1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

diode de roue libre

Discussion dans 'Electronique' créé par biscotte74, 28 Février 2013.

  1. biscotte74

    biscotte74 Compagnon

    Messages:
    2 377
    Inscrit:
    28 Novembre 2012
    Localité:
    Annemasse
    diode de roue libre
    Bonjour, toujours pour ma petite cn j'aurais besoin de commander 2 relais qui seraient activée par le +5v de l'alim du pc. Ces relais servirons à mettre en route mon éclairage ainsi que la visu. Je me demandais si je devais monter une diode de roue libre ou bien si c'était inutile.
    En vous remerciant
     
  2. homersimpson62

    homersimpson62 Apprenti

    Messages:
    236
    Inscrit:
    7 Janvier 2013
    Localité:
    Region Bordelaise
    diode de roue libre
    bonjour
    comme tu le dis , il faut toujours une diode de roue libre en // sur la bobine , les surtensions pouvant etre devastatrises sur les commandes de bobines en continu (en alternatif aussi mais c est une autre histoire...) une 1n4007 par exemple
    bon montage
    cordialement
    hs62
     
  3. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    diode de roue libre
    Bsr
    pourquoi appeler cela une diode de roue libre? il n'y a pas de roue ni de fly wheel!
    l'enclenchement ou rupture de courant dans une bobine de relais (L dI/dt) provoque des surtensions pouvant atteindre facilement qqs centaines de volts (mesurées) pour un relais 12 ou 24V DC (Direct Courant cad courant continu dans la langue de Molière).
    La diode bouclée sur l'alimentation DC limite cette surtension à la valeur de U DC alimentation + la tension de contact (0,7V) de la jonction SI de la diode...si tout va bien. Les limitations sont l'impédance (basse, avec découplages) présentée par l'alimentation au spectre généré par le transitoire et le temps de commutation ON/OFF de la diode devant le temps de montée (tr même négatif!) de cette diode.
    C'est donc un dispositif suppresseur de transitoire. La 1N4007 indiquée est tout à fait adéquate dans cette application.
    Les électrons méritent aussi un peu de précision au moment où le printemps arrive :-D :-D
    Très cordialement jacques
     
  4. biscotte74

    biscotte74 Compagnon

    Messages:
    2 377
    Inscrit:
    28 Novembre 2012
    Localité:
    Annemasse
  5. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    diode de roue libre
    Et moi...j'ai re-ajusté mes lunettes :-D :oops: :oops: :oops:
     
  6. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 009
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    diode de roue libre
    le mot roue libre convient très bien a cette utilisation de la diode

    le courant dans le bobinage du relais a de l'inertie ... quand le transistor conduit , le courant vient de l'alimentation ... quand le transistor ne conduit plus il faut que ce courant continue a passer ... en roue libre dans la diode ... bien sur ça ne fait pas le même bruit que quand on arrete de pedaler ... et le courant se reduit doucement a cause de la resistance du bobinage , sans bourer dans le transistor fermé
     
  7. pailpoe

    pailpoe Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    29 Janvier 2011
    Localité:
    Haute-Saône
    diode de roue libre
    Tout à fait. On dit bien "diode de roue libre" pour cette application. Cela évite de cramer le transistor de commande du relais quand on coupe la commande à cause de la surtension aux bornes de la bobine.
     
  8. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
  9. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    diode de roue libre
    Salut,

    je plussoie avec f6tem.

    Une diode dite de "roue libre" sert, par analogie avec son homologue mécanique, à réutiliser de l'énergie stockée.
    Voir les alims à découpages, convertisseurs, etc ...

    (Pour les puristes: la "roue libre" stockant l'énergie est une self, la diode étant le complément pour l'utiliser).

    Mais il est vrai que dans le langage courant, nombreux sont ceux qui parlent de "diode de roue libre" pour la protection d'un relais, car les montages se ressemblent furieusement (tant qu'on ne se préoccupe pas de savoir comment ça marche).

    Comme tout le monde comprend, ça ne prête donc pas à conséquence pour les amateurs.

    Pour info, professionnellement, j'appelle ça une "diode de protection" : dans mon job, l'à-peu-près n'a pas cours, même sur un sujet aussi mineur.

    Allez, j’arrête de couper les électrons en quatre... :wink:

    Pour le reste: une 1N4001 à 1N4007 ira très bien.
    À noter qu'une 1N4148, beaucoup plus petite, est souvent utilisée à cet endroit pour des relais en 3.3V à 12V : ces ch'tiotes diodes encaissent des pics de courant non répétitifs incroyables, de plusieurs ampères.
     
