1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?

Discussion dans 'Travail du bois' créé par ilfaitvraimentbeau, 22 Juin 2014.

  1. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 508
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    bonjour à tous,
    quand je change la lame de ma petite scie à ruban, j'ai du mal à apprécier la bonne tension...
    si elle est trop tendue, elle a tendance à casser
    et si elle est trop peu tendue, elle saute....
    connaissez-vous un truc pour tendre juste comme il faut ?
    merci par avance pour vos lumières :-D
     
  2. Daniel13

    Daniel13 Compagnon

    Messages:
    840
    Inscrit:
    27 Octobre 2010
    Localité:
    Aix en Provence
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Bonjour,
    Peut-être que ta roue menée est mal réglée, pas tout à fait // ?
    J'avais eu ce problème au début.
    Une photo de ta scie, quel modèle ?
    Pour la tension, juste que ça ne "patine pas", sinon elle saute effectivement. Avec l'expérience, sur la mienne (voir le post :" ma première chinoise une OTMT ????) avec un doigt il faut que j'arrive à lui faire toucher le bâti de l'archet sans trop forcer .
     
  3. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 508
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  4. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    bonjour
    Je vais parler "scie à bois", mais pour les réglages les lois physiques doivent aussi s'appliquer aux scies "métal"
    En premier l'état de la machine :
    les deux volants : les roulements n'ont-ils pas de jeux ?
    les bandages sont-ils en bon état , non fissurés, non manquants par endroits ?
    Est-ce que tous les organes de réglage sont opérationnels ?
    les roulements d'appui (au dessus et sous la table de sciage) du dos de lame coulissent-ils bien dans leur guide, leur excentricité est-elle bien réglable (la lame ne doit pas appuyer vers le centre) mais sur la périphérie
    Les touches (2 au dessus de la table et 2 en dessous) sont elles toujours existantes, et réglables ? elles doivent venir
    "lécher" la lame sans appuyer dessus,et se situer au centre de la lame sans jamais toucher les dents même lorsque l'on scie : les régler lame tendue et réglée (parallélisme) .
    Je règle ma lame de la façon suivante :
    Nettoyage des bandages (et de la machine par la même occasion)
    Desserrage du volant de tension après avoir desserré le réglage de parallélisme du volant supérieur (si ce n'est déjà fait)
    mise en place de la lame
    tension légère de celle-ci
    ENTRAINEMENT A LA MAIN DU VOLANT SUP. ET RÉGLAGE DU PARALLÉLISME POUR QUE LES DENTS DE LA SCIE SOIT VERS L AVANT A L EXTÉRIEUR DE LA BANDE DE ROULEMENT, LE CORPS DE LAME DEVANT ETRE IMPÉRATIVEMENT SUR LE BANDAGE. SEULES LES DENTS DOIVENT ETRE EN DEHORS DE CETTE BANDE
    Effectuer quelques tours à la main SI POSSIBLE RAPIDEMENT La lame ne doit ni reculer ni avancer. Ce réglage si il convient ne doit plus être touché
    Tendre un peu la lame : personnellement je tends peu, je prends la lame entre les deux volants entre le pouce et l'index
    "comme un morceau de sucre" et je lui fait faire 1/8 iéme de tour sans forcer et un peu plus avec les scies peu large dites à chantourner. (mes lames font normalement : 1874 mm et les volants : 280 de diamètre )
    Amener les touches "au léchage", les roulements de butée à environ 0.5mm du dos de la lame.(lame en face de la périphérie des roulements)
    Bloquer tous les réglages : tension de lame, parallélisme.....
    Remonter les carters de protection. Si possible lancer le ruban par petites impulsions puis monter la vitesse.
    Certaines lames (neuves) sont mal brasées et vibrent...
    Avec cette méthode je n'ai jamais cassé de lame, et pourtant je scie des "saloperies" comme le médium ; des lames de parquet stratifiés, du chêne (véritable) d'autres bois durs (épaisseur + de 50 mm).... et avec une scie fine affûtée ET NON AVOYÉE : de l'alu, du cuivre , du laiton...
    L'important pour une lame : son affûtage et son avoyage qui doit être régulier et surtout identique à droite et à gauche."Sinon la lame "tire" à droite ou à gauche, et c'est chia....pour scier droit (oui j'ai dis scier ! ) ...
    Je prends par principe un débords égal à l'épaisseur du ruban. et, pour des lames "à débiter" l’avoyage est un peu particulier : une dent à droite, une dent DROITE, une dent à gauche ect...
    Bon affûtage, bon avoyage et bonnes coupes
    Cordialement
     
