1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

gaspillage dans les resto

Discussion dans 'Blabla archive' créé par ilfaitvraimentbeau, 10 Juillet 2012.

  1. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 523
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  2. christophe81

    christophe81 Modérateur

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    25 Février 2010
    Localité:
    cordes sur ciel 81
  3. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 188
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    gaspillage dans les resto
    ces patrons de self service "à volonté" ont déjà économisé sur les salaires de serveuses, ils veulent maintenant gagner sur le volume de nourriture, sur une surtaxe "assiette propre", faudra bientot faire le ménage, la vaisselle, se cuire le steak etc etc
    Une TVA qui baisse et des prix qui stagnent, ou qui augmentent, des salaires de misère pour les employés corvéables à merci, avec des coupures de 4h, une hygiène souvent limite, etc etc
    Avant l'euro, un ouvrier mangeait pour 40 francs, 10 ans plus tard, il débourse 12 euros, soit le double (soit aussi 10% d'augmentation chaque année pendant 10 ans)
    ... et 1 restau sur 2 qui t'acceuillent comme un chien au milieu d'un jeu de quilles

    Alors, ne pas gaspiller, c'est bien, c'est très bien même, mais la manip me semble un peu douteuse, venant de cette profession
     
  4. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    gaspillage dans les resto
    Bonjour,

    J'ai vu ça dans un restau asiatique la semaine dernière, à Combs la Ville(77). Ce n'était pas 2 € mais 5 !

    Une émission récente de la télé montrait que les français gaspillaient, en moyenne, 20 % de la nourriture qu'ils achètent !
    Décidément, ils ont les moyens ! :lol: :mad: La proportion est la même dans les cantines d'écoles... Sur 900 Kg de nourriture, plus de 180 Kg passent à la poubelle !

    "Nous n'avons pas les mêmes valeurs", comme dit l'autre. :lol:

    Qui ça, Nous ?

    Nous, les presque vieux, les "babyboumeurs" nés entre 1945 et 1960, éduqués par des parents et des grands parents qui ont connu des privations souvent terribles pendant la guerre, que ce soit dans les camps de prisonniers ou dans les villes où il n'était pas question d'élever des poules ni de faire son jardin.
    D'après ma mère, les tickets de rationnement ont duré jusqu'en 1947...
    Je n'ai jamais vu dans ma famille, où il n'y avait pourtant pas de radins, un morceau de pain partir à la poubelle.
    Au pire, c'étaient les petits oiseaux qui en profitaient. :-D

    Le principal problème reste toujours le même : l'éducation (dans tous les domaines) et l'apprentissage de la valeur des choses. Tout un programme...
     
  5. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    gaspillage dans les resto
    C'est vrai, mais cela a au moins le mérite de faire réfléchir ceux... qui n'en n'ont pas l'habitude !

    Ça me rappelle le normand au restaurant, qui en a trop dans son assiette et qui suffoque, qui dit à son voisin de table :
    "Tant pis si j'en crève, j'lavions payé, j'allions l'bouffer !"
     
  6. tijernas63

    tijernas63 Nouveau

    Messages:
    20
    Inscrit:
    1 Février 2011
    Localité:
    63-Thiers
    gaspillage dans les resto
    Je ne pense pas que toute la "bouffe" que proposent ces restos soit intégralement consommée par les clients.Donc,que deviennent les excédents ? Ils sont mis à la poubelle par les restaurateurs eux-même.
    A moins qu'ils ne soient resservis le lendemain ou plus tard,pas très frais...Il ne s'agit que d'un moyen détourné de faire un peu plus de fric.
    Et ce n'est pas ça qui va m'inciter à aller dans ces restos.
     
  7. Olrik

    Olrik Ouvrier

    Messages:
    416
    Inscrit:
    17 Décembre 2008
    Localité:
    Besançon (25)
    gaspillage dans les resto
    Bonjour à tous.
    Affirmatif Bois debout,pour ce qui est des cartes de rationnement.Certaine denrées ont été rationnées très longtemps après la fin de la guerre.Je suis né en mars 1949 et ma mère m'a dit que j'avais eu droit à mes ticket de sucre.Mais cela n'a pas duré encore bien longtemps.Par contre les Anglais se sont vu rationné encore plus longtemps que nous.Et maintenant personne ne sait sur quoi mordre et crache dans la soupe.Mais comme disait Laetitia Ramolino la mère de Napoléon
    :Pourvou que ça doure.

