1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Encore une histoire d'humidité

Discussion dans 'Nos ateliers' créé par Chani, 2 Novembre 2011.

  1. Chani

    Chani Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    6 Novembre 2009
    Localité:
    54, Auboué
    Encore une histoire d'humidité
    Salut à tou(te)s

    J'ai trois soucis en un. Premièrement, mon atelier est enterré, le plafond étant la dalle de ma terrasse. Un des murs de la maison est aussi un des murs de l'atelier.

    Les murs extérieurs ont été revêtu de ciment hydrofuge, et recouvert de de Delta MS, puis drainé avec du gravier et un drain agricole de 100.

    1er problème : je pense avoir des remontés d'eau par capillarités, comment faire après coups pour m'en prémunir ? (pas hydrofugation du mortier du premier rang)

    2éme problème : Les murs sont tous un peu humide (surtout le mur ouest...), que puis-je mettre comme revêtement mural, pour que ça continu à respirer, mais que ça fasse propre ? Une des parties me servira pour un atelier "propre" (peu de travaux poussièreux). C'est la partie la moins humide, et je pensais y mettre de la frisette (lambris)... est-ce que l'utilisation de tasseau suffira ?

    3éme problème : le plafond est constitué de poutres + hourdis + 1 dalle de 6cm. Elle constitue ma terrasse. Qu'est ce qui est possible de mettre comme revêtement sur la terrasse.... bien entendu il faut pouvoir marcher dessus....

    Pour le 3éme pb, je me suis un peu renseigné, mais soit je rencontre le vide absolu dans les yeux de mon interlocuteur, soit les solutions sont hors de prix...

    Solutions envisagées :

    - bitume : ce n'est pas carrossable (enfin pietonnable :p), donc exclu (à moins d'un produit que je ne connais pas)
    - film plastique + chappe : pourquoi pas, mais j'aimerais être certain de la durabilité
    - chappe bi composant : le prix est souvent.... dissuasif

    Merci par avance pour vos propositions
     
  2. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
    Encore une histoire d'humidité
    je vais suivre le sujet , j'ai le meme soucis que toi , atelier sous terrasse et des infiltrations. j'ai passé un produit incolore de la marque rubson , ça a ralentit les infiltrations mais c'est pas la panacée .
     
  3. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 791
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Encore une histoire d'humidité
    Il faut comprendre que l'atelier est à l'extérieur de la construction initiale ? il à donc été construit après ? pourquoi n'y à-t'il pas de barrière d'étanchéité à la base des murs ? il sont en quoi ces murs ? qu'elle année de construction ?
    Ce n'est pas un cas simple. Les murs pompent l'eau du sol (normal) et celle-ci ne peut pas s'évacuer autrement qu'à l'intérieur. La première chose est de reconstituer cette barrière d'étanchéité: pas simple mais faisable.
    Il faut assécher les murs avant d'aller plus loin, sinon problèmes à prévoir.
    Il faut dérouler une feuille d'étanchéité (faite pour, me rapelle plus le nom) sur la terrasse avec la pente nécessaire et faire un revêtement ad hoc (chape ciment, plancher bois, ...)

    J'ai moi-même un atelier enterré sur trois coté et une grande baie coté sud: un vrai bonheur, mais j'ai pris les précautions nécessaire.
     
  4. metalux

    metalux Compagnon

    Messages:
    2 244
    Inscrit:
    11 Janvier 2009
    Localité:
    nord
    Encore une histoire d'humidité
    bonjour

    je suis un peu dans le même cas que toi, garage/atelier en sous sol et en zone inondable :???: , j'ai pas mal d'humiditée qui remonte par capilaritée dans les murs et mon outillage rouille a vu d'oeil .

    pour mon cas j'ai traité les murs en injectant le produit Rubson qui est très connu ( casto , leroy pimpim, bricot deboche etc...) , on perce des trous a une certaine hauteur, on y enfile des entonoirs, on y verse le produit et on attend que le mur 'boit" , on refait les niveau de temps a autre jusqu'a saturation, le produit au contact de l'eau va faire une réaction chimique et créer une "barriére" a cette derniere .
    c'est très efficace car j'ai pu me rendre compte du résultat quand j'avais fait la même chose chez un ami, seul hic, le prix du bidon (20l ) :shock: et sa file vite , sans parler des entonnoirs.. (j'avais pris des entonnoirs coudés au rayon auto 1 euros :wink: ).