  5. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 508
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    merci pour cette longue explication au débutant qui ne semble pas être si débutant que ça...
    je serais intéressé par ton expérience de sciage de l'alu et du laiton, pourrais-tu développer ? donner des conseils ?
    merci par avance !
    Michel
     
  6. tchitchater

    tchitchater Ouvrier

    Messages:
    298
    Inscrit:
    25 Juin 2013
    Localité:
    Bormes les mimosas
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Bonsoir

    Le Débutant à bien fait le tour de la question.

    Je me permets de rajouter une petite précision, toujours pour le bois: En dessous d'une largeur de lame de 2 cm je pense qu'il vaut mieux que la position de celle-ci soit au centre des bandeaux de roues.

    Au dessous les dents doivent impérativement être en dehors, je crois que c'est une question de "voie" plus importante sur les grosses lames elle risque d'endommager les bandeaux.
    Pour les lames de petite largeur, centrée sur les roues elles seront plus stables et éviteront de sauter.

    @+
     
  7. Daniel13

    Daniel13 Compagnon

    Messages:
    840
    Inscrit:
    27 Octobre 2010
    Localité:
    Aix en Provence
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Sans connaître le type scie, difficile d'être pertinent. Les scies à bois n'ont pas grand chose de commun avec les scies à métaux à commencer par les pistes des roues, en fonte dans un cas, en élastomère dans l'autre, sans parler de la vitesse de coupe ni des avances de la lubrification etc ...
     
  8. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    re bonjour (ou bonsoir maintenant)!

    étant né et élevé dans les copeaux de bois,(mon Père était ébéniste d'art) j'ai eu une rapide expérience des machines outils
    de leur fonction, capacité, dangerosité, réglage. (la plus délicate à régler étant la toupie ) et la plus pointilleuse sous peine de casse de l'outil l’affûteuse /avoyeuse des lames de ruban et scies circulaires: de marque Winter (magnifique machine de précision) Et c'est à moi qu'est revenu la responsabilité de cette fonction, qui m'a occupé de nombreux moments de loisirs :evil: ! Les compagnons de l'atelier ne manquant pas de m'encourager en ce sens... La majorité hélas ne sont plus là, et je le regrette bien sincèrement, (des équipes comme ça, on en verra plus...) J'ai vu des "trucs" extraordinaires : je m'étends un peu, ça reste dans le sujet, mais je suis sur que certain d'entre vous vont me prendre pour un affabulateur doublé d'un menteur et d'un débile mental...
    La petite histoire : un jour où j'étais présent dans l'atelier, se pointent deux types inconnus qui demandent à voir la patron, mon Père étant présent il les reçoit ...Ces "représentants" venaient expliquer que certains traitements de surface faits sur les lames de ruban, leur conféraient des qualités insoupçonnées et surtout insoupçonnables !!!! dureté, affûtage tenant 5 ou 6 fois plus longtemps ... Après quelques temps mon Père leur confia une lame non affûtée, de 20 ou 30 mm de large.
    Et, le lendemain les deux personnages revinrent avec la lame, bien enveloppée TOUTE NOIRE ? elle fut montée sur le ruban, tout à fait normalement ET LA DU JAMAIS VU : un des représentant demande si l'on disposait d'une "vieille lime bâtarde" mon Père leur en fourni une costaud avec plus trop de mordant ... La machine en route, un des type prend la bâtarde (sans manche) , enlève la voie de la scie (d’arrière en avant) ET LA : COUPE LA LIME DANS SA LARGEUR avec une belle giclée d'étincelles tout de même, ce qui a fait bondir mon Père qui les copieusement arrosé de noms d'oiseaux
    en leur rappelant qu'ils se trouvaient dans une ébénisterie, sciure de bois, copeaux ...(le feu étant sa hantise, à juste titre) Et, si ils n'ont pas fais affaire avec mon Père je pense que c'est à cause de cela
    MAIS LA LIME ÉTAIT COUPÉE, puis la machine arrêtée, et là, vérification de la lame : aucune dent de cassée, et toujours aussi agressive. CA M EN AVAIT BOUCHE UN COIN ! il y avait de quoi...

