1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

L'outillage à main

Discussion dans 'Autres' créé par Arcade, 6 Février 2016.

  1. Arcade

    Arcade Apprenti

    Messages:
    88
    Inscrit:
    14 Janvier 2016
    Projets:
    Installation d'un atelier.
    Département:
    91
    L'outillage à main
    Facom ou la fin d'un mythe ,,,,

    J'entend et je lie aussi beaucoup de chose sur l’outillage, marques commues ou récente et surtout la marque Facom, « LE !! Facom » comme il dise ! Glorifié mais sans vraiment savoir de quoi il en retourne vraiment !!


    L'HISTOIRE

    Le 8 mai 1918 Un jeune ingénieur des Arts et Manufactures, Louis Mosès,crée, avec quelques parents et amis, la société Franco-Américaine de Construction d'Outillage Mécanique "FACOM" , Ce nom est très orgueilleux pour cette petite fabrique artisanale française, qui regroupe à peine dix ouvriers. Il manifeste pourtant une habileté certaine dans l'art de séduire les clients (on ne parle pas alors de marketing), mais la volonté d'innover est là.

    Les américains ayant épaté les français par leur débauche de matériel militaire et l'avancée de leurs différentes techniques industrielles, on s'abrite derrière le terme "Franco-Américaine" pour se donner une image de sérieux et de qualité.

    La première clé produite par "la" FACOM est un modèle unique de trente centimètres de long et deux mâchoires arrondies, en acier forgé, à l'extrémité d'un simple manche en fonte des Ardennes, rustique, simplement bruni. Ce sera, pendant un an, la seule production de l'entreprise. Sous le nom de code de "clé 101", plus familièrement "Madame 101", cette clé à molette sera vendue aux compagnies de chemins de fer de l'époque. Pour être honnête, il faut avouer qu'elle ressemblait étrangement à la clé "anglaise" Clyburn. Mais c'était une pratique générale à l'époque...

    A peine retouchée, la 101 finira sa longue carrière dans les années soixante. Les collectionneurs s'arrachent aujourd'hui les rares outils fabriqués à l'époque et rescapés de cet âge héroïque.

    Dans les années vingt, les automobiles commencent à envahir les routes et la gamme FACOM s'élargit. Un premier contrat est signé avec Renault, pour une clé à crémaillère de 23 cm, puis avec Peugeot, pour une clé "anglaise" garnie d'un manche en bois.


    Au début des années trente, la percée se confirme sur le marché français de l'outillage à main. Plus de 500 références sont proposées sur le catalogue dans lequel on découvre les clés "Union", "Eclair" ou "Champion", ainsi que la clé "Bulldog" réservée aux cyclistes.

    FACOM diffuse en France clés plates, clés en tube, clés polygonales, les fameuses "Royal" et "Idéale", et clés à pipe. C'est la confirmation de la vocation traditionnelle de FACOM : proposer aux professionnels de tous les métiers les outils les plus adaptés à leur travail.


    Au début des années cinquante, FACOM produisait 50000 pièces par mois. Au début des années soixante-dix, vingt ans plus tard, la seule usine de Villeneuve-Le-Roi en "tombera" 50000 par jour ! En 1993, le groupe FACOM fabrique plus de 200000 pièces par jour. Pour suivre la demande, il faut à tout prix des machines-outils : certaines seront récupérées... au fond de la mer. Il s'agissait de fraiseuses retrouvées dans des bateaux allemands coulés par les Anglais. Il faudra gratter les coquillages avant de les démonter pour les remettre en marche !

    Relevons quelques-unes des nouveautés marquantes de l'après-guerre : les premiers extracteurs en 1945, les cliquets en 1946, les premières clés à molette à rattrapage automatique de jeu en 1948, le premier brevet de la clé dynamométrique la même année, les premiers tournevis à manche "Isoryl" en 1950. Puis viendront l'équilibreuse de roues en 1954, la monture de scie à position automatique de la main en 1959.

    En 1983, on reconnaît à FACOM le rang de numéro un européen de l'outillage à main (9% des parts de marché), avec une troisième place sur le plan mondial. Un outil sur trois est vendu hors de France.

