1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

LE PLIAGE

Discussion dans 'Autres opérations' créé par Mickatos, 11 Février 2015.

  1. Mickatos

    Mickatos Apprenti

    Messages:
    54
    Inscrit:
    11 Février 2015
    Localité:
    F-16 Angoulême
    LE PLIAGE
    Bonjour à toutes et à tous, je n'ai découvert ce forum que récemment mais c'est un puis d'information très intéressant ! Merci à vous.

    Bien que ce sujet ne correspond pas tout à fait à de l'usinage, j'ai bon espoir en vos connaissances pour peut-être me venir en aide. Voici mon problème, j'ai quelque plans à réaliser à propos de tôle en pliage, et je ne trouve que très peu d'infos quand aux tolérances habituelles et aux capacités (en moyenne) de qualité possible par les industriels... Je pense que la Norme ISO 7438 pourrait être une solution mais je n'ai pas tant l'envie d'acheter la norme... Bien que cela dépende, j'imagine, des épaisseur de tôle, matériaux et nombres de plis, Est-ce que attendre ±0.3 voir ±0.5 et des tolérances angulaire de ±0.2° sur de l'inox 304L ou 316L sur d'assez grande tôle est surestimé pour ce procédé ou non ?


    Cordialement.
     
  2. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 610
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    LE PLIAGE
    Bsr ,

    Cette norme 7438 , concerne en fait l'essai de pliage , qui caracterise des toles , la matiere .
    C'est different de la precision , des tolerances applicables au pliage de pièces à partir de tole .

    Pour des pièces pliées , nous utilisions couramment ( comme beaucoup d'autres ! ) , l' ISO 2768 , niveau moyen , dans ce cas .

    Sinon , il faut eviter de donner des tolerances generales ainsi , c'est une solution de facilité ! et ça ne colle pas , les tolerances dependent en grande partie des côtes des pièces . Voir la pièce jointe Iso2768-1.pdf
     
  3. Mickatos

    Mickatos Apprenti

    Messages:
    54
    Inscrit:
    11 Février 2015
    Localité:
    F-16 Angoulême
    LE PLIAGE
    Merci JeanYves pour ces infos, j'avais en effet pensé à la norme ISO 2768 m K cependant mon donneur d'ordre pense que les contraintes géométriques induites par cette norme entraine un surcoût sur les pièces... il faut un certains nombre de pièces en tôle devant être "jolies" avant d'être fonctionnelles et c'est pourquoi il m'a montré sa réticence quant à l'utilisation de cette norme. Mais je pense que je vais devoir essayer de le raisonner ^^'. Merci de m'avoir répondu :)
     
  4. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 610
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    LE PLIAGE
    Bjr ,

    Si l'aspect esthetique est primordial il y a des solutions :
    - Faire le choix d'etat de surface des toles inox : 2 D (recuit decapé mat ) ; 2B ( recuit decape skinpassé ) ; 2 BA ( recuit brillant skinpassé ) ou des finitions brossées 180...220 .

    - la tole peut etre livrée avec une protection 1 face ou 2 faces , par un film de en matiere plastique .

    Ensuite pour la travailler , sur plieuse , utiliser des vés en polyamide , de cette maniere il n'y a plus le "trait" de bord de vé .
    Et bien sûr manipuler les pièces avec soins .

    Toutes ces options ont un coût .
     
  5. Mickatos

    Mickatos Apprenti

    Messages:
    54
    Inscrit:
    11 Février 2015
    Localité:
    F-16 Angoulême
    LE PLIAGE
    L'entreprise ne fabrique rien, elle sous-traite toutes les pièces (usinées, pliées, etc) elle ne se charge que de l'assemblage des composant, elle sous-traitait avant une seule entreprise auparavant mais par soucis de coût elle veut démarcher, faire marcher la concurrence etc et le soucis est que les ingénieurs ne sont jamais vraiment soucier des tolérance géométriques ou générales (±0.1 par défaut...) des pièces et donc ils faut tout reprendre avec les tolérances. Et donc les traitements sont bien entendu tous inscrit en "brossé" sans indications sur la finition précise car l'ancien sous-traitant avait par la parole l'habitude des attentes, d'où la "galère" d'aujourd'hui... et donc les tôle pliées sans contraintes angulaires et à ±0.1 posent quelques petit soucis mais après discutions avec le donneur d'ordre, la ISO2768 m K va très probablement adoptée. Pour les finitions brossées, 2J semble préconisé avec un Ra compris entre 0,08 et 0,16µ.
     
