1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

efficacité et précision

Discussion dans 'Tournage' créé par barbemusicale, 22 Décembre 2014.

  1. barbemusicale

    barbemusicale Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    22 Décembre 2014
    efficacité et précision
    Bonjour,

    Dans le cadre mon boulot (je fabrique des instruments de musiques) et alors que je ne suis absolument pas tourneur, je suis amené à faire des séries de plusieurs centaines de pièces.
    Il s'agit de pièces légèrement conique (2%) d'environ 70mm de longueur et de 6mm de diamètre en alu 7075. Je tourne avec un schaublin 102 avec un mandrin à pinces tirées et je pars de barres de 10mm de diamètre.

    Mon souci est que n'ayant pas vraiment de compétences en tournage (mais je ne demande qu'à apprendre!), je mets pas mal de temps, et j'obtiens un résultat qui pourrait être largement meilleur. Pour vous donner une idée, je mets environ 2 min à faire la pente et couper la pièce, et sur une trentaine de pièces, j'ai jusqu'à trois dixièmes de mm de différence entre la plus fine et la plus épaisse.

    Dans l'idée, j'aimerais bien faire la pente en une seule passe, quitte à avancer assez lentement. Tel que je m'y prends, je ne peux pas vraiment le faire parce que ça broute et que ça donne un rendu dégueulasse et une précision très médiocre (une précision de 20 micron irait très bien). Du coup je met un bout de carton dans la butée pour la première passe que je retire ensuite pour la deuxième. Je ne pense pas que l'affûtage des outils soit en cause: j'ai de magnifiques copeaux voir peut-être même un seul copeau par passe, ce qui est assez embêtant quand ça s'enroule autour de la pièce. En me baladant un peu sur le forum, je me suis rendu compte qu'une contre-pointe aiderait certainement, mais ça m'embêterait de marquer les pièces.
    En revanche, je ne suis pas certain d'utiliser le bon outil. J'ai utilisé ça, c'est de l'acier rapide:
    [​IMG]

    de cette manière là, en déplaçant l'outil de droite à gauche:
    [​IMG]


    Je suis désolé de ne pas avoir mis l'outil en situation sur le tour, mais avec ma fille dans les bras, ça n'aurait pas été évident.

    Bon, voilà. Vous avez une petite idée de ce que je cherche à faire. Est-ce que que je m'y prends mal? Qu'est-ce que je pourrais améliorer?
    J'accueillerai vos conseils et critiques avec joie.
     
  2. rabotnuc

    rabotnuc Compagnon

    Messages:
    2 293
    Inscrit:
    16 Avril 2008
    Localité:
    fr 50460 près de cherbourg
    efficacité et précision
    si ton outil est bien affuté, il n'est pas en cause. Par contre diam 10 (pour finir à 6) plus longueur 70 cela fait trop de porte à faux et la pièce joue à l'élastique,la contrepointe est indispensable. Et en plus c'est de l'alu. Une photo d'une pièce finie aiderait bien.
     
  3. JASON

    JASON Compagnon

    Messages:
    863
    Inscrit:
    14 Novembre 2010
    Localité:
    MARSEILLE
  4. françois44

    françois44 Compagnon

    Messages:
    1 470
    Inscrit:
    2 Février 2008
    Localité:
    Nantes
    efficacité et précision

    Quel ton ..... :rolleyes: :rolleyes: :rolleyes:

    Mais il suffit de savoir lire pour trouver les dimensions, et d'ouvrir les yeux pour voir la photo.... :smt002
     
  5. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 800
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    efficacité et précision
    Il me semble qu'elle y est la pièce finie. En fait pour résoudre son problème c'est la contre-pointe qui est indispensable. Il faut gérer ça.
     
  6. Vergobretos

    Vergobretos Compagnon

    Messages:
    1 087
    Inscrit:
    31 Octobre 2008
    Localité:
    Aindien
    efficacité et précision
    Hello,
    avec la contre-pointe en laissant un talon et faire un minium pour le pt de centrage, talon que l'on éliminera dans un 2ème temps (mise à la cote finale). Il y a aussi la possibilité d'utiliser une pointe fixe à dégagement afin d'être au plus près avec la face centrée.
    Une lubrification avec du pétrole apportera beaucoup, le burin est Ok dans le principe, soigner l'affutage et légèrement émousser la pointe avec une pierre.
    Si le nombre de pièces est important, il faudrait faire un posage de finition (butée et pince conique)

    Ta pièce est déjà pas mal je trouve en aspect.

    Bon courage !
     