    - Le groupe FACOM a, au fil des années, intégré plusieurs entreprises comme Piolé (tôlerie), Bost (pinces) et Garnache Chiquet EGA (tournevis) en 1982, Virax (outils pour le travail du tube) en 1981, Dela Desauge Lair (mesure) en 1990 env., Mingori (cintreuse), Britool en 1991(outillage automobile et industriel), et en 1990 USAG (numéro un italien de l'outillage à main) avec Pastorino et SK Hand Tool Corp. (spécialiste américain du serrage).



    Voilà pour la page d'histoire

    - Mais en fait sur les 8000 références d'outillage présentes environs dans le catalogue Facom seul un peux plus 20 % sorte des usines Facom ! Soit env 1400 ref. env; après de très nombreuse référence sorte aussi des usine du groupe Ex, 3500 Réf. produite par EGA/BOST Mais !! pour l'ensemble des marques unifier ! « Bost, Facon Virax, Pastorino,,,ect »


    Mais autour de l'industriel une ribambelle de sous traitant ! Qui pour la plus part avais les mêmes produits dans leurs gamme 2 à 3 x moins cher !!! et avec les mêmes garanties !!!.


    L'exemple le plus marquants Bost pince coupante 191-16IBO et en Facom 191-16CPY il y a que la couleur du manche qui change !!!!
    Les tournevis Isory AR5,5 x 200 et leurs équivalents chez EGA Manche Orange !!!
    Ou le serre joint 271 et le produit d'origine Ser 143...


    Quelques Sous traitant :


    - Clés polygonal Palméra Espagne

    - Clés a frappé probablement Gedore Allemagne ou Testé dans le 77

    - Certain tournevis Speedrill 25 Besançon et Terrop Aujourd'hui dans l'Oise 60

    - Certaine pince étaux : Roux 69 Lyon "groupe Ser-Bessey-Dolex"

    - Presse et serre joint : Ser / Bessey 42 Saint-Chamond

    - Martellerie MOB 42 Le Chambon-Feugerolles

    - Maillet Terrop mais aussi Dynachoc 94 Arcueil

    - Embouts de vissage Wera Allemagne et de Apex USA

    - Les clés Dynapact Safoms 42 St Etienne "disparu"

    - La pince multiprise 170A Unior tool Slovénie

    - Les valise de maintenance sur base delsey la Euro-SGOS 91 Massy

    - Les valise de maintenance type Moto Bottelin Dumoulin Verrière le Buisson 91 "disparu"

    -Les limes Tomé Féteira Portugal et Mob

    -Les forets et tarauds de Pologne « Poldi »

    et à partir de 2003 clés plates et à cliquet à Taïwan en sous traitance probablement King Tony ,

    L'usine de Villeneuve à fermé fin 2004



    Aujourd’hui 'hui,,,Après avoir appartenu au fabricant de mobilier Stafor et à la financière Fimalac Facom est jeter aux orties dans les mains du du géant Américain Stanley/Black&Decker fort de 23 usines de production réunis !


    Sauf qu'ils ont fermé définitivement toute les forges française ainsi que certaine usines du groupe,,

    Mai 2006


    Le 10 mai, la direction du groupe Stanley-Facom décidait 580 suppressions d'emplois en Europe. L'usine de Nevers-Saint-Eloi (134 ouvriers) devrait être fermée ainsi qu'une usine dans l'Eure et une autre en Angleterre. Des licenciements sont prévus en Italie.


    L'usine Facom de Nevers, qui fabrique de l'outillage, existe depuis 1974 et a compté jusqu'à 250 personnes. Le groupe Facom a été racheté par le groupe Stanley en décembre 2005. L'usine de Saint-Eloi fait des bénéfices, mais la direction du groupe a décidé de «réduire les coûts pour être compétitifs». Dans une lettre adressée à chaque ouvrier, la direction parle de «rationaliser, optimiser, réduire les frais généraux» et termine sa lettre de licenciement par un cynique «Je vous remercie de votre compréhension».


    Dans cette petite ville à côté de Nevers, le groupe Facom bénéficie d'une taxe professionnelle de 7% (alors qu'elle est en moyenne de 15%). Mais les aides aux entreprises n'ont jamais empêché celles-ci de licencier.



