1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Machines reconstruites...oui mais???

Discussion dans 'Tours' créé par sapete1, 12 Janvier 2009.

  1. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    Machines reconstruites...oui mais???
    Bonjour à tous ,

    Je viens de voir sur une annonnce d' un reconstructeur ayant pignon sur rue:

    Un beau Cazeneuve HB575, chapeau pour la peinture, pas beaucoup de fleurs sur le grattage?
    Mais surtout:
    1° Un beau Parolai fixé a ras du mandrin: que fait -on quand on travaille avec un plateau de 500 : il faut démonter ce déguisement orange?..Et alors la sécurité? Dommage de ne pouvoir profiter de cette belle HdP?

    2°Le chariot orientable sur le transversal: si le lardon dépasse le nez, c'est que la glissière est bien usée, il aurait mieux valu la reprendre et refaire un lardon avec une marge d' usure possible!!

    Ce sont des petits détails comme cela qui doivent nous préocupper quand on achète une occase!

    A+


    Sapète1

    Lardon.jpg

    Parolai.jpg
     
  2. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
  3. michel19

    michel19 Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    Corrézien mais pas coujou
    Machines reconstruites...oui mais???
    Des fois la reconstruction s'arrète à la peinture...
     
  4. didou

    didou Compagnon

    Messages:
    2 198
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Localité:
    31
    Machines reconstruites...oui mais???
    Pour vendre ils sont obligés de mettre des carters à cause des normes en vigueur que l'on s'empresse de virrer après car c'est pas pratique
     
  5. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Machines reconstruites...oui mais???
    Il me semble n'avoir jamais vu de banc gratté sur un tour moderne...

    D'habitude, les bancs apparaissent plutôt rectifiés et ce serait le traînard qui serait gratté.

    Je ne sais pas pourquoi, parce que j'ai plusieurs exemples notamment sur des glissières verticals de fraiseuses.

    Il me semble qu'on m'avait expliqué une fois, que l'idéal était d'associer une surface grattée et une rectifiée, plutôt que deux de la même sorte.
    La surface grattée assurant la formation de poches d'huile pour la lubrification, et la surface rectifiée garantissant un bon glissement sur le film.

    Maintenant, il y a peut-être aussi une question de traitement.
    J'ai souvent vu évoquer des bancs de tour trempés ou nitrurés, alors que pour les glissères de fraiseuses, je n'ai jamais entendu parler d'autre chose que de chromage (et encore, c'est rare).

    Quelqu'un saurait ?
     
  6. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 489
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
  7. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Machines reconstruites...oui mais???
    N'empêche, toi Phil, qui a pas mal approfondi la question du grattage, tu sais pourquoi on voit plus de glissières de fraiseuses que de bancs de tour grattés ?
     
  8. Maxipouce

    Maxipouce Ouvrier

    Messages:
    396
    Inscrit:
    12 Octobre 2008
    Localité:
    32
    Machines reconstruites...oui mais???
    Ce ne serait pas surtout à cause des glissières verticales? car la gravité n'aide pas à la conservation de l'huile.
     
  9. ABTgroupe

    ABTgroupe Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    8 Janvier 2009
    Localité:
    belgique
    Machines reconstruites...oui mais???
    je pense qu'une photo reste une photo ,quand on achete occaz le mieux est de faire des tests si possible !!!!
     
  10. lvmb

    lvmb Nouveau

    Messages:
    2
    Inscrit:
    9 Janvier 2009
    Localité:
    bouches du rhône
    Machines reconstruites...oui mais???
    Fraiseuse c'est fonte sur fonte en général et ça risque de gripper, pour le tour c'est fonte du trainard sur acier traité du banc pas de risque de gripage, le seule risque c'est que des copeaux s'intercalent et rayent la fonte c'est pour cela qu'il y a les "lèche" glissière (petits V en alu avec un clinquant acier ou composite, certain on même du feutre pour retenir un film lubrifiant) et qu'il ne faut jamais utiliser de soufflette pour chasser les copeaux :P

    PS l'acier du banc est traité donc ne peux pas se gratter
     
  11. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 489
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Machines reconstruites...oui mais???
    La rectif est plus rapide pour créer une surface parfaitement plane donc sur le banc d'un tour (surtout si il est traité) çà va plus vite qu'un grattage (qui n'est pas facile sur une surface durcie par traitement).
    Pour les glissières de la fraiseuse je ne sais pas, ce n'est pas traité que je sache et donc un gratteur équipé grattoir électrique peut faire çà rapidement... tout comme la rectif ... le montage en rectif serait peut-être plus contraignant ?

