1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Fabrication de clef et trempe/détrempe

Discussion dans 'Fraisage' créé par Guydo67, 28 Janvier 2011.

  1. Guydo67

    Guydo67 Compagnon

    Messages:
    1 193
    Inscrit:
    29 Novembre 2007
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour,

    Je cherche conseil auprès des métallo et des spécialistes de l'acier.

    Je veux faire une clef de 51 mm pour un nez de broche. Je choisis donc une plaque de 6 mm d'acier 40CMD8+S (acier pré-traité à 100 kg, facilement usinable). Pour faire la forme de ma clef j'ai la très bonne idée de la couper large au plasma. J'enlève les aspérités de la découpe à la meuleuse et je mets la pièce sous la fraiseuse pour terminer la forme. Et là, clac je bousille une fraise (de 25...) en HSS-Co. Je n'avais pas pensé que le plasma avait trempé mon acier localement et deviens donc impossible à travailler.

    Maintenant mes questions :
    Est-ce que d'après vous la trempe est profonde?
    Est-ce que si j'enlève ce qui est trempé à la meuleuse je ne risque pas de continuer à tremper au fur et à mesure?
    Est-il possible sans trop de connaissance d'éliminer le trempage local, autrement qu'à la meuleuse ou la meule?
    Comment j'aurais dû faire, histoire de ne pas refaire la même con.... la prochaine fois?

    Si je ne peux rien faire je suis donc obligé d'enlever la préforme de la fourchette de la future clef. Dans ce cas je pense refaire une fourchette totalement à la fraiseuse et ensuite ressouder cette fourchette sur le morceau de manche que j'ai récupéré (car je n'ai plus d'acier pour faire une clef en une seule pièce). Est-ce que la soudure ne fragilisera pas ma clef à ce niveau qui sera ainsi inutilisable?

    Merci d'avance, Guydo
     
  2. BRICOLO

    BRICOLO Ouvrier

    Messages:
    259
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    CHAMPAGNE-ARDENNES
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour Monsieur,
    Une idée qui m'a été donnée par un ami etr que j'ai mis en partique .
    Devant faire une matrice pour une perforatrice , j'ai utilisée une lime . Or c'est en acier auto-trampant . Il fallait lui faire un recuit .
    La solution a été de la mettre dans le foyer de la cheminée , au coeur du feu , bien recouverte .De ne pas la sortir à aucun moment . Je ne l'ai sortie que le lendemain matin quand le feu a été complétement éteint et en étant absolument sûr qu'il ne restait plus de braise .
    A l'aide de foret neuf j'ai pu effectué mes perçages . Ensuite j'ai refait une trempe à l'huile ( sans grande précision de la température ) mais apparemment j'ai réussi car j'ai perforé un grand nombre de cartons pour orgue de barbarie et quand on sait le nombre de trous qu'il y a dans un carton ?
    Donc je vous propose de faire cette opération . Ensuite avant de monter la pièce sur le fraiseuse , j'essaierai de limer la partie supposée trempée afin de voir si le recuit s'est bien passé .
    Peut être que je vais faire hurler les spécialistes ?????
    En espérant vous avoir aidé .
    Cordialement BRICOLO51
     
  3. Nico91

    Nico91 Compagnon

    Messages:
    2 703
    Inscrit:
    9 Mai 2009
    Localité:
    Essonne
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    j'ai eut le même problème que toi, sauf que c'était un acier courant en 10mm coupé au plasma, il avait trempé aussi, mais la trempe n'est pas très profonde, à peine 1mm, au début je me demandais pourquoi la fraise en HSS refusait tant la matière !!! maintenant quand je fait ce type de découpe et que ensuite je dois fraiser, j'utilise une fraise à plaquette carbure, ça va tout de suite mieux !!!

    sinon ton petit coup d'ébarbeuse viendra à bout de cette couche superficielle
     
  4. nico

    nico Compagnon

    Messages:
    861
    Inscrit:
    9 Décembre 2006
    Localité:
    Chanteloup (79)
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    En aucun cas une lime est un acier auto-trempant...
    Une lime est principalement faite d'acier au carbone allant de 0,9 à 1,4% de carbone...
    La seule chose, c'est qu'elle est trempée, et que pour l'usiner il faut lui faire un recuit, mais ce n'est pas un acier auto-trempant... :nono:
     
  5. BRICOLO

    BRICOLO Ouvrier

    Messages:
    259
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    CHAMPAGNE-ARDENNES
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour Mr Nico
    Je suis étonné qu'une lime ne soit pas en acier auto-trempant car j'ai toujours entendu dire cela et j'avais par le passé ,essayer de recuire la lime mais celle-ci était resté trempée .Je pense que l'air l'avait re-trempée .Enfin c'est ce que les anciens m'avaient dit .
    Mais ne suis-je pas aussi instruit que vous .
    Mais au moins j'aurai appris quelque chose . Merci
    Je vous souhaite une bonne journée
    Cordialement BRICOLO51
     
  6. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 360
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    beaucoup de couteliers utilisent de vieilles limes pour fabriquer leurs lames, ils trempent à l'huile ou à l'eau, voir le site de coustil !
     
