1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

les couteaux de christophe

Discussion dans 'Ferronnerie, Taillanderie, Serrurerie, Forge' créé par christophe81, 10 Mai 2012.

  1. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    désosseur, pour un jeune boucher qui fête son départ en retraite

    damas 90mcv8 et 15n20 56 couches, manche en satiné rubané (un bois venu tout droit des lambourdes du plafond à la française d'un ami de kourou

    27 cm de long pour 16 cm de lame


    IMG_3490.JPG

    IMG_3484.JPG

    IMG_3486.JPG
     
  2. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    les couteaux de christophe
    Il est beau couteau, beau mon couteau , il est pas beau mon couteau :lol:

    Alors que dire, d'abord bravo, j'adore :prayer:

    Ensuite, on voit que tu es très axé sur le travail du métal, un peu moins sur le manche (plus classique et peu être plus fonctionnel).

    Mais là, tu n'es pas bon vendeur :lol: , quand on fait du si bon boulot on le vend, on l'explique (la majorité dont je fais partie n'y connait rien) : Le choix, le type d'acier, les difficultés du Damassé, les amalgames, le traitement termique .... Bref il faut que t'expliques le passage de l'enfance à l'adolescence, puis sa vie quoi et le tout pour des passionnés qui n'y connaisse rien de rien, MAIS qui adore ce type de boulot :lol:

    JP
     
  3. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    merci de tes commentaires

    alors pour l'acier composant le damas, c'est noté au dessus (90mcv8 et 15n20), les traitements thermiques : trempe à l'huile à 820°, revenu 1h30 à 210°

    pour le manche, une forme classique oui, pas de fioritures, c'est avant tout un outil, pour lequel l'ergonomie est importante
     
  4. GE

    GE Nouveau

    Messages:
    46
    Inscrit:
    29 Janvier 2009
    Localité:
    picardie
    les couteaux de christophe
    Bravo pour ce couteau, j'aime beaucoup le damas quand il imite le dessin du bois et la boite de présentation valorise beaucoup ton travail.
     
  5. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
    les couteaux de christophe
    J'ai failli le louper , il est fort sympa et ne demande qu'à servir , va être content le jeune boucher
     
  6. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
  7. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    il s'agit d'une commande bien spécial pour un fromager, avec un cahier des charges très serré

    12,5cm de manche et 12 cm de lame pour 2 cm de haut et 3,2 mm d'épaisseur la lame est en 90mcv8 trempé à l'huile, revenu 1h30 à 200°
    ressort à cran plat en 90mcv8
    platines en titane

    sonde à fromage forgée dans le même 90mcv8 (8mm de diam au plus large, pour 4 mm au plus étroit, lg 7,5cm)

    cotes en amourette (que je m'ai ramené moi même tout seul de guyane il y a 12 ans ; ben celui là, il ne fendille pas)


    IMG_3632.JPG

    IMG_3631.JPG

    IMG_3630.JPG

    IMG_3633.JPG

    IMG_3634.JPG
     
  8. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
    les couteaux de christophe
    il est pas mal , t'es un grand dingue de mettre un rivet en axe sur de l'amourette .Heureusement tu l'as bien choisi , la derniere fois j'y ai laissé les plaquettes .
     
  9. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    ça m'est arrivé un paquet de fois d'éclater de l'amourette, ça fait deux fois que j'utilise celui là, et ça ne pête pas du tout ; il est sorti d'une bille de 22 kg que j'avais ramenée et laissée sêcher, il est nickel :wink:

    je le trouve un peu trop rondouillet, la lame ne va pas trop avec la forme du manche, mais ce que veux le client est parole d'évangile :lol: :lol:
     
  10. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    petite série qui va rejoindre un restaurant parisien

    Un chef, un filet, et un office ; tout les 3 en damas 90mv8 et 15n20 56 couches, les manches sont en amourette pour le chef, cocobolo pour le filet et red-malley pour l'office


    IMG_3796.JPG

    IMG_3793.JPG

    IMG_3786.JPG

    IMG_3798.JPG

    IMG_3789.JPG
     
  11. ZeBill

    ZeBill Ouvrier

    Messages:
    300
    Inscrit:
    30 Juillet 2010
    Localité:
    Toulouse Sud
    les couteaux de christophe
    Bonjour,

    Ils sont magnifique... Bravo!

