1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

"Fluide" de coupe ?

Discussion dans 'Trucs et astuces' créé par AZP, 31 Décembre 2009.

  1. AZP

    AZP Ouvrier

    Messages:
    270
    Inscrit:
    23 Novembre 2009
    Localité:
    Montagnac (34)
    "Fluide" de coupe ?
    Bonsoir !

    J'imagine que la question a déjà été posée, et que la catégorie n'est peut etre pas la meilleure ? :oops: Mais comme je connais pas le nom exact mis a part "fluide".

    On peut pas appeler cela "huile" de coupe car c'est surtout pas de l'huile !
    Dans mon école d'électronique, on avait un énorme atelier rempli de machines outils qui m'ont fait rêvé, et je pense que c'est de la d'ailleurs que j'ai commencé a être mordu par la méca. Le mécano qui y bossait, et qui avait roulé sa bosse depuis un moment, était de super bon conseil ! Hélas le temps passe...
    Il avait un "fluide" de coupe, pour faciliter perçage, fraisage, etc... un produit concentré qu'il diluait dans de l'eau, et qu'il appliquait au pinceau ou burette sur mèches, fraises, etc....
    Il me disais qu'il fallait surtout pas mettre d'huile ou de graisse comme le font certains bricoleurs du dimanche, car sinon la mèche "glisse" au lieu de couper, s'use, et bon bref fait tout le contraire de ce qu'on lui demande. Il me disais "si pas de produit approprié, un bon lubrifiant reste encore la salive" et il avait pas tord.... mais bon, pas très marrant a appliquer :lol:

    Tout ce roman pour en venir a ma question : j'ai percé différents types et épaisseurs d'alu chez moi dernièrement sur une perceuse a colonne, et parfois "a sec" on sentait que la mèche (enfin surtout foret a étage) aurait aimé un coup de pouce. N'ayant rien d'autre sous la main que du WD40, j'ai essayé et ça m'a semblé assez bien aider a la coupe.
    Mais comme ce produit est plutot "gras", je repense inévitablement a ce cher mécano qui me disais de ne jamais mettre d'huile....
    Donc avant de flinguer mes outils, je vous pose la question : j'arrete de suite le WD40 pour faire ça ? Ou est-ce que "c'est bon ca dépanne" ?
    Sinon, ou acheter le produit ad'hoc ? Et comment cela s'appelle-t-il exactement ?

    Mieux vaut avoir l'air bête 5 min et poser la question, que reste bête toute sa vie :wink:
     
  2. Anonymous

    Anonymous Guest

    "Fluide" de coupe ?
    Bonsoir, :-D

    Regarde ici

    Le wd 40 est un produit polyvalent qui peut aussi servir d' huile de coupe mais c' est pas ce qu' il y a de mieux. :wink:

    cordialement

    Alproc :drinkers:
     
  3. Case590

    Case590 Administrateur

    Messages:
    3 466
    Inscrit:
    23 Juillet 2008
    Localité:
    ariège-pyrénées
    "Fluide" de coupe ?
    Bonjour, :-D

    "Le mécano qui y bossait, et qui avait roulé sa bosse ………… Il me disais "si pas de produit approprié, un bon lubrifiant reste encore la salive" et il avait pas tord..."
    Perso, je me méfie des vieux de la vielle qui donnent ce genre de conseils style va chercher la lime à épaissir ! :lol:

    Sur une perceuse à colonne de puissance suffisante, j'essaye de réduire l'échauffement en affutant bien le forêt avec les angles de coupe en rapport au matériau à percer, avec la bonne VC et avance / tour.
    Alors, si le foret ne dégage pas les copeaux et a tendance à bourrer un lubrifiant gras ou pas fera l'affaire (la salive au litre ! :rirecla: )
    Le WD 40 pourquoi pas puisque la pub le dit ça fait tout !
    La goute d'huile à la burette moi je trouve ça économique et efficace pour avoir une coupe fluide.
    La quantité se règle à l'oreille bien sûr :smt003

    Cdt
    jean :wink:
     
  4. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    883
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    "Fluide" de coupe ?
    Salut,

    Le conseil de ''l'ancien'' n'est pas forcémént bon ! Il y a huile et huile.
    Je veux dire par là que certains lubrifiants sont destinés au glissement (huile moteur, huile de coulisses) et d'autres spécialement étudiés pour la coupe. Il faut différencier l'huile de coupe entière (utilisée telle quelle) et l'huile de coupe soluble mélangée à l'eau. Evite l'huile soluble si tu travailles en amateur, elle a tendance à se charger en bactéries et champignons avec le temps, ou alors change souvent. De plus, il faut un appareil appellé refractomètre pour connaître le % d'huile dans le mélange. Pour ma part, j'usine des kms d'inox et de titane pour mon métier avec de l'huile entière, jamais de salive! (Même si parfois j'en bave un peu...)
    Pour l'alu, le pétrole est un bon lubrifiant, le WD40, pourquoi pas.