    Fermé définitivement !!!! :


    - la forge à chaud « clés plate,mixte, cliquet » Villeneuve le Roi 94 « 225 licenciement »

    - la forge à froid « douilles » Ezy sur Eure 28 « 85 licenciement »

    - Dela Desauge Lair Alforville 94 « 30/50 ?? licenciement »

    - Outillage pour l'automobile usine de Nevers 58 « 134 licenciement »

    - Britool West Yorkshire GB

    - ZIPPO « pont élévateur » Offenburg, Allemagne "la licence est repris par Breissbart"



    Réduction d'effectif :

    - Morangis Logistique et assemblage « 80 licenciement »

    - Stanley Besançon 25 « 115 licenciement »


    Revendue :

    - Maingori « cintreuse » à Descombes Préciméca

    - Piolé « établi, boite à outils » à Parolai

    - Beissbarth ZIPPO « pont élévateur » redevenue indépendant

    - Fog Beissbarth « outils de garage » redevenue Indépendant Groupe Fog Automotive

    - SK HAND TOOL « outillage aéronautique » à Idéal Industrie inc,

    - Virax à Rothenberger AG


    Conservé part le groupe :

    - Bost « pinces » 25 Laissey

    - EGA Garnache « Tournevis » 39 Arbois

    - Dubuis « Presse hydraulique » 41 Blois

    - Usag Italie

    - Pastorino Italie

    - Proto Usa


    Aujourd'hui en dehors des pince et tournevis bien de chez nous les produits forgé « clés et douille » sont fabriqué en Italie ou en sous traitance à Taïwan et probablement en Sloveni.


    UN CONSEIL

    Acheter uniquement du Facom Ancien « MADE IN FRANCE »

    Pour le reste regarder ailleurs.


    Plus tard je continuais à vous aiguillez avec les fabricants d'outillages à main de qualités en France et ailleurs...

    Bien à vous Philippe
     
  2. claudiuspo

    claudiuspo Apprenti

    Messages:
    190
    Inscrit:
    21 Novembre 2012
    L'outillage à main
    Bonjour "Arcade",
    Pour une introduction, c'est une très belle entrée en matière.
    C'est bien la preuve que notre belle qualité a été reléguée par le profit.
    Pour tous, le constat est amère.
     
  3. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 231
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    L'outillage à main
    Bonjour,

    Voici un véritable plaidoyer pour la tradition de la qualité française, mais qualité qui se perd peu à peu, qui ne sera plus qu'un souvenir, si l'on n'y prend pas garde. Depuis plusieurs décennies nos différents dirigeants bradent l'industrie française, qui aux USA (fonds de pension), qui à la Chine (mines de nickel), qui à l'Inde (métallurgie), qui à différents émirats (les hôtels de luxe), etc. Les sociétés privées sont trop libres de s'exiler vers l'exotisme et d'enfler les chiffres du chômage et les friches industrielles.
    Quand donc ces soldes s'arrêteront-elles? Quand donc arrêtera t-on le massacre?

    Bernard
     
  4. chabercha

    chabercha Compagnon

    Messages:
    5 219
    Inscrit:
    9 Janvier 2009
    Localité:
    FR84 Vaucluse
    L'outillage à main
    bonsoir
    quand des hommes ou femmes dirigeants auront un peu de courage.
    A+Bernard
     
  5. Geoff87

    Geoff87 Compagnon

    Messages:
    1 172
    Inscrit:
    25 Janvier 2013
    Localité:
    Baisy-Thy (Belgique)
    L'outillage à main
    Donc si on veut acheter "cocorico", faut prendre quoi? Du SAM? Je veux bien, mais ils ne sont vraiment pas bien distribués... :|
     
  6. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 421
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
  7. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 185
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    L'outillage à main
    Sur 4 messages qui ont suivi, 3 y font référence, tout simplement parce que c'est la cause ...
    Je ne vois pas bien de quoi vont être fait les messages suivant ... wait and see, mais c'est un post polémique à 100%
     
  8. michto

    michto Compagnon

    Messages:
    4 114
    Inscrit:
    18 Décembre 2009
    Localité:
    F-95330
    L'outillage à main
    Bjr

    Facom fabrique encore de très bon outils :-D au dessus de la concurrence ( avec SAM) de par la garantie à vie et surtout comme dit Geoff87 de par la distribution un peu partout.

