1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

images de usidep

Discussion dans 'Stockage d'images' créé par usidep, 4 Février 2013.

  1. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    Dernière édition: 31 Octobre 2016
  2. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    Dernière édition: 17 Septembre 2016
  3. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
  4. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
  5. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    Dernière édition: 25 Janvier 2016
  6. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    Dernière édition: 27 Janvier 2016
  7. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    images de usidep
    exemple de calcul de résistance de vis.
    vis de 8.8 =(8X8) 64kg/mm2 ont prend que la moitie (sécurité) 32kg/mm2
    vis de 10mm pas de 1,5 donc: 10-1,5=8,5mm
    4,25X4,25X3,14=56,71mm2
    56,71mm2 X32=1,814t = résistance en étirement et /2 en cisaillement= 0,907t
    le reste des calcul à faire:

    calcul_limite élastique_161.jpg

    autre erreur souvent faite: ont doit toujours tenir conte "que" de la limite élastique !
    en effet si ont à "dépasser" la limite élastique la pièce et morte ! elle est déformée,
    donc plus utilisable (en toute sécurité) ou conforme à l'original... :cry:
     
    Dernière édition: 17 Septembre 2016
  8. usidep

    usidep Compagnon

    Messages:
    1 188
    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Localité:
    dordogne
    images de usidep
    bonsoir,
    post unique sur la soudure, que je ne terminerais pas tout de suite...
    comme j'en ai marre d'expliqué la même chose, je poste mon avis personnel ici.
    lien utile:
    http://www.soudure.fr/files/Introduction_au_soudage_a_arc.pdf
    http://fr.wikihow.com/souder-à-l'arc

    exemple de soudure mag qui est dans certain cas très fragile, vous remarquer que la cassure est au centre de la soudure:
    soudure DSC_3066.jpg
    cause: fil premier prix (de mauvaise qualité), refroidissement du cordeau trop rapide, procédè de soudage choisi (mag).
    ont peu trouver se type de cassure sur 1m de long !
    cela étant dit :smt003 le mag et aussi le mig, sont bien si ont utilise le bon fil (fourré+ gaz) qui se raproche plus d'une soudure basique...
    ensuite, rutil et basique: terme surtout connu pour le mma (baguettes) ce qu'il faut comprendre c'est le code inscris sur le paquet d’électrodes, en clair et pour faire simple les rutiles me supporte pas le travail/contrainte de départ en dessous de 0° et les basique garde leurs solidité en général jusqu'à -35°, les rutiles sont donc à proscrire de plein d’applications (la plus part !) elle ne fait pas une soudure dite "de sécurité" comme les échelles, portique, les vérins ou seul les basique sont à utilisé...

    vous trouverez partout des rutiles (6013)super marché et plus difficilement des basiques (7018) !
    il existe des basique qui sont encore mieux ! les 80// et+ prévu en autre pour les aciers faiblement allier, les grue, les outil de manutention...
    quatre modes courants de soudures:
    1>le chalumeau (plutôt en désuétude, a cause du prix prohibitif des bouteilles...) pour les brasures cuivre/étamage... le mieux !
    2>le mma ou baguette (95% des utilisateurs dit amateurs le choisissent à cause de sont prix de revient) ne peu pas souder l'alu et les tôles ou autres en dessous de 2,5mm (certain vous diront qu'il y arrivent mais beaucoup plus difficile et aléatoire...)
    3> le tig DC ou AC/DC, comparable au chalumeau, mais version électrique avec électrode fixe, la rolls royce de la soudure, fait les plus belles soudures, peu souder à partir de 0,5mm.
    avec de petit inconvénient: le prix du poste, gaz obligatoire, et pas idéal sur de grande soudure droite sur tôle fine/moyen/grosse (comme le chalumeau)provoque des déformations/ondulations de la tôle !
    avantage certain en qualité de soudure esthétique (comme l’alimentaire) et sur acier faiblement allier, soude aussi l'alu (version AC/DC),.
    en général les postes tig ont l'option mma.
    4> le mig/mag, un fil sort de la buse (gaz obligatoire) et rempli le bain de fusion, procédé beaucoup utilisé dans l'industrie et la robotique.
    avantage: soudure ininterrompu, tôle fine même sur grande longueur possible (carrosserie)pointage très rapide soudure alu (mig) avec le bon gaz ! (pas le même que pour le mag !)
    inconvénient: qualité du cordeau très moyenne (avec fil entré de gamme) comme dit plus haut avec fil fourré ou basique, mieux... difficulté d'entrainement du fil (galets) et poste assez gros (à balader) aussi: bonne entrainement= 4 galets qu'il faudra changer suivent le fil choisi... $$$

    pour le tig et le mig/mag, il faut comprendre que la buse chauffe ! et au dessus d'un certain ampérage (+ de 150/200A) il faut une torche "refroidit" (pas donné ! $$$).


