1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Détournement de brushless de modéliste...

Discussion dans 'Modélisme' créé par j.f., 18 Octobre 2012.

  1. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Détournement de brushless de modéliste...
    Salut les modélistes.

    plusieurs questions à propos des petits brushless auxquels je ne connais absolument rien !

    Je voudrais utiliser un micro moteur comme broche de perçage. Cette broche de perçage doit venir prendre la place d'un outil dans la broche d'une fraiseuse, ou la contre poupée d'un tour. On trouve ce qu'il faut pour équiper des moteurs à axe de 2.3 mm d'une pince recevant des micro forets.

    Voici les pinces pour micro forets qu'on trouve sur eBay à vil prix, pour axe de 2.3 mm :

    [​IMG]


    http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=170888286425&ssPageName=STRK:MEWAX:IT&_trksid=p3984.m1423.l2649

    A partir de là, recherche d'un moteur avec axe de 2.3mm, pouvant se placer dans une pince ER40 en 26 mm (plus grosse pince dont je dispose), et ayant ses fils côté "sortie" (arbre) ; le diamètre du corps est 25.9 mm, donc ça va pile poil pour une pince de 26 :

    [​IMG]


    http://cgi.ebay.fr/Esky-Brushless-Motor-Outrunner-3100KV-2-3mm-001132-40G-/150635308644

    A priori ce serait parfait : le moteur dans la pince de 26 mm de la contre poupée ou de la fraiseuse, les fils sortent du bon côté -> liaison à un contrôleur, micro porte pince sur l'arbre de 2.3 mm, un foret dedans.

    [EDIT] et MRD ! Outrunner ! Ça va pas le faire ! Des idées ? J'ai vu d'autres moteurs outrunners avec une espèce de queue destinée à les fixer par une bride ; ça pourrait aller pour un serrage (léger !) en pince ?

    Le vendeur donne les indications pour le choix du contrôleur : 25A ; en voilà un qui irait (?) :

    http://cgi.ebay.fr/30A-Brushless-Motor-Speed-Controller-RC-ESC-Y-BEC-30-A-/140361232631?pt=US_Character_Radio_Control_Toys&hash=item20ae2e70f7

    et hop, à moi les micro troutrous.

    Mais ça pose plusieurs problèmes :

    - il faudrait que le corps (carcasse ?) du moteur soit bien coaxial avec l'arbre

    - il faudrait que les roulements supportent l'effort (si ce sont bien des roulements, et ça en a l'air, ça me semble ok)

    Ce n'est pas pour percer des aciers traités à 140 kg, mais pour percer de l'époxy, du plastique, et éventuellement de l'alu ou du laiton. Bien sûr il faudra prévoir un protection pour éviter les copeaux, ce qui est facile avec les 4 taraudages à l'avant du moteur.

    Donc, voici les questions :

    - le corps de ce genre de moteur est-il "précis", contrairement aux "brushed" en tôle, et peut-on espérer une coaxialité acceptable (pour moi, disons 0.1 mm)

    - la puissance est-elle suffisante ? Je n'ai aucune idée de ce que peut fournir ce genre de moteur vers 10 000 à 40 000 tours... Tout ce que je capte, c'est qu'il lui faudra entre 3 et 12 volts... Quelques dizaines de watts suffisent pour le perçage.

    - je ne connais rien au contrôle de ces moteurs. Quelques conseils ou liens ?

    - comment marchent ces contrôleurs ? Je vois 2 fils + et -, 3 fils pour les phases du moteur, et deux fils de contrôle. Ça se contrôle en analogique ? En PWM (p.ex. avec un 555 ?)

    Ça va vous faire marrer, mais je veux faire des petits trous avec une fraiseuse de plus de 1200 kg ! C'est essentiellement pour bénéficier de la visu, faire des perçages respectant un bon espacement, et bien situés par rapport à d'autre trous plus gros et divers usinages. L'utilisation sur tour se passe de commentaire. C'est évident.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  2. punchy

    punchy Compagnon

    Messages:
    1 467
    Inscrit:
    3 Décembre 2007
    Localité:
    Bordeaux
    Détournement de brushless de modéliste...
    Pour contrôler ton variateur tu dois pouvoir prendre un contrôleur ou testeur de servo
    Ça vaut presque rien 7€
    Exemple au hasard : http://www.flashrc.com/a2pro/10841-testeur_servo_st_v2_a2pro.html

    Au niveau charge axial des roulements ça doit pas être terrible non ? Sauf si moteur d'avion

    le Ø26 n'est pas trop limitatif ? Pourquoi ne pas prendre un moteur plus gros pour être tranquille, ça rallonge le montage mais si c'est rigide...

    pas sur que la cage du moteur soit bien concentrique avec l’axe…

    :wink:
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  3. DBSATCOM

    DBSATCOM Nouveau

    Messages:
    41
    Inscrit:
    28 Mai 2011
    Localité:
    essonne
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  4. ppt

    ppt Compagnon

    Messages:
    1 881
    Inscrit:
    10 Septembre 2008
    Localité:
    Lyon, France
  5. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Détournement de brushless de modéliste...
    Graisse Kluber NBU: y s'mouche pas du coude !