    Je souhaite un bon week end à tout le monde.
    Cordialement.
    Olrik.
     
  8. Pousse Toc

    Pousse Toc Compagnon

    Messages:
    743
    Inscrit:
    8 Janvier 2012
    Localité:
    Landes de Gascogne / Gers
    gaspillage dans les resto
    Ah oui ! :wink:

    Et afin de boucler la chaine alimentaire, il ne restait plus qu'à déguster les petits oiseaux aprés leur passage dans une bonne vieille cocotte en fonte noire où l'on avait fait fondre quelques oignons.
    C'était déliceux et les véritables amateurs consommaient tout hormis le bec...

    Ca ne me rajeunit pas, mais quel bon souvenir ! :mrgreen:
     
  9. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 523
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    gaspillage dans les resto
    et les pattes ? :rolleyes:
     
  10. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    gaspillage dans les resto
    Salut !

    Hum... J'ai quelques décennies de moins, et j'espère que tu ne vas pas prendre mal ce que je vais dire là, pas plus que les autres de la même tranche d'âge. C'est pas pour faire une polémique stérile, loin de là, tout le monde ici sait bien ce que je pense de la société de consommation et le respect que j'ai pour les anciens en général, et on a des torts aussi, et le pli que prend la société ne me plaît pas non plus mais... c'est un peu facile.

    Je te laisse réfléchir aux quelques questions suivantes:

    La génération qui a inventé le supermarché ?
    La génération qui a vécu les 30 glorieuses pendant lesquelles, bien sûr, vous n'avez jamais rien consommé en excès ni ne vous êtes gavés sur tous les plans ?
    La génération qui a pu rembourser tous ses crédits (ah j'oubliais, vous achetiez tout cash à l'époque, n'est-ce pas, on économise d'abord et on dépense ensuite !) dans de bonnes conditions et en monnaie de singe, en nous laissant une bonne partie du merdier actuel qui remonte à plus loin que ce qu'on pense ?
    La génération dont, pour une bonne partie, les retraites (à 5x années) sont plus élevées que nos salaires ?
    La génération du plein emploi où un salaire suffisait à faire vivre une famille et bien en plus ?
    Au fait vous partiez bien en vacances tous les ans tranquille en bouffant au restau ? (rappel, le plan "nationale 7 en 4CV", ce sont vos parents qui étaient au volant, pas vous)
    Je parle pas de Mai 68, ça serait indécent... Dès que vous avez pu lâcher le carcan que vous aviez sur le dos, vous ne vous êtes pas gênés...

    Je ne dis pas que tout était facile, mais, bon... Ca t'a pris combien de temps de trouver ton premier boulot et ton premier appart ? A quel âge as-tu pu partir de chez toi en ayant de quoi vivre décemment ?

    Bref. Je pense plutôt que la réalité, c'est que notre génération a été élevée par des parents qui, bien au contraire, avaient déjà perdu le sens commun: par rapport à ton discours, tu as un cran d'avance. Ca coûte assez chez aux trentenaires aujourd'hui, cad la majorité de mes potes, qui sont dans de belles galères (et Dieu sait que je ne suis pas d'accord avec leur façon de vivre en règle générale, ils pourraient faire mieux, mais on leur a jamais appris).

    J'arrête là, mais pour être aussi fils de BB je peux te dire que pour beaucoup d'entre vous, vous êtes déconnectés de la réalité actuelle. Je peux te dire que quand j'entends dire "il a pas de boulot, c'est une feignasse", la vérité c'est surtout que vu que bosser ne ramasse pas un rond et que le management dans les entreprises françaises relève de la pure médiocrité en règle générale il est bien évident qu'on cherche d'autres solutions, aussi "immorales" soient-elles. Je ne pense pas que le masochisme soit le propre de l'être humain !