    Des habillages de meubles en bronze, en laiton ...étaient coupés avec un scie circulaire acier à denture fine et non avoyée
    qui tournait à très haute vitesse en "sifflant à vide, je pense quelle devait tourner au minimum à 13000 tours compte tenu du rapport des poulies, et elle faisait des coupes extraordinairement fines (qualité). L'autre machine (que j'ai à l'heure actuelle : INCA) servait aussi à couper certaines feuilles métalliques, j'ai donc hérité de cette expérience et ai continué à faire de même :
    SCIE 1cm max pas : 4 (6 dents par pouce environ) aucune voie et lame affûtée NE PAS engager trop vite et ne pas forcer
    juste maintenir en ligne et avancer gentiment, j'ai coupé du 30/ 10iéme en laiton et alu (voir plus en alu) et du 20/10 en cuivre, je pense que l'on peut aller plus loin avec une lame à denture plus fine. (moi, pour le moment je prends que des lames bois)
    Choix des lames : tout simplement en fonction de l'épaisseur à couper :COMPTER 3 DENTS D ENGAGEES Si plus : la lame chauffe, et si moins : elle "déchiquette"...
    Un petit rappel ON DONNE LA VOIE AVANT L AFFÛTAGE (au tiers point), car l'attaque doit être perpendiculaire (bien à plat) sur le morceau que l'on veut couper.
    J'ai été un peu long mais ! .....(J’espère que vous me pardonnerez)
    Cordialement
     
  9. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    @ tchitchater
    pas tord sur le principe, mais si on est obligé de rentrer la scie sur le bandage, c'est que bien souvent celui-ci s'est "bombé" et est donc plus mince sur le devant....et cela dut aux frottements des dents sur celui-ci, si l'on travaille sans voie, il n'y a aucun inconvénient à positionner la lame plus en arrière. Perso, le règle toujours les dents dehors :mad: quelle que soit la largeur de la lame
    Cordialement
     
  10. Albert le Belge

    Albert le Belge Compagnon

    Messages:
    1 453
    Inscrit:
    5 Janvier 2013
    Localité:
    Tirlemont Belgique
  11. Yakovlev55

    Yakovlev55 Compagnon

    Messages:
    2 901
    Inscrit:
    22 Janvier 2011
    Localité:
    F-67150
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Bonjour, sur ma scie, Sydéric SR375 la lame monte automatiquement au sommet du bombement du bandage, bombement qui est d'origine, je ne retouche quasiment jamais le réglage des tabs, ni des roulements de butée, et je n'utilise que des lames à métaux, a denture relativement fine, et avoyée. Je passe tous les bois, comme du beurre même du chène de 150, je ne coupe jamais d'agglo :mad: , par contre je coupe l'alu jusqu'à de grosses épaisseurs, et je chantourne même dans du 2017 de 80, tout ça à la volée. L'acier, le laiton, le fer à ferrer les ânes, je tourne au harnais, le seul problème que je rencontre parfois, c'est quand j'ai mal meulé la brasure et que la lame coince, mais ça m'arrive de moins en moins souvent, faut croire que je meule de mieux en mieux :-D
    Pour ce qui est de la tension, c'est totalement pifométrique, tout comme je ne détend jamais la lame, et elle ne casse pas d'avantage. L'usure des lames est somme toute rapide avec les métaux si on ne lubrifie pas, par contre avec le bois, faut vraiment faire une fausse manœuvre pour casser la lame. Le souci avec les lames à métaux, c'est qu'on ne peut pas les affûter, mais moi, ça m'arrange comme ça je n'utilise que des lames neuves, qui scient parfaitement droit, du fait d'un affûtage d'usine.
    Cordialement
    Martin
     
