1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Moteur inversé ?

Discussion dans 'Automobile et moto' créé par ZAPJACK, 7 Octobre 2014.

  1. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 159
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    Moteur inversé ?
    Bonjour,
    Je me suis toujours demandé comment fonctionne un moteur inversé au niveau de la lubrification?
    Comme, par exemple, le De Havilland Gipsy Major.
    les cylindres et culasses étant inversé, comment éviter que les pistons ne se bourrent d'huile?
    LeZap
    de Havilland Gypsy Major.jpg
     
  2. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 231
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    Moteur inversé ?
    Bonsoir Zap,

    Je n'ai rien au sujet du De Havilland Gipsy Major, la seule notice d'entretien aviation que je possède est destinée aux moteurs Renault 100 CV des types 4 Pci et 4 Pdi, un moteur inversé lui aussi. Je peux te scanner les planches des coupes et du schéma de graissage, mais demain, car je dois me lever tôt. Je devrai démonter le manuel, assemblé par vis, pour mieux scanner.

    Bernard
     
  3. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Moteur inversé ?
    en aviation on aime bien les moteur inversé parce que ça met l'axe de l'helice le plus haut possible , donc permet un plus grand diametre sans taper par terre

    de toute façon en aviation on aime bien les carter sec : une pompe renifle dans tous la coin du carter pour ramener l'huile dans son reservoir ... c'est de toute facon indispensable pour un avion qui peut faire du vol sur le dos ... le carter d'huile sous le vilbrequin c'est bon pour ce qui roule sur le plancher des vaches

    il doit y avoir des point d'aspiration un peu partout dans le moteur , l'huile qui tombe dans les cylindre doit danser sur les piston jusqu'a trouver le sortie

    dans les moteur a vilbrequin en bas les piston souffrent parfois un peu au demarge par manque d'huile ... dans ce cas ca doit plutot etre l'excès que le manque !
     
  4. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 629
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  5. osiver

    osiver Compagnon

    Messages:
    4 140
    Inscrit:
    7 Septembre 2013
  6. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 231
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    Moteur inversé ?
    Bonjour,

    La page de ma notice d'entretien présentant le schéma de graissage est une page dépliante, trop grande pour passer dans mon scanner. Elle ne présente rien en ce qui concerne un dispositif empêchant l'engorgement du bas moteur par l'huile.

    Voici une planche de la coupe du moteur Renault Bengali 4 Pci et 4 Pdi.
    numérisation0180.jpg

    Bernard
     
  7. Charly 57

    Charly 57 Compagnon

    Messages:
    3 772
    Inscrit:
    21 Décembre 2008
    Localité:
    Moselle
    Moteur inversé ?
    Bonjour

    Sans rien y connaitre, je pencherai vers un principe d'évaporation sur le piston (la chaleur monte) et condensation sur le carter supérieur qui, par ses pentes, faciliterai l'écoulement de l'huile condensée et refroidie vers l'aspiration des pompes à huile. La vaporisation de l'huile refroidirait bien le piston par extraction de la chaleur latente de vaporisation de l'huile.
    Cette supposition m'est venue après observation en Zoom du piston coupé sur le second document et en pensant aux nervures des battis moteurs qui permettaient de garder une goutte d'huile prête à tomber (lors des vibrations du démarrage) sur la tête de bielle, histoire de lubrifier un peu cette dernière, le temps que la pression d'huile s'établisse partout ... Je sais que cette association d'idées est tortueuse, mais c'est la conclusion qui compte.

    J'attends la bonne réponse
     
  8. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 159
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    Moteur inversé ?
    Je pencherai vers l'idée de Moissan. Avec une pompe de vidange (scavenge pump) peut-être une pompe de gavage et enfin, la pompe HP pour lubrifier les organes.
    Le carter sec est une évidence, mais contrairement à ce que j'ai lu, ce n'est pas le carter sec qui fait un moteur de haute performance. La nécessité d'un carter sec est dicté simplement par les risques de déjaugeage en G négatif.
    Le moteur inversé dégage également le champ de vision du pilote, principalement à l'atterrissage et au décollage.
    La vaporisation de l'huile??? non, vraiment pas. L'alternance évaporation-condensation est un phénomène très lent avec de l'huile. Et les vapeurs sont souvent chassé puis brûlé hors du moteur.
    Est ce que le mouvement alterné des pistons est-il suffisant pour chasser les huiles? Et quid de l'arrêt, les huiles résiduelles dégouline sur les chemises et longe la jupe pour finir sur la tête :smt003
    Premier effet, les pistons alourdis vont rendre le démarrage difficile
    second effet, les segments racleurs vont laisser descendre l'huile jusque dans la chambre de combustion.
    D'autres idées
    LeZap
    PS: merci pour les superbes planches
     
  9. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 629
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Moteur inversé ?
    Bsr ,

    Le carter sec est utilisé aussi sur les moteurs de competition de voiture , ce système supprime les pertes de puissance liées au barbotage .
    Et en effet le dejaugeage , il permet une bonne lubrification sur des moteurs qui doivent pouvoir fonctionner dans toutes les positions alors que le carter n'est pas toujours à l'horizontale .

