1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Principe de travail sous SW

Discussion dans 'Solidworks' créé par f6eju, 11 Août 2012.

  1. f6eju

    f6eju Nouveau

    Messages:
    38
    Inscrit:
    2 Mars 2010
    Localité:
    06
    Principe de travail sous SW
    Bonjour à vous tous les passionnés de mécanique et de plein d'autres choses intéressantes. :-D

    J'ai une question qui me pose toujours un probleme avec le 3D.

    J'ai été dessinateur à la planche pendant 15 ans puis j'ai gravi les échelons c’était le bon temps....

    Quand nous faisions le développement d'un produit, il y avait ce que l'on appellait le dessin d’étude.

    Plan à grande échelle ou toutes les pièces étaient crées ensemble en tenant compte de la place et des mouvements.
    Puis les plans de détails étaient faits ensuite en se servant de l'etude.

    Il etait donc possible de voir instantanément l’évolution de l'ensemble.

    Venons donc a mon problème:
    exemple:
    Je veux faire une vis et un boulon.
    1: Je fais en 3 D la vis
    2:Je fais en 3D le boulon
    3:Je fais l'assemblage vis dans boulon.
    Et là zut un truc qui va pas et alors marche arriere sur le boulon par exemple.

    Ce que je veux dire est que la conception entière du systeme nécessite selon moi un manque de vision complet au moment de la mise au point ou de la correction d'une des pieces.
    On se retrouve sur une piece a la fois pour corriger et l'on ne voit pas les autres et leur volume.

    Alors, comment faites vous ? Est-ce mon vieux cerveau de dessineux à la planche ?????
    Des Professionels sur Pro Ing font des allés et retours sur les plans 2 D pour corriger l’étude en 3D de l'ensemble...

    réponse pédagogique souhaitée...
    :wink: :wink:
    Cordialement

    jean claude :-D
     
  2. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Principe de travail sous SW
    Le problème est exactement identique que sur le papier.

    Si tu fais une modification sur un plan de détail, tu dois bien modifier l’environnement qui entoure la pièce modifier.

    tu peux modifier du 3D directement et ensuite mettre à jour les 2Ds

    Sur Proengineer, les plan peuvent être 100% paramétrique, chaque cote est relié à l'esquisse donc une modification de cote dans le plan met à jour le 3D à la charge du dessinateur de controler le reste.
    La procedure de passé par le plan pour mettre à jour les pièces est typique de Pro engineer, ca a ses avantages et inconvenient.
    On peut voir rapidement ce que donne le plan ainsi que les cote avec la tolerance mais ca oblige à ouvrir les plans 1 par 1 mais tu peux directement modifié dans le 3D si ca te chante.
    Passer par le plan, permet de faire une checklist ca évite une mis à jour d'un plan de la vis et l'oubli de la modification de l'écrou comme ca arrive souvent dans le 3D car tu mets à jour ton plan et tu enregistres.
    Alors que tu peux mettre à jour le 3D et pas le plan, et la c'est le drame au moment du montage :lol:

    On peut rendre 100% paramétrique des ensembles complet, tu modifies ta vis M6 en M8 ca modifie en direct le trou pour passer en M8 avec mis à jour des plans mais en réaliser, on le fait jamais car ça devient vite ingérable car en changement une donner tu risque d’incrémenter X plans ce qui va aussi modifié ta nomenclature etc... si tu rend tout automatique, il y a des risques de passer à coté des proximités surtout celles lié au tolérances.
    Exemple:
    Tu change une vis de M6x20 en M8x25
    En automatique, ton trou se modifie. tu fias une analyse des proximités rien ne ressort car tu est à 0.1 d'une surface donc pas d’interférence dans le 3D.
    Après il faut utiliser la conception top down avec un squelette cinématique. mais dans la vrai vis ma vis peut faire 25mm +/-1 et la au moment du montage merde ça touche alors que dans le 3D c'est pas le cas.

    Des solutions existent:
    Dès le début de la conception, on crée donc le schéma cinématique , on alloue des espaces qui prennent en compte les tolérances chacun fait sa popote puis on arbitre les solutions quand il faut augmenter ou diminuer les espaces alloué.

    Exemple:
    Conception d'une voiture:
    on alloue un espace au siège, à la moquette, aux fils électriques, etc....
    Le développement suit son cour puis l’électricien dit , j'ai un manque de place dans tel zone pour passer mon câble peut on admettons diminuer l’épaisseur de la moquette ou modifier la forme du siége pour passer , oui // non on fait les modif est on avance comme ca.

