1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Encore un tour CRAFTSMAN 80

Discussion dans 'Tours' créé par jeanmichel1946, 28 Janvier 2013.

  1. jeanmichel1946

    jeanmichel1946 Apprenti

    Messages:
    197
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Localité:
    Audincourt, Franche-Comté
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    Bonjour à tous,

    J'ai restauré fin 2012 pour un de mes fils, un tour CRAFTSMAN modèle 80 référence 109-21270.
    Les documentations sont disponibles sur le forum et sur lathes.co.
    Il est similaire à ceux de mon regretté ami pépé, de FLC59 et de borain57.
    Je l'ai acheté à un ami brocanteur pour la modique somme de 80 Euros.

    A l'achat ce petit tour présentait les problèmes suivants:

    - pas de broche sur la contre-pointe,
    - manivelle cassée sur le chariot transversal,
    - pas de mandrin.

    Le démontage ne pose pas de problème. On constate que la fabrication est assez légère surtout au niveau de la broche assez fine (j'en reparlerai plus tard lors des premiers essais du tour.
    Le plus pénalisant concerne toute les pièces en alliage type Zamak comme les pignons et les manivelles. Autres limites non négligeables, c'est d'une part le faible diamètre traversant de la broche et d'autre part l'utilisation de cônes morse 0 sur broche et contre-pointe.

    Pressé par le temps j'ai opté pour une restauration sommaire. Les éléments sont décapés et brossés mais non polis.
    J'avais sur un petit banc d'origine inconnue, un mandrin Anglais de 80 mm (bien accordé avec toute la visserie du CRAFTSMAN en pouce).
    Heureusement le tour était équipé d'un faux plateau pour monter un mandrin.
    Je l'ai réusiné directement sur le tour pour adapter le nouveau mandrin.

    Voici les premières photos, la suite plus tard.

    Cordialement.

    Jean-Michel.

    1-Tour état d'origine.JPG
    ↑  Le tour dans son état d'origine,pas trop rouillé.


    2-Tour origine pignons.JPG
    ↑  Etat d'origine côté pignons.


    3-Tour après nettoyage et peinture.JPG
    ↑  Etat après nettoyage et peinture.


    4-Usinage portée du mandrin.JPG
    ↑  Adaptation du faux plateau de broche au nouveau mandrin.
     
  2. jeanmichel1946

    jeanmichel1946 Apprenti

    Messages:
    197
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Localité:
    Audincourt, Franche-Comté
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    Bonjour à tous,

    Je reprends le fil de cette restauration.

    Après le mandrin il fallait solutionner l'absence de broche de la contre-pointe (diamètre extérieur 1/2 pouce, cône intérieur CM 0 et taraudage pour la vis 5/16 pouce, 24 filets au pouce à GAUCHE).
    Ayant peu d'espoir de trouver un taraud de ce type, j'ai opté pour une solution radicale :
    - augmentation du diamètre de la broche à 15 mm,
    - alésage en CM 1 plus courant,
    - et réfection d'une vis au diamètre de 10 mm pas de 1 car j'ai taraud et filière. J'en profiterai pour refaire une manivelle adaptée car il y en a une qui est cassée.

    PS : la vis d'origine est disponible pour les possesseurs de tour CRAFTSMAN 80 (voir photo).

    Le réalésage de la contre-pointe a été fait sur ma machine à pointer SIP MP-2P, ainsi que la rainure d'immobilisation de la broche.

    Vis de contre-pointe.JPG
    ↑  La vis d'origine en bon état disponible pour un membre du forum.


    5-Réalésage portée vis contre-pointe.JPG
    ↑  Réalésage au diamètre10 mm pour la portée de la nouvelle vis.


    6-Réalésage foureau contre-pointe.JPG
    ↑  Réalésage au diamètre15 mm du foureau de contre-pointe.


    8-Fraisage rainure broche contre-pointe.JPG
    ↑  Fraisage de la rainure d'immobilisation de la broche.
     
  3. jeanmichel1946

    jeanmichel1946 Apprenti

    Messages:
    197
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Localité:
    Audincourt, Franche-Comté
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    Re Bonjour à tous,

    Ci-jointe une petite vidéo qui a surtout l'intérêt pour moi de pratiquer pour la première fois l'insertion d'une vidéo à partir de youtube.