    j'ai aussi mis un deshumidificateur electrique (15 euros chez Emmaus ) , je recupére en moyenne 2 litres de flotte par jour , c'est aussi efficace mais chaque cas est particulier et une bonne ventilation haute et basse et tout aussi indispensable

    bon courage ( ou mets toi a la culture de champignons :wink: )
     
  5. heidi

    heidi Compagnon

    Messages:
    1 979
    Inscrit:
    12 Novembre 2009
    Localité:
    doubs besancon
    Encore une histoire d'humidité
    Bonsoir Chani,
    J'ai la même cave/terrasse que toi;tout ce qu'on met dedans est fortement oxydé enquelques mois;j'ai fait l'erreur de na pas faire d'ouvertures;la seule solution c'est le ventilation à outrance;les agriculteurs qui sont souvent des gens de bon sens ferment leur hanguar face àl'ouest les autres cotés sont laissés ouverts;si tu fermes il y a des phénomènes de condensation terribles
    Dès que la sous face de ta terrasse est à 13° l'humidité se transforme en goutellettes c'est comme s'il pleuvait dans ton sous sol
    J'ai eu ce problème dans un hangar bac acier simple peau ou on stockait des coupons de tissus de 6ml de long
    Avec les saisons ta température intérieure desmurs et sous face de dalle avoisinnent ces fameux 13°Seulesolution:ventiler à mort
    [b
    [​IMG]
    ]
    le vrai sous sol sous la maison partiellement : enterré reste autour de 8°.Je suis entrain d'y installer un chauffage central bois /radiateur fonte;c'est clair ilfaut que je monte à 18° sans jamais redescendre à 13°; sinon il vaut mieux ne pas chauffer
    Je profite de l'occasion pour te remercier pour ton aide sur le branchementn de la fraiseuse à Fafnir via Bth
    Cordialement salutations de Franche Comté :wink:
     
  6. Pépé13

    Pépé13 Apprenti

    Messages:
    157
    Inscrit:
    26 Août 2010
    Localité:
    Marseille
    Encore une histoire d'humidité
    Bonsoir

    Les problèmes d'humidité et remontées d'humidité sont généralement difficiles à traiter et les produit tel que les hydrofuge coutent cher.
    Pour ma par j'ai une cave dont le mur est complètement enterré et je n'ai pas de problème d'humidité.
    Bien heureusement ce mur est enduit au ciment "gâché serré", recouvert ensuite d'une couche de bitume et pour finir, avant remblaiement, drain en partie basse et application d'une feuille de delta MS, qui normalement évite justement les problèmes de capillarité.
    Par contre pour la partie du plancher donnant sur la terrasse donc à l'extérieur c'est de la folie surtout en hiver. Cela viens du fait de la différence de température entre extérieur et intérieur, qui "amène" l'air en sou face du plancher au point de rosée.
    Pour éviter ce phénomène un seul remède "décaler le point de rosée " en isolant la paroi.
    L'isolation peut être réalisée sur la dalle avec mise en place d'un matériau de type styrodur ou laine de roche -fait pour les planchers- mais cela impose le coulage d'une dalle par dessus , ce qui n'est toujours pas possible , soit l’application de panneaux spités par agrafes en sous face du plancher de type varech (Congloméra d'algues végétales séchées si mes souvenirs sont bons) Ce type de matériaux est souvent utilisé pour l'isolation de planchers de locaux donnant sur des parkings ouverts sur l’extérieur par exemple.

    Pour le problème d'humidité dans les mur j'ai souvent vu la réalisation de doubles cloisons ventilées mais je met plus qu"en doute ce procédé...