    Le problème, c'est qu'il faut créer des postes pour arbitrer les décisions appeler souvent architecte d'étude mais on ne fait que déplacer le travail du dessinateur et chef de projet à l'architecte.

    Si je n'ai pas été clair n'hésite pas
     
  3. Jipé 87

    Jipé 87 Modérateur

    Messages:
    943
    Inscrit:
    28 Décembre 2008
    Localité:
    Limousin
    Principe de travail sous SW
    Bonjour,
    D'abord, une petite question de vocabulaire technique : ce que tu appelles un boulon, c'est certainement un écrou, un boulon, c'est l'ensemble composé par une vis et un écrou...
    Maintenant, pour répondre partiellement à ta question, avec la plupart des logiciels de CAO-DAO, et en particulier avec Solidworks,
    il est possible de créer une pièce dans un assemblage, c'est à dire en tenant compte de le géométrie des pièces voisines.
    http://help.solidworks.com/2012/french/SolidWorks/Sldworks/Creating_a_Part_in_an_Assembly.htm
    Amicalement
    Jean-Pierre
    30 ans de planche et + de 10 ans sur divers logiciels de CAO
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  4. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 007
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Principe de travail sous SW
    la methode de conception avec solidworks ne me plait pas non plus !

    on dessine chaque piece separément , et on les assemble ... ça fait des tas de mise au point par modification successive ... ça n'avance pas tant que les petites piece ne sont pas entierement definie

    je prefere nettement commencer par des dessin d'ensemble en 2D ou je peux dessiner uniquement ce qui est important

    j'utilise abondament les calques de qcad pour dessiner differente option possible et les comparer

    j'aime bien aussi dessiner sur papier ! dans bien des cas ça va plus vite ! la CAO ne sert ensuite qu'a faire une mise au propre des solution trouvé sur papier

    je pense que la CAO a encore de gros progrès a faire : j'en vois faire des truc mal foutu parce qu'il sont empetré dans la CAO : le dessinateur est content non pas quand il a reussi une bonne conception , mais quand il a reussi a resoudre les probleme de CAO ... et la bonne conception est oublié

    autre point important : quand on fait la conception avec des vue en 2D ca oblige a choisir de vue ou des plan de coupe ou les chose importante sont visible : ça permet a tout le monde de voir ce qui est dessiné et de donner son avis

    avec la CAO en 3D il n'y a que celui qui dessine qui essaye de s'y retrouver ... sans imprimer des document ineteressant a montrer ... si ce n'est des belle vue en perspective ou l'on ne voit pas grand chose

    il est pourtant possible avec solidworks de faire des mise en plan lisible avec des vue et des plan de coupe bien choisi qui se mettront a jour toute seule au fur et a mesure qu'on ajoute des pieces
     
  5. Jipé 87

    Jipé 87 Modérateur

    Messages:
    943
    Inscrit:
    28 Décembre 2008
    Localité:
    Limousin
    Principe de travail sous SW
    Je suis d'accord sur bien des points avec Moissan, et en particulier sur le choix des vues...
    Je commençais généralement une conception (j'emploie l'imparfait parce que, maintenant , je suis à la retraite) par quelques crobards à main levée, suivis éventuellement par des épures 2D avant d'attaquer le 3D, et je suis persuadé que ce n'étais pas du temps perdu...
    @+
     
  6. f6eju

    f6eju Nouveau

    Messages:
    38
    Inscrit:
    2 Mars 2010
    Localité:
    06
    Principe de travail sous SW
    Hello . :-D

    je lis avec intérêts toutes vos réponses.
    Je vois que mes explications ont été comprises.

    Je comprends aussi les vôtres qui sont partagées et l'on voit bien la différence de principe intellectuel tout aussi valable les uns que les autres.

    Oui quand j’étais au BE et chez les clients par la suite mes dessins en 3D à la main m'ont sorti de bien des problèmes lors d'explications qui ne seraient pas passées autrement.

    Mais il faut aussi reconnaître que certains font des miracles avec ces outils 3D.

    Je pratique solidworks et aime bien ce programme, ma question est là pour m'enlever certains doutes de comprehension.

    Merci beaucoup à vous tous.

    Je serais heureux de vous lire.
    Pour mes dessins ou bricolages depuis que je suis un retraité de 63 ans, taper mon call radio amateur français sous google:
    F6EJU

    Amicalement :) :) :)

    jean claude
     
  7. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 360
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    Principe de travail sous SW
    Bonjour à tous,

    J'utilise SW pour la modélisation de mes projets persos.