  10. f6tem

    f6tem Ouvrier

    Messages:
    466
    Inscrit:
    16 Février 2011
    diode de roue libre
    intéressant...dans mon ex-job (nm et pS), l'à peu près n'était pas non plus la tasse de thé car les phénomènes physiques sont tenaces et les physiciens, par voie de conséquences, implacables.
    Aussi, pour expliquer un peu mieux mon intervention:
    Bien que nous vivions dans une socièté qui "comprend pour prendre" (cf: encyclopédie de la Sociologie/Larousse 1975), il semble que la porte vers le futur est l'échange large entre spécialités. Raison de plus pour décrire correctement les phénomènes, et pourquoi pas de manière intuitive cad accessibles à l'intelligence, plutôt que de les mal nommer arbitrairement pour se les approprier. Rien n'est pire que l'information parcellaire ou partiellement vraie (ou fausse). C'est pourtant la marque de nombreuses interventions depuis quelques temps sur ce forum....l'exemple des médias et de l'éloge de la confusion?
    Le fofo sera-t'il capable d'une telle évolution dans un monde planétaire en pleine mutation, où la France est vraiment à la peine avec ses grandes idées? c'est l'une des questions.
    "on peut ne pas partager mon point de vue: évident!"
    Cdlt à tous jacques
     
  11. Bth

    Bth Ouvrier

    Messages:
    487
    Inscrit:
    2 Février 2009
    Localité:
    Besançon25
    diode de roue libre
    Bonjour,

    J'ai pas appris beaucoup de choses à l'école... mais TEM a donné la bonne explication théorique.
    Salutations

    Bth Thierry
     
  12. pailpoe

    pailpoe Compagnon

    Messages:
    582
    Inscrit:
    29 Janvier 2011
    Localité:
    Haute-Saône
    diode de roue libre
    Pourquoi ce ton ? .... Je n'apprécie pas trop ce type d'interventions. Quoique vous en disiez , ce terme "Diode de roue libre" est employé pour l'utilisation d'une diode dans ce cas. Je suis moi même électronicien depuis de nombreuses années et je sais très bien ce qui se passe quand on déconnecte brusquement une bobine.

    Cdt,
     
  13. amurianum

    amurianum Compagnon

    Messages:
    956
    Inscrit:
    21 Janvier 2013
    diode de roue libre
    ce que veulent dire pierremx et f6tem c'est pourquoi rebaptisé d'un nouveau nom un phénomêne connu depuis bien longtemps

    parler le même langage permet de bien se comprendre

    et je trouve aussi que c'est une des difficultés de notre époque :???:
     
  14. Nikass

    Nikass Modérateur

    Messages:
    2 359
    Inscrit:
    24 Mars 2009
    Localité:
    Montpellier
    diode de roue libre
    Salut !

    Bah, vous vous prenez bien la tête pour pas grand chose... "diode de roue libre" est le terme consacré pour ça, quand y'a un relais à côté tous les électroniciens de la Terre comprennent de quoi on cause. Je me demande si ça ne viendrait pas, d'ailleurs, comme souvent, d'une traduction de l'anglais qui est restée dans les usages. Ca se dit "free wheeling diode", si je ne m'abuse, et "wheel(ing)" ne se traduit pas que par "roue" mais aussi approximativement par "mouvement" ou "déplacement"...

    Skiadsûr c'est que si on la met pas, ça pète :mrgreen: :mrgreen:

    a+
     
  15. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 369
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    diode de roue libre
    Oui c'est bien "diode de roue libre" le terme usuel.

    Et pour la petite histoire, ça peut être nécessaire même quand ce n'est pas une sortie transistor... :rolleyes:

    Je viens de faire pour mon arbre à machines, une petite platine à relais pour la commande des moteurs de la table de la P-C.
    Et comme c'est une commande par BP, je n'avais pas mis de diode RL.
    Dans le système il y a un peu de logique de verrouillage avec des mini relais. Dont un relais avec un contact NC qui assure la retombée d'une boucle d'auto-maintien quand il est excité...

    Je n'arrivais pas à faire fonctionner mon système, jusqu'à ce que je mette des diode de RL sur le gros relais d'inversion de sens.
    La commande M/A de se gros relais induisait un courant dans la platine suffisant pour faire monter le petit relais et retomber l'auto-maintien :???:

    Aah ces transitoires... :smt003
     
Chargement...
Articles en relation
  1. JeanYves
    Réponses:
    53
    Affichages:
    1 868
  2. mekratrig
    Réponses:
    11
    Affichages:
    1 100
  3. guol64
    Réponses:
    8
    Affichages:
    2 726
  4. Pilla
    Réponses:
    7
    Affichages:
    2 914
  5. MR VECTRA
    Réponses:
    1
    Affichages:
    1 093

Partager cette page