    aussi la soudure en extérieur est difficile voire "impossible" ! (le vent souffle le gaz de la buse ne protège plus le bain de fusion et la soudure devient très très difficile) cette info est aussi pour le tig !

    un truc vital : "le facteur de marche" les constructeurs essaille de vous ba... en indiquant des facteur de marche faut !
    le facteur de marche est le temps que vous pouvez souder sans que le poste se mette en sécurité (il à trop chaud...) il se li à 100% et à 40°
    donc 30% à 20° c'est du flan ! cela tente à dire, 3 minutes de soudure sur dix à 20° ensuite attente 7 minutes ! si vous n'attendez pas le poste se m'est en surchauffe pendant 25/30 minutes !
    donc il faut cherché combien à 100% et à 40° ???
    si c'est 90A vous pouvez soudé à 90 A maxi, sans attendre (pause) été comme hivers. après si vous voulez passer quelques cm à 120A ok
    j'ai un copain carrossier qui s'arrache les cheveux avec ce prob c'est un poste moyen pro gys quant il arrive à 700mm de soudure sur tôle il se n'est en sécu pendant 25/30 minutes autant dire une M....
    ce que je viens d'expliquer, c'est que le temps de soudure peu être plus cour que le temps d'attente et le poste tout le temps en "surchauffe" ne vivra pas bien longtemps.

    un bon poste est un poste qui est équipé de bon composants bien dimensionné et surtout d'un "tunnel de ventilation" qui refroidi les radiateurs interne sans envoyer la poussière sur les composent électronique et électrique. en effet, si de la limaille métallique se loge sur (par exemple) la carte mère, les cours circuit ne sont pas loin... c'est la différence entre un poste bien conçu et les autres (merdes) qui seront très/trop vite en panne.

    un autre détail: quant ont soude il est courant de changer la puissance, peu de poste sont équipé de pédale ou autres réglages déporté, la aussi les constructeurs bas de gamme n'offre pas ce matériel pourtant très très utile.
    un autre détail: les baguettes basique pour mma craignent l'humidité qui provoque des bulle dans le bain de fusion (bain chargé d'hydrogéné) donc à garder au sec ou à passez au four avants usages (plusieurs heures, voire indications du fabricant). les rutils ne craignent pas l’humidité.
    sachez que suivant le métal souder une préchauffe de la pièce peu être utile et qu'il ne faut jamais refroidir une soudure ! voir tenir au chaud pour un refroidissement lent.

    conclusion: acheter un poste MMA de bonne signature qui vous assistera pour l'acier/l'inox/la fonte et des baguettes basique (sous protection plastique) vous ne pouvez pas espérer "souder" avant 15/20 kg de baguettes fondu (et pour certain "jamais" vous ne souderez "bien", femme enfant adulte peu importe tout le monde peu essayer, certain y arrive et pas d'autres (ou avec beaucoup de cours)...
    pour souder l'alu un des autres procédé suivant le besoin spécifique (tôlerie auto, bateau...)
    protégé vous bien main/yeux/torse...
    un "coup d'arc" (bain de fusion regardé en direct) peu vous faire passer des moments :smt013 équivalent à du sable dans les yeux, a ce jeter par la fenêtre ! même quelques secondes:smt077 donc au mini: masque de "soudage" (pas de lunette de soleil :rolleyes:) bien réglé (en général 12), et sans trou... :-D
    les cagoule électronique sont bien en haut de gamme ($$$) mais ne sont pas indispensable, et elles supportent pas bien l'humidité, voir la pluie, pour les entrées de gamme attention au changement de piles souvent impossible au bout (en général) de 1 ans. une bonne cagoule avec verre fumé de 12 (MMA) ou 10 pour le tig... (voir tableaux) fera très bien l'affaire... et ne vous ruinera pas :-D
     
    Dernière édition: 17 Septembre 2016
Chargement...

Partager cette page