1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Poste à souder CEMAC : mode d'emploi ?

Discussion dans 'Soudure, brasage' créé par bop55, 6 Janvier 2015.

  1. bop55

    bop55 Compagnon

    Messages:
    1 299
    Inscrit:
    31 Décembre 2011
    Localité:
    Bar le Duc
    Poste à souder CEMAC : mode d'emploi ?
    Bonjour à tous,
    Je viens d'acquérir un poste à souder "CEMAC carrosserie" et j'ai eu beau regarder partout, aucune info sur son intensité maxi, facteur de marche, tension à vide, etc. Sur la seule plaque signalétique existante, il est juste indiqué qu'il fonctionne en 380 V et qu'il est du type " CEMAC ONDUL N° 104. Même la puissance absorbée n'est pas marquée !
    Voici des photos de l'engin en question:

    image.jpg
    ↑  Le poste vu de face


    image.jpg
    ↑  Le poste vu de côté


    Il fait TIG ( sans amorçage HF ), MIG/MAG et MMA.
    À propos de son utilisation en MMA, j'ai aussi une question: à quoi sert le petit bouton sur le côté de la pince porte-électrode ?

    image.jpg
    ↑  À quoi sert le bouton sur la pince ?


    toute info concernant ce poste à souder sera la bienvenue.
    Merci d'avance et bonne soirée
     
  2. bop55

    bop55 Compagnon

    Messages:
    1 299
    Inscrit:
    31 Décembre 2011
    Localité:
    Bar le Duc
    Poste à souder CEMAC : mode d'emploi ?
    Bonjour,
    Ma curiosité a payé: j'ai voulu voir ce que " la bête avait dans le ventre" et j'ai démonté les huit vis qui tiennent la tôle de protection du compartiment elec

    image.jpg
    ↑  Il y a du monde là-dedans !


    Et j'ai trouvé la plaque signalétique

    image.jpg
    ↑  La plaque


    Facteur de marche de 35% à 250 A: c'est un poste spécial carrosserie pour des chars d'assaut !
    Bon, les indications sont données uniquement pour le mode MMA et il me paraît impossible qu'on puisse monter à 250 A en MIG puisque ce poste accepte du fil de 0,8 maxi. Donc, je réitère ma demande: si quelqu'un a des infos sur ce poste, qu'il se manifeste .
    Autre point, j'ai trouvé ( en essayant) à quoi sert le bouton sur la pince porte-électrode

    image.jpg
    ↑  Le bouton sur la pince


    La baguette n'est sous tension que si on appuie dessus, tout simplement .
    Bonne journée
     
  3. Ancient

    Ancient Nouveau

    Messages:
    31
    Inscrit:
    2 Avril 2013
    Localité:
    Charleroi, Belgique
    Poste à souder CEMAC : mode d'emploi ?
    Bonsoir Philippe,

    as-tu entre temps trouvé des infos sur ce poste? j'en ai récupéré un autre de la même marque et suis dans le même cas que toi. J'ai ouvert un post sur le forum à ce sujet
     
  4. bop55

    bop55 Compagnon

    Messages:
    1 299
    Inscrit:
    31 Décembre 2011
    Localité:
    Bar le Duc
    Poste à souder CEMAC : mode d'emploi ?
    Bonsoir Ancient,
    Eh non, désolé, je n'ai rien trouvé. J'ai fait des essais et ça m'a permis de découvrir son fonctionnement. Il est parfait en MMA, vraiment light en TIG ( pas de reglage de pré gaz ni de post gaz, pas de montée progressive de l'intensité au démarrage ni d'évanouissement en fin de soudure). On peut souder en TIG , point.
    Mais c'est le procédé MIG qui m'a posé le plus de problèmes, je n'arrivais pas à trouver les bons réglages et comme c'est la première fois que j'utilise cette technique, j'ai mis un peu de temps avant de comprendre que.... le poste est en panne!
    Eh oui, tout marche bien SAUF le potar de reglage d'avance du fil qui normalement sert à affiner le débit de fil alors que tout le reste est bon: l'avance du fil est bien proportionnelle à l'intensité réglée ainsi qu'au diamètre choisi mais reste au minimum.
    Alors pour faire une soudure à plat, ça va à peu près mais pour souder en angle, je suis obligé de lui faire croire que j'ai mis du fil de 0,6 ( alors que c'est du 0,8) et là, c'est un marathon, ça va trop vite.
    J'ai fini par trouver un gars qui a ouvert recement une boite de dépannage de matériel electronique à une cinquantaine de km de chez moi et je lui ai amené le poste il y a un mois et demi, je suis repassé le voir il y a quinze jours, il m'a dit qu'il y jetterait un œil dans la semaine et qu'il me dirait ce qu'il en est mais cette semaine est passée, la deuxième bien entamée et je n'ai toujours pas de nouvelles. Bref, comme la plupart des artisans...
     
Chargement...

Partager cette page