1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

polir avec un touret, quelle puissance

Discussion dans 'Finitions' créé par lion10, 9 Novembre 2010.

  1. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 392
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    polir avec un touret, quelle puissance
    bonjour

    Mettre un disque à polir de 200 mm de diamètre sur un touret de 2800 tr/min de 380 w est ce réaliste ?

    Autrement dit en fonction du diamètre d'un disque à polir, quelle vitesse et puissance faut il ?

    Je crains qu'en appuyant cela fasse peiner le touret ?

    Cdlt lion10
     
  2. bimeur

    bimeur Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    10 Novembre 2009
    Localité:
    FlambyLand
    polir avec un touret, quelle puissance
    pour la vitesse max,elle est tributaire du disque en lui-même,puisqu'indiqué sur le disque.

    Pour le reste,je laisse parler les pros.
     
  3. 500H

    500H Apprenti

    Messages:
    181
    Inscrit:
    19 Septembre 2008
    polir avec un touret, quelle puissance
    salut
    pour polir dans l'ideal il faut que cela tourne autour des 3000 tr/mn

    pour un disque de 200 cela reclame aussi ps mal de puissance vers 1,5 kW

    attention avec cette puissance ça devient dangereux

    on peut aussi polir avec de petits tampon genre 80/100 mm mais c'est beaucoup plus long
     
  4. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour,

    +1

    J'ai un touret de 750 Watts avec des buffles de Ø 150 mm. C'est suffisant pour des petites pièces, mais pour de plus grosses, il arrive que le moteur peine un peu.
     
  5. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 392
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour

    ok merci pour vos premières réponses.

    Cest donc possible.

    Je craignais surtout pour la vitesse qui ne sera pas réglable.

    Il me treste plus qu'à voir comment adapter un disque de polissage quand j'aurai pris possession du touret.

    cdlt lion10
     
  6. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour,

    Le plus simple et le plus pratique, ce sont des queues de cochon coniques.
    Sur le touret, pas à droite pour le disque de droite et pas à gauche, pour le disque de gauche.
     
  7. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 392
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour

    Je comprends l'utilité des pas différents à gauche ou à droite.

    Mais comment doit on raisonner d'une manière générale :

    -Il ne faut pas que cela se dévisse lorsque l'on exerce un effort sur le disque de feutre.
    -Ou lorsque le touret démarre à vide
    -voir quand il démarre.

    Il me semble que c'est différents selon les cas compte tenu de l'inertie.

    cdlt lion10
     
  8. françois44

    françois44 Compagnon

    Messages:
    1 470
    Inscrit:
    2 Février 2008
    Localité:
    Nantes
    polir avec un touret, quelle puissance
    Les "queues de cochon" sont étudiées dans ce sens, le démarrage ou l'application d'une pièce sur le tampon tendra à le serrer sur la queue de cochon, comme celle-ci est conique...
     
  9. Nico91

    Nico91 Compagnon

    Messages:
    2 705
    Inscrit:
    9 Mai 2009
    Localité:
    Essonne
  10. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour,

    C'est comme les écrous des meules sur un touret à meuler.
    Les queues de cochon coniques sont filetées et le sens du filetage doit être inverse du sens de rotation.

    [​IMG]
     
  11. olivier311

    olivier311 Compagnon

    Messages:
    708
    Inscrit:
    15 Juillet 2008
    Localité:
    31 / Midi-Pyrénées / Sud Toulouse
    Département:
    31
    polir avec un touret, quelle puissance
    Simple, rapide, efficace : un moteur en 380 qui trainait (puissance : suffisante... il n'y a plus de plaque), vitesse: 1450 trs/mn.
    Adaptation d'un arbre creux sur la sortie moteur.
    Petit dressage pour la mise en place des roues à lamelles (toujours par deux, avec une fixe, celle en grain 60) et perçage / taraudage en bout pour le coton de polissage (M12).
    Chassis en tube 40x40... et hop !
    Hyper pratique !
    Je recommande :wink:

    tank (Large).JPG
     
  12. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour, :-D

    Pour l'avoir vu, je dirai du lourd, de 2 ou 3 cv

    Oui, de toute façon tu sais pas faire autement !!!! :smt082

    @+
    jean :wink:
     
  13. olivier311

    olivier311 Compagnon

    Messages:
    708
    Inscrit:
    15 Juillet 2008
    Localité:
    31 / Midi-Pyrénées / Sud Toulouse
    Département:
    31
    polir avec un touret, quelle puissance


    Comme on dit, on fait ce qu'on peut avec ce que l'on a... et le moteur, je l'avais.
    Autrement dit : faute de grives... ben, on ne mangera pas de grives, mais il faut bien qu'on mange quand même, parce que j'aime pas les merles :roll:
     
  14. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 392
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour

    1) Je comprends donc que la vis doit se serrer à l'effort donc lorsque l'on appuie sur le disque pour polir.

