1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Pignon en " Courroie retournée "

Discussion dans 'Divers' créé par Anonymous, 26 Juillet 2010.

  1. Anonymous

    Anonymous Guest

    Pignon en " Courroie retournée "
    Bonjour a tous :-D

    Qui a déjà tenté de réaliser un pignon avec une courroie crantée retournée pour fabriquer par ex un réducteur ou autre chose
    Il suffirait de coller puis éventuellement riveter la courroie à l'envers sur une flasque circulaire
    Question solidité, c'est assez résistant
    Quand pensez vous ? - si il y a des exemples de réalisations cela m'intéresse

    courroie plate.jpg
     
  2. saquet

    saquet Compagnon

    Messages:
    927
    Inscrit:
    2 Avril 2010
    Localité:
    marne
    Pignon en " Courroie retournée "
    bonjour
    tout est possible mais ton truc c est reserve a celui qui est dans le desert
    avec sa b... et son couteau
    c est mon point de vue
    salutation
     
  3. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
  4. Anonymous

    Anonymous Guest

  5. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    Pignon en " Courroie retournée "
    Elles s'utilisent bien comme crémaillères...
    En revanche, je doute de la précision à l'endroit du raccord, à moins d'avoir un "pignon" de grand diamètre qui utilise la courroie entière, sans coupure.
     
  6. SULREN

    SULREN Compagnon

    Messages:
    1 926
    Inscrit:
    27 Janvier 2009
    Localité:
    Très proche de Toulouse, au Nord Ouest
    Pignon en " Courroie retournée "
    Bonjour,
    Si l'engrenage ne fait pas le tour complet, la solution, tout en étant de type bidouille, peut résoudre certains problèmes.
    Si l'engrenage doit tourner complètement, alors se posera de façon critique le problème de la jointure de la courroie aux deux extrémités. Elle est difficile à réaliser de façon robuste (plus question de la visser solidement sur la jante) et il faut que la jointure constitue exactement une dent complète, (pas facile avec un matériau mou et un peu élastique).

    En pratique les difficultés de fixation et tous les aléas de fonctionnement font que cette solution est plus difficile à mettre en oeuvre que de tailler un engrenage, dans un matériau facile à usiner si les contraintes mécaniques attendues ne sont pas trop sévères (de toutes façon il fera toujours mieux qu'une courroie).
     
Chargement...

Partager cette page