    @+
    pépé13
     
  7. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 416
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
    Encore une histoire d'humidité
    Bonjour

    Pour ton plafond une isolation en sous face avec un styrodur, un fibrastyrene, ou tout autre matériaux isolant, sauf laine de roche ou de verre, stockant l'humidité si tu viens à avoir ton point de rosé à l'intérieur du produit.

    pour les mur, un cuvelage sur 1ml avec un produit en application au rouleau ou truelle suivant l'épaisseur.
    Si ton mur ne dégorge plus d'humidité, tu peux par la suite l'isoler.

    Un minimum de ventilation, et un peu de chauffage pour éviter les chocs thermiques.

    Mon premier atelier mur parpaing non isolé et plafond en bois peu isolé, j'avais résolue le probléme de condensation avec juste un petit appoint élec pour n e pas tomber en dessous du point de rosé.
    Depuis j'ai isolé, et plus de probléme
     
  8. Chani

    Chani Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    6 Novembre 2009
    Localité:
    54, Auboué
    Encore une histoire d'humidité
    Alors pour les précisions :

    - L'atelier est en effet à l'éxtérieur de la construction initiale. Il a été construit après coups
    - la barrière horizontale (entre le 1er rang d'agglo et le deuxième (traditionnellement)), c'est une erreur de ma part. Un point que je ne connaissais pas (un de plus :p) au moment de la construction
    - Les murs sont sur 1m en bloc à bancher de 20, puis sur 1m50 en agglo béton, avec des pilliers ferraillés tout les métres
    - construction date de 2008

    En fait, pour le soucis de l'humidité, je ne m'en souciait pas trop, car je pensais avoir fait les choses correctement... hors visiblement, il y a une faille dans la barrière. Alors je vois aussi la solution de creuser de nouveau au niveau du mur pour parfaire son étanchéification, de l'extérieur.... mais ce sera la solution B... (j'adore quand un plan se déroule sans accrocs)

    J'ai aussi pour projet d'aggrandir la terasse de 1m coté mur ouest, donc d'eloigner les sources potentielles d'humidité, mais je ne suis pas certain que ça résolve tous les soucis. En fait, j'ai l'impression que l'eau de ruissellement de la terasse s'infiltre à cet 'endroit.. (je vais essayer de faire une photo)

    En ce qui concerne l'aération, je peux difficilement faire mieux.. j'ai un conduit de cheminé (boisseaux de 25) ouvert + une porte qui donne sur le sous sol qui est elle aussi ouverte... donc c'est aéré. La température ne descend pas énormément (faudrait tout de même que je note des valeurs :p)

    (Salutations à heidi :wink:)

    Pour ta solution pépé13 concernant la dalle avec du styrodur en dessous... tu es certain que ça étanchéifie bien ? Le fait de devoir couler une chape ne me pose pas de soucis en soit (j'ai encore une marche de 25cm entre la maison et la terrasse, donc si je peux la réduire, ça m'arrange.

    Pour les doubles cloisons ventilées, j'ai le même doute...

    Enfin, a terme, l'atelier "sale" aura pour finalité : soudure / meulage / forge / traitement thermique / Tournage... donc je pense éviter, dans cette partie, d'utiliser des matériaux inflammable :wink:

    Pour le chauffage, je pense à terme mettre un petit poële à bois.

    (Visiblement, je ne suis pas le seul à avoir des soucis d'humidité... c'est presque réconfortant)

    Merci pour vos pistes... je suis preneur de conseils :wink:
     
  9. heidi

    heidi Compagnon

    Messages:
    1 979
    Inscrit:
    12 Novembre 2009
    Localité:
    doubs besancon
    Encore une histoire d'humidité
    Bonjour à tous,
    Comme dit plus haut j'ai essayé la solution de l'isolation avec des panneaux fibre de roche en sous face dui plafond en laissant quelques cm pour la ventil
    Catastrophe;les panneaux se sont gorgés d'humidité;vu l'augmentation de leur poids ils se sont cassés en deux;je te ferais une photo aujourd'hui
    Si tu peux ouvrir des fenêtres ou des portes ton problèmesera en partie solutionné;je m'oreite vers des larmiers pour l'été prochain ;j'y stocke des motoculteurs et autres pièces mécaniques
    En quelques mois tout s'oxyde;essaye de relever les températures avec un thermomètre à contact c'est le mieux
    A bientôt :wink:
     