    Je l'ai appris par moi-même ... et comme bcp, je commencais à faire toutes mes pièces et puis les assembler...

    Il y à 3 ans, j'ai réussi à obtenir un petit stage par l'ANPE....
    Et la première chose que le prof nous à dit c'est que ce n'était pas comme ça qu'on fait de la conception 3D!!!
    "On ne fait pas de l'assemblage de Lego " disait-il.
    On part de l'assemblage... et on y fait les pièces nécessaires.

    C'est vrai que cela présente de nombreux avantages car on ne donne plus des dimensions aux pièces, mais des relations : une entretoises qui va de la surface1 de la pièceA à la surface3 de la pièceD. Et si l'on modifie l'assemblage et que la distance entre les 2 pièces change, l'entretoise est automatiquement redimentionnée... 8-)

    Mais je dois dire que je ne maîtrise pas parfaitement cette technique... et que je fais encore bcp d'assemblage de lego ... :roll:

    Bon dimanches ensoleillé à tous.
     
  8. dyson

    dyson Ouvrier

    Messages:
    301
    Inscrit:
    8 Mai 2010
    Localité:
    Bourgogne
    Principe de travail sous SW
    Technique fortement déconseillé. A réserver aux assemblages de seulement 3 ou 4 piéces.

    L'utilisation des références externes à outrance entraine souvent des plantages. Et le jour ou vous aurez 2 semaines de boulot qui partent à la poubelle parce que l'assemblage ne souvre plus du tout...
    De plus, dans le cas d'un travail colaboratif, c'est la misére car seul le concepteur d'origine connait les relations qui existent entre les fonctions et les piéces.
    On se retrouve rapidement avec une structure en toile d'araignée. Il vaut mieux privilégier la simplicité ( = lego) et l'utilisation de sous-assemblages ou vous risquez de perdre plus de temps à résoudre les problèmes de contraintes d'assemblages associés aux réf. externes qu'a faire de la conception.

    Les formateurs sur ce genre de logiciel me font toujours rigoler car ils sont généralement totalement incompétent en matiére de conception et n'ont jamais travaillé sur des projets de plusieurs semaines/mois.
    Ils feraient mieux de montrer aux utilisateurs comment optimiser l'affichage des fonctions dans le logiciel pour limiter le nombre de clics et la recherche parmi la multitude d'onglets du gestionnaire de commande (exemple, quant on fait du moule, on se fout totalement des fonctions de tolerie, etc...).
    J'utilise SW depuis 2004 et la premiere chose à faire si vous travaillez quotidiennement sur ce logiciel, c'est de virer le gestionnaire de commande. On ne travaille plus avec des écrans de 14", il y a donc suffisament de place pour positionner les fenêtres des fonctions utilisés régulièrement sans dégrader l'espace de travail.
     
  9. fabrice c

    fabrice c Modérateur

    Messages:
    3 034
    Inscrit:
    19 Juin 2008
    Localité:
    reunion
    Principe de travail sous SW
    salut à tous
    ce sont des pièces issues de bibliothèque, nul besoin de les faire

    tu ne peux pas savoir combien ton formateur était dans le vrai
    l'utilisation de solidworks implique de se remettre en question
    je faisait pareil auparavant

    la puissance de la modélisation dans un seul fichier pièce est de loin la meilleur technique et surtout quand le nombre de pièces deviens TRES important
    je ne modélise plus qu'uniquement en multicorps!
     
  10. f6eju

    f6eju Nouveau

    Messages:
    38
    Inscrit:
    2 Mars 2010
    Localité:
    06
    Principe de travail sous SW
    Tu me persecute avec ton boulon !!!!Hi
    Mais n'as tu pas compris que c'etait un exemple ? :wink: :wink: :wink: :wink:

    de plus vis et boulon, ecrou e, là n'est pas la question.

    tiens tu veux une bonne idée :

    Donne nous la marche a suivre pour un exemple simple de creation en multicorps.

    Là tu feras passer la connaissance .

    Et ne prends pas de boulon !!!! prends ce que tu veux mais pas de boulon

    Bye bye

    jean claude :-D :-D
     
  11. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Principe de travail sous SW
    Je suis en accord complet avec dyson.

    Trop de parametrique tue le parametrique.

    Quand on travaille sur des ensembles de 2000 3000 voir plus on oubli les references des surfaces ect...

    Le multicorps est pratique sur un ensemble de moin de 10 pieces...
    Ou sur des pieces de fonderie pour montrer le brut puis differente variantes d usinage possible.

