1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Habitacle de compas, en laiton (construire un...)

Discussion dans 'Ferronnerie, Taillanderie, Serrurerie, Forge' créé par 3catsmouillés, 2 Novembre 2011.

  1. 3catsmouillés

    3catsmouillés Apprenti

    Messages:
    62
    Inscrit:
    11 Janvier 2010
    Localité:
    le Brèvedent - NORMANDIE
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonjour à tous!

    Il y a quelques années, visitant le Science Museum de LONDRES, je suis "tombé" sur un très bel habitacle de compas de marine, en laiton, dont j'avais cru prendre des photos... (en fait, je n'avais pas de pellicule dans mon Foca...).

    Vu le manque de photo, j'ai fait un croquis, de mémoire.

    C'était il y a quelques années, à l'époque où les appareils n'étaient pas numériques.

    Or, par hasard, je traînais il y a 2 semaines sur Ebay, et je suis "tombé" sur un magnifique compas Cassens et Plath, que j'achetai pour un prix plus que raisonnable (59,10Euros).

    Cette acquisition, preuve de l'installation dans la durée de mon projet, l'a fait remonter à la surface.

    Une nouvelle recherche par Google, en anglais, m'a permis de retrouver une photo de "la bête".
    Heureusement, car j'ai égaré le croquis...

    Tout çà pour demander aux passionnés que vous êtes, spécialisés dans la dinanderie, s'il vous serait possible de m'accompagner, notamment par vos conseils, dans la réalisation d'une quasi-copie de cet habitacle de marine.

    Cet habitacle ayant une base d'environ 20cm de côté, quelle serait l'épaisseur de la tôle de laiton utilisable?
    Rassurez-vous: ce n'est que la première question! (pas forcément la plus pertinente...).

    Toute ma gratitude à vous, qui voudrez bien prendre connaissance de ce sujet, et qui voudrez bien partager votre savoir avec moi, néophyte complet!

    Bien cordialement,
    3catsmouillés
    P.S.: si le présent sujet n'est pas à la bonne place, merci d'avance de bien vouloir le déplacer dans le forum AD.HOC!

    Habitacle compas tronc de pyramide.JPG
     
  2. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonjour, :-D

    Beau challenge, à relever..... et beaucoup de travail en vue :shock:
    Ce serait bien d'avoir des photos en vues de côté et dessus ou mieux que tu nous refasse un plan (ou de bonnes esquisses).
    Bonne continuation
    @+ :wink:
     
  3. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    la première question qui me vient à l'esprit : de quel matériel dispose tu???

    car l'épaisseur de ta tôle est finalement peu importante, en revanche, ton équipement définira le type de tes assemblages, ainsi que les possibilités qui te sont offertes (cintrage ou pas etc etc)
     
  4. 3catsmouillés

    3catsmouillés Apprenti

    Messages:
    62
    Inscrit:
    11 Janvier 2010
    Localité:
    le Brèvedent - NORMANDIE
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonsoir Case590 et Christophe81,

    Bien que la question contenue dans ma 1ère prose ne soit pas des plus pertinente, merci pour vos contributions au présent sujet.
    Case590, je souhaiterais avoir, effectivement, d'autres photos, qui pourraient figurer sur le site où j'ai trouvé la première photo... sauf que, si les emplacements de photos existent, il ne m'a pas été possible d'y accéder. Autre problème, toutes les photos du site sont verrouillées par un copyright.
    Voilà le site: http://landandseacollection.com/index.html.
    En fait, je n'ai pu obtenir cette photo que par une copie écran.
    D'autre part, effectivement, muni de cette photo, je pense qu'il me sera plus facile de réaliser un plan que simplement équipé d'un souvenir de plus de 10 ans!
    Donc, je ferai, sous peu, un plan que je ne manquerai pas d'inclure dans le présent sujet.
    Comme ce compas aura une utilité sur un voilier, et qu'il devra être consultable de 3 points (usage d'une barre franche), l'habitacle devra comporter 3 "hublots" trapézoïdaux, à prendre en compte sur le plan, et le résultat sera, de ce fait, un peu différent du modèle.
    Christophe81, effectivement, l'équipement dont je dispose a une importance... importante, à prendre en compte dans la conception de l'habitacle.
    Bien que je sois assez dépourvu de ce côté, cela ne m'a pas empêché de réaliser mes ferrures de gouvernail et un système de blocage de mât, en bronze usiné dans la masse, sur le premier bateau que j'ai construit.
    Mon équipement est donc, actuellement, d'une plieuse et d'une cisaille d'établi de couvreur, d'une défonceuse (on peut travailler les métaux non ferreux, pas trop durs, avec cet outil), et le matériel à main habituel (cisaille, marteaux, perceuses, ...)
    En plus, je peux travailler sur fraiseuse et sur tour, et un ami est spécialisé dans la dinanderie. Pour autant, je souhaite être le plus autonome possible dans le suivi et la réalisation de ma réalisation.
    Ma 2ème question est un peu... exotique!
    Voilà: un de mes amis, maintenant décédé, m'a affirmé qu'il existe une brasure (?) qui a la propriété de prendre la couleur du métal sur lequel elle est déposée. Je ne me souviens pas si il m'avait dit cela un 1er Avril, car, bien qu'étant très "pointu" dans beaucoup de domaines, il ne répugnait pas à affirmer, la main sur le coeur, des énormités pseudo-scientifiques!
    Donc, merci de m'éclairer sur ce point, cette particularité pouvant être utile pour la réalisation de mon projet.