    Super classe, en tout cas, mais attention, ça ne doit pas refroidir très fort...

    P.S. J'ai répondu un truc sur ton premier post sur le même sujet
     
  6. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 015
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Détournement de brushless de modéliste...
    Outrunner ! c'est très bien pour faire plus de couple a vitesse moyenne : tres bien pour helice d'avion sans reducteur

    mauvais pour broche : pas de corp exterieur cylindrique : aimant dans une cloche tournante en porte a faux qui va vibrer a grande vitesse

    il y a aussi des brushless inrunner : avec aimant tournant entre les 2 roulement , plutot pour bateaux qui ont des petites helice a grande vitesse
     
  7. punchy

    punchy Compagnon

    Messages:
    1 467
    Inscrit:
    3 Décembre 2007
    Localité:
    Bordeaux
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  8. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Détournement de brushless de modéliste...
    Réaliser une micro broche, même pas en rêve ! Bon, j'ai le même tube de graisse, mais ça suffit pas...

    Il y a pas mal de moteurs outrunners de ce style :

    http://www.ebay.com/itm/Mystery-New-RC-Hobbies-1300KV-Outrunner-Brushless-Motor-2730-/140786706233?pt=US_Character_Radio_Control_Toys&hash=item20c78aa739

    La "queue" permet un montage en pince. Ensuite, il y a le cumul des défauts d'alignement. Pince -> moteur -> moteur -> micro pince -> foret.

    La charge du moteur serait très faible. Un petit foret de 0.6 à 1.2 mm. Même 10 000 trs/mn, ça serait bien par rapport aux 3200 maxi avec le moteur asynchrone.

    Ceci dit, je ne sais toujours pas comment on commande ces petits modules

    [EDIT] : http://www.usinages.com/electronique-specifique-cnc/commande-moteur-brushless-modelisme-t31332.html

    pigé
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  9. duredetrouverunpseudo

    duredetrouverunpseudo Compagnon

    Messages:
    2 190
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  10. assurancetourix

    assurancetourix Compagnon

    Messages:
    920
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    rennes
    Détournement de brushless de modéliste...
    bonjour a tous

    le projet est intéressant, mais a part faire de la gravure ....

    je vends ce genre de moteur, pour les bateaux ou les voitures
    les gros soucis :

    1/ plus le moteur est petit moins y a de couple, un moteur de ø26 mm c'est pas très gros
    ça n'usinera pas de l'alu.

    2/ la consommation en A !! plus le moteur va être gros, plus il va falloir de watts.
    en modélisme c'est les accus qui fournissent le courant continu, là il va falloir une alimentation stabilisée

    pour faire un truc viable, il faudrait un moteur de ø40 minimum, mais ça veux dire une alimentation qui peut délivrer
    minimum 100A sans broncher !!!!!!!!!!!!!

    rien que le prix de l'alim est dissuasif ....

    a titre d'info, le moteur utilisé sur le site DIESEL, vaut 250€ ....et y a pas le contrôleur ni l'alim

    a ce prix là, autant acheter une petite broche chinoise

    vv
     
  11. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Détournement de brushless de modéliste...
    Salut,

    comme indiqué dans le premier post, il n'est pas question de fraisage, mais de perçage avec des forets de 0.6 à 2 mm. Il n'y a pas besoin de couple ; juste de vitesse ! J'ai une perceuse dont le moteur brushed ne fait que 30 x 50 mm, et qui perce très bien. Il ne consomme que quelques ampères en pleine colère. Donc quelques dizaines de watts suffisent. Mais c'est un moteur dont on bloque le démarrage très facilement en tenant l'axe avec les doigts. Comme un Dremel.

    Je pense que par rapport à une hélice d'hélico, en perçage, on se retrouve pratiquement dans des conditions de fonctionnement à vide.

    Je pense au brushless simplement parce que leur qualité de fabrication et la précision d'alignement par rapport aux fixations semblent bien meilleures. Ce dont j'ai besoin, c'est d'un moteur peu puissant, qui tourne vite, et dont le flasque de fixation soit bien perpendiculaire à l'axe. Boitier alu usiné, et non morceaux de tôle emboutie. Faut dire aussi que ces moteurs de modélisme ont une esthétique incomparable !

    Je lorgne désormais vers du brushless inrunner, j'ai trouvé des pinces à forets pour axes de 3.17 mm. Le choix est du coup assez large pour les moteurs.

    Ceci dit, je préfèrerais un bon brushed, car bien plus facile à alimenter. Une alim de PC, 12V, éventuellement un rhéostat, et ça roule !

    Si tu as des suggestions, n'hésite surtout pas ! Je suis complètement perdu à cause de l'offre gigantesque. Je fouine sur eBay par facilité, mais je préfèrerais acheter en France. Les prix sont sensiblement les mêmes, et au moiins on est sûr de pas recevoir un truc en vrac, détruit, dans une envloppe à bulles ! Les seul trucs que j'achèterai en Chine, ce sont les pinces à forets, parce que c'est introuvable en France.
     
