1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?

Discussion dans 'Blabla archive' créé par MIC_83, 18 Janvier 2009.

  1. MIC_83

    MIC_83 Modérateur

    Messages:
    1 996
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    VAR
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    Bonjour à tous,

    Le sujet est ouvert suite à des échanges effectués ICI

    Dans mes interventions je ne souhaitai pas faire du hs en répondant à l'auteur mais il fallait des arguments et là, il faut bien reconnaître que c'était lié ! Comme le soulignent beaucoup de membres qui ont participé à ce dernier, en particulier j.f qui à mon sens résume bien un problème "de culture" dans ce pays.
    Il faut se rendre à l'évidence, les sciences et techniques sont complètement dévalorisées. Pour preuve, les étudiants les plus brillants, formés chez nous, vont exercer à l'étranger et les autres changent de métier accentuant la pénurie dans le secteur. A ce rythme, les derniers secteurs viables vont à terme disparaître au profit de qui et de quoi ?

    Sans prétentions aucunes, vos interventions et expériences personnelles seront utiles pour essayer d’y voir plus clair car le sujet est loin d’être simple et il serait intéressant d’en connaître tous les aspects afin d’avoir une vue d’ensemble. L’objectif ?
    Faire prendre conscience aux parents soucieux de l'avenir de leurs enfants et aux jeunes volontaires, d’étudier attentivement les orientations préconisées dans les collèges/lycées.
    En effet, depuis pas mal de temps, celles-ci me semblent plus motivées par des « placements » dans les différents établissements, souvent loin d’être en phase avec la vrais vie. L’avenir des gamins n’est pas la priorité, on doit penser aux cessions suivantes.

    Je pense ne pas être le seul à être déçu par l'enseignement tel qu'il est pratiqué depuis des décennies et le gaspillage matériel et humain.
    Combien sommes nous à en avoir « gros sur la patate » ! :grilled:
    Combien sommes nous à nous à nous être posé la question:
    Comment faire pour avancer dans ce pays ?

    Un début de réponse :
    Nous vivons dans un pays ou les traditions ont la "dent dure" surtout les mauvaises!
    Les clivages sont, hélas, nombreux et bien marqués: Gauche/Droite, employés/patrons, public/privé, pauvre/riche, propriétaire/locataire et j'en passe, tout est en opposition ! En bref, le fond de commerce de tous ceux qui nous nous dirigent ou veulent le faire. :roll:

    Pourquoi à t’on si peu évolué par rapport à nos voisins ?
    L’exception Française, notre arrogance un manque de maturité qui nous pousse à la révolution plutôt que l'évolution ? :-D
     
  2. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    Re: L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE

    1ere question: nombreux, mais tant que les politiques de tout bord feront passer leur election comme une victoire et non comme une plus grande desaprobation du concurrent, peut de chance que ça change.
    la politique, au depart, c'est s'accuper de tout ceux qui, moins argentés ou moins instruits, ne peuvent le faire, donc c'etait reservé au depart à des gens assez argenté pour se permettre de passer du temps pour les autres. ceci a ete valable jusque dans les années 50/60. Aujourd'hui, c'est un metier et non une occupation, ce qui amene d'ailleurs à des bizarreries:
    un homme(ou femme) politique touche une indemnité, non imposable, mais touche une retraite, comme s'il avait ete salarié :eek: :eek: (les ministres de la 4ieme republique sont encore gardés par une paire de policiers, 50 ans apres :shock: )
    un personnage politique passe de gauche à droite ou l'inverse, comme on change de boite. N'est-il pas au depart, une personne de conviction, faisant fi de son avanir pour le bien de tous??
    combien de personnages politiques ont eu une experience professionnelle constructive??(tous les personages de pouvoir depuis P. Beregovoy n'ont fait que 5 ans en moyenne avec un metier, le reste n'est que course aux mandats pour avoir des rentrées d'argent consequentes et non imposables). Au passage, tout le monde remarquera que cette bien aimée europe avec laquelle on nous casse les noix n'a permis que d'avoir plus de debouchés pour ces incapables à costards. D. Conn Bendit par exemple, n'a aucune legitimité, si ce n'est d'etre elu comme deputé auropéen, s'il n'avait ce mandat, n'irait-il pas pointer au RMI??

