1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Plaçeuse de composants CMS EuroPlacer R300

Discussion dans 'Autres machines CNC industrielles' créé par kellogs, 29 Novembre 2013.

  1. kellogs

    kellogs Apprenti

    Messages:
    121
    Inscrit:
    21 Février 2013
    Localité:
    Région parisienne
    Plaçeuse de composants CMS EuroPlacer R300
    Bonjour à tous,

    Je suis l'heureux propriétaire de 3 machines de placement de composants CMS, aussi appelées 'pick and place', ainsi qu'environ 200 chargeurs de composants.

    Une machine de placement permet de réaliser des cartes électroniques en technologie CMS, c'est à dire par dépose de composants, qui sont ensuite cuits.
    Grosso-modo, c'est une machine-outil qui va chercher des composants, à l'aide d'une buse à air comprimé et les dépose sur des cartes électroniques.

    Il s'agit du modèle Europlacer R250, modifié R300.

    Il s'agit de machines de conception française, assez ancienne, datant de 1988, modernisé en 1995.
    La base de le machine est constituée par un socle en fonte, très résistant et stable.
    Le déplacement du portique s'effectue à l'aide d'une vis à bille.
    Le positionnement des composants est très précis, grace aux moteurs de précision et un double système de vision.
    On doit pouvoir placer des composants de taille 402.
    La machine peut déposer de la colle et les composants.
    Chaque machine pèse environ 500 kg.
    Le socle mesure 1m20 x 1 m40. Capot fermé environ 1m80.
    En régime de pointe, la tête est capable de faire 2 allers-retours en une seconde, soit une rapidité assez impressionnante.
    Mais je pense qu'on perd en qualité de placement et un mode de déplacement plus lent existe.
    Les machines modernes sont dotées de plusieurs tête de placement, mes machines n'ont qu'une seule tête, mais j'estime que cela n'est pas bloquant.

    Pour la petite histoire, je cherchais depuis longtemps une machine de placement et je me suis retrouvé à racheter toutes les machines d'une entreprise d'électronique en faillite.
    Bizarrement, ces machines n'avaient pas trouvé preneur lors de 2 mises aux enchères : lors d'une première vente, des acheteurs ont acheté une machine de soudure à vague de grande taille et l'ont désossé sur place pour récupérer les métaux. Lors d'une deuxième mise en vente, personne n'a fait d'offre.
    Durant une liquidation d'entreprise, le liquidateur judiciaire tente de récupérer la valeur des machines, telle qu'écrite en immobilisation (comptabilité).
    Mais si les deux ventes échouent, le liquidateur a plus de latitude pour fixer le prix et la négociation peut commencer.

    Actuellement, vu les problèmes dans l'industrie en France, des usines entières, par exemple des fonderies et des menuiseries, ne trouvent pas preneur.
    Je vous encourage à faire régulièrement le tour des liquidateurs de votre région, pour sauver les machines qui peuvent l'être.
    Il y a quelques semaines, j'ai vu une annonce pour un four de CMS à venir démonter en usine, mais je n'ai pas la place pour 10 mètres de long ... (ni l'abonnement EDF).
    Mais avis aux amateurs ... l'ensemble de l'industrie française souffre, de sorte qu'on peut s'y servir à la manière d'un Robinson et redémarrer ... pour la bonne cause.

    Mes machines étaient encore en production il y a quelques mois et sont fonctionnelles.
    Je suis toujours en contact avec l'ancien propriétaire, qui est devenu un ami, et j'ai toutes les documentations, y compris les manuels techniques de maintenance et les plans détaillés.
    Une fois installé, l'ancien propriétaire m'a même proposé de me rendre visite, pour m'aider ... que demander de plus ?

    J'ai racheté toutes les machines de l'usine : four, sérigraphieuse, etc ...

    A terme, j'aimerais créer un tunnel de production automatisé de CMS et produire en France.
    Avant, je travaillais en collaboration avec l'extrême-orient, mais sachant que la production peut être automatisée, je ne vois pas l'intérêt de délocaliser et j'entends bien RElocaliser.

    Je vais probablement redémarrer les deux premières machines avec les logiciels d'origine.
    Sur les 200 chargeurs de composants, 50 doivent être réparés d'urgence, mais ce sont des technologies anciennes et tout peut être réparé.
    Avec la troisième machine, qui a séjourné dans un local non-chauffé plusieurs années, je compte tenter une migration vers LinuxCNC.
    J'ai également des problématiques de local car tout est installé dans une seule pièce et je dois m'agrandir dans un hangar ... je vais essayer de résoudre tous les problèmes à la fois.

    Je posterai plus de photos plus tard.

    Amicalement,
    Kellogs

    P1070422_v1.JPG

    P1070411_v1.jpeg
     
  2. kellogs

    kellogs Apprenti

    Messages:
    121
    Inscrit:
    21 Février 2013
    Localité:
    Région parisienne
    Plaçeuse de composants CMS EuroPlacer R300
    Merci de me signaler tout matériel de production pour l'électronique vendu aux enchères :
    * Plaçeuse
    * CNC de prototypage rapide pour faire des PCB
    * Microscope de contrôle
    * Soudure à vague ou double vague ou vague programmable
    * Convoyeur
    * Etc ...
     
  3. François86

    François86 Nouveau

    Messages:
    46
    Inscrit:
    29 Octobre 2011
  4. jimfells

    jimfells Ouvrier

    Messages:
    441
    Inscrit:
    16 Août 2010
    Plaçeuse de composants CMS EuroPlacer R300
    Bonjour,

    Incroyable initiative :shock:

    J'ai bossé sur des Philips multi-têtes à feeders rouleaux et des Panasonic mono-tête alimentation mixe rouleaux et plateaux. J'en garde le souvenir de bécanes vraiment performantes mais spécifiques et que seuls quelques cadors de la maintenance étaient capable de réparer.

    Continue à nous conter ton aventure !

    Jim
     
Chargement...

Partager cette page