1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

fabrication d'un rafraichisseur à vin

Discussion dans 'BlaBla' créé par ilfaitvraimentbeau, 14 Septembre 2016.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 524
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    bonjour à tous,
    dans la série on fabrique des accessoires de cuisine, voici un rafraichisseur à vin
    c'est tout simple, très facile et rapide à fabriquer
    et il revient moins cher que les modèles du commerce (il n'est pas identique) :
    http://www.rueducommerce.fr/m/ps/mp...ucttargetid}?gclid=CL7novyHj88CFUwq0wodywAM9Q
    c'est tout simplement une barre d'inox diamètre 12
    avec une bague en nylon et une vis moletée pour régler selon la hauteur de la bouteille
    on la laisse dans le congélo
    si un ami débarque à l'improviste, on la sort et on la plonge dans la bouteille (après avoir gouté pour faire de la place...)
    le rafraichissement est beaucoup plus rapide qu'en mettant la bouteille dans le congélo....:partyman:
    merci pour votre attention:-D DSC07660.JPG DSC07661.JPG
     
  2. gégé62

    gégé62 Compagnon

    Messages:
    1 439
    Inscrit:
    26 Février 2013
    Localité:
    Harnes (Pas de Calais)
    Département:
    62440
  3. Reard641

    Reard641 Nouveau

    Messages:
    25
    Inscrit:
    12 Décembre 2011
  4. franc-x-marc

    franc-x-marc Compagnon

    Messages:
    1 562
    Inscrit:
    16 Août 2014
    Localité:
    Alpes Maritimes
  5. midodiy

    midodiy Compagnon

    Messages:
    3 209
    Inscrit:
    24 Septembre 2009
    Localité:
    Reims
  6. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 435
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    Bonsoir,

    Intéressant :-D! ... tu as pu mesurer la baisse de température avec ce système (à la louche on n'est pas à un degré près) :roll: ?

    Cordialement,
    FB29
     
  7. midodiy

    midodiy Compagnon

    Messages:
    3 209
    Inscrit:
    24 Septembre 2009
    Localité:
    Reims
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    Non j'ai pas de mesure , ils disent 5 minutes mais 10 c'est mieux. L' interet, c'est que la poche est plate quand on la met au congel, elle ne prends pas de place, je vous ferais une photo...:drinkers:
     
  8. gégé62

    gégé62 Compagnon

    Messages:
    1 439
    Inscrit:
    26 Février 2013
    Localité:
    Harnes (Pas de Calais)
    Département:
    62440
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    On peut calculer aisément la baisse de température possible. Le nombre de calories prises par la tige égale les calories cédées par le vin. Connaissant les températures de départ, les masses d'inox et de vin, les chaleurs massiques (vin# 1900, acier inox # 450)

    exemple pour 0.7 kg de vin et 0.35 kg d'inox , la variation de température du vin sera environ 12% de celle de l'acier
    Si le vin est à 20°C au départ et l'acier à -18°C, on se stabilise à 16°C environ.

    Le principe du calcul est exact, par contre les données sont en général connues avec peu de précision, notamment les chaleurs massiques (nuance d'inox, "nuance du vin"). Ça donne une idée. Ça montre notamment qu'on ne risque pas de refroidir trop et abîmer le vin.
    (encore que je ne suis pas connaisseur, pour un grand cru, il y a peut-être à craindre une dégradation au contact d'une paroi aussi froide ?)

    Comme souvent dans les questions d'échange thermique et d'équilibre, l'équilibre total n'est atteint qu'après une durée infinie....Mais l'essentiel se passe au début lorsque l'écart de température est encore élevé. Donc si la baisse de température n'est pas suffisante, on peut, si on dispose de plusieurs barres pré-refroidies au congélo, en mettre une pendant quelques minutes, puis la remplacer par une autre etc...
    Ne me demandez pas de préciser les "quelques minutes" car là c'est un problème autrement plus ardu, il faudrait étudier le coefficient d'échange à la paroi vin-acier, et c'est d'autant plus difficile qu'il décroit sans arrêt....dans un calcul d'échangeur, déjà complexe, on a souvent la chance de pouvoir le considérer comme constant.
     