    A+,

    RICO
     
  5. Affrique

    Affrique Apprenti

    Messages:
    74
    Inscrit:
    29 Novembre 2008
    Localité:
    Région Nancy
    "Fluide" de coupe ?
    Lubrification, 2 principes:
    en fait il faut chercher le moyen d'évacuer les calories produites par la coupe ou alors réduire la formation de ces calories.

    Evacuer les calories:
    ben... l'eau, tout simplement! Le problème c'est que ça va rouiller, d'où les huiles solubles dont le principe de base est de neutraliser les risques d'oxydation. Il est recommandé dans ce cas d'avoir une installation de lubrification qui permettra par un débit conséquent d'entrainer les calories vers le bac de récupération. donc, la salive, pourquoi pas, mais pour avoir un gros débit, il faut un mécano très bavard :wink:

    Réduire les calories:
    ce sont les huiles de coupe qui, de par leur propriétés, favorisent la formation du copeau, le glissement de celui-ci sur la face de coupe de l'outil ceci amenant des efforts de coupe moindres.

    Le "meust":
    l'huile de coupe sous pression qui réduit et évacue les calories.
     
  6. AZP

    AZP Ouvrier

    Messages:
    270
    Inscrit:
    23 Novembre 2009
    Localité:
    Montagnac (34)
    "Fluide" de coupe ?
    Merci pour vous conseils et retour d'expérience !
    Pour la salive il faut bien sur prendre cela au second degré (même si cela marche !). Il y a d'autres choses qu'on lubrifie très bien avec la salive, mais on est plus sur le bon forum :jesors23:

    Peut être c'est vrai qu'il faudrait que je cherche un abaque pour ma vitesse de coupe car je n'était peut être pas adapté... et peut être aussi mes forets étagés n'étaient plus du meilleur affutage....
    Cela dit, certaines plaques d'alu sont allée sans problème la ou une autre avant hier était un peu récalcitrante, dans la formation et l'éjection des copeaux. Je ne connais pas sa "nature" mais il semblait tellement "mou" que aucun copeau ne dégageait sur la face verso, ça formait un monticule qui grossissait avec le diamètre grandissant de la coupe....

    Bon c'est tout un métier et ce n'est pas le miens mais heureusement il y a ce bon forum pour apprendre :)
     
  7. rebarbe

    rebarbe Modérateur

    Messages:
    3 422
    Inscrit:
    24 Juin 2009
    Localité:
    91
    "Fluide" de coupe ?
    La salive dépanne pour l'outillage à main, je l'utilise pour les petits forets (jusqu'à 2mm) avec une pièce à main de bijoutier et c'est nikel.
    Oublis pour du surfaçage au tourteau :lol:
    Dans le jargon on appel ça la bave de crapaud.

    @+
     
  8. p-mick

    p-mick Compagnon

    Messages:
    1 112
    Inscrit:
    25 Février 2008
    Localité:
    Hettange-Gde 57330
    "Fluide" de coupe ?
    Slt,
    Le WD40 est un deplaceur d'eau
    (Develloppé en 1958 pour resoudre les problemes
    de contacts electrique et de corrosion sur les fusées
    balistique minuteman)
    @
    pm
     
  9. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 180
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    "Fluide" de coupe ?
    Pour les aluminiums très mous, une vitesse de coupe raisonnable, comme le dit
    RICO un lubrifiant très fluide comme le pétrole dans lequel je mets un peu d’huile
    (moteur) et surtout, en même temps soufflage du copeau pour éviter le recyclage :
    les copeaux qui vont de nouveau s’agglomérer sur la face à usiner et provoquer
    un bourrage dans une rainure ou autre. Mais c’est le soufflage le plus important
    avec le gros inconvénient : c’est qu’on en met partout ...
    Pour les usinages et metaux difficiles, filetage taraudage etc huile de boite de vitesse.
    Elle a les mêmes additifs extrême pression que les huiles entières de coupe.
     
  10. Samifred

    Samifred Ouvrier

    Messages:
    491
    Inscrit:
    27 Septembre 2009
    Localité:
    Suisse romande (VD)
    "Fluide" de coupe ?
    Personnellement pour l'aluminium j'utilise de l'alcool à brûler ou de l'allume feu pour le barbecue et ça fonctionne très bien. Bien sur un foret avec un angle de coupe correct il faut.

    Bonne année.
     
  11. Affrique

    Affrique Apprenti

    Messages:
    74
    Inscrit:
    29 Novembre 2008
    Localité:
    Région Nancy
    "Fluide" de coupe ?
    +1 avec vous pour pétrole, white spirit et autres lubrifiants très fluides pour usiner l'alu. Il faut lutter contre le phénomène de copeau adhérent qui se colle sur la face de coupe parfois telle une soudure, plus ce sera gras, moins il collera. Il faut aussi une vitesse de coupe élevée au moins 80 m/mn avec l'acier rapide et c'est vraiment un minimum.
    Une huile de coupe pour les métaux certes pas bon marché mais qui va bien: l'huile d'olive et en plus, ça sent bon!

    Et pour l'inox, vous utilisez quoi? Ca aussi ça peut-être une belle vacherie à usiner!
     
Chargement...

Partager cette page