1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Fraisage de l'inox à sec.

Discussion dans 'Fraisage' créé par Doug, 25 Mai 2011.

  1. Doug

    Doug Apprenti

    Messages:
    222
    Inscrit:
    22 Octobre 2008
    Localité:
    Nord-59
    Fraisage de l'inox à sec.
    Bonjour,
    On usine principalement de l'inox genre 316L et on cherche à gagner du temps (hé hé comme tout le monde...).
    J'aimerais avoir vos retours d'expérience sur l'usinage de l'inox à vitesse élevée et sans arrosage. Types de plaquettes, conditions de coupe, Ap, tenue aux chocs...
    Cordialement,
     
  2. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 129
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Fraisage de l'inox à sec.
    Bonjour,
    Pure folie, fusion de l'outil, copeaux chauffés au rouge, échauffement de la pièce, état de surface affreux.
    Salutations
     
  3. relax

    relax Compagnon

    Messages:
    909
    Inscrit:
    3 Mars 2011
    Localité:
    rhône alpes
    Fraisage de l'inox à sec.
    Bonjour,
    Là ça m'intéresserais bien de voir si quelqu'un y arrive, parce que du 316 sans lub il y a que david copperfield qui peut y arriver.
    Mais bon il y a peu être un magicien sur le fofo.
     
  4. fourasse

    fourasse Nouveau

    Messages:
    48
    Inscrit:
    11 Octobre 2008
    Fraisage de l'inox à sec.
    bonjour
    au boulot on utilise des plaquettes safety rt 160608 er31 2003 revetues noires dans du 304l. elles fonctionnent plutot bien avec une vc de 100m\min un ap1mm et fz0.6mm. elles sont normalement faites pour travailler a sec d apres le fournisseur (dans la theorie) mais j avoue que cela marche mieux avec du lub , elles durent 2 fois plus longtemps et cela colle moins.
    cdt
     
  5. pezed

    pezed Nouveau

    Messages:
    15
    Inscrit:
    22 Mars 2011
    Fraisage de l'inox à sec.
    J'utilise aussi celles si dans du 304/316 en général c'est vrai qu'elle tiennent bien mais c'est clair que sans lub l’état de surface est pas terrible et la durée de vie des plaquettes aussi 8-)
     
  6. Nico91

    Nico91 Compagnon

    Messages:
    2 706
    Inscrit:
    9 Mai 2009
    Localité:
    Essonne
  7. remi 1

    remi 1 Ouvrier

    Messages:
    431
    Inscrit:
    12 Mars 2010
    Localité:
    nancy
  8. poncet.thomas

    poncet.thomas Apprenti

    Messages:
    208
    Inscrit:
    24 Février 2010
    Fraisage de l'inox à sec.
    tu économises surtout le cout du lub, après dans ces matériaux je suis pas certain que ce soit un gain vu ce que tu perds sur la conso d'inserts.

    C'est un calcul a faire, mais dans de l'inox j'y crois moyen, ca reste quand même une belle "cochonnerie" a usiner.

    Dans des tas de matériaux l'usinage a sec peut être intéressant mais dans l'Inox bon courage.
     
  9. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    884
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    Fraisage de l'inox à sec.
    Salut,

    Le premier gain de temps c'est l'optimisation des outils et des conditions de coupe, es-tu déja au top à ce niveau ?
    Si le gain de temps concerne le lavage ou la consommation d'huile, la micro-pulverisation est une solution.

    A+,

    RICO
     
  10. Doug

    Doug Apprenti

    Messages:
    222
    Inscrit:
    22 Octobre 2008
    Localité:
    Nord-59
    Fraisage de l'inox à sec.
    Well, OK, merci des réponses.
    Je me doutais bien que ce serait chaud à faire.
    Le gars de chez Sandvik m'avait dit d'essayer 180 m, sans lub, faible F et Ap, chose que je n'ai pas faite, je me suis dit que ça allait faire une belle fusion...
    Par contre le gars de chez Kennametal m'a montré une vidéo de fraisage d'inconel en UGV sans lub assez impressionnante, plaquettes céramique. Mais bon, les vidéos des commerciaux sont toujours belles à regarder... :lol: :lol:
    Et le prix n'est pas le même non plus...
     
  11. poncet.thomas

    poncet.thomas Apprenti

    Messages:
    208
    Inscrit:
    24 Février 2010
    Fraisage de l'inox à sec.
    Oui mais l'Inconel c'est pas de l'Inox et du fraisage c'est pas du tournage non plus ...

    Donc comme le dis le Monsieur de chez Sandvik avec des faibles profondeurs de passes et avances ca fera le boulot, mais je vois pas trop l'intérêt de perdre du temps d'usinage pour gagner sur la lub.

    A mon avis optimise tes conditions de coupe et arrose abondamment.
    Titane, Inox, a mon avis a sec faut oublier, ou alors faut qu'on m'explique.

    Korloy et Safety ont aussi des choses pas mal pour ca.
     
  12. inmik

    inmik Apprenti

    Messages:
    227
    Inscrit:
    18 Septembre 2010
    Fraisage de l'inox à sec.
    Bonsoir;
    je l'ai vu de mes yeux en 2009 :

    http://www.fraisa.fr/CH/FR/NAV/EVENTS/S ... -2011.aspx

    lors d' un séminaire chez "fraisa"...
    Si on lubrifie, le copeau subit l'effet d'une trempe lors du refroidissement ...

    Prouvé: le même usinage, même matière avec et sans lub : et bien la fraise avait bientôt plus de dents avec la lub et était encore en état à sec !

    Je n'y croyait pas non plus ...

    Cordiallement
     
  13. inmik

    inmik Apprenti

    Messages:
    227
    Inscrit:
    18 Septembre 2010
    Fraisage de l'inox à sec.
    PS: je fait pas de pub pour eux, je m'en fou hihi ...

    C'est le concept qui est bluffant !
     
  14. relax

    relax Compagnon

    Messages:
    909
    Inscrit:
    3 Mars 2011
    Localité:
    rhône alpes
  15. inmik

    inmik Apprenti

    Messages:
    227
    Inscrit:
    18 Septembre 2010
    Fraisage de l'inox à sec.
    Personnellement je pense à un "écrouissement" de la matière lors de l'évacuation vers l’extérieur de l' outil ...

    Bon, les conditions sont toujours bien choisies lors des démonstrations des vendeurs de fraise !!

    Depuis je n'est pas mis en application ce que j' ai vu alors que je fraise régulièrement de l' inox et autres ...

    Des idées ?
     
Chargement...

Partager cette page