  12. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    @yakolev55

    La syderic sr375, est une scie orientée métaux (panaché bois) à plusieurs vitesses, avec des lames genres scies à métaux dont l'avoyage est sinusoïdale et la denture fine
    Le bandage est bombé ? sur les deux volants ? ou seulement celui du haut ? mais je crois que les rechanges sont plats (à confirmer) Si ils sont bombés ce n'est pas plus mal, car dans ce cas la lame s'autocentre (comme nos courroies plates sur nos poulies étagées) C'est une scie AVANT TOUT POUR LE MÉTAL. et c'est pour cela qu'elle est quelque peu différente des scies à bois (sa capacité de coupe dans le métal est plus importante que mon INCA orientée bois . Il faudrait que j’achète une lame "métal" pour voir ce que cela peut donner ? Tu coupe 150 mm de chêne avec une scie métal ? il doit sérieusement brûler ! Sur les grosses scies à ruban bois , on détendait les lames pour le weekend uniquement, avec un morceau de bois devant la lame pour indiquer que celle-ci était à retendre "à la reprise" du lundi matin...(que de souvenir ...)
    Cordialement
     
  13. Yakovlev55

    Yakovlev55 Compagnon

    Messages:
    2 901
    Inscrit:
    22 Janvier 2011
    Localité:
    F-67150
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Bonjour
    La Sydéric n'est pas particulièrement destinée au métal, c'est le type même de la machine polyvalente, ce qui explique la présence du harnais et de la gamme de vitesses très étendue. Il est clair aussi, que l'on ne peut pas comparer la Sydéric aux INCA, qui, tout en étant de belles machines, ne jouent pas dans la même cour. Concernant la coupe de chêne avec la lame à métaux, il n'y a aucun échauffement, et la coupe est excellente et précise, de plus la lame n'a aucune tendance à se décaler en fonction du sens des fibres, on voit par contre parfois des traces d'ondes de vibration de la lame sur la coupe. Les lames que j'utilise ne sont pas à denture sinusoïdales, mais a denture alternée fine, la vitesse de coupe est rapide et carrément impressionnante dans l'aluminium. J'utilise principalement deux types de lames, des Werkö, et des Röntgen bi-métal, dans le bois elles sont absolument identiques, pour le métal, la Röntgen est supérieure à la Werkö. J'ai aussi d'autres lames mais aussi longtemps que mon stock des premières n'est pas épuisé, j'utilise celles la :-D .
    Cordialement
    Martin
     
  14. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Bonjour
    Merci de tes précisions Martin grâce à toi j'en apprends un peu plus sur les scies destinées aux métaux.
    Cordialement
     
  15. jeje_03

    jeje_03 Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    28 Décembre 2012
    Localité:
    Les combrailles
    la bonne tension pour une lame de scie à ruban ?
    Bonjour,

    Alors, pour ma part, et pour une scie à ruban bois... Le fait de garder les dents à l'extérieur du volant, est avant tout pour ne pas enlever l'avoyage de la lame. Le fait que vos lames cassent, meme avec des neuves, arrivent surtout sur les petites scie à ruban. En effet, plus les volants sont petits, plus la courbure du ruben est importante, et donc forte contrainte. j'avais un petit modèele ou je cassais regulierement les lames, je devais avoir 20cm de diametre de volant. j'ai reccupéré une guilet avec des volants de 70 cm de diamètre... plus aucun probleme et ce meme avec des rubans de petite largeur.

    Comme certains l'on également evoqué, le guidage est important, mais généralement un ruban qui coupe et correctement avoyé... çà va très bien.
    Sur les grosses épaisseur, il est difficile de trouver des rubans avec des pas de dents important ( si vous connasser une bonne adresse, je suis preneur). grand pas, c'est un etat de coupe moins fini, mais sur des grosses épaisseur, c'est ce qui assure le dégagement des copeaux, comme sur une scie circulaire à débiter.


    Alors pas bon copeau, mais bonne sciure à tous.

    Cordialement,
     

Partager cette page