1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

mach3 et moteurs Continue

Discussion dans 'Mach' créé par bru42, 22 Septembre 2013.

  1. bru42

    bru42 Apprenti

    Messages:
    150
    Inscrit:
    3 Février 2013
    Localité:
    Rhone-Alpes
    mach3 et moteurs Continue
    bonjour
    je viens vous voir ,vous spécialiste de Mach3 car j'ai quelque interrogation

    je rénove actuellement une fraiseuse Cn cincinati
    équiper d'origine de moteurs à courant continue+codeur

    et la je me pose la question ....
    Mach3 et t'il compatible avec les moteurs à courant continue?
    et si mach3 n'est pas compatible y a t'il possibilité d'adapter un circuits ou autre pour qu'il le devienne?

    Merci de vos réponse.
     
  2. mig15pilot

    mig15pilot Ouvrier

    Messages:
    300
    Inscrit:
    10 Février 2007
    Localité:
    seine et marne (Meaux)
    mach3 et moteurs Continue
    Bonjour

    Mach 3 est parfaitement compatible avec l'utilisation de servomoteur ( moteur a courant continu +codeur) , en fait Mach3 ne commande pas directement les moteurs !
    c'est l'interface de puissance qui se trouve entre votre ordinateur et les moteurs qui doit pouvoir interpreter les ordres de Mach3 !

    pour ma part j'utilise Mach3 et des servos moteurs avec une interface de puissance de marque Gecko ; du moment que l'interface peut etre commandé en step/dir il n'y aura pas de probleme pour l'utiliser avec Mach3.


    cordialement

    Eric
     
  3. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 363
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
    mach3 et moteurs Continue
    Bonjour,

    Par contre Mach3 ne gérant pas les codeurs, il est impossible d'asservir les moteurs en position avec ce logiciel.
    Avec linuxCNC c'est possible et en plus c'est gratuit !
     
  4. bru42

    bru42 Apprenti

    Messages:
    150
    Inscrit:
    3 Février 2013
    Localité:
    Rhone-Alpes
    mach3 et moteurs Continue
    donc avec mach3 et linux cnc je peu utiliser ma machine en courant continue
    mais mes variateur doivent être adapter à la carte de commande?

    et est t'il possible d'utiliser un chargeur d'outils avec ces 2 logiciel?

    ou je pourrais trouver ce type de carte, et comment savoir si elle sera adapter a des variateur industrielle?

    je ne comprend pas la fonction d'asservissement d'un moteurs
    pouvez vous m'expliquer?

    merci de votre aide
     
  5. domi.U&M

    domi.U&M Compagnon

    Messages:
    1 990
    Inscrit:
    25 Août 2011
    Localité:
    région bordelaise
    mach3 et moteurs Continue
    pour résumer, mach3 travaille uniquement en boucle ouverte. linuxcnc peut travailler en boucle fermée.et mach3 voit un moteur CC "servomoteur" comme un moteur pas à pas donc quel que soit le type de moteur, mach3 ne gérera pas le décrochage du moteur (dit perte de pas pour les moteurs pas à pas). ceci est dû au fait que mach3 ne peut pas travailler en temps réel, car il fonctionne sous Windows qui ne sait/peut pas traiter les entrées en temps réel. linux gère très bien les entrées/sortie en temps réel. (il y a plein de linux dans les voitures modernes). Mais je m'écarte du sujet...
     
  6. domi.U&M

    domi.U&M Compagnon

    Messages:
    1 990
    Inscrit:
    25 Août 2011
    Localité:
    région bordelaise
    mach3 et moteurs Continue
    "je ne comprend pas la fonction d'asservissement d'un moteurs
    pouvez vous m'expliquer?"


    par exemple, on veut pouvoir: saisir un déplacement de 100 mm sur son logiciel informatique. et que le moteur puisse tourner jusqu'à ce que la règle électronique qui mesure le déplacement de l'axe que le moteur entraine donne la mesure 100mm au logiciel. et que le logiciel, dès le 100mm reçu arrête le moteur. là, on est en asservissement à boucle fermée en utilisant une règle electronique, du logiciel et un moteur quelconque.

    ça, mach3 ne peut pas faire.

    D'autre part, on comprend vite que ce type d'asservissement en boucle fermée est complexe: si le logiciel arrête le courant dans le moteur pile à 100mm, le moteur, par inertie, tournera encore un peu et la cote obtenue sera à 101 mm si le moteur entraine encore de 1 mm par inertie. Il faut donc, pour faire ce type d'asservissement, que le logiciel arrête le moteur avant 100mm. dans notre exemple, à 99,9 mm. Et il faut donc que le logiciel connaisse ce 1 mm dépendant de l'inertie. Très complexe. Actuellement, les asservissement en boucle fermée font de l'autoapprentissage et des calibrages automatiques sur la machine entrainée.

    dans les servo moteurs, tout cet asservissement est contenu dans le bloc moteur. et on se contente de lui dire de combien de tours il doit tourner, dans quel sens et à quelle vitesse. ça, mach3 sait le faire avec des commandes de type step/dir.
     
