1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29

Discussion dans 'Fraiseuses' créé par FB29, 3 Novembre 2013.

  1. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 436
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonjour,

    J'ai remis en route une Schaublin 13 en 2006 pour mes 50 ans. J'avais pris quelques photos à l'époque. La machine a été achetée chez Luthy en Suisse et amenée à mon domicile par transporteur venu avec un semi remorque rempli de planches et la fraiseuse bien calée sur sa palette. Avec un hayon élévateur et un transpalette ce fut un jeu d'enfant de la traîner dans le garage. Une fois le camion parti j'ai fais le tour 10 fois le cœur battant pour vérifier que rien n'avait été cassé ! Ouf tout était intact ! :-D .

    Je suis ensuite parti chercher le courrier et c'est là que j'ai compris pourquoi le camion patinait en marche arrière dans l'allée. Il n'était pas arrêté par les branches des arbres comme je le croyais et comme le chauffeur feignait de le croire. Il avait juste arraché le pilier d'entrée de bonne section dans lequel est encastré la boîte aux lettres :eek: . Placé où j'étais je ne pouvais rien voir, d'autant plus que je devais régler la circulation car le camion barrait toute la route :shock: !. Ce fut donc mon premier travail: redresser le pilier de 80 cm x 80 cm à la base x 1,2 m de haut. Un détail par rapport au plaisir de caresser la Schaublin 13 :-D .

    Mai 2006: Premier démontage. Retrait du variateur puis du moteur principal. Une petite galère pour le moteur. Il faut le soulever avec des cales et le maintenir en équilibre pour soulager l'axe de la plaque sur lequel il est fixé. On peut ensuite faire coulisser l'axe une fois desserré le boulon de blocage. Si l'axe est sous contrainte par le poids du moteur on n'a aucune chance d'y arriver. L'intérieur est bien sale ...

    IMAG0037.JPG
    Intérieur une fois le variateur et le moteur retirés

    Juin 2006: La machine a été soulevée par un palan à chaîne fixé sur une poutre supportée par deux étais de maçonnerie. La poutre est boulonnée au plafond pour éviter tout dérapage mais tout le poids passe par les étais. Une fois levée elle repose sur les restes de la palette de livraison et deux chandelles. Le nettoyage au dégraissant métaux peut commencer. Elle commence à être un peu plus belle :-D.

    IMAG0014.JPG
    Système de hissage

    Surprise en démontant la poulie de boîte: l'axe est complètement ovalisé :sad: !!!!!. Je me dis c'est pas vrai ! comment est-ce possible !!!! Je ne vois ni sent aucun jeu pourtant !!! Et tout avait l'air bien bloqué :eek: C'est le soir il ne fait pas trop clair. Ce n'est que le lendemain que je découvre que l'arbre est ovalisé à dessein, il comporte même trois bossages. La poulie est usinée pareil !. Mais comment ils ont fait ?. Et les deux pièces glissent l'une dans l'autre sans aucun effort, c'est magique ! :shock: Plus tard je me rend compte que le volant de commande du variateur est aussi usiné de la même façon !!. Je ne boude pas mon plaisir mais je pense quand même que ce n'étais pas justifié d'usiner un moyeu de volant en bakélite que l'on tourne à la main avec une telle précision !!! ca ne s'appelle pas de la conception à coût objectif, mais que c'est beau !!!! :heart: Malgré le repérage les rouages de la commande de variateur s'éparpillent et je passe un bon moment à tout ré-encastrer proprement. Un travail de patience.

    IMAG0036-1.JPG
    Arbre d'entrée de boîte

    Je démonte le moteur des avances rapides. L'intérieur est rempli d'une sorte de graisse chargée de particules genre aluminium. Je n'ai jamais compris ce que c'était. En tout cas je nettoie tout bien.

    Les avances automatiques sont sélectionnées par le levier à 4 positions (en face avant à droite). Le mouvement provient du moteur de broche qui entraîne la boîte des avances à l'arrière de la machine via une courroie ...

    Les avances rapides accélèrent le mouvement par un moteur additionnel (logé dans le pied de la machine à l'avant gauche dans l'axe de l'arbre de commande vertical), via une sorte de différentiel. Il n'y a pas de restriction mécanique ou électrique sur le modèle d'origine à ce que les avances soient en marche, la pédale commandant directement la mise en route du moteur des avances rapides.

    Cet agencement est discutable. Après réfection de la partie électrique sur ma machine, maintenant la pédale arrête le moteur de broche et d'avance, et les avances rapides sont commandées par le poussoir jaune à action fugitive que l'on voit sur la boîte à boutons.

