1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Les transmissions

Discussion dans 'Discussions générales sur la conception' créé par el patenteu, 20 Juin 2015.

  1. el patenteu

    el patenteu Compagnon

    Messages:
    2 246
    Inscrit:
    22 Août 2010
    Les transmissions
    Poster vos photos,videos de cet élément de vos cn,leur instalations,ce qui a guider vos choix,vos appréciations.

    LES TRANSMISSIONS:
     
  2. Manuforg

    Manuforg Ouvrier

    Messages:
    331
    Inscrit:
    11 Octobre 2014
    Localité:
    Tournai 7500 (Belgique)
    Les transmissions
    Bonjour.

    Crémaillères (X&Y) et vis mère (Z).
    [​IMG]

    J'ai opté pour un système d'entrainement par crémaillère pcq:
    - La vitesse est très importante (40 000mm/min sans problème, je l'ai limité à 10 000 par sécurité et pour ne pas trop solliciter la rigidité de l'ensemble)
    - La précision, qui est de l'ordre du 0.01mm
    Le tout a un cout bien moindre que des vis a billes.

    Pour l'axe Z j'ai fais le choix d'une vis mère de Ø12mm au pas de 3 (trop lent a mon gout, un pas plus important en Vis a bille serai mieux)

    Manu
     
  3. myf

    myf Apprenti

    Messages:
    96
    Inscrit:
    2 Mars 2012
    Les transmissions
    Bonjour,

    [Je trouve très pratique ce fil de discussions par thème, merci]

    Une vis a bille est est souvent entraînée par un raccord coaxial qui relie l'axe de la vis à bille et celui du moteur. Des raccords pour (presque) tous les diamètres possibles existent. Ces raccords sont un peu souples pour encaisser les petits défauts d'alignement. Ils ont comme gros inconvénient d'imposer la position du moteur.

    L'autre possibilité consiste à utiliser une courroie crantée et deux roues. Ces roues doivent être percées au bon diamètre, bien centrés, et il faut aussi un taraudage radial pour visser une petite vis-pointeau qui bloque l'axe. Cela a l'avantage de pouvoir déporter le moteur et d'être moins limité par la géométrie.

    Ces questions de géométrie me font préférer la deuxième méthode, mais je me renseigne avant car je vais un peu vers l'inconnu :

    //A// Les poulies sont vendus pour un axe de petit diamètre. Peut-on uniquement avec une perceuse-colonne "chinoise" (et un peu de soin) percer cette poulie au bon diamètre (10mm ou 6.3mm ou 12mm ou ...)? Il reste ensuite le 2ème perçage de la poulie puis le taraudage radial pour placer une vis de blocage de l'axe doit être moins sensible à la précision.

    //B// Ces poulies doivent induire un certain jeu lors du changement de sens de rotation. Le brin tendu de la courroie change.
    De combien de fraction de mm est ce jeu? Je l'imagine plus important que sur les raccord axiaux, mais qu'en est-il plus précisément?

    /C// Ce jeu est plus faible lorsque la poulie est bien tendue. Comment obtenir la meilleur tension possible au montage (malgré les inévitables imperfections des perçages)?

    Bien cordialement.

    F.
     
Chargement...

Partager cette page