 25 Juin 2009.

  1. JEANCLAUDE

    JEANCLAUDE Apprenti

    Messages:
    96
    Inscrit:
    5 Mai 2009
    Localité:
    marne
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Bonjour
    J'ai acheté une brigeport comme celle de c.Phili et je souhaite faire la même chose que lui, installer 3 avances motorisées débrayable par courroie.
    jai déja des motoréducteurs et un variateur. Je voudrai savoir quels sont les bonnes vitesses a avoir sur les axes X,Y et Z
    en X un tour fait 5mm
    en Y un tour fait 5mm
    en Z un tour fait 2,5mm
    la question est quels sont les vitesses maxi qu'il est souhaitable de pouvoir atteindre sachant que de vouloir trop est sans doute préjudiciable pour les avances les plus faibles.
    j'espère que j'ai bien posé le problème...
     
  2. TREBOR_7

    TREBOR_7 Compagnon

    Messages:
    1 413
    Inscrit:
    24 Avril 2008
    Localité:
    Saint Martin de Crau (13)
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Bonsoir,
    pour te donner une idée, une photo de la plaque des valeurs de ma Z1C.
    C'est en mm/minutes, le Z est divisé par 2
    A+

    IMG_0639.jpg
     
  3. Foxtrot

    Foxtrot Compagnon

    Messages:
    1 044
    Inscrit:
    18 Février 2008
    Localité:
    Ath (BE)
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Je ne sais pas pour les vitesses d'avance en coupe mais à vide, j'ai déjà fait le test, en tournant vite à la main, c'est environ 200 tours par minute.

    Donc, démultiplier jusqu'au moment ou tes moteurs à fond, ça tourne à 100 tours.
    Ensuite avec un variateur, tu auras des vitesses assez basses.

    Tu pourras descendre encore plus bas surtout si tes moteurs peuvent travailler de 10 à 100 hz.

    Peut-être aussi avoir 2 vitesses mais ça complique.... :wink:
     
  4. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Sur mon Induma, pour le X, il y a 12 vitessses (boite Norton) :

    13 mm/mn
    17 mm/mn
    22 mm/mn
    28 mm/mn
    38 mm/mn
    46 mm/mn
    58 mm/mn
    78 mm/mn
    100 mm/mn
    127 mm/mn
    168 mm/mn
    205 mm/mn

    Motorisation : 1/4 ch.

    J'ai passé ça en variateur.

    Logiquement, la même gamme de vitesses avec la même puissance devrait convenir pour le Y.

    Pour le Z, les machines à tourelle importées par Grizzly (USA) utilsent des moteurs de 1 ch.

    Sur une Hardinge / Bridgeport :

    console : 117 kg
    transversal : 64 kg
    table de 48" : 166 kg

    et charge maxi admissible sur la table 350 kg

    Soit 700 kg maxi à bouger.

    On peut facilement calculer la puissance nécessaire en fonction de la vitesse souhaitée, et réciproquement.
     
  5. mdog

    mdog Ouvrier

    Messages:
    487
    Inscrit:
    15 Juin 2008
    Localité:
    Essonne
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    :wink:
    Mdog
     
  6. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Désolé mdog, mais tu te gourres.

    tu as une distance à parcourir en un certain temps
    tu as une variation d'énergie potetielle entre ces deux points

    énergie / temps = puissance.

    Crois-tu qu'on puisse monter une côte aussi vite avec un vélo ou une F1 ? Ou mieux une palette de tuiles aussi vite avec une grue ou un treuil à manivelle ?


    L'histoire de l'acccélération, c'est à l'horizontale, sans aucune force autre que l'inertie s'opposant au déplacement.

    Là tu as a luter contre l'accélération de la pesanteur.

    Là, il faut effectivement ajouter l'énergie nécessaire pour accélérer le tout, à celle nécessaire pour la montée. Mais ça ne se résume en aucun cas à la seule accélération linéaire : il y a en plus celle de la pesanteur (énergie potentielle qui est prédominante, aux accélérations qu'on demande à une motorisation du Z)
     
  7. mdog

    mdog Ouvrier

    Messages:
    487
    Inscrit:
    15 Juin 2008
    Localité:
    Essonne
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Oups j'aurais mieux fait de me taire :oops: . Fait comme si je n'avais rien dit, je n'avais pas bien lu ton post... J'ai zappé le "pour le Z"... Désolé :roll:
     
  8. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Ceci dit, ça vaut la peine de faire le calcul...

    Ce soir.

    J'avais déjà calculé pour une BP la puissance nécessaire. Pour 1 minute (de mémoire), sur la totalité du Z, et en négligeant l'accélération (linéaire, pas celle de la pesanteur bien sûr), je tombais sur quelque chose comme 200 W. Je ne retrouve plus mon calcul qui est quelque part ici.
    A voir aussi avec l'accélération linéaire, d'autant qu'elle est contrôlable avec un variateur (démarrage progressif).

    J'ai aussi le projet de motoiriser le Z, car, si une BP a 2.5 mm / tour de manivelle, sur mon Induma, c'est 1.25 mm / tour !!! C'est extrêmement pénible...

    Calcul :

    Bridgeport : course Z 400 mm (0.4 m)

    variation d'énergie potentielle = m.g.z

    puissance = m * g * z / t = m * g * v

    pour 15 s, 700 kg, 9.81 m/s², arrondi à 10

    V = 0.4 / 15 = 0.027 m/s

    P = m * g * z / t = 700 * 10 * 0.4 / 15 = 187 W

    sans tenir compte des frottements
    sans tenir compte de ce qui est nécesssaire pour accélérer cette masse jusqu'à cette vitesse (27 mm/s)
     
  9. JEANCLAUDE

    JEANCLAUDE Apprenti

    Messages:
    96
    Inscrit:
    5 Mai 2009
    Localité:
    marne
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    merci pour ces nombreuses réponses.
    ce que j'ai retenu :
    en X et Y vitesse min 12mm/mn, vitesse Max 500mm/mn
    en Z 1600mm/mn sans doute pour une montée/descente de la table rapide pour le changement d'outils ?

    Ce qui me donne pour ma BP :
    en X et Y vitesse min 3 tr/mn et vitesse Max 100tr/mn
    j'ai un motoréducteur 100tr/mn mais pour exploiter au mieux la plage de variation possible du variateur de vitesse je pense diviser par 2 la vitesse au niveau de la courroie de débrayage
    ce qui me donne à 100Hz les 100tr/mn et à 3Hz les 3tr/mn demandé pour la vitesse de table mini (12mm/mn)
    3Hz c'est pas beaucoup (quide du couple !?)
    Il faudrait peut-être que je soit plus modeste est envisager seulement 200mm/mn comme avance Max. ce qui me donnerai cette fois tjrs 100HZ pour la vitesse Max et 7,5HZ pour 12mm/mn
    Qu'en pensez-vous ?
    Et pour l'axe Z, a t'on besoin d'autre chose qu'une avance rapide de 1600mm/mn ?
     
  10. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    réalisation des avances automatiques sur une brigeport
    Pour le Z, tu n'as pas besoin de grand chose si c'est débrayable : rapide au moteur avec variateur, avance fine à la main. OU alors à la c.phili : au varia avec le jog si j'ai bien capté.

    Sur les Grizly, il y a une sécurité : le moteur est coupé par l'intermédiaire d'un microswitch si la manivelle est crabotée (logique, ça doit coller de sacrés upercuts si elle tourne en même temps...).

    Commence vite ton retrofit ! Besoin d'idées pour la transmission :wink:
     
Chargement...

Partager cette page