    Il y a une question que je me pose depuis un moment (et bien que j'ai déjà vu quelques éléments de réponse sur Forge.fr, je reste sur ma faim): si je ne m'abuse, les aciers utilisés sont sujets à l'oxydation?

    Dans ce cas à quelle vitesse a-t-elle lieu? J'imagine que dans une utilisation journalière, pas de soucis, on nettoie la lame, on la sèche et l'affaire est réglée jusqu'au lendemain. Mais dans le cas d'une utilisation ponctuelle, faut-il prévoir une inspection/nettoyage régulièrement, et à quelle fréquence?

    Pour le damas, est-ce que cela a un impact sur le fil du tranchant? Dans un couteau 'standard' on a une continuité de matière, dans le cas d'un damas, la matière est hétérogène. Est-ce que cela se ressent sur l'usure du tranchant, sa résistance mécanique ou est-ce essentiellement visuel?

    Encore quelques petites questions: j'imagine qu'ils sont issus de 3 trousses différentes? Dans ce cas quel est temps de forge pour le couteau d'office par exemple? La forme de la plate semelle est donnée directement par la forge ou est-elle reprise par usinage ensuite?

    Merci (pour les images et pour les réponses aux questions pénibles du bleu :wink:)
     
  12. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    merci de tes compliments, ainsi que de ton intérêt

    pour l'oxydation ; sans utilisation régulière, je conseil de passer un petit film d'huile sur la lame (l'idéale, huile de clou de girofle, sinon n'importe quelle huile alimentaire), toutefois le polissage étant très fin (grain 1500 puis passage à la frotte de coton enduite de pâte à polir) si le couteau est stocké dans un endroit sec, il faut vraiment longtemps avant que l'oxydation ne fasse son effet ; par ex mon atelier est très humide, j'ai quelques lames dans une vitrine, elles commencent à s'oxyder au bout de 5 ou 6 mois.

    Pour la tenue du tranchant, il n'y a pas de différence avec un acier classique, le damas permettant une homogéinisation (ou presque) des aciers ; il faut quand même être vigilant, et utiliser des aciers dont on connait les caractéristiques, ainsi il y a eu une mode avec l'utilisation de nickel pure, qui lorsqu'il se retrouve sur le tranchant, pose de sérieux pb de tenue du fil puisqu'il ne prends pas la trempe.

    pour les 3 lames, j'ai d'abord forgé 2 lopins (L80mm*l40mm*h40mm)
    le filet de sol et l'office sont sortis du même lopin, le chef sors lui de 2nd lopin, dans lequel il me reste de quoi faire une petite lame.
    la forme globale, y compris plate semelle est donnée au marteau ; je cherche à m'approcher au plus près des côtes finales (j'essaie de garder 2 ou 3 mm de gras, et 1 ou 2 mm sur l'épaisseur) puis ensuite, j'affine par abrasion

    voilà, j'éspère avoir répondu à tes questions
     
  13. ZeBill

    ZeBill Ouvrier

    Messages:
    300
    Inscrit:
    30 Juillet 2010
    Localité:
    Toulouse Sud
    les couteaux de christophe
    Merci beaucoup pour ces réponses, cela répond parfaitement à mes questions!

    5 à 6 mois pour constater une oxydation en atmosphère assez humide, ça laisse pas mal de marge quand même!

    Franchement ça donne bien envie de se lancer dans l'aventure (enfin, au moins la forge "simple", le damas après des années d'entrainement!)! :)
     
  14. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 188
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    les couteaux de christophe
    Viens à Fontenilles ce week end, il y a une belle rencontre de forge tout proche de chez toi !
    Si tu veux des infos, n'hesite pas
     
  15. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    les couteaux de christophe
    le petit dernier de la famille l'albigeois ; pliant à 2 clous, lame en 90mcv8, manche en IF, intercalaire en amarante

    IMG_3859.JPG

    IMG_3860.JPG

    IMG_3861.JPG

    IMG_3862.JPG

    IMG_3863.JPG
     
Chargement...

Partager cette page