    Poursuite de la restauration.

    Un remontage partiel me fait constater que le chariot longitudinal orientable n'est pas indexé.
    Cela me chagrine et je me lance dans l'usinage d'un secteur gradué.
    Je choisi de faire les opérations au tour car le peux monter sur un des miens un plateau diviseur à trous d'origine horlogère.
    De plus j'ai un appareil de fraisage LORCH et SCHMIDT que j'adapte rapidement sur une équerre en tôle de 3mm avec un moteur de machine à coudre et un Variac (transformateur variable torique).
    Cela me donne un système de fraisage autonome que je fixe en lieu et place de la tourelle.

    Après fraisage gravure des graduations avec un outil à fileter dont j'ai diminué l'angle. La longueur des graduations est faite par un nombre de tours sur la manivelle du chariot.
    Passage sur la machine à graver DECKEL GL1 pour graver les chiffres. Les chiffres sont disposés sur un disque que l'on peut indexer, c'est pratique sauf si on oublie de le faire (voir défaut sur la position de l'un des 0 du centre).
    Les chiffres font 3 mm de hauteur.

    A suivre.
    Cordialement.

    Jean-Michel.



    9-Remontage partiel.JPG
    ↑  Remontage partiel du tour.


    10-Chariot longitudinal non indexé.JPG
    ↑  Le chariot longitudinal non indexé en rotation.


    11-Usinage secteur du chariot.JPG
    ↑  Fraisage d'un secteur concentrique à l'axe de rotation.


    12-Secteur fraisé.JPG
    ↑  Secteur fraisé. Notez l'installation de l'équerre de fraisage LORCH.


    13-Utilisation disque diviseur.JPG
    ↑  Utilisation d'un disque diviseur d'origine horlogère.


    14-Gravage des graduations.JPG
    ↑  Gravure des graduations. Outil à fileter plus pointu mis à l'horizontale.


    15-Secteur gradué et son repère.JPG
    ↑  Secteur gradué et son repère (j'en ai fait deux à 90°).


    16-Gravure valeur des angles.JPG
    ↑  Gravure des angles tous les 10°.


    17-Gravure angle détail.JPG
    ↑  Vue détail des chiffres sur DECKEL GL1.
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  4. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 517
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  5. jeanmichel1946

    jeanmichel1946 Apprenti

    Messages:
    197
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Localité:
    Audincourt, Franche-Comté
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    Bonjour à tous,

    Suite et fin de cette restauration.

    Le porte-outil, type SCHAUBLIN 102, que j'avais récupéré avec le tour, n'était pas adapté à la rainure en T du chariot.
    J'en ai réusiné une plus grosse aux cotes du chariot.
    A noter l'utilisation "sauvage" d'une embase de contre-pointe de diviseur LMR pour l'opération de fraisage du logement de l'outil.
    J'ai également usiné des rondelles de différentes épaisseurs pour régler la hauteur des outils.

    Lors des séances de remontage partielle j'ai constaté que le chariot transversal avait beaucoup de jeu au niveau de la vis, mais en fait la plus grande partie de ce jeu était produite par un basculement de la noix dans son logement.
    Ce défaut a été résolu par l'implantation de deux vis sur le chariot.

    Après différents essais de moteurs mono ou triphasé j'ai opté pour l'emploi d'un moteur triphasé associé à un variateur de fréquence mono-tri.
    Montage du moteur sur plaque articulée (2 charnières) sur une équerre en tôle, à l'arrière une tige filetée permet de régler et maintenir la bonne tension pour la courroie ronde thermo-soudable de 10 mm de diamètre.

    N'ayant pas de poulie directement adaptable au moteur j'en ai usiné une après un petit calcul des diamètres souhaités.
    D'origine ce tour est équipé d'un réducteur épicycloïdal sur la broche qui donne un rapport de 1/5.
    Avec un moteur USA en 60Hz qui tourne à 1725 tr/mn et la poulie à trois étage spécifiée on obtenait les 6 vitesses suivantes : 120-174-265 tr/mn et 600-870-1325 tr/mn.
    Avec la poulie deux étages que j'ai usinée et le variateur utilisé entre 20 et 60 Hz, j’obtiens deux plages continues : 120 à 360 tr/mn et 600 à 1800 tr/mn.