  7. bru42

    bru42 Apprenti

    Messages:
    150
    Inscrit:
    3 Février 2013
    Localité:
    Rhone-Alpes
    mach3 et moteurs Continue
    si je comprend:
    mach3 n'est pas capable d'avoir de la précision avec un moteurs DC a cose de l'inertie du moteurs
    sur un moteurs pas a pas chaque impulsion correspond a un pas et il ni a aucun problème d'inertie (100mm = 20000Pas, donc Mach envoi 20000Pas, et pas plus)

    avec l'asservissement des que les capteur, réglette on mesuré 100 il bloc le moteurs pour pas qu'il parte plus loin, ou il compense l'inertie selon les logiciel

    mais ces logiciel son t'il capable de géré un chargeurs d'outils?
    car sur ma cn il y a des reste de chargeur

    Merci de vos reponce
     
  8. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 363
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  9. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    mach3 et moteurs Continue
    Bonsoir,

    Je crois que domi.U&M a été un peu vite dans sa réponse, on voit qu'il a bien compris, mais certaines phrases sont un peu "bruts" pour un débutant, ça m'arrive souvent.

    Pour répondre à la question de départ, oui on peut utiliser les moteurs existants (DC + codeurs) avec mach3 et linuxcnc.
    Ce n'est qu'une question de ce qu'accepte l'amplificateur comme données, je connais trop peu l'électronique cnc "amateur" que pour vous renseigner, mais il y a des spécialistes qui répondrons sous peu très certainement.

    Pour la notion d'asservissement, c'est simplement le fait de "contraindre" un axe à atteindre une position (dans ce cas précis), il fait appel à la notion de boucle de régulation.

    Les deux grands types de boucles sont les suivants:

    -La boucle ouverte, c'est le cas des moteurs pas à pas, qui ont l'avantage d'être commandés en rotation angulaire (1 pas = généralement 1,8°), cela permet d'envoyer x impulsions au moteur, pour qu'il fasse x pas (de 1,8° par exemple), on se contente d'envoyer un train d'impulsion pour obtenir le déplacement donné. Si on a une vis (à bille) ayant un pas de 5mm, et un moteur pas à pas qui l'entraine en prise directe (pour simplifier), on sait qu'à chaque tour de vis la table se déplacera selon cet axe de 5mm. Si on cherche à faire se déplacer cet axe de 100mm, en enverra alors un train d'impulsion de 20x200 = 4000 pas c'est à dire 20 tours, qui sont composés chacun de 200 pas (valeur courante pour les moteurs pas à pas).
    Ce type de boucle est dite "ouverte" car on a pas besoin de connaître l'effet de la commande qu'on exerce sur le moteur, et in fine sur le déplacement de l'axe, pour obtenir un déplacement donné. On envoie notre commande "faire 4000 pas" et on "sait" que l'axe se déplacera de 100mm, l'énorme problème, c'est si on "perd" un pas, rien ne nous le dira.
    Une boucle ouverte n'est pas à proprement parler un asservissement car on ne connait pas l'erreur entre la position actuelle, et la position demandée.

    -La boucle fermée, c'est la famille des servos (DC, AC, BLDC, et même pas à pas), le système est constitué d'un moteur et d'un organe de mesure de position, soit directe (une règle "électronique" comme l'à dit domi.U&M) ou indirecte (un codeur monté sur le moteur). Ici on ne peut plus envoyer un train d'impulsion au moteur et savoir qu'il tournera de x degrés, on va le faire tourner et regarder à quelle distance se trouve l'axe (grâce au codeur) du point que l'on cherche à atteindre. Toute la subtilité réside dans les règles que l'on va établir sur la manière dont le moteur doit se comporter pour atteindre l'objectif fixé. S'il par d'un point x=0 et doit atteindre un point x=100, au départ on va le laisser tourner très vite (dans le cas d'un moteur DC on lui applique une tension élevée pour qu'il tourne vite), puis au fur et à mesure qu'il s'approche de x=100 on va le faire ralentir, jusqu'à atteindre la vitesse "0" à la coordonnée x=100. C'est bien entendu une image, en réalité on sera un peu plus loin, x=100,01 ou un peu trop court x=99,99, par rapport à la coordonnée "cible", ce n'est pas une lacune, c'est inhérent au système.
    Ce type d'asservissement est dit une boucle fermée, car on applique notre commande (vitesse du moteur) en fonction de l'erreur qu'on mesure entre la position réelle et celle à atteindre.