    Pour la petite histoire le système d'entraînement des avance est doté de deux pignons à 45° inversés qui comportent chacun une roue libre en sens contraire de façon à ce que les avances soient toujours dans le même sens quel que soit le sent de rotation de la broche :eek:...

    Le fonctionnement est le suivant:
    L'arbre horizontal en sortie de boîte des avances comporte un engrenage conique à 45° qui engrène simultanément sur 2 engrenages coniques à 45° montés sur l'arbre vertical des avance, un engrenage au dessus, un en dessous :shock:.

    Ces deux engrenages récepteurs sont dotés d'une roue libre qui fait que chacun des engrenages ne peut faire tourner l'arbre vertical que dans un sens (admettons sens horaire, je n'ai pas vérifié :oops:).
    Quand l'arbre horizontal de sortie de boîte tourne en sens horaire, l'engrenage du bas tourne en sens horaire et entraîne l'arbre vertical dans le sens horaire. L'engrenage du haut tourne deux fois plus vite que l'arbre en sens inverse et donc en mode roue libre :-D.
    Quand l'arbre de sortie de boîte tourne en sens anti-horaire c'est le contraire qui se passe. Le pignon du haut tourne en sens horaire pour entraîner l'arbre vertical et l'engrenage du bas tourne à vide en sens inverse :-D. L'arbre vertical de sortie tourne donc toujours dans le même sens quel que soit le sens de rotation de la boite des avances, et donc de la broche 8-) !!! ... très ingénieux :prayer: !!
    Les avances entraînent aussi à faible vitesse le moteur des avances puisqu'il est monté en bout d'arbre vertical. En avance rapide il fait tourner l'arbre plus vite avec les deux engrenages coniques en roue libre :-D.

    Attention !!! si le moteur des avances rapides tourne en sens inverse il trouve devant lui les engrenages coniques tous les deux en mode entraînement contraire et il se retrouve bloqué !!! :smt088. Je n'ai pas vérifié le sens de rotation réel, j'ai indiqué arbitrairement un sens uniquement pour la compréhension du sujet :oops: !!! Bien vérifier le sens de rotation par rapport à la mécanique avant la mise en route :smt017.

    La pédale actionnait un commutateur triphasé pour le moteur des avances rapides. Il est remplacé par un fin de course Télémécanique pour servir désormais d'arrêt d'urgence à la pédale.

    IMAG0010.JPG
    IMAG0008.JPG
    Logement du moteur des avances rapides et contact de pédale rajouté

    Ce n'est pas parfait mais suffisamment propre à mon goût et je remonte le moteur des avances rapides.

    IMAG0002.JPG
    IMAG0003.JPG
    Moteur des avances rapides

    Je décide de m'attaquer à la vidange du bac à lubrifiant, rempli d'une mélasse de petits copeaux très fins mélangés à l'huile de coupe (entière :-D c'est bon signe !). Ca dégouline de partout !. On voit bien sur la photo le passage de l'axe de la plaque de fixation du moteur principal.

    IMAG0003.JPG
    IMAG0004.JPG
    IMAG0001.JPG
    Bâche à lubrifiant de coupe

    Juillet 2006: J'équipe les deux boîtes électriques de borniers pour les raccordements.

    IMAG02.JPG
    IMAG03.JPG
    Les nouveaux borniers

    Août 2006: Je remonte le moteur principal après avoir changé les roulements. Bon sang je ne me souvenais pas que c'était aussi serré ! :sad: Et le moteur aussi lourd !!! Gare aux doigts !!!!

    IMAG0002.JPG
    IMAG0004.JPG
    IMAG0009.JPG
    Remontage du moteur principal

    J'ai déniché une boîte électrique que je retape pour en faire la boîte de commande de la machine. Une fois peinte et câblée elle a un peu plus d'allure ! :-D

    IMAG0016.JPG
    IMAG0007.JPG
    Boîte électrique

    Je ne veux pas percer de trous plus qu'il n'en faut, alors la boîte sera accrochée sur le côté.

    IMAG0013.JPG
    IMAG0018.JPG
    Accrochage de la boîte électrique

    DSCN0285.JPG
    Boîte électrique câblée
     
    Dernière édition: 9 Septembre 2016
  2. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 436
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    La plaque de la boîte de démarrage est en mauvais état. Elle a servi de support à la lampe !!!!! :x Je décide d'en refabriquer une autre qui servira à fixer le bras de la future boîte à boutons. Le bras est fabriqué à partir de deux tronçons courbes de pied de fauteuil (moderne :-D).