    Par contre les surfaces correspondantes sur le trainard du tour et la table de la fraiseuse seront obligatoirement grattées pour empêcher l'effet de succion et créer des poches de lubrification.
     
  12. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    Machines reconstruites...oui mais???
    Bonsoir à tous,

    D' accord avec vous pour la rectif, plus courante qu' un grattage sur les machines modernes (après 1960), surtout s'il existe un traitement du banc, mais si on veut éviter une rectif (chère et dans le domaine pro) peut on rattraper l' usure du banc dans la zone classique, 1er tiers après la broche, au gratttage même si c'est trempé ou plutôt durci par nitruration ou cémentation?

    Plus que tout cela , je voulais surtout vous faire remarquer le dépassement du lardon qui traduit une usure de la queue d' aronde et qui devrait être reprise et associée à un nouveau lardon plus épais et en retrait pour compenser l' usure à venir. mais cela coûte plus cher que la peinture.
    Je n' ai pas demandé les prix mais je vois bien: prix d' achat en vente aux enchères 3000 €.
    Transport reconditionnement et publicité : revente 10000 €???? Ou plus???
    Qu' en pensez vous?

    A+

    Sapète1
     
  13. michel19

    michel19 Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    Corrézien mais pas coujou
  14. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 489
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Machines reconstruites...oui mais???
    Le grattoir carbure n'est que çà: un outil carbure, donc attaquer des surfaces durcies quoique possible sur de très petites épaisseurs est du temps perdu, la rectif est seule maitre dans ce cas.
    Si les surfaces sont usées jusqu'à la corde au point qu'une reconstruction par rectif/grattage ruinerait la géométrie des pignons, il reste la solution d'un rainurage et rechargement avec un produit anti-friction puis un grattage sur ce produit :wink:

    C'est une entreprise qui vend des machines donc il est normal qu'elle puisse en vivre.
    Là où effectivement cela peut poser problème à nos portefeuilles et mental délicats c'est lorsque l'on sait le prix d'achat (beaucoup ici le savent) de ce genre de machine et qu'on vois le prix de revente après ce qui ne semble (du peu qu'on vois sur la photo c'est àdire pas grand chose) qu'être une remise en état à majorité cosmétique.

    Une entreprise n'a pas les même moyens et besoins (pas de temps à perdre en recherche et reconditionnement) qu'un particulier, mais je suis d'accord pour dire que l'acheteur potentiel de ce tour ferait mieux de mettre son argent ailleurs car manifestement le boulot semble bâclé :roll:
    Il n'était pourtant pas difficile quitte à ne pas refaire un vrai lardon rectifié et gratté, d'intercaler un plat d'acier pour permettre un vrai rattrapage de jeu !

    Il y a professionnel et professionnel, les deux semblent se ressembler parfaitement car ils gagnent tout deux de l'argent pour faire vivre leur entreprise mais un des deux est un vrai pro, l'autre qu'un pur businessman sans passion ni créativité... un métier qui pourtant se développe :cry:
     
  15. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 429
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Machines reconstruites...oui mais???
    C'est aussi souvent la combine pour pouvoir serrer une petite pièce sur un gros tour.
    Un très gros mandrin ne permet pas de serrer un petit diamètre.
    C'est donc un paliatif.
    J'ai travaillé assez longtemps avec un mandrin de 500, il ne permettait pas de serrer un diamètre inférieur à 30.
     
Chargement...

Partager cette page