    Merci d'avance pour vos réactions, même (et surtout) amusées, voire hilares...
    Bien cordialement,
    3catsmouillés
     
  5. tramber

    tramber Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    4 Novembre 2011
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    la colle super glu? :smt031
    je ne suis pas coutumier du fait, mais un bain électronique devrait être en mesure de déposer une fine couche sur la brasure.
    (j'espère ne pas dire de bétise ^^)
     
  6. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    la brasure, je ne connais pas du tout, mais il existe du métal d'apport qui te fais un cordon couleur laiton :wink:

    avec une plieuse et une cisaille tu dois pouvoir t'en sortir largement; pour ce genre d'objets avec 1mm d'épaisseur tu es large je pense. le laiton se travail à froid, il te suffit de le recuire régulièrement pour ne pas le percer (il va s'écrouir au fur et à mesure de la mise en forme) mais si ton ami est dinandier, il devrait maîtriser cela
     
  7. 3catsmouillés

    3catsmouillés Apprenti

    Messages:
    62
    Inscrit:
    11 Janvier 2010
    Localité:
    le Brèvedent - NORMANDIE
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonsoir à tous, et notamment Christophe81, Tramber, et Case90,

    Effectivement, Trambe, pourquoi pas de la colle? .... Non, non, je rigole!

    Autrement, la solution qui consisterait à poser, par électrolyse, une pellicule de métal jaune sur less soudures pourrait être judicieuse, et même intéressante s'il s'agit d'or. En effet, çà résoudrait les problèmes d'entretien, de fourbissage, s'agissant d'un métal cuivreux (vert-de-gris).
    Il existe, dans cet ordre d'idée, un kit de dépôt électrolytique chez Conrad.

    Christophe81, je pense, comme toi, qu'une épaisseur de 1mm serait "confortable". En fait, cet habitacle est composé de 2 éléments principaux:

    - l'habitacle proprement dit, ici en forme de tronc de pyramide;
    - l'ensemble éclairage, à pétrole, du compas.

    Vu les ouvertures pratiquées dans l'habitacle, il y a peut-être lieu de prévoir une épaisseur conséquente (au moins 1 mm).
    Par contre, pour la partie éclairage, sa structure étant beaucoup moins fragilisée par de grandes ouvertures, une épaisseur de 0,6 à 0,65 mm me semblerait suffisante, d'autant plus que je peux disposer gratuitement de cette épaisseur...
    Qu'en penses-tu?

    Pour ce qui est de l'assemblage, à la réflexion, il me semble qu'il était, juqu'à il y a peu, réalisé par soudure à l'étain, ou une brasure à basse température.

    Pour résoudre le problème des coulées d'étain, je pense à ceci:
    http://www.hellopro.fr/adhesif-kapton-2 ... oduit.html.

    Autre chose: comment réaliser les parties rondes, sphériques, ainsi que les "roulures" (je sais: pas bien élégant!) de 3 à 4 mm de diamètre, que l'on peut voir sur l'ensemble d'éclairage, la porte en particulier?