    Les productions confidentielle c'est bien , mais dès que tu a une merde!!!!

    Après les délocalisations pour la fabrication c'est inéluctable. On ne remettra pas des haut fourneaux en France, ça c'est cuit :oops:

    A++ Michel
     
  9. Arcade

    Arcade Apprenti

    Messages:
    88
    Inscrit:
    14 Janvier 2016
    Projets:
    Installation d'un atelier.
    Département:
    91
    L'outillage à main
    Pas tout à fait Michel,
    La Marque Facom n'est plus garantie à vie et ceux depuis longtemps !
    Pratiquement tous les fabricants d'outillages affiche les mêmes critères "Garantie à vie" même Magnisson" marque de Brico-Dépôt du groupe Kinfisher castorama ...
    En faite il s’agit d'une garantie contre les vise de fabrications qui existe sur de nombreux produits "garantie de vise de formes" ce qui exclus et cela est bien normal les clés a pipe casse que l'on n'avais rallonger avec un tube d'un mètre !! ou le tournevis sur lequel ont n'a donner des coup de marteau !
    A chaque outils sont usage et dans le cas contraire inutile de pleurer une quelconque garantie.
     
  10. chabercha

    chabercha Compagnon

    Messages:
    5 219
    Inscrit:
    9 Janvier 2009
    Localité:
    FR84 Vaucluse
    L'outillage à main
    Patrick, ce n'est pas histoire de dériver mais je voudrais que la continuation du post ne soient que sur d'autres raisons.
    j'ai bien peur qu'il ne fasse qu'une ou deux pages si l'ont ne met pas en avant ce que tu écris.
     
  11. michto

    michto Compagnon

    Messages:
    4 114
    Inscrit:
    18 Décembre 2009
    Localité:
    F-95330
    L'outillage à main
    Bjr

    J'avais oublié de préciser ce détail , tu as raison arcade, souvent ces outils sont casse, par une mauvaise utilisation. Mais malgré cela, je persiste, Facom c'est du tout bon.

    A++ Michel
     
  12. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 637
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Dernière édition: 6 Février 2016
  13. LHM

    LHM Compagnon

    Messages:
    705
    Inscrit:
    30 Juillet 2011
    Localité:
    SOMME
    L'outillage à main
    Bonsoir,
    C'était un plaisir intense, de recevoir en cadeau, en suprême récompense, un lot, un coffret de clés
    de la fameuse marque FACOM.! Il en était de même pour le PAC ROCH .
    Avec le soin que chacun portait à son outillage, les FACOM étaient faits pour durer une vie.
    Ce qui ne rime pas avec consommable.
    D.P.
     
  14. jéjé

    jéjé Compagnon

    Messages:
    686
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    33 Montagne
    L'outillage à main
    Ben justement tu en parles, Magnusson est pas si mal , leur outils, et leur servantes ne sont pas de mauvaise qualité, et à des prix sympa
     
  15. Arcade

    Arcade Apprenti

    Messages:
    88
    Inscrit:
    14 Janvier 2016
    Projets:
    Installation d'un atelier.
    Département:
    91
    L'outillage à main
    Je suis aller voir les discutions et visiblement pas mal d'erreur... chacun raconte sont histoire sans avoir jamais mis les pieds dedans... Le pire est que j'ai même lu des inepties sur le site Anglais de la marque Sam !!! Franchement il y à des rédacteurs en marketing qui écrive n'importe quoi !
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Elvin
    Réponses:
    8
    Affichages:
    476
  2. Tourblanche
    Réponses:
    26
    Affichages:
    2 460
  3. lion10
    Réponses:
    5
    Affichages:
    1 326
  4. AVN
    Réponses:
    2
    Affichages:
    1 584
  5. stenaway
    Réponses:
    5
    Affichages:
    17 972

Partager cette page