  7. hp=360

    hp=360 Compagnon

    Messages:
    1 293
    Inscrit:
    29 Juillet 2008
    Localité:
    Mare nostrum
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Puisque tu as coupé assez large tu peux très bien meuler la zone affectée par la chaleur du plasma. Bien entendu il faut meuler sans trop faire chauffer, sans quoi tu vas te retrouver devant le même probleme de trempe localisée.
    Recuire et retremper après usinage, pourquoi pas mais dans ce cas l'emploi d'un pré-traité perd tout son intérêt :???:
     
  8. SULREN

    SULREN Compagnon

    Messages:
    1 926
    Inscrit:
    27 Janvier 2009
    Localité:
    Très proche de Toulouse, au Nord Ouest
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour à tous,
    Bonjour Bricolo. Tu as dit:
    Nico a évidemment raison de te faire remarquer que les limes ne sont pas classées dans les aciers auto-trempants, mais il ne faut pas que tu penses pour autant que les Anciens t'avaient dit des bêtises.
    Ils voulaient simplement dire que si ont exposait trop vite à l'air libre des limes après les avoir chauffées à la température de recuit, eh bien elles ne perdaient pas toute leur dureté, mais partiellement seulement. Cela ne veut pas dire pour autant que l'air les avaient retrempées.
    Il faut faire ce que tu as ensuite expliqué: les laisser refroidir très très lentement, dans un four qui refroidit ou dans de la cendre.

    C'est très difficile de discuter avec les Anciens, surtout si on a fait soi-même des études supérieures, parce qu'ils n'emploient pas les mots dans le même sens que nous et on se comprend mal. Mais en général ils savent très bien ce qu'il faut faire et ils ont raison.
    (je suis fils de paysan et j'ai fait des études supérieures et souvent j'ai pensé que mon père, ou les autres paysans , ou des artisans, disaient des c....... parce qu'ils étaient dépassés ou qu'ils n'avaient pas fait d'études, mais en réalité c'est moi qui faisait des conneries en ne les écoutant pas. Je l'ai souvent constaté et ensuite je me suis remis à écouter leur conseils, mais en prenant bien soin de décoder ce qu'ils avaient voulu exprimer).
     
  9. Coco le bricolo

    Coco le bricolo Apprenti

    Messages:
    68
    Inscrit:
    17 Novembre 2010
    Localité:
    Ain
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour,

    L'utilisation de 40CMD8 est en tout cas une bonne solution car il a une bonne résilience (ta clé ne cassera pas) et la découpe au plasma t'a permis d'avoir une bonne dureté sur tout le pourtour de ta découpe.

    Avec un recuit au dessus de 700° et un refroidissement très lent comme le préconise BRICOLO, tu pourras retomber à une dureté proche de 80 kg. Tu obtiens une matière facilement usinable mais tu perds aussi la dureté initiale à cœur et la dureté du pourtour due au plasma (plutôt intéressante pour une clé). Il faudra retremper après usinage pour avoir une clé bien solide... et la trempe, c'est tout un art.

    Si l'on considère qu'en l'état actuel, la matière a des caractéristiques mécaniques correctes pour faire une clé, peut-être qu'il est possible de finir la fourchette de 51 de large au disque à tronçonner. Si tu as pu lisser ta forme à la meuleuse le disque devrait marcher aussi. Ce n'est pas fait pour mais il est possible de fabriquer un attachement pour monter le disque à la manière d'une fraise scie, tu met ta clé dans un étau et tu rectifie la largeur un coup en haut en haut un coup en bas.

    C'est une idée mais je n'ai jamais testé, j'espère en tout cas ne pas dire une grosse ânerie !
    Bon courage pour finir ta clé.
     
  10. Coco le bricolo

    Coco le bricolo Apprenti

    Messages:
    68
    Inscrit:
    17 Novembre 2010
    Localité:
    Ain
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Concernant le recyclage de limes usées pour faire des outils, j'en avais récupéré une tonne pour faire des outils de tour pour usiner du bois.

