1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

precision au 1/100° mm

Discussion dans 'CamBam' créé par sergio26, 5 Septembre 2012.

  1. sergio26

    sergio26 Ouvrier

    Messages:
    266
    Inscrit:
    16 Novembre 2011
    precision au 1/100° mm
    Bonjour, je ne suis pas sur d'être au bon endroit pour ma question, cependant j'utilise CamBam pour programmer mon code.

    Je dois réaliser des pièces dans de l'aluminium de 5mm et je dois être précis au 1/100° de mm.

    Avez-vous une combine pour être aussi précis ?

    Merci.

    Sergio.
     
  2. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    precision au 1/100° mm
    Bonjour,

    il y a surement des stratégies à avoir.... mais c'est pas le code que tu vas générer qui influence sur ta machine :wink:

    En CNC, si ta machines est précise, tu as un résultat précis :roll:

    Maintenant, en connaissant ta machine, tu devrais connaitre ou sont tes jeux (théoriquement nul en CNC => En pratique compensé). La calibration de ta machine influe beaucoup. Sinon, selon méthode d'usinage (petite passe ou grosse passe), cela change.

    Si ta machine est précise et convenablement calibrée:
    - Je ferai classiquement l'usinage moins 1 ou 2/10 pour finir avec les passes les plus petites/fines.
    - Bien sûr ta fraise doit être parfaitement affutée :wink:
    - Je privilégierai l'usinage en opposition

    JP
     
  3. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 334
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    precision au 1/100° mm
    Bonjour

    Ce n'est effectivement pas la FAO qui va générer des erreurs mais la mécanique
    Une vis à billes de précision habituelle (C7) a déjà une erreur possible de 5/100 sur 300mm. A moins d'avoir une écrou préchargé il y a 2-3 /100 de jeu possible.
    Les fraises ont une tolérance d'usinage. Exemple fraise GUHRING de 10mm : classe h10 soit +0 / -6/100. La queue de fraise a généralement une tolérance en h6 (1/100)
    La broche ne doit pas avoir de faux rond (un faux rond de 0.005 va entrainer une erreur de 1/100. La pince qui sert la fraise aussi, etc ... . Suivant la taille de la pièce la température peut avoir une influence non négligeable (dilatation)
    Plus tout ce qui a été plus haut.
    Avoir une précision de 1/100 en une seule opération (usinage complet) est illusoire à mon avis même si toutes les incertitudes évoquées plus haut ne s’additionnent obligatoirement pas mais se compensent heureusement avec un peu de chance.
    Il faut faire les passes de finition en manuel/semi manuel (modifier le G-code), avec mesure entre chaque passe et compenser
     
  4. sergio26

    sergio26 Ouvrier

    Messages:
    266
    Inscrit:
    16 Novembre 2011
  5. dh42

    dh42 Compagnon

    Messages:
    3 979
    Inscrit:
    4 Septembre 2009
    Localité:
    Près de St Etienne (42)
    precision au 1/100° mm
    Salut,

    Je confirme que tenir des cotes au 1/100ieme n'a rien d'évident, même avec une fraiseuse pro ET manuelle comme ma Z1 (c'est encore plus compliqué en CN)

    En général, le principe utilisé consiste à laisser de la matière en disant que la fraise est plus grosse que son Ø réel ; ensuite on mesure, puis on modifie le Ø de l'outil et on refait une passe. En général les "pro" utilisent les code G41 et G42 du Gcode (compensation du rayon d'outil) ce qui permet de ne pas avoir à re créer le Gcode à chaque fois, mais Cambam ne gère pas ça.

    Sous Cambam, la méthode que j'utilise consiste à se servir du paramètre "surépaisseur" de l'opération de contour ou de poche ou tu doit avoir cette précision.

    Tu commence avec une surépaisseur de 0.1 par exemple (donc qui laisse théoriquement 0.1mm de matière en "rab" tout le tour, puis après mesure, tu modifie cette valeur et tu re-crée le Gcode pour cette opération seule. Il est possible de donner une valeur négative pour "surépaisseur", ce qui coupera plus de matière.

    Ex trou de Ø 16 (poche par exemple), avec surépaisseur à -0.05 -> Ø théorique du trou 16.10
    idem avec surépaisseur = 0.1 -> Ø théorique obtenu -> 15.80

    Il faudra t'y prendre en plusieurs fois pour t'approcher de la côte, les passes devront être d'autant plus fines que la machine est "légère" et la fraise de petit Ø. S'il y a de la flexion, il est même possible que tu doive faire une ou deux passes "à vide" pour rattraper cette flexion et couper le dernier 1/100ieme

    Si tu ne veux pas utiliser le paramètre surépaisseur, tu peux aussi jouer sur le Ø de l'outil déclaré dans Cambam, mais c'est moins intuitif (et il faudra aussi régénérer le Gcode à chaque fois de toute façon)

    Avec la BZT dans l'alu, le mieux que je puisse faire de manière répétitive, c'est 0.03mm (± 0.015)

    Note que si tu compte faire des alésages avec une telle précision, ce ne sera pas faisable en interpolation (mouvement simultanés du X et du Y) ; il faut une tête à aléser, sinon ton alésage ne sera jamais rond, même avec le rattrapage de jeu activé et une bonne machine. (pas avec un tel niveau de précision requis)

    ++
    David
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Julien3464
    Réponses:
    5
    Affichages:
    680
  2. SwissSteph
    Réponses:
    2
    Affichages:
    858

Partager cette page