  12. assurancetourix

    assurancetourix Compagnon

    Messages:
    920
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    rennes
    Détournement de brushless de modéliste...
    ok ok

    ben c'est clair que l'offre de moteur est pléthorique en brushless
    mais si tu cherches du moteur a charbons, je peux aussi en avoir
    mais là le choix est assez limité

    mais y a du moteur de bonne taille déjà

    vv
     
  13. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Détournement de brushless de modéliste...
    Oui, le choix est limité en moteurs à balais, et, surtout, le flasque avant n'inspire pas confiance. Tôle emboutie. Je n'ai rien vu de mieux que celui que j'ai déjà sur le bureau... Son seul inconvénient, outre la faible précision des fixations, est l'axe de 2.4 qu'il faudrait réduire à 2.3 (pas bien compliqué, d'ailleurs : il suffit de le faire tourner et de toiler pour enlever 0.05 au rayon).

    Les brushless semblent tous usinés pour les roulements, donc on peut supposer que la face sur laquelle sont taraudées les fixations est dressée par la même occasion.

    En pratique, les outrunners sont plus compacts (longueur). Le moteur serait enfermé dans un cylindre de métal se terminant par un cône SA40. Le moteur serait fixé sur un flasque réglable fermant le cylindre, permettant l'alignement avec l'axe du cône SA40, et assurant sa protection contre les poussières, copeaux, etc. Donc pas de possibilité de refroidissement par ventilation, uniquement par conduction vers cet ensemble gros et massif. Il faut que je fasse un dessin de l'idée, mais d'abord, il faut que je récupère un dessin côté de moteur !

    Pour le refroidissement, je ne pense pas que ce soit un souci en raison de la charge et du facteur de marche très faibles (temps entre deux trous, et perçages très rapides). En plus, avec des rendements de 80 à 90%, ça fait très peu d'énergie à dissiper.

    Idéealement, la cage tournante serait le haut du moteur, et les fils sortiraient par le bas, côté axe et flasque de fixation.

    Alimentation de puissance = alim de PC, 12V, 14 ampères max. Donc moteur d'une centaine de watts, ce qui est largement suffisant pour l'application envisagée. Ca fait l'équivalent de 12 NiCd ou 4 LiPo (?)

    Bien sûr, contrôleur approprié et testeur de servos pour le commander. Encore que le testeur de servos n'est peut-être pas nécessaire ? Il tournerait toujours à fond. Si j'ai bien compris, le contrôleur se commande par un oscillateur PWM. Or, à 100%, du PWM, ça devient du continu... Dans ce cas, on peut peut-être lui mettre du 12VCC sur la commande ?

    dans les 3000 kV pour atteindre 30 000 trs/mn

    Axe de 2.3 mm ou 3.2 mm, 2.3 mm préféré.

    Il n'est aps certain du tout que je continue dans cette voie. L'expérience m'a prouvé que je pouvais arriver au même résultat, à faible vitesse, et j'ai commandé un adaptateur pour microforets que je vais pouvoir monter dans le porte pince SA40. Une fois reçu cet adaptateur, je vais refaire des essais sur la machine. Si le résultat est satisfaisant, il y a des chances que j'abandonne au moins pour un temps le projet de microbroche de perçage basée sur un brushless. C'est intéressant, au moins pour l'usinage du SA40, mais c'est beaucoup de travail pour finalement peu de chose. Et en ce moment, pas trop de temps...

    J'ai cherché une norme pour ces moteurs, trouvé quelques références, mais je n'ai pas trouvé de tableau avec les cotes et les caractéristiques électriques standard. Aurais-tu un lien ?

    Auusrancetourix, te prends pas trop le chou non plus. Il y a deux magasins de modélisme dans ma ville, et je préfèrerais voir à quoi ressemblent ces moteurs avant de décider de la suite à donner au projet.

    Capture2.JPG
     
  14. assurancetourix

    assurancetourix Compagnon

    Messages:
    920
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    rennes
    Détournement de brushless de modéliste...
    hé hé, je ne me prends pas le choux
    c'est juste que c'est ma partie, donc si je peux aider ...

    les normes en brushless ....... ça dépends surtout de l'application
    en offshore, on a plusieurs ø
    de 20 mm et une puissance de 200 a 300 watts pour les plus petits

    et ø60 mm et une puissance de 12kw pour les plus gros
    avec différentes longueur possible

    là ou ça devient le binz c'est les cages tournantes , là y en a des tonnes ...

    juste pour te rendre compte, juste une des marques que je vends, en inrunner, y a 140 références au catalogue ....

    sinon pour les moteurs a charbon, ceux que j'ai (les plus gros) l'axe fait 5 mm

    vv
     
  15. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Détournement de brushless de modéliste...
    Ah oui ! Quand même !

    J'ai commencé à trouver des infos sur la commande des ESC. C'est pas exactement que ce que je croyais. Les infos sont en fait assez difficiles à trouver.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. dom600
    Réponses:
    6
    Affichages:
    3 849
  2. Mick@e!
    Réponses:
    12
    Affichages:
    11 965

Partager cette page