    Je me suis pris une chasse par un copain tourneur qui m'as dit que mes outils allaient casser si je forçais trop et que j'allais me les prendre dans la figure. J'ai tout jeté.

    Pour faire ses outils, il utilise des vieux roulements (tout se recycle finalement) qu'il tronçonne, chauffe au chalumeau et déroule le plus droit possible. La forme de la gouge est déjà ébauchée par le passage des billes.

    Pour perforer des cartons d'orgue, c'est par contre bien adapté car il n'y a aucun effort, il faut juste une très bonne résistance à l'usure.
     
  11. BRICOLO

    BRICOLO Ouvrier

    Messages:
    259
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    CHAMPAGNE-ARDENNES
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour M Coco le bricolo,
    Pour le tour à bois, les limes font d'excellents outils, mais avant de les utiliser, il faut les détremper .
    Effectivement, sans être recuites les limes sont très fragiles.
    En ce qui concerne la perforation des cartons d'orgue, il y a une forte usure. Si vous saviez comme le carton est abrasif ! La flûte de pan est toute creusée (que celle-ci soit en laiton ou en acier) par le glissement du carton.
    Donc il faut un bon affûtage du poinçon pour diminuer l'effort de pénétration.
    Vous souhaitant une bonne journée.
    Cordialement,
    BRICOLO51
     
  12. Guydo67

    Guydo67 Compagnon

    Messages:
    1 193
    Inscrit:
    29 Novembre 2007
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Petit état des lieux.

    Merci à tous pour vos conseils. J'ai terminé la fourchette à la fraiseuse, en prenant une grande largeur de passe pour passer par-dessus les zones trempées. Cela m'a quand même totalement détruit la fraise. Pour le manche je suis entrain de le faire à l'étau limeur. J'ai d'abord passé la meuleuse, ensuite je coupe, quand je tombe sur une lentille l'outil en prend un coup, j'affûte (c'est plus facile et moins cher qu'une fraise...), je repasse la meuleuse sur la lentille, je coupe à nouveau, et ainsi de suite, cela en prend du temps...

    Ma conclusion (et mon conseil), plus jamais je ne prendrai le plasma pour attaquer ce genre d'acier. Je ferai tout à l'usinage, car au final le temps passé actuellement est plus important que si j'avais tout usiné. Surtout que le 40CMD8+S se laisse travailler comme un merveille quand il n'y a pas de lentille, et la finition est miroir...

    Guydo
     
  13. jef2a

    jef2a Compagnon

    Messages:
    556
    Inscrit:
    2 Mars 2008
    Localité:
    Région Parisienne
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Ben c'est l'avantage de la découpe l'eau sur le plasma : pas de pbs thermiques.
    Pour ce qui est des limes je les utilise pour faire des couteaux sans pbs : détrempe, puis trempe et revenu (pour diminuer la dureté et augmenter la flexibilité). Prendre des limes anciennes et pas des trucs d'origine incertaine en "cochonium" !
    Pour ce qui est des cages de roulement c'est en général du 100C6 utilisable aussi en coutelerie mais beaucoup plus "raide" a la forge !

    Et voilo !
     
  14. Guydo67

    Guydo67 Compagnon

    Messages:
    1 193
    Inscrit:
    29 Novembre 2007
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Bonjour,

    J'ai terminé ma clef. Comme on en veut toujours plus, je me suis demandé comment faire un trempage local sur le pourtour interne de la fourchette. Est-ce que un passage du chalumeau (chauffage jusqu'à quel degré? rouge? moins?) serait suffisant? faut-il tremper après?

    Merci d'avance, Guydo
     
  15. jef2a

    jef2a Compagnon

    Messages:
    556
    Inscrit:
    2 Mars 2008
    Localité:
    Région Parisienne
    Fabrication de clef et trempe/détrempe
    Pour tremper il faut passer au dessus du point de Curie donc rouge le plus simple pour voir si tu passes ce point c'est avec un aimant en dessous l'aimant est attiré au dessus il n'y a plus d'aimantation. Donc tu trempe dans dans l'huile (moteur, olive, arachide, etc..) en remuant ta pièce tout en la laissant totalement immergée. Attention l'huile peut prendre FEU !
    Une fois ta pièce froide 2 h au four de Madame température 300°C et refroidissement. et c'est bon !

    Et voilo !
     
Chargement...

Partager cette page