1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Outil de décolletage

Discussion dans 'Demandes de fabrication et sous traitance' créé par Rémy 54, 18 Août 2010.

  1. Rémy 54

    Rémy 54 Nouveau

    Messages:
    4
    Inscrit:
    17 Août 2010
    Localité:
    Meurthe et Moselle
    Outil de décolletage
    Bonjour à tous,

    Je suis nouveau sur le forum et totalement novice en matière d'usinage.
    Je suis modéliste ferroviaire (je pratique l'échelle N dont le rapport de réduction est 1/160) et j'aurais voulu réaliser des roues pour mon matériel (ou en tout cas reprofiler les roues existantes).
    Pour cela, j'ai accès à un tour et je pensais réaliser cela par décolletage de laiton (les roues à reprofiler sont également en laiton).
    Par contre, c'est au niveau de l'outil de décolletage que cela coince car je dois en faire fabriquer un (le profil est vraiment spécial et de petite dimension, la roue en elle-même fait environ 5 à 6 mm de diamètre).
    Ci-joint un plan (vues de dessus et de côté de l'outil) pour vous donner une idée de la chose.

    Voici mes questions :
    - est-il possible de faire fabriquer un tel outil (notamment à cause du boudin de la roue qui présente un creux dont le diamètre est de 2/10 mm) ?
    - si c'est possible, avez-vous des entreprises à me conseiller ?
    - quelles sont des tolérances raisonnables pour ce genre de travail ?
    - vue de côté, l'outil doit il présenter un certain angle (angle nommé alpha sur mon schéma) pour éviter d'avoir une surface de contact trop grande avec la roue à usiner ?
    - quel serait le ou les matériaux le(s) mieux adapté(s) pour la réalisation de cet outil (sachant que c'est pour de l'usinage de laiton) ?

    [​IMG]


    [​IMG]


    Voilà, je vais m'en tenir là pour l'instant !
    Merci pour votre aide et bonne soirée ! :wink:

    Rémy
     
  2. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    883
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    Outil de décolletage
    Salut,

    Tout à fait possible de réaliser un tel outil, la forme est très traditionnelle dans le monde horloger. J'utilise, pour ma part, des outils de tour à plaquette brasée ou à plaquette vissée du commerce que je fais tailler à un affûteur. Le plus important n'est pas l'angle de dépouille alpha qui pourrait être de 5 à 7 ° pour du laiton mais plutôt l'angle de coupe sur le dessus de plaquette qui est à 0° pour du laiton. J'ai de nombreuses adresses en France et Suisse de fournisseurs, par contre il feront ce type d'opération que pour une séries mini de pièces pas un seul outil. (Au besoin, je te les ferai parvenir par mp) Pour une si petite dimension, il faudra qu'il taille une meule diamant, ou à l'électrérosion à fil avec un fil diamêtre 0.20 maxi. Côté prix, c'est pas donné ...

    A+,

    RICO
     
  3. Rémy 54

    Rémy 54 Nouveau

    Messages:
    4
    Inscrit:
    17 Août 2010
    Localité:
    Meurthe et Moselle
    Outil de décolletage
    Merci RICO pour les précisions,

    J'avais déjà un peu discuté du sujet et on m'avait parlé de la possibilité de faire la partie courbe de l'outil en électroérosion, comme tu le dis.
    Je suis bien entendu intéressé par les adresses que tu as. N'hésite pas à me les transmettre par MP.

    Bonne soirée !

    @+

    Rémy
     
  4. netmetrique

    netmetrique Apprenti

    Messages:
    160
    Inscrit:
    22 Octobre 2009
    Localité:
    Paris
    Outil de décolletage
    Bonsoir Rémy

    Compte tenu de mon expérience (j'ai déjà tourné plusieurs centaines de roue en Om et O14), l'outil que tu proposes ne conviendra pas et ce pour plusieurs raisons.

    D'abord, à moins d'un alignement parfais de ton outil par rapport à la perpendiculaire de l'axe de la roue, tu n'arriveras à rien avec la partie parallèle de largeur 0,86 et profondeur 1,4. Il serait préférable de dresser d'abord ta roue à la bonne largeur puis de faire le plan de roue avec un outil tel que celui-là.

    [​IMG]

    Néanmoins, à moins d'un très grande rigidité de l'outil, attaquer les bandages par la circonférence fait que l'outil à tendance à vibrer et le plan de roue ne sera jamais très propre (j'ai testé !). C'est pourquoi il est préférable de réaliser le bandage en deux opérations :

    [​IMG]

    C'est comme ça que sont prévus les outils vendus par Forhmann, mais malheureusement seulement disponibles en HO.