  6. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 610
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    LE PLIAGE
    Bjr ,

    OK , c'est une situation assez courante de la part des BE !

    Mais +-0.1 en tolerie, en epaisseur courante , est une utopie !...
     
  7. Mickatos

    Mickatos Apprenti

    Messages:
    54
    Inscrit:
    11 Février 2015
    Localité:
    F-16 Angoulême
    LE PLIAGE
    Sur les dimensions avec la découpe laser le ±0.1 n'est pas aussi effrayant qu'il y parait (enfin je crois ...) en revanche pour tout le reste nous sommes d'accord.

    Merci pour les idées, Cordialement.
     
  8. BRICO 63

    BRICO 63 Ouvrier

    Messages:
    364
    Inscrit:
    1 Janvier 2009
    Localité:
    riom (auvergne)
    LE PLIAGE
    Bonjour

    Je pense qu'il faut prendre le problème dans l'autre sens:
    C'est à dire non pas quelles tolérances le tôlier est capable de tenir
    mais de quelles tolérances ais-je besoin pour pour pouvoir assembler mes pièces
    et là on s’aperçoit souvent que mis à part pour une ou deux cotes fonctionnelles les autres peuvent être
    beaucoup plus larges et là le prix s'en ressent aussi bien au niveau fabrication que contrôle

    @+ Daniel
     
  9. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 610
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    LE PLIAGE
    Bsr ,

    C'est tout à fait juste , mais c'est extremement rare que l'on fasse une cotation fonctionnelle en tolerie .
    Quelques cotes dans le meilleur des cas , tout le reste passe en tolerances generales .
     
  10. steph-86

    steph-86 Apprenti

    Messages:
    147
    Inscrit:
    13 Octobre 2013
    Localité:
    FUTUROSCOPE
    LE PLIAGE
    Bonjour

    Je travaille dans une tôlerie industrielle , sur une pièce avec cinq plis , on peut avoir trois cotes tolérancés à +ou- 0,1mm mais nous n' aurons jamais les cinq.
    Même en utilisant à chaque fois les mêmes V et poinçons de pliage pour la fabrication de la même pièce , il y aura toujours une différence de cote restante suivant la dureté de la tôle et l' épaisseur du au laminage.
    Pour avoir des pièces identiques à chaque fabrication , il faut de la tôle de premier choix.
     
  11. Mickatos

    Mickatos Apprenti

    Messages:
    54
    Inscrit:
    11 Février 2015
    Localité:
    F-16 Angoulême
    LE PLIAGE
    Bonjour, merci beaucoup pour ces précisions, cependant ... je ne comprend pas trop la notion de tôle de "premier choix" ?

    Cordialement.
     
  12. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 610
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    LE PLIAGE
    Bjr ,

    C'est une formule de commerçant , pas de technicien .

    La qualite des toles est definie dans des normes , mais ces normes ne sont pas les mêmes partout .
    A une epoque , je me rappelle bien des lots qui venaient des pays de l'est , les caracteristiques mecaniques de ces toles etaient plutot elevées , ce qui se traduisait par une mauvaise planeité , et pour nous utilisateur des difficultées pour les passer sur poinçonneuse CN et pour respecter les cotes de pliage .

    Et puis il y a des lots declassés , c'est assez courant en tole de couverture ou de bardage , par ex .... et on en trouve dans d'autres domaines .
     
  13. Mickatos

    Mickatos Apprenti

    Messages:
    54
    Inscrit:
    11 Février 2015
    Localité:
    F-16 Angoulême
Chargement...

Partager cette page