    Dernière photo le tour installé sur une table de machine à coudre professionnelle avec son boîtier de commande intégrant un contacteur disjoncteur, le variateur de fréquence OMRON 3G3MV-AB004 et les boutons marche et arrêt d'urgence.

    CONCLUSIONS :
    J'ai pris beaucoup de plaisir à restaurer ce petit tour.
    C'est un machine simpliste mais de bonne facture au niveau des pièces de base en fonte.
    Il a tout d'un grand avec son traînard qui permet de tourner bien cylindrique et son mécanisme qui permet de gérer des avances et de faire des filetages (avec en prime un système à retomber dans le pas), tout cela n'est pas courant sur un petit tour de bricoleur de cette époque.
    J'ai essayé de minimiser certaines lacunes que j'ai détectées.
    Il reste deux inconvénients non négligeables : d'une part les pignons en ZAMAK qui jouent les castagnettes en fonctionnement et d'autre part le faible diamètre de la broche qui limite le porte à faux des pièces à usiner par une vibration qui dégrade l'état de surface (défaut éliminé si on utilise la contre-pointe).

    J'espère que ce petit reportage vous aura intéressé, je vous abandonne pour me remettre à la restauration d'un vieux SCHAUBLIN 102 VS dont je ferai bientôt un post.

    Cordialement.

    Jean-Michel.

    18-Fraisage porte-outil.JPG
    ↑  Fraisage porte-outil positinné dans une embase de contre-pointe de diviseur LMR.


    19-Ancien et nouveau porte-outils.JPG
    ↑  A gauche le nouveau porte-outil, à droite l'ancien trop maigre pour la rainure en T du chariot.


    20-Modification chariot transversal.JPG
    ↑  Modification du chariot transversal pour immobiliser la noix.


    21-Noix immobilisée.JPG
    ↑  Noix immobilisée.


    22-Positionnement du moteur.JPG
    ↑  Positionnement du moteur.


    23-Usinage poulie du moteur.JPG
    ↑  Usinage de la poulie moteur à deux étages.


    24-Tour terminé.JPG
    ↑  Le tour terminé et fonctionnel avec son boîtier de commande et son variateur de fréquence.
     
  6. jms

    jms Modérateur

    Messages:
    6 206
    Inscrit:
    15 Mai 2009
    Localité:
    FR 28
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    Bonjour,

    Très sympa cette restauration, bravo :smt023

    PS : la vidéo est privée, passez la en publique pour qu'on puisse la voir :wink:
     
  7. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 517
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    dans les années 60, il y avait des pub pour ce tour dans "Mécanique Populaire", qu'est-ce que j'ai pu en rêver.... :-D
    superbe rénovation (ou amélioration plutôt...) !
     
  8. jeanmichel1946

    jeanmichel1946 Apprenti

    Messages:
    197
    Inscrit:
    14 Mai 2009
    Localité:
    Audincourt, Franche-Comté
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    Bonsoir à tous,

    Merci pour vos compliments, cela motive à continuer de faire des petits reportages photos malgré les contraintes de temps que ça impose (faire des photos avec les mains sales, les modifier pour être acceptées par les standards du Forum et rédiger le post).

    Mais j'estime que cela peut intéresser quelques membres, je suis moi même très friand des post rédigés par les autres. On y apprend toujours quelque-chose.

    Cordialement.

    Jean-Michel.
     
  9. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Encore un tour CRAFTSMAN 80
    il me plaisirait bien ce petit tour, quand j'ai des petites pieces en 10mm, voir moins de diametre, à faire.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Ben4fi
    Réponses:
    29
    Affichages:
    1 923
  2. buggy168
    Réponses:
    13
    Affichages:
    1 971
  3. ego
    Réponses:
    0
    Affichages:
    349
  4. PParent
    Réponses:
    2
    Affichages:
    5 626
  5. hayabusa10
    Réponses:
    6
    Affichages:
    1 651

Partager cette page