  7. RICO

    RICO Compagnon

    Messages:
    884
    Inscrit:
    17 Août 2009
    Localité:
    Doubs
    efficacité et précision
    Salut,

    Contrepointe indispensable + système de reprise pour enlever le trou de centre s'il te gêne.
    C'est typiquement une pièce de décolletage en poupée mobile très facile à faire pour un décolleteur.
    Peux-tu sous-traiter ?

    A+,

    RICO
     
  8. barbemusicale

    barbemusicale Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    22 Décembre 2014
    efficacité et précision
    Bonjour,
    merci beaucoup pour vos réponses, ça fait toujours plaisir de voir des gens prêts à donner des conseils :wink: . Il faut juste que je me munisse d'un dico pour vous lire mais ça ne me fera pas de mal d'apprendre les termes techniques.

    :shock: Pourquoi? C'est la première fois qu'on me conseille d'émousser mes outils. Est-ce pour ne pas laisser la marque de l'outil sur la pièce?

    Oui, je pourrais tout à fait sous-traiter, mais je trouve que c'est beaucoup moins intéressant. Financièrement, parce que je travaille pour beaucoup moins cher que les décolleteurs (quoique ça se discute, vu que je travaille aussi beaucoup moins vite). Mais surtout, je préfère apprendre. Il y a d'autres pièces métalliques que j'aimerais faire moi-même et qui sont un peu plus complexes. Je trouve que c'est une bonne entrée en matière que de commencer par le plus simple.
     
  9. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 648
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  10. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    efficacité et précision
    Dans un cas comme celui-là, pour des pièces répétitives, l'achat d'un chariot croisé à leviers est la solution la plus rapide dans de l'alu(on les trouve pour vraiment pas cher), on peut faire le cône puis tronçonner en deux opérations, l'aller fait le cône, montage de l'outil à tronçonner en bout de chariot et on le fait au retour, la précision de ce type de montage tient les 2.3 centièmes sans problèmes avec les bon outils.
    Il faudra alimenter en barres depuis l'arrière bien entendu pour aller plus vite, au pifomètre je dirais une minute par pièce uniquement pour l'usinage.
    Après, on aura bien sur tous les avis sur cette idée de "c'est pas possible", c'est des c…, mais chacun pense ce qu'il veut bien sur. :wink:
     
  11. ybou30

    ybou30 Modérateur

    Messages:
    2 319
    Inscrit:
    22 Avril 2011
    Localité:
    F-30900 F-86120
    Projets:
    CNC en cours
    Département:
    86120
    efficacité et précision
    Salut à tous,

    Si c'est vraiment du répétitif, alors tu peux te réaliser une pointe tournante spécifique qui centre ton bout par l'extérieur (bout de 10 dans un cône femelle). :lol:
    Tu n'aurais pas de point de centre à faire, çà facilite grandement :supz: mais tout de même un talon à enlever à la fin. :wink:
    pour ce qui est de l'outil, il est bien affûté pour la coupe. Il te faut voir si tu ne peux pas l'affûter pour orienter le copeau différemment, dans une direction qui ne gène pas. :wink:
    Avec l'alu, il est difficile de faire un brise copeaux, ce qui aurait été une bonne solution. :wink:
    Pur le cône: le réalises tu avec le petit chariot, ou as-tu un appareil à tourner conique? :wink:

    Edit:
    On peut même imaginer, avec une petite lunette escamotable d'usiner le talon en toute fin de passe (en usinant de gauche à droite):
    - Usinage de la partie longue du cône en mixte, avec pointe tournante spécifique :lol:
    - Mise en appui de la mini lunette vers la fin, sur la partie conique usinée (le plus proche possible du bout) :wink:
    - Retrait pointe tournante et usinage du talon :lol:
    - Tronçonnage. :smt003

    Cdlt,
    Yanik
     
  12. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    efficacité et précision
    Je sais pas si c'est nécessaire de mettre une contrepointe pour de l'alu, tout dépend de l'habileté à l'affûtage de notre ami, pour le brise-copeau sur des outils de petite taille j'utilise des meules roses de fabrication d'outils montés sur la Dremel avec un arbre maison, comme c'est du fin j'ai l'affûtage en même temps, mais il faut tourner vite avec le barreau bien tenu dans l'étau,comme j'en ai toute une gamme de diamètres c'est pratique pour trouver la meilleure ouverture de la cuiller.
     