  10. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 416
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
    Encore une histoire d'humidité
    C'est normal, pas d'isolant absorbant de l'humidité dans des locaux ou tu a risque te tomber sous le point de rosé :sad:

    Et surtout ^pas de circulation d'air entre l'isolant et le support, tu favorise ce phénomène
     
  11. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 366
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    Encore une histoire d'humidité
    Et styrodur (vert ou bleu) ... pas polysthyrène expansé (blanc)... Qui est une vrai éponge à long terme... :roll:
     
  12. castel-forte

    castel-forte Apprenti

    Messages:
    206
    Inscrit:
    29 Octobre 2009
    Localité:
    Moselle
    Encore une histoire d'humidité
    Bonjour.

    Si je puis m'immicer dans votre discution, voici ce que j'ai fait pour imperméabiliser les murs porteurs de ma terrasse rapportée sur une construction existante.

    _mis un drain diamètre 100 en fond de fouille, 10 cm + bas que la fondation.
    _posé un film Delta-ms du drain jusqu'au niveau fini du terrain.
    _rempli la fouille sur 40cm de large de cailloux 40/60.

    [​IMG]


    Pour la terrasse:

    _recouvert d'une nappe alvéolaire Schluter Dittra, en bande collée sur le béton.
    _carrelage ingélif.

    [​IMG]


    André.
     
  13. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 791
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Encore une histoire d'humidité
    Je conseille fortement de mettre une isolation pour sol sous la nappe d'étanchéité (donc coté extérieur),
    2 ou 3cm de polystyrène extrudé par exemple ou équivalent.

    Pour la ventilation on peut utiliser le système dit "puits provençal" : quelques mètre de PVC diamètre 100 ou 150 enterré sufisamment (au niveau des fondation par ex.) et bien collé. Ca évite de faire entrer de l'air froid inutilement en perçant les dormants de menuiseries.
     
  14. heidi

    heidi Compagnon

    Messages:
    1 979
    Inscrit:
    12 Novembre 2009
    Localité:
    doubs besancon
    Encore une histoire d'humidité
    Bonsoir à tous,
    Pour CASTEL: bien vu ta construction;tu as prévu un bon ouvrant donc tu pourras ventiler;j'ai bien pensé intégrer un isolant dans la dalle porteuse mais j'étais limite en hauteur sous plafond;en fait j'aurais dû laisser ouvert à chaque extrémité;d'un coté j'ai une porte de garage et un tout petit larmier de l'autre;insuffisant pour bien ventiler;je ne pouvais pas trop descendre sous les fondations;en partie haute la limite correspondait aux seuils, des portes fenêtres
    Pour les infiltrations un bon béton bien dosé et bien fermé donc bien vibré sur une épaisseur de 6 cm mini avec rajout d'hydrofuge ne laisse rien passer;nos problèmes viennent des phénomèmes de "point de rosé" attention aux dallages et carrelages!! si l'eau va en dessous et qu'il gèle t'es bon pour refaire tous les 4 ou 5 ans;l'idéal béton brut mais l épouses n'aiment pas!! :cry:
    Un abri non fermé pour voiture est préférable à un garage terrasse fermé :wink:
     
  15. Chani

    Chani Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    6 Novembre 2009
    Localité:
    54, Auboué
    Encore une histoire d'humidité
    Je viens d'aller sur le net, histoire de voir les prix.... et on tourne aux alentours des prix que j'avais vue... pas cool quoi (500€ / 30m²)

    Tu as directement carrelé sur la nappe ?
    J'avais entendu dire que le carrelage à force, sauté à cause du gel ??? ça fait combien de temps que tu l'as fait ?

    Pour l'isolation de la terrasse tu veux dire que tu ferrais mettrais sur la dalle un isolant, recouvert de la nappe, puis un chappe ou directement le carrelage..., ça ne risque pas de travailler dans le temps ? Parce que, j'ai mis du polystirène extrudé sous chappe... celui-ci étant pourtant fait pour, la chappe s'est effoncé par endroit de 2mm

    Merci pour ces pistes :wink:
     
Chargement...
Articles en relation
  1. fouras22
    Réponses:
    29
    Affichages:
    1 475

Partager cette page