    L'utilisation de règles "électroniques" est encore un peu différent, c'est un "vrai" asservissement à boucle fermée, car la mesure de position est directe, et non pas indirecte comme avec un codeur monté sur le moteur (les japonais appellent ce système moteur+codeur "boucle semi-fermée"). Elle fait appelle à deux boucles fermées, une "de position" dont le capteur est la règle électronique, et une de vitesse (généralement une dynamo tachymétrique monté sur le moteur), qui permet de réguler la vitesse du moteur de manière précise. Dans ce cas, seul linuxcnc peut gérer seul cet asservissement sans électronique supplémentaire, linuxcnc gère la boucle en position, et le drive (l'amplificateur) gère la boucle de vitesse (ils le font maintenant tous je penses).
    C'est une méthode très précise, mais coûteuse et complexe à mettre en place, elle ne concerne pas la machine ici présente, je conseille à bru42 "d'oublier" temporairement ce type d'asservissement, car sa machine n'en est pas équipée, et d'y revenir plus tard s'il s'intéresse aux systèmes asservis.

    En conclusion, la fraiseuse ici présente est prévue pour être utilisée en boucle fermée (ou plutôt semi-fermée) avec les moteurs actuels.
    -Si les drives actuels acceptent du step dir (j'ai des doutes), ils pourront être pilotés avec mach3 sans problème (et linuxcnc bien sûr), sinon, je ne sait pas quelles sont les interfaces disponibles, mais pas de soucis il y a des connaisseurs qui pourront nous éclairer.
    -Autre solution, remplacer les drives par trois nouveaux drives pas chers, qui acceptent du step dir (et probablement un tas d'autres choses), utilise mach3 ou linuxcnc (c'est ma solution préférée si l'électronique d'origine est trop douteuse).
    -Mettre des pas à pas, et trois drives, un seul drive tout en un, à voir en fonction de la puissance des moteurs (ça serait utile de relever les caractéristiques de la plaque signalétique à l'occasion), mais c'est un retour en arrière en terme de technologie, ce qui ne veut pas dire que ça ne fonctionnera pas bien.

    En gros, tout est possible, reste à connaître la puissance nécessaire (cfr moteurs actuels) et le budget consenti.

    On attend la suite :wink:

    PS:

    Pour le changeur d'outils, je pense que mach3 a également des fonctions soft-plc, c'est pas ça les "brains"?
    Désolé, je connais ces logiciels de très loin :-(
     
  10. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 329
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    mach3 et moteurs Continue
    Bonsoir

    Je ne connais pas trop LinuxCNc mais le peu que j'en connais me fait dire qu'il faut quand même de l’électronique derrière. LinuxCNC+ 1 PC ne suffit pas pour faire tourner un moteur (asservi ou pas). A lire ce qui est écrit on à presque l'impression que Linux suffit.
    L'électronique est certes plus simple puisque toute la partie "calculs" est faite par Linux et pas par un driver avec µcontroleur en cas de boucle "semi fermée" comme l’appelle cantause mais il faut quand même de l'électronique (la partie puissance au minimum+ la gestion des signaux moteurs)
     
  11. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 363
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
    mach3 et moteurs Continue
    Et comme linuxCNC tourne maintenant sur Beaglebone Black, bientôt plus besoin de PC... :mrgreen:
     
  12. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 363
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
    mach3 et moteurs Continue
    Une illustration de ce qui a été expliqué par domi.U&M et cantause.
    Source: LinuxCNC/manuel de l'intégrateur

    EMC2_Integrator_Manual_fr.jpg
     
  13. domi.U&M

    domi.U&M Compagnon

    Messages:
    1 990
    Inscrit:
    25 Août 2011
    Localité:
    région bordelaise
    mach3 et moteurs Continue

    si le chargeur d'outil peut fonctionner avec des commandes step/dir, oui mach3 peut le piloter. Si ce n'est pas le cas, je peux faire une réponse qu ne t'avancera pas beaucoup: en construisant une interface Step/dir en entrée et avec les commandes du chargeur en sortie, alors mach3 saura aussi le faire. pratiquement, tant qu'on fonctionne en boucle ouverte, il y a toujours moyen de ce débrouiller avec mach3, souvent avec des plugin et parfois avec un peu d'électronique derrière.
     
  14. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 363
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
  15. bru42

    bru42 Apprenti

    Messages:
    150
    Inscrit:
    3 Février 2013
    Localité:
    Rhone-Alpes
    mach3 et moteurs Continue
    ok
    Merci pour vos réponse très complète
    actuellement je possède tout un paquet de variateur d'époque en état de marche
    je possède aussi les CN qui vont avec et qui gère les moteurs avec codeurs (semi-fermé)

    en faite je voulais acheter cette carte pour géré entre un PC et mes variateurs atuelle
    il faut que je verifie si mes variateurs son en STEP DIR
    c'est des variateurs industrielle faut voir

    merci de votre aide
     
Chargement...

Partager cette page