    Un grand merci à vous tous pour votre contribution!
    Bien cordialement,
    3catsmouillés
     
  8. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    en effet pour la lampe, utiliser du 6/10° serait plus confortable, car bien plus facile à plier ; ce que tu appelles des roulures : serais-ce les bords roulés, et ayant pour but de rigidifier l'ensemble ainsi que de faciliter l'assemblage tout en le rendant étanche?? si c'est bien ça, il te faudrait un marteau à border, ou éventuellement travailler avec la panne d'un marteau (mais très fin le marteau), il s'agit de frapper l'intérieur de la pièce parallèlement au bord, tout en l'ayant appuyée en porte à faux.... je sais pas trop si c'est claire mon esplicage :lol: :lol:

    faudrait que je fasse un dessin, mais alors moi et le dessin informatisé, ça fait deux ou trois :wink: :wink:
     
  9. 3catsmouillés

    3catsmouillés Apprenti

    Messages:
    62
    Inscrit:
    11 Janvier 2010
    Localité:
    le Brèvedent - NORMANDIE
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonsoir Christophe81,

    Un grand merci, pardon: un GRAND MERCI, pour ta contribution au présent sujet, et notamment à ton explicage.. à hamster!.

    Oui, effectivement, ce que j'appelle fort inélégamment "roulures" sont, en fait, des bords roulés.
    J'en ai réalisé sur de la zinguerie pour une véranda que je construits actuellement.

    Evidemment, faire de si petits bords roulés, de 4 ou 5 mm de diamètre, est hors de portée d'une machine de zingueur!

    D'où la solution manuelle ou, peut-être une solution intermédiaire: prendre de la tôle de 4 mm d'épaisseur, et façonner (ou souder) un demi-rond. Le bord de la tôle de laiton à border étant pris avec la tôle façonnée avec un étau, et on rabat étroitement la tôle de laiton sur le demi-rond, ce qui fait que l'on dispose maintenant de la moitié du bord à réaliser, que l'on peut compléter, au choix, de manière manuelle (marteau à border) ou un peu plus mécanisée en prenant une tige ronde dans la demi-forme, et l'ensemble dans un étau. Dès lors, on peut compléter la "roulure" autour de la tige.

    Que penses-tu de cette solution? (si pas compris, je mettrai un croquis).

    La question qui fait suite est la suivante: comment courber, comme par exemple la porte, la tôle de laiton bordée, sans que le bord s'écrase (comme un tube que l'on tenterait de corber sans galets: le tube s'écrase)?

    Ton point de vue m'intéresse, car cette question m'apparaît (pour un pur amateur), insoluble.

    Autrement, j'ai les mêmes problèmes que toi pour le dessin informatique (sauf avec Freeship, logiciel d'architecture navale): ma bonne vieille planche à dessin Rotring, achetée en 1975, est toujours en service!

    Merci d'avance pour la suite,
    Bien cordialement,
    3catsmouillés
     
  10. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    pour border, tu peux essayer ta technique, mais tu risques d'avoir des plis très marqués et pas arrondis, le plus simple pour les effacer, est de travailler sur une étampe bois présentant une gorge correspondant à ton bordage :wink:

    ensuite pour cintrer, même combat, tu te fabriques une étampe bois (au ciseau à bois, à la défonceuse, à l'opinel) tu réalises ta forme en négatif, sans oublier les gorges pour passer les bords roulés, et avec un petit marteau bombé tu viens descendre ta pièce de laiton dans l'étampe (attention, penses à bien recuire régulièrement, sinon ça va fendre)

    tout ça évidemment doit être fait après que tu aies fait le dessin de ton développé :wink: :wink:

    amuses toi bien
     
  11. 3catsmouillés

    3catsmouillés Apprenti

    Messages:
    62
    Inscrit:
    11 Janvier 2010
    Localité:
    le Brèvedent - NORMANDIE
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonsoir Christophe 81,

    Merci, une fois de plus, pour ta nouvelle contribution, qui me fait penser que, peut-être, ton activité professionnelle est proche de la dinanderie, ... à moins qu'il s'agisse d'un violon d'Ingres?

    En tous cas, la terminologie que tu emploies me semble très adaptée et professionnelle par rapport au présent sujet.
    Par ailleurs, tu avais evoqué l'obligation de procéder à des recuissons, pour éviter les fentes consécutives à un écrouissage trop poussé.