    Après différents essais et beaucoup d'huile de coude pour poncer les pièces à la main, je touche au but :-D


    IMAG0021.JPG
    IMAG0023.JPG
    IMAG0010.JPG
    IMAG0001.JPG
    IMAG0014.JPG
    Boîte à boutons et son support

    Novembre 2006: Je repeint l'intérieur, je finis de nettoyer et je fais des retouches de peinture sur la boîte des avances. Je veux garder la peinture d'origine le plus possible.

    IMAG01.JPG
    IMAG04.JPG
    IMAG06.JPG
    IMAG08.JPG
    Peinture intérieure et boîte des avances

    Je me rends compte que les conduits de lubrifiant sont obturés par de la graisse !!! Alors je démonte la tête.

    IMAG0008.JPG
    IMAG0011.JPG
    Démontage de le tête

    Décembre 2006: De fil en aiguille tout le reste va suivre !!!!!

    IMAG0015.JPG
    IMAG0038.JPG
    IMAG0046.JPG
    La table de l'axe Z engluée de vieille graisse

    Les roulements ont l'air quasiment neufs :-D alors je les garde :lol:

    IMAG0083.JPG
    Les pièces nettoyées avant remontage

    Je n'ai pas trouvé de soufflet pour la commande des avances :sad:
    IMAG0001.JPG
    Commande des avances sans soufflet de protection


    Mars 2007: la machine est entièrement remontée et fonctionnelle :-D
    Schaublin 20070325 002.JPG
    La machine fonctionnelle

    Cordialement,

    FB29
     
    Dernière édition: 30 Septembre 2015
  3. FTX

    FTX Ouvrier

    Messages:
    345
    Inscrit:
    14 Mai 2008
    Localité:
    35
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonjour

    Elle est magnifique cette fraiseuse. Belle restauration. Elle semblait ne pas avoir trop souffert avant non plus.

    FTX
     
  4. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 524
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    superbe !
    pour le soufflet, à la limite on pourrait en refaire un avec un modèle en plâtre ou en bois ciré et en le plongeant dans du latex liquide plusieurs fois, un peu comme on fabrique les préservatifs (à ce qu'il paraît, je ne suis pas allé voir...)
     
  5. laboureau

    laboureau Compagnon

    Messages:
    1 664
    Inscrit:
    4 Janvier 2013
    Localité:
    89200 AVALLON Yonne
    Département:
    89200
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonsoir
    Et un souflet de cardan, pour voiture ou camionnette, çà ferai pas l'affaire ?
    Il faudrait prendre les diamettres, le gros et la tige et voir les casses auto.
    Cordialement.
    jpal7@
     
  6. Precis84

    Precis84 Compagnon

    Messages:
    841
    Inscrit:
    7 Décembre 2008
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonsoir et bienvenu.
    Belle remise en état .
    je décide que désormais la pédale servira d'arrêt d'urgence.
    Tu aurais du le dire avant , j'aurai fait la même chose que toi . Comment tu commandes les avances maintenant ?
    claude
     
  7. Popino

    Popino Compagnon

    Messages:
    507
    Inscrit:
    23 Avril 2012
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    'soir
    les arbres triangulaires, on m'avait montré çà sur un tour suisse, peut être un schaublin, pour les pignons de filetage, pour emm...er ceux qui veulent monter du standart. Mais c'est mieux qu'un clavetage.
    Et compliments
     
  8. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 160
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Très belle remise en état, en somme, un gros entretien
    Est ce que le bourrage du variateur est bien étanche?
    LeZap
     
  9. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Pour ton soufflet, tu vas chez un réparateur de machines de chantier, les soufflets e leurs joysticks vont très bien, la graisse était sans doute une graisse au mica, j'en ai encore une boîte en poudre, un lubrifiant incroyable, on met cela sur les plateaux de ponceuse à ruban de précision pour diminuer l'échauffement, l'ancêtre du Teflon en presque mieux je trouve, et parfait pour les cylindres de porte.

    Une autre astuce pouvant servir à d'autres, pour le bras, les bras d'antenne parabolique de diamètre 12 sont très bon marché, de l'ordre de 18-20€ en galvanisé, et il y a pas mal de dimensions, je n'utilise que ça pour mes supports de commande électrique.

    En tous cas, beau travail pour quelqu'un qui n'en avait jamais démonté avant ! :prayer:
     
  10. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 436
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonsoir à tous et merci pour vos encouragements !

    De la graisse au mica, c'est bien possible ! Ce qui m'étonne c'est qu'elle ait pu se retrouver là. Normalement l'ensemble de la machine doit être lubrifiée à l'huile uniquement (?).

    Pour le soufflet j'avais un peu pensé à ça mais abandonné l'idée par la suite. Les soufflets de cardans sont nettement trop grands, la manette doit faire dans les 12 mm de diamètre de mémoire. Je vais me remettre en chasse donc !.

