1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Indicateur à levier pour prise de référence.

Discussion dans 'Trucs et astuces' créé par luzak, 26 Mars 2014.

  1. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Bonjour tout le monde !

    Il s'agit bien sûr de cet ustensile : l'image est prise de dessus avec des cales improvisées.
    dti.gif
    Certains vont dire que je suis en train d'inventer l'eau tiède mais pour ceux qui, comme moi, n'ont jamais pu trouver un mode d'emploi de cet appareil, c'est peut-être instructif.
    L'idée consiste à régler l'ustensile pour que le cadran soit à 0 quand l'axe de la queue de soutien est tangente à la bille de touche, du côté opposé au cadran.
    Dans ces conditions, en plaçant cette queue dans une pince et en touchant le bord d'une pièce, à l'arrière du cadran, en cherchant le 0, on est sûr que l'axe de la broche est aligné avec le bord de pièce.

    Pour faire un centrage comme on doit déplacer la pièce dans deux sens différents il faut faire attention au rattrapage des jeux... A moins d'utiliser la méthode d'Osborne.

    Reste à régler la tige : la photo montre une possibilité. La tige repose sur une entaille en vé et, une fois pour toutes, une "enclume" de hauteur convenable permet de mettre le cadran à 0.
    Pour ceux qui ne connaissent pas qu'en pensez-vous ?
     
  2. heidi

    heidi Compagnon

    Messages:
    1 979
    Inscrit:
    12 Novembre 2009
    Localité:
    doubs besancon
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Bonjour,
    Je suis perplexe car le bras de la bille à touche peut être mis à l'angle suivant la mesure que t'envisage;on a toujours un peu d'apréhension à bouger cette tige mais c'est prévu pour;faut pas oublier que la course est très restreinte(35/100);c'est peu;une pinule ou une simple goupille rectifiée me parait plus sûr;je vais suivre ce post car il y a toujours du positif dans toute idée :lol: la manipulation de ces pépitas est tours délicate surtout quand ils t'échappent des mains
    A réserver aux mesures hyper pointues mais pratique pour vérifier des concentricités intérieures car la touche bosse dans le bon sens
    A bientôt :wink:
     
  3. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Bonjour !
    Bien entendu il faut tourner la broche pour présenter le bras perpendiculairement à la face à palper. Ainsi la touche travaille toujours dans le bon sens.
    Il est vrai que la course de ces bras est faible mais on ne fait que rechercher la position 0 du cadran.

    Au réglage il est bon de prévoir que le bras soit légérement en appui, disons 0.1mm.
     
  4. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 397
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Bonjour

    Si je comprends bien, vous mettez horizontaement le comparateur à levier en appui sur un vé grâce à la tige qui permet de le serrer dans une embase de comparateur.
    Ensuite vous insérez sous le palpeur une cale d'une hauteur X puis vous réglez le palpeur pour qu'il soit à zéro. Sans doute dévissez vous la vis qui serre la pointe de touche avec un petit tournevis ?

    Mais je ne comprends pas comment vous choisissez l'épaisseur X de la cale et celle Z du fond du vé ?

    C'est tellement sensible que le réglage ne doit pas être évident !

    D'autre part dans votre méthode c'est un coté de la bille du palpeur qui est aligné, mais ce coté est celui opposé au cadran et ce n'est pas pratique pour lire la valeur sur le cadran du comparateur.

    cdlt lion10
     
  5. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Bonjour !
    J'aurais dû être plus précis.

    La photo présentée est calée (par ce que j'avais sous la main) en mode brouillon pour montrer à la fois l'appareil (je ne suis pas bien sûr que le nom soit l'officiel) et donner une idée pour fabriquer un gabarit de réglage :
    Un support avec un vé qui soutient la queue cylindrique. En mesurant la distance entre la base du support et le haut de la queue, disons h, on fabrique une cale de hauteur h-r (r rayon de la queue). En posant support et cale sur un support plan on met le cadran à 0 (sur mon modèle d'indicateur la queue est amovible et insérée dans une queue d'aronde ce qui permet dans la manip précédente d'avoir un léger appui (disons 0.1mm) avant de mettre le cadran à 0.

    Ce réglage fait (si on ne démonte pas la queue et qu'on ne bouge pas le cadran il est définitif) on place la queue dans la broche (pince ou mandrin), on descend la broche hors pièce à référencer, vers l'avant, on tourne le cadran vers soi et on déplace la pièce jusqu'à obtenir un contact avec une aiguille au 0. A ce moment l'axe de broche est dans le plan de la face palpée.

    Pour les faces latérales idem, en orientant le cadran vers la gauche ou la droite.
    Seul cas moins favorable : quand on veut palper la face arrière de la pièce, le cadran nous montre son cul et, à moins d'avoir la souplesse de nos 15 ans, un miroir serait commode.
    En espérant avoir été clair, demandez sinon
    Pierre.
    Edit : effectivement il faut choisir le bon côté de la bille.
     
  6. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 397
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Bonjour

    Merci pour les précisions.

    Je n'y étais pas effectivement on ne dévisse pas la pointe de touche on met le cadran à 0.

    J'émets quelques réserves même si je ne suis pas spécialiste :
    -vous devez fabriquez une cale à partir de la mesure faite sur h et r, donc vous ajoutez des incertitudes dues à la mesure, elles s'ajoutent,
    -lorsque vous positionnez le comparateur via sa tige sur le V vous pouvez commettre une légère erreur si vous le tournez un peu, cette erreur peut aussi se retrouver lorsque le comparateur est dans la broche, si le palpeur n'est pas perpendiculaire à la pièce,
    -le serrage dans la broche via une pince pourrait il abimer la tige et introduire une erreur supplémentaire ?
    -l'amplitude du mouvement du palpeur est peut être limitée par rapport à celui d'une pinule,
    -un comparateur à cadran à une sensibilité et un effet d'hystérésis , quand est il par rapport à celle d'une pinule ?

    Il faudrait pour statuer chiffrer ces différents paramètres pour dire quelle précisions on peut atteindre en toute connaissance de cause pour l'une ou l'autre de ces solutions.

    cdlt lion
     
  7. luzak

    luzak Apprenti

    Messages:
    247
    Inscrit:
    11 Août 2012
    Localité:
    F-17*** :Entre Niort et Saint Jean d'Angély
    Indicateur à levier pour prise de référence.
    Re bonjour et merci de faire progresser le schmilblick !
    Première réserve : on peut envisager de fabriquer le gabarit en une seule pièce, faire le vé, y placer la queue (démontable je rappelle), toucher avec une fraise, monter la table de r et fraiser la cale. Les exigeants pourraient même la rectifier.
    Deuxième réserve : effectivement mais l'erreur ne me parait pas terrible. edit: 1/10 du rayon de bille pour un écart de 30°.
    Troisième et cinquième réserves : ???
    Quatrième réserve : on n'a pratiquement pas besoin de bouger le palpeur, juste l'amener de sa position de repos à la position qu'il avait lors de l'étalonnage.
    Puisque vous invoquez la pinule je retiens qu'on n'a pas besoin de corriger suivant son rayon, oubli fréquent.
    Dernière remarque, il ne s'agit pas de faire un instrument de laboratoire : d'autres solutions sont connues si on veut référencer à 0.001mm.
    A la prochaine
    Pierre.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. ilfaitvraimentbeau
    Réponses:
    17
    Affichages:
    2 405

Partager cette page