  9. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 435
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    Bonjour gégé,

    Et merci :-D ! C'est exactement ce genre de calcul que je ne sais pas trop faire :oops: ...

    Du coup l'acier inox ne part pas gagnant par rapport au vin ... il vaudrait mieux un autre matériau avec une chaleur massique plus élevée :roll: ?

    Cordialement,
    FB29
     
  10. Yakovlev55

    Yakovlev55 Compagnon

    Messages:
    2 908
    Inscrit:
    22 Janvier 2011
    Localité:
    F-67150
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    Bonjour, je vois que IFVB a bon goût et boit du vin d'Alsace, du Pinot Gris de chez Henri Ehrhart, je comprend qu'il soit pressé de le boire, et de le rafraîchir.
    Cordialement
    Martin
     
  11. gégé62

    gégé62 Compagnon

    Messages:
    1 439
    Inscrit:
    26 Février 2013
    Localité:
    Harnes (Pas de Calais)
    Département:
    62440
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    je pense que pour refroidir du vin il vaut mieux que le procédé soit assez doux.
    L'acier inox se débrouille pas mal, mais j'ai considéré une tige de 350g, il me semble que ce sera difficile d'en mettre plus en passant par le goulot d'une bouteille.
    Si on cherche la performance dans ce domaine, il existe sûrement des matières dont la chaleur massique est plus importante, mais je ne suis pas connaisseur genre la matière synthétique qu'on met dans les bouillottes (pour le chaud ou le froid, c'est pareil). On les chauffe ou on les met au congélo, selon le cas.

    Autrement, on peut penser aux caloducs, mais là c'est de la technologie sophistiquée, encore que je crois cela devient courant pour certaines niches d'applications. Le caloduc est un super conducteur de chaleur, qui extérieurement ressemble à un morceau de métal, un bout de tube par exemple. Mais c'est un véritable super petit échangeur thermique, dans lequel il se produit une vaporisation d'un liquide d'un coté, et de l'autre recondensation, le tout en circuit étanche sans communication avec l'extérieur. Exemple vécu: une tige comme un crayon, on tient un bout à la main. On met l'autre bout sur une flamme de briquet : on se brûle en moins de 3 secondes....c'est bluffant.
    Donc on pourrait imaginer un truc comme ça trempant dans le vin et l'autre bout mis dans un gros paquet de glace....
    Je raconte ça c'est juste pour faire connaitre les caloducs à ceux qui ne le sauraient pas. Google "caloduc" vous en dira bien plus....
     
  12. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 524
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    :drinkers:
     
  13. fjackson52

    fjackson52 Apprenti

    Messages:
    208
    Inscrit:
    2 Août 2009
    Localité:
    Belgique
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    Bonjour,

    Un procédé très efficace pour accélérer le refroidissement est de saler l'eau du récipient où l'on plonge la bouteille. Il faut bien entendu que cette eau soit accompagnée de glaçons.

    Cordialement.

    Jacques
     
  14. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 524
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    bonsoir,
    c'est intéressant et à l'occasion je passerai prendre un verre :-D, mais le problème c'est qu'il faut commencer par refroidir la bouteille elle-même avant de rafraîchir le vin
    je pense que la tige mise dans le vin est plus efficace pour la raison qu'elle refroidit directement le vin
     
  15. gégé62

    gégé62 Compagnon

    Messages:
    1 439
    Inscrit:
    26 Février 2013
    Localité:
    Harnes (Pas de Calais)
    Département:
    62440
    fabrication d'un rafraichisseur à vin
    oui, l'échange thermique est meilleur car on n'a pas à traverser l'épaisseur de verre, qui n'est pas bon conducteur. Par contre on a une plus grande surface d'échange....
    Le fait de se trouver en plein milieu est peut-être bénéfique aussi, "l'épaisseur de liquide" étant ainsi réduite, mais c'est moins sûr, car les courants de convection se chargent d'homogénéiser la température.

    Cela dit, rien n'empêche de faire les deux à la fois si on veut aller plus vite.....
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page