    Pour le cas du disque à droite :
    -je suppose que le disque tourne de l'arrère vers l'avant qui est proche de l'utilisateur,
    - soit un mouvement circulaire inverse des aiguilles d'une montre lorsque l'on regarde le touret sur le coté droit face au flanc du disque.

    Donc lorsque lorsque l'on appuie sur le disque pour polir :

    - à l'extrême l'axe du touret continue de tourner et le disque est immobile suite aux efforts de polissage en prenant pour axe de références du mouvement le chassis du touret.

    -pour éviter que le disque se dévisse il faut donc qu'avec ce mouvement circulaire inverse des aiguilles d'une montre le disque de feutre se visse soit un pas à droite.

    -Logiquement le raisonnement et le sens des pas est le même pour une meule.

    Ce raisonnement correspond aussi au cas du démarrage du touret ou là le touret à un aussi un mouvement de rotation alors que le feutre est immobile puisque pas encore entrainé.


    Mais je reviens au cas de l'arrêt du touret :

    -Dans ce cas les mouvements relatifs de l'axe du touret et du disque de feutre sont inversés.
    Un feutre est léger et présente peu d'inertie par rapport au touret qui devrait se freiner par lui même moins rapidement que le touret assurant le serrage du pas à droite permanent, le disque ne se dévissera pas.

    -Mais qu'en est il si je pense notamment au cas ou le moteur électrique est arrété brusquement ou s'il l'est très rapidement avec un frein ou un variateur électrique avec frein. Dans ce cas il y a risque de desserage.

    Cela devrait être interdit par construction, qu'en pensez vous ?

    Et si à la place du disque on a une meule qui est beaucoup plus lourde, là le risque de desserage n'est il pas vraiment réel autrement dit non seulement théorique mais aussi pratique ?


    2) Je reviens sur la fixation par queue de cochon qui est valable car la matière du disque est souple car en feutre et peut donc se visser sur la queue de cochon.

    Que pensez vous donc d'une fixation par 2 flasques identiques à ceux servant à serrer une meule sur un touret. En serrant bien le disque il devrait tenir en rotation malgrès les efforts de polissage n'est ce pas ?

    Sinon faut il prévoir un système de flasque avec "trois pointes" réparties sur la circonférence ( pour l'équilibre dynamique) , ces pointes viendraient percer le disque de feutre lors du serrage afin de lui éviter de tourner si les efforts de polissage sont trop forts.
    Un flasque est normal et l'autre comporte donc trois trous dans lesquels seraient soudés ou vissés des pointes taraudées en quelque sorte. Pointu pour s'enfoncer à force et traverser l'épaisseur du feutre ou du moins les 2 / 3 de l'épaisseur lors du serrage des flasques.

    3) Je reviens sinon sur la solution de Olivier 311 , je ne comprends pas pourquoi , je cite "toujours par deux, avec une fixe, celle en grain 60" ?

    cdlt lion10
     
  15. hp=360

    hp=360 Compagnon

    Messages:
    1 293
    Inscrit:
    29 Juillet 2008
    Localité:
    Mare nostrum
    polir avec un touret, quelle puissance
    Bonjour, pour moi le systeme de fixation le plus efficace et le plus pratique, c'est le systeme de flasques, avec l'axe moteur expansible, par une vis en bout.
    L'effort est transmis par une goupille traversant l'axe, qui prend appui sur une des flasques, dans deux encoches.
    Les flaques se vissent l'une sur l'autre pour serrer le disque.
    Mais c'est du boulot à fabriquer, mais pas très compliqué non plus. Désolé, pas de photo dispo.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. eric5889
    Réponses:
    5
    Affichages:
    1 857
  2. TopTiitane
    Réponses:
    6
    Affichages:
    5 707
  3. DJ JAJA
    Réponses:
    4
    Affichages:
    2 249
  4. Tador
    Réponses:
    6
    Affichages:
    1 920
  5. bdam
    Réponses:
    6
    Affichages:
    1 275

Partager cette page