    Par ailleurs j'attire ton attention sur le fait que dans ton schéma, il manque le congé entre le boudin et le plan de roue ! Or ce congé est extrêmement important sur la qualité de tenue de voie. Je t'engage donc à consulter les normes NEM 310 et NEM 311 qui précisent qui précise toutes les dimensions des roues (à moins que tu ne préfères les normes NMRA, mais où le congé est également présent).
     
  5. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 193
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Outil de décolletage
    Pour du fil, Il faut que tu contactes BILLY12 du forum

    membre1707.html


    Par contre sur ton profil qui va travailler en plongé , il faudrait dépouiller
    les deux flancs (qui font 1.40 et 1.37)
    ...bon c’est du dessin à mulot levée ...
    et les traits rouges sont des interrompus, donc arête cachées ...
    matière : acier rapide ou carbure micro grain mais il faudra
    rafraichir la face de coupe à la pierre diamantée.

    outil_10.jpg
     
  6. Rémy 54

    Rémy 54 Nouveau

    Messages:
    4
    Inscrit:
    17 Août 2010
    Localité:
    Meurthe et Moselle
    Outil de décolletage
    Salut et merci pour vos conseils,

    Pour netmetrique : pour le congé entre le boudin et le plan de roulement, j'y avais renoncé pour simplifier la chose. Je vais donc le rajouter.
    Par contre, pour la réalisation en plusieurs étapes, vu le nombre de roues à réaliser, l'option de gaston48 me semble plus simple.
    La pièce à décolleter ne fait que 5 mm de diamètre et quelque chose comme 2 mm de largeur : il n'y a pas trop de porte-à-faux et la surface de contact est faible. J'imagine que les problèmes seront moins critiques qu'à l'échelle O (enfin, ce que j'en dis... je ne suis pas spécialiste :-D ...)

    Pour gaston48 : OK, je vois à quoi devrait ressembler l'outil... le dessin à mulot levé est parfait :wink: . Petite question néanmoins sur la faisabilité de l'outil : le profil que tu proposes fait que la partie usinant le boudin (partie circulaire de 0,2 mm de diamètre) engendre une partie tronconique dans l'épaisseur de l'outil. Est-ce quelque chose de simple à réaliser ? Sinon, je modifie mon plan et le soumets au contact que tu me donnes pour avis.

    Encore merci à vous !

    @+ :wink:

    Rémy
     
  7. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 193
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Outil de décolletage
    Tu as bien vu,
    la machine dispose de 2 axes de base X et Y qui génère le profil et de
    2 axes supplémentaires U et V du guide fil supérieur pour générer les
    dépouilles.
    C’est une exigence courante, par exemple pour les dépouilles de matrices
    de découpage.
    Maintenant, ton profil et vraiment très petit, il faut peut être des machines
    dédiées aux outillages d’horlogerie (fil très fins ?)
    Si tu accroches à ma proposition, le profil serait peut être encore à peaufiner :
    Au niveau des 2 arêtes qui déterminent la cote 0.86, prévoir de petit plats
    ou témoins, reproduisant ton profil d’origine.
    Le flan gauche serait à dépouiller aussi (celui qui détermine la cote 1.5)
    pour que la partie gauche soit vraiment un outil à saigner.
    La partie droite peut se prolonger jusqu’au centre de la pièce, pour dresser
    complètement la face.
    Après l’opération de plongé, je verrais le perçage alésage, puis un
    tronçonnage par un outils arrière …
     
  8. Rémy 54

    Rémy 54 Nouveau

    Messages:
    4
    Inscrit:
    17 Août 2010
    Localité:
    Meurthe et Moselle
    Outil de décolletage
    D'accord, je vois ce que tu veux dire.

    En fait je pars plutôt pour un outil de "reprofilage" des roues.
    La roue existe déjà donc je n'ai normalement pas besoin d'usiner jusqu'au centre et de couper de l'autre côté.
    Pour être plus précis, l'essieu complet (les deux roues + l'axe) se compose comme suit :
    - une roue et l'axe complet (usinés en une seule pièce semble-t-il ). L'axe fait à peu près 1,5 mm de diamètre et 15 mm de long. Je peux donc m'en servir comme axe pour tourner et pincer la roue dans le mandrin.
    - la deuxième roue est enfilée sur l'axe (elle est munie d'un trou centrale de 2,3 mm) au moyen d'une bague isolante en matière plastique (pour éviter les court-circuits entre rails). Cette roue est donc plus délicate à usiner et il faudra que je prévoie un système de support pour le tournage... à creuser.

    Pour en revenir à ta proposition, cela signifie que la partie droite ne servira pas à usiner.
    Par contre la partie gauche (cote horizontale de 1,5 mm) usinera effectivement une partie de la roue d'origine (donc je prévoirai une dépouille).

    Merci encore pour tous ces conseils !

    Bonne soirée et @+ :wink:

    Rémy
     
Chargement...

Partager cette page