    Je me suis empressé de fouiner sur Google à ce sujet, et j'ai vu que ce recuit se fait à 250°/325°, pendant 1/2 Heure à 2 heures.

    Quatre questions à propos de la manière d'opérer:
    - avec quel moyen chauffe-t'on la pièce en cours de réalisation? (j'imagine que la chauffe doit être continue et uniforme);
    - Comment détermine-t'on le temps de recuit ?(masse, surface, type de laiton?);
    - ce chauffage prolongé, bien que peu violent, ne risque-t'il pas de provoquer des déformations difficiles à corriger ?(libération de contraintes).
    - Par quel moyen contrôle-t'on la température, pour un amateur ?(je ne dispose pas de thermocouple, ni d'éprouvettes, mais j'ai entendu parler, pour l'alu, du savon?)

    Voilà où conduit l'intérêt pour le bateau, et tout ce qui tourne autour (accastillage) ....

    Merci d'avance de bien vouloir "éclairer ma lanterne" (c'est on ne peut plus le cas!),
    Bien cordialement,
    3catsmouillés
     
  12. françois44

    françois44 Compagnon

    Messages:
    1 470
    Inscrit:
    2 Février 2008
    Localité:
    Nantes
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Aucun problème d'enregistrement des images avec firefox...
     
  13. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    le recuit du laiton, ne demande pas tant de méthodologie ; un petit flambard de plombier type lampe à souder suffit amplement ; tu chauffes ta pièce jusqu'au rouge, et tu laisses refroidir (si t'es pressé, tu plonges dans l'eau) ton laiton va devenir tout mou, si ce n'est pas le cas, c'est que tu n'avais pas chauffé assez:wink:

    et juste avant de finir ta pièce, tu écrouis tout le monde avec un petit marteau en martelant toute la surface (tu peux intercaller un martyre en bois pour ne pas trop marquer)

    en faite, je suis forgeron, je ne fais pas vraiment de dinanderie, mais du repoussage sur tôle fine (acier, cuivre, laiton), ce qui s'apparente à la même chose
     
  14. 3catsmouillés

    3catsmouillés Apprenti

    Messages:
    62
    Inscrit:
    11 Janvier 2010
    Localité:
    le Brèvedent - NORMANDIE
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    Bonsoir, François44 et Christophe81,

    Toute ma gratitude pour vos contribution à l'avancement de mon projet!

    François44, suite à ton intervention, j'ai téléchargé Firefox, avec l'espoir de récupérer l'ensemble des photos de cet habitacle... mais làs! pas moyen de récupérer les photos de détails, qui ne s'ouvrent pas!
    Autrement, j'ai récupéré d'autres photos d'autres habitacles, qui incluent des détails de lampes d'éclairage, qui pourront me donner des idées pour concevoir la lampe d'éclairage de mon compas.

    Ton descriptif du recuit, Christophe81, me rappelle des expériences que j'avait faites étant gamin... à l'insu de mes parents!
    En fait, j'avais pris un conducteur en cuivre, que j'avais tordu plusieurs fois, avec le résultat prévisible: cassé!
    Ensuite, j'avais fait la même chose, jusqu'à un certain point, et j'avais chauffé le point de torsion sur le gaz, ce qui avait redonné du "malléable" au métal (recuit), sans même avoir à passer par la phase plongée dans l'eau.

    Autrement, je comprends mieux ta compréhension du métal, vu ton travail.
    A propos, as-tu déjà fait du repoussage au tour? Je suppose que l'obligation de recuisson du métal est la même...

    Merci, à nouveau, pour votre aide, qui me rassure (un peu) pour entrer dans la phase active de mon projet!

    Bien cordialement,
    3catsmouillés
     
  15. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
    Habitacle de compas, en laiton (construire un...)
    alors si tu as déja découvert le recuit, pas de raison de ne pas s'y mettre :wink: patience et minutie :)

    le repoussage au tour, non jamais fait, j'ai d'ailleurs découvert ça il y a peu sur ce forum, et à mon avis, ça doit nécessiter un fameux recuit oui.

    j'attends maintenant des photos de l'avancée de ton travail :wink:
     

Partager cette page