1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

équerre de fraisage (encore)

Discussion dans 'Tournage' créé par f6tem, 15 Décembre 2012.

  1. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  2. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
  3. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 369
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
  4. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    équerre de fraisage (encore)
    Bonjour WIKA, je trouve effectivement intéressant de voir des approches différentes, surtout d'un pays/continent isolé ds l'hémisphère sud. Le site australien caractérise bien les possibilités d'un tour chinois avec une équerre chinoise (mais de bonnes dimensions). Le porte-à-faux est moins critique que l'absence de bloçage, je l'ai largement vérifié sur mon installation 6128 siderméca. la réalisation d'un réducteur de vitesse compact à engrenage pour venir dans la gamme 45-65t/mn, le tout sans fraiseuse...pragmatique et super ! mérite amha une navigation approfondie pour les non pro comme moi (re!)
    Ouvrir les documents annexes en particulier les liens sur les aimants, leur collage etc...très bonne doc.
    le seul problème, la langue mais les vidéos sont très parlantes coté profondeur de passe et vitesse de coupe.
    L'anglais technique n'est pas très compliqué...seuls certains termes spécifiques et variables selon les continents! de quoi se faire une petite fiche à complèter au fil et à mesure des lectures. Seul est dur le premier coup de piolet dans la pente. Un emminent collègue m'avait dit à l'époque "you speak english but it's not pure english".... C'est vrai mais ainsi va le Monde et ça ne marche pas si mal (pour la technique).
    Bon WE jacques
     
  5. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 369
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    équerre de fraisage (encore)
    Et en plus le tour ressemble très fort à mon HBM 450...
    J'ai déjà de côté un petit chariot qui fera l'affaire.
    Mais ce n'est pas dans mes projets prioritaire car je n'ai pas encore bien compris l'avantage du fraisage sur un tour par rapport à la fraiseuse...
    Et il doit y en avoir un car je vois des membres ftaiser sur leur tour alors qu'ils ont ont une fraiseuse... :smt017
     
  6. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    équerre de fraisage (encore)
    De ce que j'ai compris, l'auteur au. (il semble savoir de quoi il parle) estime que pour certains usinages, le fraisage tour+équerre est plus précis que le fraisage avec fraiseuse. La limite est plutôt dans la dimension pouvant être balayée (c'est pour cela que je lorgne vers une nouvelle tige filetée + noix pour le transversal de mon tour....il évoque d'ailleurs cette solution). J'ai actuellement 150 mm de course opérationnelle et la posée des queues d'aronde pourrait porter ceci à min. 200mm. Je n'ai pas de fraiseuse perso pour comparer et je suis presque sur que c'est un sujet "sensible". Néanmoins, hormis les ressentis, il peut y avoir de la vérité là-dedans. Le montage de ses comparateurs avec aimants est assez astucieux.
    Ce que j'aime dans ces descriptions c'est l'emploi sans hésitations ni corporatisme de disciplines multiples pour aboutir à des solutions intéressantes.
    J'avoue aussi que mes usinages sont actuellement moins complexes que celui du monsieur.
    Cdlt jacques
     
  7. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 392
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    équerre de fraisage (encore)
    Bonjour

    Ce qui est astucieux c'est que l'auteur se sert de la poupée mobile muni du mandrin, dans lequel il serre un boulon.
    La tête du boulon vient en appui derrière l'équerre de fraisage pour compenser la force longitudinale lors du fraisage en plongée par exemple.

    Mais l'effort transversal de coupe est toujours présent et tributaire de la solidité du transversal. Et il ya aussi l'effort vertical je suppose.

    cdlt lion10
     
  8. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    équerre de fraisage (encore)
    oui bonjour. je ne peux ni ne veux répondre à la place de l'auteur....Ah l'Australie, souvenirs :wink:
    je n'avais compris de suite les Bonnes remarques.
    perso, le seul problème que j'ai rencontré est le bon réglage des lardons du transversal mais aussi de bloquer tous les axes non "agiles" pour l'opération en cours.
    La profondeur de passe (dans l'acier) n'a évidemment rien à voir avec une machine d'une tonne mais ces équerres ouvrent pas mal de possibilités. Il faut être prudent quant à l'utilisation et ne pas fraiser n'importe quoi n'importe comment. D'où la frilosité du commerce F face à la réglementation pointilleuse et non universelle.
    En tant qu'utilisateur (averti) mais pas pro, les protecteurs sont parfois une source d'accident dans cette application à 90°. Lunettes obligatoires. L'être humain a mis des siècles pour inventer les outils alors... respecter les forces en présence et prudente conscience amha. C'est une question de fond en effet.
    Bonne fin de WE Cdlt jacques
    (quand on voit ce que le gars a réalisé: respect!) :prayer:
     
Chargement...
Articles en relation
  1. fanta71
    Réponses:
    3
    Affichages:
    1 946
  2. Guitoune45
    Réponses:
    126
    Affichages:
    66 061
  3. pecki
    Réponses:
    3
    Affichages:
    4 848

Partager cette page