1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton

Discussion dans 'Fraiseuses' créé par luzak, 19 Mars 2013.

  1. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    Bonjour!
    Sur la fraiseuse Lebreton il est prévu une avance automatique longitudinale entraînée par un arbre télescopique
    et joints cardan terminé par vis sans fin agissant sur la vis-mère du déplacement.
    Mais cet arbre prend son mouvement au milieu de la chaîne cinématique de broche de sorte que :
    1. Pour chaque vitesse de broche on ne dispose que de deux vitesses d'avance et on retrouve les mêmes vitesses d'avance
    par paquets de six vitesses de broche.
    2. Changement de vitesse et, plus embêtant, changement de sens se font par manipulation de courroies, donc arrêt de la broche.

    J'aimerais connaître vos avis et conseils concernant l'utilisation d'un moteur auxiliaire,commandé par variateur, agissant directement sur l'arbre de commande ?
    Je possède un moteur tri, 250w, 1400 t/mn. Conviendrait-il ?
    Quelles seraient les vitesses extrêmes (en tours/minute)qu'on pourrait demander à un tel moteur (les séances de travail
    peuvent être assez longues) ?
    Quelle gamme de vitesses d'avance (je chercherai les poulies convenables entre moteur et arbre) me conseillez-vous ?
    Il y a ici une limite supérieure : l'arbre tourne dans des paliers lisses avec graisseurs. Jusqu'où peut-on aller ?
    Je pense à un maximum de 1000, 1500 tours/minute, ce qui, compte tenu du rapport (1/37) de vis/roue tangente
    en bout d'arbre permettrait une avance maximale de 81mm/mn (pour un arbre tournant à 1000 t/mn) ou 122mm/mn
    (rotation de 1500 t/mn).

    Ayant voulu être précis(??) je m'aperçois que j'ai fait long. Mille excuses et merci d'avoir bien voulu me lire,
    j'attends vos conseils.
    Pierre.
     
  2. metalu

    metalu Ouvrier

    Messages:
    483
    Inscrit:
    7 Mai 2008
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    bonjour. un moteur avec variateur pour les avances, c'est ce que j'ai mis sur ma Crouzet car la courroie pour changer les vitesses est très difficile d'accès.
    sur la plaque des avances, les vitesses s'étagent de 10 à 250 mm/min, mais les vitesses extrèmes ne doivent pas servir souvent.
    je pense que le moteur de 250W devrait largement bien aller. si tu as peur qu'il chauffe à bas régime, tu peux lui mettre une ventilation forcée (un ventilo récupéré sur un vieux PC par exemple)
    concerrant les fréquences, à 10Hz on peut travailler sans soucis soit 1/5ème de la vitesse nominale. en dessous, ça va beaucoup dépendre de ton besoin en couple. entre 5 et 10Hz, à voir comment ça se comporte. et en dessous de 5 Hz il ne faut pas trop y compter.
    donc si j'ai bien compris tes calculs, ça te fera des avances entre 25 et 120mm/min. ça me semble correct comme plage de vitesse.
    Metalu
     
  3. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    Bonjour metalu et merci pour ta réponse.

    La gamme de vitesses que tu proposes me parait correcte mais je vais essayer de l'étendre vers le bas en jouant sur les poulies à faire. Tu ne donnes qu'une marge de réduction de fréquence. Y -a-t-il possibilité de monter en fréquence sans danger? Par ailleurs je ne pense pas avoir besoin de beaucoup de couple : petite fraiseuse et petites passes (mes porte outils sont en CM2 pour le vertical, CM3 pour l'horizontal).

    J'ai regardé les docs de la Crouzet et il semble que ta fraiseuse soit plus robuste et pro que la mienne mais des capacités comparables.

    Dernière question : as-tu prévu l'arrêt des avances quand la broche s'arrête ? Je veux éviter que l'outil aille taper sans tourner en cas de mauvais usage.

    Bonne journée,
    Pierre.
     
  4. guy34

    guy34 Compagnon

    Messages:
    1 724
    Inscrit:
    4 Mars 2010
    Localité:
    nord montpellier
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    bonjour,luzac,

    " Y -a-t-il possibilité de monter en fréquence sans danger? "

    là,il s'agit de la construction du moteur et de sa résistance à l'énergie cinétique ! s'il est bien protégé par une protection genre polyuréthane (sur les bobinages) et qu'il ne vibre pas (équilibrage),il pourra au bas mot atteindre les 1,5 fois sa vitesse nominale ; électriquement,rien ne s'oppose à l'augmentation ; c'est mécaniquement qu'il y aura des limites....
    pour l'arrêt des avances,un simple contacteur monté sur l'alimentation du moteur de broche commandera l'arrêt à la disparition de la tension !
    A bientôt
    GUY34
     
  5. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    Bonsoir à tous et merci pour vos indications.