    Amicalement et sans rancune, t'en fais pas, on peut discuter de tout ça sereinement, dieu Merci ma situation ne m'autorise pas à me plaindre !!

    a+
     
  11. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    gaspillage dans les resto
    si le gaspillage ne depasse pas 20% , il n'y a vraiment pas de probleme !

    qui se plaint quand le rendement d'un moteur electrique est inferieur a 80% ? donc 20% de perte

    il n'y a pas que dans l'alimentation qu'il y a du gaspillage ... en general pour reduire le gaspillage ça demande plus de travail

    et comme en france le travail est trop cher trop taxé , il coute souvent moins cher de gaspiller de l'energie ou de la matiere pour economiser du travail

    le probleme de gaspillage de nouriture dans les restaurant ne me parait vraiment pas le principal ... je prefere critiquer les truc jetable qui font des gaspillage beaucoup plus enorme que les 20% de nouriture !

    dans le genre cartouche d'imprimant qu'il faut changer alors que ça serait si economique de pouvoir les remplir

    grosse piece automobile qu'il faut changer entierement parce que la petite piece d'usure qui est a l'interieur n'est pas disponible separement

    et pour ne pas voir que les problemes des autre : plaquette carbure que l'on change alors qu'il serait possible de les affuter !

    j'ai travaillé dans des ateliers ou les foret acier rapide etaient jeté dès qu'il ne coupe plus ... alors qu'il est possible de les affutter des dizaine de fois : ce n'est pas un gaspillage de 20% mais de 1000%
     
  12. Vieulapin

    Vieulapin Compagnon

    Messages:
    1 942
    Inscrit:
    24 Novembre 2008
    Localité:
    Chartres
    Département:
    28
    gaspillage dans les resto
    Bonjour à tous,

         Hé oui, Nikass ! On a eu toutes les veines. On a eu la chance d'être mis au boulot à 14 ans et d'y faire 60 heures par semaine, payées trois queues de cerises et quelques coups de pied au cul. On a eu la chance d'y aller en vélo, par tous les temps, trente km par jour parce qu'un véhicule motorisé coûtait trop cher. On a eu la chance de laisser notre petit salaire à nos parents pour payer notre pension parce qu'ils ne s'en sortaient pas, ayant tout perdu pendant la guerre. On a eu la chance de finir les mois en bouffant des patates à l'eau. On a eu la chance de ne jamais être obligés de partir en vacances. On a eu la chance de perdre presque un an et demi de salaire pour faire un service militaire stupide, en butte aux insultes vachardes et quotidiennes de gradés qui n'avaient pas encore digéré d'avoir été virés de l'Algérie et nous traitaient comme ils traitaient les Algériens lorsqu'ils y étaient encore. En réfléchissant bien, j'en trouverais encore d'autres, des chances de ce genre. Toutes les veines, je vous dis.
         Mais c'est vrai qu'on trouvait du boulot facilement et que, pour celui qui n'avait pas un poil dans la main, il était beaucoup plus facile de s'en sortir que maintenant.

    Cordialement.
     
  13. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    gaspillage dans les resto
    Salut !

    Ah, je savais bien que ça allait faire réagir :mrgreen: :mrgreen: t'en fais pas, je n'ai jamais dit que tout avait été facile,loin de là. Chaque situation est particulière: et la guerre d'Algérie, tu sais, on a eu nos conflits aussi, je ne pense pas que la proportion de jeunes impliqués ait été si différente. (OK, c'était moins dans les tripes, eut-être) Et le service militaire, je ne pense pas que le supprimer ait été la meilleure chose qu'on ait faite.

    Mais ce que tu décris, c'étaient "les premières années", qui ne sont roses nulle part dans aucune époque, je pense. Maintenant, tu racontes un peu passé 25 ans ?

    et tu compares avec la situation actuelle.

    J'arrête la, j'apprécie trop le ton de ce forum pour risquer que ça parte en sucette mais honnêtement, je pense que l'héritage de la génération des BB est loin d'être joli-joli surtout vu les années de prospérité que vous avez connu.

    Moi, depuis que je suis tout petit... "c'est la crise ma pôv Lucette" !! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    a+
     
  14. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    gaspillage dans les resto
    Nikass, je comprends ce que tu veux dire en filigramme, mais comme tu simplifies à l'extreme(et c'est là ton erreur, car une tres grande majorité d'entre nous sont capables de beaucoup de finesse), tu ne peux que te mettre à dos une partie de nos estimés anciens.
    consequence de la chose, on en arrive à un """conflit"""(les guillements ne sont pas là pour la decoration) de generations, chose largement voulue par les castes d'en haut.

    donc il te faut
    - soit y aller sur des oeufs et edulcorer tes paroles
    - soit developper completement ton sujet, ce qui sera surement long mais fort interessant.
     
