1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Electroérosion sur du laiton

Discussion dans 'Électro-érosion' créé par bonhumeur50, 6 Mars 2015.

  1. bonhumeur50

    bonhumeur50 Apprenti

    Messages:
    108
    Inscrit:
    11 Novembre 2011
    Localité:
    Genève Suisse
    Electroérosion sur du laiton
    Bonjour,
    Je suis entrain de construire un orgue de barbarie. J'ai réalisé la flûte de pan (tête de lecture des cartons) en laiton.
    29 avant trous plus petits sont usinés. J'ai transmis cette pièce à l'école de micromécanique à Genève.
    Des essais avec une électrode en cuivre rectangulaires pour agrandir et finir les avant trous ont été fait.
    Du fait que les électrodes se "bouffent" beaucoup trop rapidement, le processus n'abouti pas.
    Il semble que : électrode cuivre sur laiton n'est pas approprié. (électrode en graphite serait mieux?).
    J'ai besoin de vos expériences!
    Merci et à bientôt.
    Cordialement.
    Jean-Pierre
     
  2. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 429
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Electroérosion sur du laiton
    Bonjour,

    Il est possible de faire les trous carrés par fraisage.
    A condition de faire la flûte de pan en deux morceaux qui sont ensuite collés.

    Bonne journée.

    jajalv
     
  3. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 429
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
  4. DEN

    DEN Compagnon

    Messages:
    1 433
    Inscrit:
    28 Août 2009
    Localité:
    NE-CH
    Electroérosion sur du laiton
    Peut-être finir en cnc avec des toutes petites fraises, le rayon dans l'angle serait minime ....
     
  5. bonhumeur50

    bonhumeur50 Apprenti

    Messages:
    108
    Inscrit:
    11 Novembre 2011
    Localité:
    Genève Suisse
    Electroérosion sur du laiton
    Bonjour,

    Oui j'ai bien pensé d'usiner cette pièce en 2 morceaux, mais ma question est :

    Peut-on "défoncer" en électroérosion des métaux conducteur autre que l'acier?

    Merci des réponses des utilisateurs de machine à électroérosion.
    Bonne fin de semaine.
    Jean-Pierre
     
  6. totof74

    totof74 Ouvrier

    Messages:
    359
    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Localité:
    Haute Savoie (74)
    Electroérosion sur du laiton
    Oui, bien sûr !
    Il est possible d'éroder tous les matériaux conducteurs.

    @+, totof74
     
  7. simplet

    simplet Compagnon

    Messages:
    1 196
    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Localité:
    Neuchatel, Suisse
    Electroérosion sur du laiton
    Hello,
    Il s'agit la de principe de base de l'érosion, pour érodé cela avec du cuivre il n'y a pas de problème, il faut juste avoir plusieurs même électrode et procédé comme tel:

    Régime ébauche, Électrode ébauche, ébauche de forme 1 /2 / 3
    Changement d’électrode, ébauche de forme 2/3/4
    Changement d’électrode ébauche 3/ 4 / 5
    Etc... Ensuite tu prend un électrode pour tes finitions et tu recommence
    Régime finition 1 , électrode de finition, finition 1 / 2 / 3 / 4 /5
    Changement d’électrode, électrode 2, Finition 3 /4/ 5 /6 /7

    etc...
    Plus tu veux du fin, plus tu aura besoin d’électrode.

    Les électrode doivent être maximum la taille de la forme moins (-) 2x le gap ébauche (-) la surrépésseur pour l’interpolation planétaire.
    Exemple pour un carré de 10mm = 10 - 0.04 x2 - 0.05 = 9.87 et donc en régime ébauche on utilisera une interpolation de 0.05mm au rayon.
    Pour une finition avec la même électrode on fait le calcul inverse pour calculé son interpolation:10 - (9.87 + 2Gap ) = 10-(9.87+0.02x2)= 0.09 donc on utilise une interpolation de 0.09mm au rayon.

    Ensuite vu la pièce que tu as à faire, le cuivre n'est pas idéal car il s'usera trop vite. Il te reste 2 possibilité pour réduire ton nombre d’électrode, utilisé du cuivre-tungstène ou du métal dur.
    Avantage du cuivre-tungstène c'est que sa s'use beaucoup moins que le cuivre et sa reste usinable sur une fraiseuse.
    Avantage du métal-dur c'est que c'est la matière qui s'use le moins parmi toute les électrodes, mais c'est très chère et difficilement usinable (érosion à fil ou meulage).

    Dans ton cas, il faut regarde pour te procuré du cuivre-tungstène, et en selon la finition que tu désires, calcul ton nombre d’électrode. Je pense que si tu compte 3 électrodes par forme tu aura déjà un travail très propre.

    Ensuite pour la dimension de fraisage, c'est à l'opérateur de savoir (selon des tableau ) à quel dimension il veux ces électrode.

    Dernier point, du peut aussi faire faire des électrode finition plus grande que celle d'ébauche, plus le périmètre de ton électrode est élevé par rapport à la forme à usiné, moins ton électrode s'usera. (exemple: ébauche électrode à 9.87 et finition 9.94)
     
  8. bonhumeur50

    bonhumeur50 Apprenti

    Messages:
    108
    Inscrit:
    11 Novembre 2011
    Localité:
    Genève Suisse
  9. bonhumeur50

    bonhumeur50 Apprenti

    Messages:
    108
    Inscrit:
    11 Novembre 2011
    Localité:
    Genève Suisse
    Electroérosion sur du laiton
    Ma flûte de pan (capteur pneumatique) pour mon orgue de barbarie possède 29 trous!

    Donc il me faudrait pas loin de 100 électrodes.....

    Je crois là que mon ancien collègue de l'école de micromécanique n'est pas prêt de m'usiner une centaine d'électrodes!

    Encore merci, je crois que je prendrai l'option en 2 morceaux et assemblage à l'étain.

    Cordiales salutations.
    bonhumeur50
     
Chargement...

Partager cette page