    Pour la seconde question, autant que pour la premiere, car le premier pas vers l'evolution, c'est la realisation.

    3ieme question:
    il suffit d'attendre que ces couillons qui ont subit mai68 meurent, car ils l'ont prit en pleine poire, mais sans le comprendre, donc ils appliquent des principes et les arrangent à leur sauce pour qu'ils leurs soient favorables, un peu comme les integristes de tout poil qui arrangent les saintes ecritures pour se permettre telle ou telle exaction.
    Par experience, j'estime que toutes les generations de 1945 à 1962/63 sont touchées avec un taux de contamination de 50 à 70%.
    le probleme est que les contaminés sont au pouvoir.
    par contre, je suis hostile à une revolution, car taper sur des gendarmes ou policiers, qui sont au depart des gens comme les autres, avec un credit, une femme, des gosses, etc.... ne changera rien, si ce n'est faire des orphelins. Taper, oui, mais sur la tete des connards qui nous dirigent, pas sur des braves gens qui font un metier.
    l'evoluton à la française, c'est prendre les idées d'autres nations(anglophones en general) et les appliquer avec 20 ans de retard, quand on sait que ce sont des idées foireuses.
    des exemples,:
    - les USA sont en trains de nationaliser la distribution d'electricité, car en 2004, ils se sont aperçus qu'ils avaient un déficit de 82 centrales nucleaires moyennes. On fait qui en france??? ce qu'ils ont fait dans les années 50/60
    - en angleterre, on nationalise les transports ferroviaires. en france, on fait l'inverse. Savez vous que les conducteurs fret de la SNCF ont 9 mois de formation, contre 3 semaines chez Veolia? que les trains veolia sont responsable de 5 accidents sur les lignes cette années, pour non respect de la signalisation(0 pour la SNCF)
    - dans l'education nationale, on applique des reformes des années 80, americaines. y'a pas à dire, à regarder les emeutes US dans le bronx ou à los angeles, c'est un modele egalitaire!!!


    y'a des choses à revoir, tout le monde en est conscient, mais former des cretins incapables de reflechir, ça arrange bien les classes politiques, car les cretins, ça vote pour celui qui lui polira a mieux le chinois.
     
  3. BRICOLO

    BRICOLO Ouvrier

    Messages:
    259
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    CHAMPAGNE-ARDENNES
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    Bonjour à tous
    Non mais ! qu'est ce que ce foutoir ?
    Usinages est devenu un forum plotique ?
    Que font les modos ?
    je suis venu sur ce site pour y parfaire mes connaissances et là j'y trouve un débat politique !
    S'il y a une part de vérité dite dans le dernier post , je trouve que ce genre de discussion n'est pas a sa place .
    On en a déjà assez d'être confronté a chaque instant de notre vie des politicars sans que maintenant dans notre vie privée cela l'envahisse aussi !
    J'espère que les modérateurs vont y mettre bon ordre .
    J'espère que d'autres participants vont réagir comme moi .
    A bons entendeurs BRICOLO
     
  4. MIC_83

    MIC_83 Modérateur

    Messages:
    1 996
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    VAR
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    Bonjour BRICOLO,

    C'était une réflexion sans tabous sur le mal être et le devenir de l'enseignement en France. Je pense que ces échanges sont susceptibles d'intéresser ceux qui rencontrent des difficultés lorsqu'ils s'orientent dans le domaine de la fabrication aujourd'hui.
    Après chacun peut y répondre suivant son vécu, sans déroger aux règles du Forum.
    Tu viens de donner ton point de vue et je le respecte mais avant de t'insurger va voir ICI et ou l'on a échangé sans tomber dans l'excès, on est quand même pas trop c..! :-D

    Par ailleurs, on est dans la rubrique "Troquet" ou des sujets divers et variés sont abordés sans que cela intéresse forcement tout le monde. :roll:

    Pour ma part, si un sujet ne me convient pas je le zappe! :twisted:
    Quand à l'intervention des modos c'est à eux de fixer si le seuil d'intolérance est franchit ce qui ne me semble pas être le cas mais je peux me tromper ! :oops:
     
  5. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    salut Bricolo.
    mon intervention n'a pas pour but de choquer, ni meme de changer le but du forum.
    je repond simplement à un post, en mon ame et conscience.
    maintenant, libre à Pierreg60 ou Romteb de l'effacer, je n'en prendrai nullement ombrage et ne veut pas semer la discorde.
     
