1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin

Discussion dans 'Tournage' créé par serge79, 19 Février 2011.

  1. serge79

    serge79 Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    12 Novembre 2008
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Bonjour

    Juste pour vous indiquer la réalisation d'un nouvel article sur mon blog

    ICI

    En souhaitant que cela puisse vous aider

    Cordialement
     
  2. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 649
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Bonjour,
    Je viens de voir ta façon de faire un lamage.
    Je pense me débrouiller en tournage mais cette façon de faire est très dangereuse. Si on veut ramasser la pièce par la figure on ne fait pas mieux.
    Je n'ai jamais serré une pièce de cette façon, la vis à toutes les chances de se rompre même en prenant de petites passes.
    En fait, c'est suicidaire !
     
  3. jungo1

    jungo1 Compagnon

    Messages:
    2 053
    Inscrit:
    14 Janvier 2008
    Localité:
    06140 Vence
  4. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 447
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Ce n'est pas un exemple à suivre.

    Il faudrait qu'il y ait au moins deux vis.

    Bonne soirée.

    jajalv
     
  5. serge79

    serge79 Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    12 Novembre 2008
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    J'ai usiné de cette façon, et comme vous pouvez le constater à la lecture des vidéos, il n'y a aucun problème. Il est vrai que ce n'est que du bois.

    Le fait de travailler sur ce modèle de tour, avec peu d'outillage, m'oblige à trouver des solutions que je n'ai jamais utilisées auparavant.

    Je n'ai comme ambition que de partager mes connaissances, idées diverses, sans attendre quoi que ce soit en retour, mais j'ai peut être fait un peu rapidement mon article, et je vais le modifier en rajoutant :

    Cette méthode est valable pour l'usinage du bois uniquement, pour d'autres matières, il est certainement mieux de maintenir la pièce avec plusieurs vis à métaux et de plus gros Ø.

    Car il faut bien se rendre compte que dans ce métier là, les méthodes de travail tiennent toujours compte de la machine qu'on utilise, l'outillage dont on dispose et de l'expérience acquise avec le temps et auprès des autres.
     
  6. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 447
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Il suffirait de rajouter une vis.

    En cas d'effort, la pièce n'aurait pas tendance à tourner et à se visser.
    Si c'était le cas, la vis pourrait tourner dans le vide et la pièce ne serait plus maintenue.

    J'ai fait ce travail (modelage pour une fonderie), mais les pièces étaient tenues au minimum par 3 vis à 120°.

    Bonne soirée.

    jajalv
     
  7. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 649
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Bonsoir,
    Oui, effectivement avec trois vis à 120° ce serait nettement mieux.
     
  8. serge79

    serge79 Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    12 Novembre 2008
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Non, la pièce étant plaquée sur la partie en alu, et les deux surfaces en appui n'ayant pas un état de surface lisse, c'est d'autant mieux pour l'adhérence.


    Ce n'était donc pas du bois.
     
  9. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 447
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Bien sûr que si !!!
    Des morceaux collés entre eux afin d'obtenir l'encombrement voulu (et pour ne pas être lié aux contraintes de déformation ou fendillement) puis usinés.
    Ensuite, assemblage sur plaque-modèle avant de recevoir les couches d'apprêt.

    S'il te fallait manger tous les morceaux de bois que j'ai tourné comme ça, tu aurais une drôle d'indigestion.
    Le plus gros, environ 500 de diamètre pour 500 de long au départ de l'usinage.

    A mon âge, on commence à avoir un peu de métier !

    Bon dimanche.

    jajalv
     
  10. mekratrig

    mekratrig Compagnon

    Messages:
    1 109
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Moyenmoutier (88-F)
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Les remarques faites ci-dessus concernant le maintien de la pièce me semblent fort justes.

    Il aurait peut-être été utile de détailler avec précision les outils utilisés pour la coupe.

    Cordialement
     
  11. dranguila

    dranguila Compagnon

    Messages:
    642
    Inscrit:
    27 Février 2010
    Localité:
    la ville rose
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    En voyant ton travail je me dis, comme tout le monde, que ça reste assez dangereux.

    De plus, j'ai instantanément, pour le même résultat, une idée qui serait moins dangereuse.

    J'aurais fait un point de centre dans la pièce en bois.
    Je l'aurais plaquée contre la face des mors avec une vis entre 2 mors pour l'entrainement, la pointe à l'autre bout (un peu comme du travail entre pointes).
    J'aurais tourné le diamètre extérieur, puis j'aurais fait le lamage serré sur le diamètre extérieur.
    Cette méthode marche aussi sur l'acier, je l'ai fait dans du 110 kg sur un très gros diamètre.
    C'est une méthode moins dangereuse et applicable aussi à l'acier.

    Pour ta méthode, je dirais tant mieux qu'elle ait marché pour toi car le contraire aurait pu être fatal.

    Il m'est arrivé de travailler dans des conditions limites. Je le savais.
    Ça a marché sept fois sur huit.
    La huitième fois, le mors a sectionné, la pièce a volé
    et j'ai eu de la chance, vu que je vous écris ce mot aujourd'hui !

    Il faut faire attention avec l'usinage, ce n'est pas parce que ça marche une fois ou deux que l'on peut appeler ça une "méthode".
     
  12. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 447
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Entièrement d'accord avec toi.

    Le drame, c'est que voyant cela, certains prennent ces conseils pour argent comptant.
    Cela leur permet de prendre une pièce dans la gueule (sans crédit et sans agio) !!!
     
  13. jungo1

    jungo1 Compagnon

    Messages:
    2 053
    Inscrit:
    14 Janvier 2008
    Localité:
    06140 Vence
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Bonjour,

    Je crois que vous êtes bien sévères, car il est commercialisé ICI ce que l'on appelle une queue de cochon pour maintenir une pièce sur un tour à bois pour le travail en l'air sans contre-pointe.

    Je suis d'accord avec vous pour ajouter 3 vis à 120° selon les pièces à tourner, il a bien précisé qu'il fallait faire de petites passes (avec des outils bien affûtés)
     
  14. grenouille32

    grenouille32 Compagnon

    Messages:
    1 857
    Inscrit:
    4 Octobre 2009
    Localité:
    Suisse-Jura bernois
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Désolé, mais sans vouloir être plus emm..... que normal, ça veut dire quoi "petites passes* et outils "bien affûtés" :?:
     
  15. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 447
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Lamage dans un prisme avec un mandrin 3 mors Suite et fin
    Il ne faut pas regarder que les images.

    A côté de l'image, il y a:
    Queue de cochon ø 80 mm avec vis de ø 6 mm pour "travail en l'air".
    Trois trous de 6 mm permettent de renforcer la fixation.
     
Chargement...

Partager cette page