    Vous oubliez ce qu implique du full parametrique au niveau gestion...
    Les plans et nomenclatures qui s incrementent automatiquement.

    Les formateurs en CAO sont un peu hors coup :wink:

    J ai fait en Pro-E & Catia v5

    Le monde des bisounours avec les references exterieurs, le jour ou tu veux sortir une piece ca met tout en vrac :)
     
  12. fabrice c

    fabrice c Modérateur

    Messages:
    3 034
    Inscrit:
    19 Juin 2008
    Localité:
    reunion
    Principe de travail sous SW
    mes pièces ne sont pas très mécaniques mais je dépasse la centaine de pièce en multicorps très régulièrement
    j'ai souvent été embêtés par les reférences externes en travaillant en mode assemblage, de plus certaines fonctions ne sont pas accessibles autrement qu'en mode pièces (copie le long d'une courbe par exemple)

    relativisons toutefois, c'est un travail individuel (pas de gestion de fichiers à plusieurs)
    la finalité étant toujours de terminer sur un assemblage (permet l'import de pièces de bibliothèque, étude d'une cinématique, ...)



    jean claude:
    le multicorps n'est rien de plus qu'une case à décocher
    quand tu effectue une extrusion (à la 2ème ), tu as une case qui est coché: "fusionné le résultat"
    en la décochant tu crée une autre pièce
    après les opérations suivantes peuvent être affecté à l'ensemble ou à un nombre réduit de corps
    si besoin, je te ferais une petite vidéo dans la semaine
     
  13. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 360
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    Principe de travail sous SW
    Intéressant ces différents points de vue.
    Comme je l'ai écrit, pour la modélisation de mes petits projets je suis resté en mode Lego ...

    Le sujet de ce poste doit en interesser plus d'un qui comme moi "bricole" sous SW.

    Il serait bien que membres dont l'utilisation quotidienne est leur métier nous donnent les grands principes à appliquer pour travailler avec ce logiciel si vaste et puissant.
    - Par quelle pièce commencer dans un assemblage?
    - Quelles règles appliquer dans la définition des contraintes?
    - Comment structurer l'arborescence de l'assemblage? Utilisation de dossiers?
    - ...

    D'avance merci et bonne semaine à tous.
     
  14. gabber

    gabber Compagnon

    Messages:
    532
    Inscrit:
    15 Juin 2011
    Localité:
    entre calais et dunkerque
    Département:
    62
    Principe de travail sous SW
    Alors par où commencer.

    Certains logiciels ont des différences profondes. Catia et Pro-E ont la même approche global du volumique mais une mise en plan complètement différentes

    Sur Catia, on génère le 3D→ on génère le plan, en cas de modification : on modifie le 3D , on met à jour le plan. [les plans Catia sont rarement paramétrique, le plan ne renvoi pas d'information au 3D]
    Sur Pro-E, on gènère le 3D→ on génère le plan, en cas de modif : on fait la modification dans le plan , le 3D se mettant à jour automatiquement lors de la mise à jour de plan. [ en prince toutes les cotes au plans Pro-E sont fonctionnelles et paramétriques]

    Comme je l'ai expliqué, il existe différente méthode.

    Je pars du principe qu'on est en BE avec un travail avec au moins 5 collègues sur le même projet.

    Déjà, la gestion de fichier passe par un logiciel dédier Intralink pour Pro-E, Enovia pour catia par exemple
    Ces logiciels sont sur un principe de verrou.
    Par exemple :
    Collègue 1 veut travailler sur un carter, il prend le verrou.
    Collègue 2 veut travailler aussi sur le carter , tant que collègue1 n'a pas déverrouiller le carter le collègue 2 ne pourra pas le modifier.

    Là, c'est pour la conception de pièce.

    Pour les assemblages:
    Quand on a beaucoup de pièce, on fait un squelette // topdown.

    On a un schéma cinématique. qui est symbolisé par des points droites et des plans au quel on a affecté des contrainte [Pivot , rotule ,ect...)

    A partir de se moment la, les pièces crées seront contrainte uniquement sur le squelette cinématique.
    Si une pièce est modifié, il faudra faire une analyse d’interférence pour une première vérification.

    Vous aurez remarquer qu'on a aucune contrainte entre pièces uniquement pièce→squelette.

    Pourquoi?
    Exemple:
    Vous avez un ensemble avec 3000 pièce avec des références extérieurs qui se pilotent tous entre elle, (attention les références circulaires , ça arrive vite ^^)
    Vous modifiez la 1 er pièce, vous ajouter et modifier la géométrie , vous allez perdre les liens extérieurs pour la pièce suivante , ca peut être fait quand vous avez quelque pièce.