  13. barbemusicale

    barbemusicale Nouveau

    Messages:
    6
    Inscrit:
    22 Décembre 2014
    efficacité et précision
    Bon, je crois qu'il faut que je précise un peu comment je faisais et quel matériel j'ai à disposition.
    Jusqu'à maintenant, j'ai travaillé avec un chariot croisé à levier, en butée, avec la partie haute du chariot pivotée de manière à avoir la conicité. Je tronçonnais avec un deuxième chariot qui ne se déplace que dans un sens.
    Je ne possède pas de contre-pointe, mais en revanche j'ai une tourelle revolver que j'ai remis en état suite à vos conseils. Manque de pot, ça ne passe pas au dessus du chariot croisé. Par contre, ça m'a donné envie d'essayer un idée que j'avais déjà eu, à savoir utiliser la tourelle en surélevant l'avant pour faire la pente. J'ai essayé sur un bout d'alu qui me restait et ça marche plutôt bien. Avec la fonction revolver, je peux faire deux passes en changeant d'outil entre les deux. J'ai utilisé celui que je vous ai montré sur la photo pour dégrossir, et ça marche nickel. Ça bouffe beaucoup de matière en peu de temps sans brouter. Pour la passe de finition, c'est pas encore au point. Suivant ce que j'ai essayé comme outil, soit ça marque comme avec l'outil à dégrossir, soit ça broute. Il faudra probablement que je me fasse un outil adapté.

    Pour ce qui est de l'affûtage, je sais affûter proprement, mais je ne connais pas les angles et les formes d'outils pour le travail du métal. Par exemple, je n'ai aucune idée de à quoi ressemble un brise-copeau. Avez vous un tuto ou quelque chose comme ça à me conseiller là dessus?
     
  14. tourelle66

    tourelle66 Compagnon

    Messages:
    1 448
    Inscrit:
    30 Juillet 2008
    Localité:
    PO (66)
    efficacité et précision
    Bonsoir,

    Histoire d'apporter mon point de vue, perso vu le nombre de pièces à faire (plusieurs centaines :shock: ) , je réfléchirais à perdre peut-être une journée pour me fabriquer un joli "taille crayon" géant .

    Dans un joli rondin d' acier bien dimensionné, usinage d'un trou conique femelle en légère surcote, une belle fente dans la longueur pour recevoir une belle lame en HSS bien tranchante et surtout bien positionnée et démontable pour l'affutage ... une goupille conique étalon en acier pour la remise en place de la lame ( ne pas oublier la petite rainure sur la longueur pour la passe )...

    Ce bel outil pris dans le PO ( et surtout bien axé !) , et hop plus qu'à charioter sans se poser de questions et enfin tronçonner !

    Certains vont peut-être hurler , mais c'est tellement "kiffant" de se fabriquer des outils hors du commun, si en plus ils sont fonctionnels .

    Vu le peu de matière qu'il y a à enlever, je pense que c'est fort jouable avec un tel outil.

    A+

    David
    :-D

    EDIT : j'avais pas fais gaffe au brut de 10mm, ça fait beaucoup à enlever ... alors prévoir à l'avant du taille crayon, un outil qui prépare l'ébauche à 6mm pour l'entrée dans le taille crayon
     
  15. Okapi

    Okapi Compagnon

    Messages:
    3 366
    Inscrit:
    20 Août 2012
    Localité:
    Suisse Romande
    efficacité et précision
    Je veux juste ajouter que tourner un cône donné sans jauge de référence est extrêmement difficile avec les appareils à tourner conique, ce qui justifie selon moi leur peu d'intérêt sur les Schaublin, j'ai peut-être vu employer une dizaine de fois cet outillage, et c'était toujours pour une production où le client demandait deux diamètres sur une longueur donnée pour faire simple, donc au mécanicien de se débrouiller avec l'angle en compensant le jeu de toutes ces pièces mobiles.
    L'intérêt de cet équipement est pour les angles longs et importants en petite série mais comme pas mal de mes collègues petits indépendants je préfère employer une contrepointe décalée et un toc articulé, plus vite mis en œuvre.
    Ce serait aussi une solution pour notre ami mais peu rentable vu la petite taille de ses pièces.
    Pour l'affûtage, les angles sont donnés dans le catalogue Ifanger que tu peux télécharger ici, ils ont fait un petit outil en tôle très pratique et facile à reproduire soi-même en page 21. :wink:
    Dans l'alu, surtout si c'est du mou, je mettrais un maximum d'angle de coupe et ferais un bel arrondi d'un rayon de 0,3-0,5 à la pierre à huile en bout de tranchant, c'est cela qui donnera la finition au final.
    Il y a aussi un point à contrôler à la loupe, avec de l'alu comme d'autres métaux ductiles, il se soude un petit peu de métal sur l'arête de coupe du côté dessus de l'outil, et ça cochonne la finition de manière superbe, une pierre à huile de 4mm. sous la main permet de garder l'arête propre.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. Le Prolls
    Réponses:
    2
    Affichages:
    886

Partager cette page