    Je me doutais bien qu'il ne fallait pas exagérer en montée de fréquence mais n'avais aucune idée de la limite à ne pas dépasser. Je pense que je vais faire quelques essais à vide et essayer, au "feeling", de trouver une limite raisonnable.

    Bien sûr la commande de stop par un contacteur sur le moteur de broche est le plus simple mais çà se voit que tu as une machine aux normes. Sur ma fraiseuse l'électricité est réduite au minimum : le tri arrive directement sur un commutateur 4 positions (vitesse I, arrêt, vitesse II, arrêt).

    Cela va de soi que je vais, en même temps que le montage du variateur, (re)faire toute l'alimentation électrique à partir de 0. Il y a donc des chances que tu me retrouves sur un topic "électricité" un jour ou l'autre.

    Pierre.
     
  6. metalu

    metalu Ouvrier

    Messages:
    483
    Inscrit:
    7 Mai 2008
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    sur la Crouzet il y a un débrayage mécanique, avec une "butée" de débrayage que l'on déplace dans une glissière sur le devant de la table. quand la butée passe devant le débrayage, Toc! ça débraye, et on est tranquille. il faut juste pas oublier de la régler correctement.
    les moteurs peuvent tourner à plus de 50Hz sans soucis. par contre, à combien de plus?
    un 1500 tours peut tourner à 3000tr (soit 100Hz) à vide sans soucis. après, en charge? il faut que la charge puisse le supporter, que le couple ne soit pas trop fort pour le moteur...il faut surveiller les vibrations, que les paliers de la charge supportent la vitesse...
    ça m'arrive d'utiliser l'appareil à rectifier sur mon tour entrainé par un renvoi à perche (genre Schaublin 102) en faisant tourner le moteur à 100Hz parce que la poulie est trop petite pour faire tourner assez vite la meule) je coirs que c'est le seul cas ou je monte aussi haut en fréquence.
    par contre à 60Hz, sans aucun soucis, 70-80Hz en prétant l'oreille. donc ça rejoint ce que dis Guy34.
     
  7. amurianum

    amurianum Compagnon

    Messages:
    956
    Inscrit:
    21 Janvier 2013
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  8. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    Bonjour à tous!
    J'ai un problème de "certificat" avec ton lien mais je confirme, pas de changement de sens sans croiser la courroie (il est vrai que je n'ai pas de mode d'emploi mais l'arbre des avances entraînant une vis elle-même engrenée sur une roue tangente liée en rotation à la vis mère je ne vois pas où pourrait se situer une inversion de sens). "embêtant" est un mot faible et c'est pourquoi j'ai cherché une autre solution.

    J'ai aussi un débrayage de ce genre mais comme le moteur des avances continuera à tourner je me demandais s'il fallait prévoir un arrêt électrique. Réflexion faite comme je dois reprendre l'électrification c'est facile à placer, pourquoi s'en priver.

    Pour la montée en fréquence je vais faire des calculs de poulie pour une utilisation à 60-70 hertz maxi. Mon moteur est un 1440 t/mn çà devrait s'arranger et, en cas de mauvais choix, je n'utiliserais les avances extrêmes que de manière exceptionnelle, voire pas du tout.

    Merci pour vos interventions
    Pierre.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  9. amurianum

    amurianum Compagnon

    Messages:
    956
    Inscrit:
    21 Janvier 2013
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    je viens de cliquer dessus pas de souci :roll: ah l'informatique, tu vas ds la rubrique fraiseuse, c'est un sujet appelé Motorisation axe Z Dufour :wink: :idea:
     
  10. MichelP

    MichelP Nouveau

    Messages:
    30
    Inscrit:
    4 Septembre 2010
    Localité:
    Quévy ( Belgique )
  11. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Moteur d'avances autonome pour fraiseuse Lebreton
    Bonjour à tous
    J'avais vu ce sujet mais je pensais qu'il y en avait un autre.Merci.
    Merci à toi aussi : ton lien fonctionne chez moi et me donne le même sujet que celui de amurianum. Je vois ainsi que je peux "essayer" plus d'envergure dans la gamme de fréquences, le choix sera celui du rapport moteur/arbre pour obtenir des avances intéressantes.
    Je vous tiendrai au courant,
    Pierre.
     
Chargement...

Partager cette page