    Je ne suis pas sûr effectivement que le joint du variateur soit étanche. Je suppose que non vu l'état de l'intérieur de la machine lorsque je l'ai achetée. En tout cas l'axe est nickel, brillant comme un miroir. Malheureusement elle n'a pour ainsi dire pas tourné depuis son remontage, faute de temps. Je la garde jalousement pour un peu plus tard :-D.

    Les avances rapides sont commandées par un poussoir sur la boîte à boutons. Comme cela au moins une main est occupée, il n'y a déjà plus le risque d'en écraser deux d'un coup :cry: . Sinon il y a un bouton marche avant broche, un autre marche arrière, et un commutateur pompe à 3 positions: arrêt, pompe intermittente (fonctionne avec la broche en marche), pompe continue. La pédale coupe toute la machine, comme l'arrêt d'urgence de la boîte à boutons. Comme pour un tour à métaux ou une voiture, en cas de danger on pile !.

    Oui, un gros entretien en somme. Je crois qu'il n'y avait pas besoin de faire plus. A part les conduits de graissage obturés par de la graisse, il n'y avait pas de gros problème. Mais il n'aurait pas fallu qu'elle tourne trop longtemps comme cela. Je n'ai pas remarqué trop d'usure, sauf sur la coulisse de la tête qui a tendance à coincer un peu si on serre trop le lardon. Je devrais me forcer à le faire circuler d'une butée à l'autre pour égaliser l'usure, mais ça risque d'être un peu long !.

    Il y avait aussi une bague de maintient de l'arbre vertical de commande des avances qui s'était dévissé et avait été mâché par le pignon d'à côté, mais sans plus de dégâts.

    IMAG0074.JPG
    Bague mâchée par un pignon, et outil à ergots maison​


    En tout cas merci pour vos conseils. A l'époque j'aurais sûrement été plus efficace :)

    Cordialement,

    FB29
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Avril 2015
  11. didbaba

    didbaba Compagnon

    Messages:
    1 330
    Inscrit:
    29 Mai 2011
    Localité:
    Indre et Loire
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonjour,

    en lien avec ta recherche de soufflet, je me demande à combien ça revient de faire faire un soufflet sur mesure. J'ai ce liens dans mes marque pages vers une société, au cas où.

    Et bravo pour ta restauration.
     
  12. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    On ne s'est pas bien compris, le joystick est la petite poignée qui sert à commander un véhicule à chenilles, tous les engins de chantier de ce type en sont équipés, et il y a une grande similitude de diamètres vu que c'est le même emploi que dans ton cas, je suis certain que tu trouveras exactement ce que tu veux, le réparateur qui est près de chez moi en a des boites pleines, c'est très souvent à remplacer vu les sollicitations et la lumière du soleil, j'ai toujours trouvé ce dont j'ai besoin à quelques mm. près pour la base, mais la tige est parfaite au diamètre, c'est toujours entre 8 et 12mm. d'après ce que j'ai vu.
     
  13. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 436
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bonjour,

    Oui, j'ai répondu un peu vite à deux messages en même temps.

    Ce que je voulais dire c'est que j'avais pensé à des soufflets de joystick puis abandonné par la suite faute de temps et d'adresse pour en trouver ... Je vais donc me remettre en chasse sur cette piste.

    Par contre les soufflets de cardan de voiture sont largement trop grands.

    Cordialement,

    FB29
     
  14. PapiBernard

    PapiBernard Apprenti

    Messages:
    131
    Inscrit:
    17 Janvier 2011
    Localité:
    Villenave d'Ornon
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Bravo !

    Du bon travail pour un excellent résultat. Une superbe machine qui va pouvoir fonctionner très longtemps.
     
  15. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 160
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    Mise en route Schaublin 13 (1966) de FB29
    Le palier du variateur (celui qui brille) est un palier hydrostatique, derrière et légèrement au-dessus il y a un petit réservoir oui il DOIT y avoir de l'huile en permanence. Si le bourrage perd, la poulie va projeter de l'huile partout (aussi sur les courroies) puis travailler à sec et détruire le palier.
    Avant la mise en route, mettre l'huile et purger le palier. S'il ne perd pas, c'est Oké sinon, deux nouveau bourrage
    LeZap
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Land88d
    Réponses:
    3
    Affichages:
    295
  2. Ritayou0
    Réponses:
    4
    Affichages:
    582
  3. Bruno26
    Réponses:
    20
    Affichages:
    2 057
  4. douardda
    Réponses:
    16
    Affichages:
    4 995
  5. mickael72400
    Réponses:
    71
    Affichages:
    8 659

Partager cette page