  6. fred250

    fred250 Compagnon

    Messages:
    2 904
    Inscrit:
    8 Mai 2007
    Localité:
    Vienne Isére 38
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    Pour en revenir sur l'éducation Je trouve qu'en effet il y aurais beaucoup de chose a changer, il faudrait orienté les jeunes en fonction de leurs aptitudes et leurs goût sans oublié de tenir compte des déboucher possible et surtout arrêter de dire que l'enseignement technique et une voie de garage!!!
    Vous connaissez beaucoup de métiers manuelle ou il est difficile de trouvé du travail?
    Faire des études c'est bien mais si c'est pour être chômeur avec un bac+5 ça fait une belle jambe, un de mes anciens camarade de classe avait fait des grandes études mais n'a jamais pu trouvé de boulot dans sa branche, il a donc repris des études et maintenant il
    est..................................... menuisier!

    Moi j'ai fait un bep en plomberie chauffage, et bien au bout de deux ans quand vous sortez de l'école vous savez tordre un tuyau mais vous savez pas travailler sur un chantier, a l'école on fait des pièces miniature contre un mur en apprenant pour la moitié des techniques de travail d'il y a 30 ou 40ans que je suis tout de même content d'avoir appris car c'est intéressant et enrichissant et ça peut toujours être utile pour dépanner, mais on ne s'en sert presque plus, alors que le travail du plomb n'est plus étudier car il est interdit, alors que l'on est quand même obligé d'intervenir dessus de temps en temps.
    Alors que les nouvelles techniques avec le pvc ou le per ne sont pratiquement pas aborder et encore seulement en théorie.
    J'ai toujours pensé qu'il faudrait un bep en trois ans pour pouvoir intégrer l'apprentissage des nouvel technique dans le programme, alors la suppression du bep pour le remplacé par un bac pro sur trois ans ça me fait bien rire, ça vaudra peut être un bon bep mais ça sera surement un mauvais bac pro.
     
  7. Bern 67

    Bern 67 Compagnon

    Messages:
    802
    Inscrit:
    27 Mars 2008
    L'ENSEIGNEMENT GENERAL/TECHNIQUE OU EN EST-ON EN FRANCE ?
    Bonsoir,
    Malheureusement en France l'éducation est le triste reflet d'un malaise que je qualifireai de général, depuis 20 ans on ne fait que dévaloriser le travail manuel, dans les entreprises c'est la culture du tout "fric" afficher le meilleur résultat en terme de bilan et ce à n'importe quel prix est devenu le principal objectif.
    Pire: la transmission du savoir se perd également et ce à très grande vitesse.
    Je vais vous raconter une anecdote:
    Voulant réaliser un tracteur vapeur vive j'ai écris un mail début novembre, un samedi soir vers 9 heures, dans lequel je demandai si une entreprise voulait m'aider en me fournissant sous forme de sponsoring le tube de chaudière d'un diamètre de 180mm longeur 550mm.
    J'ai envoyé le mail à six grandes sociétés:
    3 Françaises
    3 Allemandes
    Le dimanche à midi le Directeur général d'une société allemande ( 1350 collaborateutrs) me réponds par mail et me confirme son soutien, lundi matin le chef de production me téléphone pour faire le point sur les dimensions excactes et qualités du matériau......

    Lundi matin vers 9 heures la deuxième société allemande me réponds
    ils veulent bien m'aider mais n'ont pas la dimension, ils me proposent une liste de dimensions disponibles.

    Lundi vers midi: la troisième société allemande me réponds ils serait favorables pour m'aider en m'accordant une très bonne remise sur le prix de reviens.

    Jusqu'a ce jour aucune réponse d'une des entreprises françaises, je pense que les dirigeants était en réunion au Ritz pour discuter de la crise financière et obtenir des aides............

    Le tube m'a été livré le 23 décembre en franco de port......

    Triste réalité à méditer..................



    Peut être un peu hors sujet, mais reflétant quand même la réalité.
     

Partager cette page