    Le pb de retour de lubrification existe aussi sur les moteurs etoile .

    Apparemment ces moteurs bouffaient beaucoup d'huile , et le fait qu'ils soient dans cette position arrangeait aussi le pilotage , c'est ce qui est dit dans le premier site joint d'ailleurs .

    Un autre : http://aviatechno.net/files/les_premiers_moteurs.pdf
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  10. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Moteur inversé ?
    j'ai deja essayé de distiler de l'huile minerale : ça marche mal , la temperature pour l'evaporer est trop forte , et elle se decompose partiellement

    en raffinerie l'huile minerale est distillé a pression reduite ( sous vide ) pour se contenter d'une temperature plus basse ... donc pas de d'histoire de vaporisation de l'huile dans un moteur ... si une partie de l'huile est vaporisé elle est perdue
     
  11. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 629
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Moteur inversé ?
    Bjr ,

    L'extrait d'un article d'un mecanicien avion , à propos du graissage des moteurs etoile :

    "la lubrification des moteurs en étoile se fait exactement de la même manière que sur les autres (gros) moteurs d'avion en l'occurrence par carter sec: l'huile est stockée dans un réservoir séparé du moteur, aspirée par la pompe de graissage, elle est injectée sous pression dans le moteur via des canaux percés dans les pièces,des tuyaux et des gicleurs (comme dans les autres moteurs), puis ayant fait son office, l'huile descend dans le bas moteur dans un collecteur et y est réaspirée par une pompe spéciale capable avaler un mélange air+huile et retourne au réservoir (appelé "bache").

    Naturellement, lorsque le moteur est arrêté, les cylindres du bas collectent une part de cette huile qui peut s'infiltrer dans les chambres de combustion, ce qui explique la nécessité du "brassage" de ces moteurs avant mise en route et aussi la forte émission de fumée au démarrage...Il y a aussi eu des moteurs en ligne à cylindres inversés..."
     
  12. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 159
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    Moteur inversé ?
    Bien vu pour le "brassage". J'ai déjà souvent lu ce terme dans divers article technique parlant des moteur en étoile de la WW1.
    Je pensai que cela servait au "dégommage" mais vu ainsi, c'est plus logique.
    C'est vrai également que les gros Pratt & Whitney R2800-18W qui équipaient entr'autre le Vought CORSAIR démarraient d'abord "a vide" puis dès le moteur lancé, laissaient échapper un gros nuage bleu. A voir à La Ferté-Alais.
    Tant que nous sommes dans les problèmes de lubrification des moteurs à piston des avions.
    Comment se passe la lubrification des moteurs de voltiges aériennes (Genre coupe Red-Bull)
    Dans ces figures aériennes, les moteurs sont en perpétuels changement de G. Les avions passent instantanément d'un G positif à un G négatif, idem pour les roulis, etc
    Ok pour le carter sec, mais la pompe de vidange et la pompe de charge doivent immanquablement déjauger à un moment ou un autre? ou alors il y a 4 pompes de charge, deux en vertical et deux en horizontal, ceci pour compenser le déjaugeage??
    LeZap
     
  13. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Moteur inversé ?
    si la pompe qui recupere l'huile dans le carter pour le ramener a la bache se desamorce quand l'avion est a l'envers ce n'est pas grave , la bache est assez grosse pour alimenter la lubrification assez longtemps

    dans la bache j'imagine un tuyau souple avec une crepine lourde au bout , pour toujours aspirer ou il faut quel que soit le sens , donc pompe principale toujours correctement alimenté

    il y a aussi le même genre de probleme dans les reservoir d'essence
     
  14. guiroux

    guiroux Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    22 Août 2012
    Localité:
    Namur (Belgique)
    Moteur inversé ?
    Les avions de voltige aérienne sont équipé pour la plupart d'un système de lubrification pour vol inversé dénommé Christen.

    On retrouve se système pratiquement tout avion de voltige équipé d'un moteur lycoming . Tu trouveras plus d'infos ici : http://www.rv7factory.com/files/inverted_oil.pdf

    Pour les autres avions (ancien warbird , avion f'écolage) ceux ci ne sont pas prévu pour voler sur le dos ou en tout cas pas plus d'une minute.

    Guillaume
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  15. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 629
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
Chargement...

Partager cette page