    Mais quand c'est un carter de boite de vitesse ou toute les pièces sont lié à votre carter et que vous avez modifier 100 surface , systématiquement vous allez devoir recréer des liens.

    Alors que si vous travailler avec un squelette, vos interfaces entre pièces sont figées. la sortie de boite sera toujours au même endroit votre vilebrequin arrive toujours au même endroit.

    Si vos interface change, vous avez juste à modifier le squelette et tout suivra..

    pour le multicorps,
    La mise en plan va être laborieuse.
    On doit uniquement s'en servir pour créer des variantes.

    Pourquoi?
    Exemple: J'ai un train 3500 à 4000 pièce.
    En multicorp, déjà le fichier unique de 4go déjà vous oubliez , techniquement compliquer à générer par le logiciel.
    Admettons que vous y arriver, dans ce train, je veux travailler dans la cabine du chauffeur, en multicorps vous aller charger le train complet pour pouvoir y travailler.
    En assemblage, vous aller désactiver les ensembles qui ne vous sont pas utile et donc libérer de la mémoire.

    - Par quelle pièce commencer dans un assemblage?
    Personnellement:
    Sur des gros projets,première pièce le squelette.
    Sur des petits projets,première pièce le bâti. Dans ce cas ci, je met en mode publication dans catia. [ je verrouille l'utilisation pour mes contraintes de certains éléments des plans ,des surface, des axe,ect... comme ça , je limite la multiplication des références. (ça évite d'avoir en référence 40 plans superposés) ou on n'aura à recréer qu'un lien dans le cas de suppression de la pièce de référence] {la publication, c'est quoi, je publie certains éléments, je peux lui affecter un nom et je ne pourrai mettre des contraintes qu'entre les éléments publiés}

    - Quelles règles appliquer dans la définition des contraintes?
    On essaye de garder un maximum des axe, points et des plans, on évite les surfaces, les courbes où les droites très petite.

    - Comment structurer l'arborescence de l'assemblage? Utilisation de dossiers?
    Pour les gros projets:
    On a un squelette
    et on sépare par fonction et chaque fonction sera un sous ensemble.
    Ensemble :
    -Train
    Sous ensemble:
    -cabine conducteur
    -boggie
    -toilette
    -espace passagé
    -ect...

    On utilise un gestionnaire comme enovia et intralink avec des systèmes de verrou.

    Pour les petits projets:
    Première pièce le bati,
    Puis les sous ensemble sont regrouper par fonction et donc souvent par mouvement.

    Par exemple, je veux faire un manipulateur 2 axes, je vais regrouper les pièce du X et les pièce du Y.
    Admettons le chariot du X contraint sur le bati( incluant la tripaille vis ect..), et le chariot des Y sur le chariot X(idem).

    La selon les moyen, on travail en dossier.
    Avec un dossier part , un dossier assemblage un dossier plan et un dossier old.
    Dans le nom de mes fichier, je fais des iteration. pour sauvegarder les differentes évolution et ne pas écraser mon travail au fur et a mesure.

    Par exemple: ce que j'ai déjà utiliser
    Mon_fichier_P_01_a
    donc mon_fichier en phase proto passe à F quand c'est Fini
    numero de pièce 01 (bon la pas besoin d'expliquer)
    Version a qui devient b →c→ ect... en cas de modif.

    Une modif de pièce engendre une modif de plan.
    Donc mon plan doit avoir la même version si pas c'est que j'ai oublier de le mettre à jour.

    Si d'autre personne veulent partager, je suis ouvert :wink: , je trouve très enrichissant ce post car ca permet de s'ouvrir à ce qui se fait ailleur.
     
  15. jeromeP

    jeromeP Ouvrier

    Messages:
    475
    Inscrit:
    24 Avril 2009
    Localité:
    33320 Taillan-medoc
    Principe de travail sous SW
    Salut ,

    mois aussi, plus de 15 ans de dessin et toujours dedans, j'ai le même problème (d’ailleurs, est-ce un problème ?) que toi et je fait tout mes plans d'ensembles ou coupes dans un logiciel 2D et quand tout est dégrossis et casé je passe à la 3d :smt039
     
Chargement...
Articles en relation
  1. rostom msaddak
    Réponses:
    4
    Affichages:
    726
  2. Domingo57
    Réponses:
    2
    Affichages:
    1 127

Partager cette page