  15. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    gaspillage dans les resto
    Salut KY

    J'avais dit que j'arrêtais, pourtant, hein :mrgreen: :mrgreen: c'est complètement HS en plus donc si ça dérange, poubelle sans pitié.

    Non, que les choses soient claires: je ne veux surtout pas me mettre à dos qui que ce soit, d'abord parce que ca serait complètement débile et sans raison, et ensuite parce que je peux bien raconter ce tout que je veux, j'ai pas le même kilométrage au compteur et tout ce que j'ai appris, c'est venu de gars qui avaient un peu beaucoup plus de moustache que moi. "Si tu tires sur le passé au pistolet, le futur riposte à coups de canon".

    Je ne suis pas un défenseur du conflit de générations, ce qui d'ailleurs est une notion récente - avant, y'en avait 4 sous le même toit et ça ne dérangeait personne. Ca aussi, c'est une perte.

    En fait, je suis un trentenaire dont la majorité des copains ont passé la cinquantaine, tout simplement parce que je suis atterré de voir ce qu'est devenue ma "classe d'age" (et je parle meme pas de celle d'en dessous). C'est un fait. Mais là où je ne suis pas d'accord du tout, c'est sur le pourquoi: je n'ai peut être pas été bien fin, comme tu le disais, mais ça a au moins le mérite de la clarté. J'aurais pu, c'est vrai, équilibrer avec le fait qu'après guerre tout était à refaire (c'était une chance aussi) et que c'était pas facile, en tout cas, je n'ai jamais pensé le contraire. Je présente mes excuses à tous ceux qui se seraient sentis visés, il n'y avait rien de personnel dans aucun de mes écrits, c'était juste pour taper la discute ! :axe:

    Le fond de mon propos était plus de mettre en lumière cette période exceptionnelle des 30 glorieuses que vous avez vécues et qui ont déformé je pense pas mal de raisonnements, ceci de bonne foi. Honnêtement, quand j'en cause autour de moi (il y a un peu de tout comme CSP), globalement, ça a bien vécu. Oh, il y a bien eu une crisounette ou deux mais globalement, le patrimoine est fait, les retraites sont bonnes et j'en vois quand même un paquet qui n'étaient pas dans la situation de Vieulapin (ça marche ces tracteurs au fait !!).

    Le problème de ma génération ? A mon avis, l'espoir. Le fait qu'objectivement on est la première génération à vivre moins bien que la précédente, matériellement ET socialement, et qu'il y a a priori peu de chances que ça s'arrange. On a certes plus de gadgets disponibles, ce qui est d'ailleurs stigmatisé (mais en fait ça coute pas grand chose quand on regarde), on "communique" (ah ça !!) mais sur les fondamentaux qui font finalement qu'une vie est agréable ou merdique (à savoir travail, logement, transport, cadre de vie, "contrat social" et tutti quanti et machines outils), là, désolé, mais on est bien baisés. (surtout sur les machines outils :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: )

    J'ai quelques collègues ingénieurs, là, endettés sur 30 ans pour acheter à truc à 150Keuros pour se loger à trois: Qui c'est qui parlait de bouffer des patates à l'eau ? T'imagines les conséquences sur la vie quotidienne ? C'est de la folie, mais y'a pas le choix, même en location c'est indémerdable. Je ne l'aurais pas fait, mais ça dépend de la marge de manoeuvre de chacun.

    Bref, tout ça pour dire qu'il y a des raisons OBJECTIVES d'avoir une génération (ou deux ou trois...) à la dérive. Et ça, c'est quand même l'héritage BB. Dire "oh, ces jeunes, ils sont graves, ils gaspillent de tout, ce sont des branleurs"... C'est court ! C'est vrai, mais il y a aussi de bonnes raisons. Vous n'en connaissez pas, des parasites professionnels de 50 ans ou plus ? ben moi, si. Et pas qu'un. Et des gugusses "bling-bling" dont les enfants sont des glandu finis à 25 balais... Z'ont les cheveux blancs aussi ces gars la non ?

    KY, tu es dans l'enseignement je crois ? Quel est ton point de vue ?

    Mais ca n'excuse pas tout, j'en conviens fort bien. En ce qui me concerne, jeter de la bouffe, ni rien d'autre qui peut encore servir, ça n'existe simplement pas, point final. En tous cas, on est mal barrés, ça c'est un invariant de l'époque.

    Bon 14/7 à tous

    a+
     
Chargement...

Partager cette page