1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

démontage vieux microscope

Discussion dans 'Métrologie' créé par lion10, 30 Octobre 2015.

  1. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 395
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    démontage vieux microscope
    Bonjour

    Je veux démonter ce vieux microscope dont la crémaillère est bloquée. Le problème c'est que je n'arrive pas à extraire la vis de réglage grossier.
    IMG_0085 (Medium).JPG

    Et je ne vois pas de pièce bloquant l'arrêt en haut en en bas de la crémaillère qui pourrait m'en empêcher.
    Il y a bien 2 bagues de chaque coté des extrémités de la tige du réglage grossier du microscope .
    Mais quand je tente de les dévisser (quelque soit le sens) cela ne se dévisse pas et tout se passe comme si cela resserait la tige de réglage grossier. Bref elles ne se dévissent pas et il n'y a pas de prise pour les extraire. Il y a juste un seul ergot dessus et non 2 et je n'ai pas de si petite clé à ergot.

    J'ai réussi à défaire le système d'avance fin, à ma surprise c'est un axe qui ne tourne pas rond et qui appuie sur une goupille montée sur ressort dans l'alésage de la fonderie. Est ce un exentrique à l'origine ? Je pensais qu'il y avait une crémaillère à pas très fin ou un système à vis pas fin.
    Ci-dessous l'axe avec exentrique, sur lequel les 2 boutons moletés ont été retirés.

    IMG_0089 (Medium).JPG

    Pareil je ne sais comment désolidariser l'ensemble du pied du microscope.
    Ci-dessous l'alésage dans lequel on distingue ce qui semble être une goupille ou plus exactement une tige sur ressort pour le réglage fin.

    IMG_0086 (Medium).JPG

    cdlt lion10
     
  2. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    démontage vieux microscope
    Bonjour,
    La plupart du temps la crémaillère est vissée sur le tube par deux vis, une en bas que l'on voit et l'autre en haut. Il faut souvent enlever le tube pour pouvoir décoller la crémaillère et retirer l'axe de manoeuvre. Ce qui bloque c'est de la vieille graisse séchée, un bon coup de dégrippant. De même pour le pied, c'est deux écrous et une tige filetée assez serrés. J'utilise deux pinces à circlips, j'engage les becs dans les trous et je tourne. On remonte à la graisse silicone, elle tient assez longtemps. Il faut que les mouvements soient fluides et sans à coups.
    Salutations
     
  3. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 395
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    démontage vieux microscope
    Bonsoir

    Merci je vais donc essayer de démonter le tube. J'ai pu dévisser une vis pour l'autre pour l'instant je bute. Les tournevis microtech facom sont trop long !
    Et mes embouts 6.35 sont trop gros. Je vais voir pour en meuler un.
    cdlt lion10
     
  4. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 395
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    démontage vieux microscope
    bonjour
    J'ai bien réussi à retirer les 2 vis à chaque extrémités de la crémaillère mais le tube ne vient pas. Ou alors c'est parce qu'il y a une troisième vis au milieu de la crémaillère qui est tjs bloquée malgrè le dégripant toute la nuit et quelques coups léger de massette embout caoutchouc !
    cdlt lion10
     
  5. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 395
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    démontage vieux microscope
    Bonjour
    Finalement les 2 petites vis que j'avais dévissées n'étaient pas celles qui tenaient le tube optique à la crémaillère.
    Pour démonter ces 2 petites vis pour la première j'avais donc pris un embout 6.35 avec un cliquet faible emcombrement 68A.pe , pour la seconde l'embout à lame plat d'un petit tournevis que j'ai tourné pour dévisser par la queue avec une petite clé à molette.

    Pour le démontage :
    -j'ai retiré l'optique puis j'ai tapé sur la crémaillère à une extrémité puis sur l'autre,
    ( avec du recul donc je ne risquais pas d'abimer le pignon agissant sur la crémaillère de réglage grossier puisque celui ci n'était plus en appui dessus, les bagues exentriques avec un ergot étaient tournées et écartaient donc le pignon de la crémaillère)
    -j'ai refait plusieurs fois quelques frappes et la crémaillère s'est décollé et j'ai pu descendre le tube,
    -le tube descendu il s'est retiré du pied.
    La tige avec le pignon agissant sur la crémaillère devenue libre ne pouvait pas encore sortir de l'alésage. J'ai tapé sur une extrémité filetée doucement et cela à fait sortir une des 2 bagues comportant un seul ergot chacune. Ensuite j'ai pris un jet de frappe et j'ai frappé sur celui ci pour chasser l'autre bague avec ergot entourant la tige filetée du réglage grossier.
    Ces 2 bagues sont en fait percées d'un trou décentré en les tournant on agit sur le postionnement de l'axe comportant le pignon, il est plus ou moins écarté de la crémaillère. C'est en fait un système de rattrapage de jeu. Le microscope est sans doute livré à l'origine avec une petite clé ad-hoc avec un ergot.

    Le tube défait j'ai découvert 2 vis cette fois ci plus grosse qui serrent la crémaillère sur le tube optique. Une était cachée par un pion soit pour cacher la vis système anti démontage pour la garantie ou pour empêcher de trop remonter le tube optique vers le haut pour ne pas heurter la face supérieur du barillet supportant les objectifs avec la pied du microscope.

    Le réglage fin c'est finalement l'exentrique que l'on tourne qui agit sur une petite bielle et assure une faible translation du tube optique.
    Sur un autre microscope complet que j'ai acheté en même temps le réglage n'est pas identique et correspond bien par contre à un réglage style pas fin.

    Bon en tout cas c'est démonté quelques photos à suivre...
    A noter qu'il n'y avait pas trop de graisse collée.
    cdlt lion10
     
    Dernière édition: 4 Novembre 2015
  6. matocaz

    matocaz Compagnon

    Messages:
    911
    Inscrit:
    24 Janvier 2009
    Localité:
    Calvados
  7. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 395
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    démontage vieux microscope
    Bonjour
    Remontage détaillée du réglage fin en photo.
    Je comprends mieux maintenant le fonctionnement du réglage fin. En fait l'axe 11 sur le mien est tordu, je l'ai remonté tel quel en attendant de la refaire. Quand on tourne 9 ou 10 moletées et fixées en bout sur l'axe 11, celui ci est translaté sur la gauche ou la droite du pied du microscope. En effet 11 se visse sur la bague 13 taraudée qui est fixée sur le pied du microscope. La bague 12 à l'opposé de la 13 est juste alésée et non filetée elle agit comme un palier pour l'autre extrémité de l'axe 11. Quand l'axe 11 est translaté le bossage au milieu de 11 entraine un léger mouvement de rotation de B3 via B1. Cette rotation est reportée de l'autre coté de 14 via B2. C'est ensuite la force exercée par B2 sur la goupille B0 dépassant de la queue d'aronde sur 0 qui monte ou descend finement le tube optique du microscope. A noter que dans l'autre sens c'est le ressort de rappel 5 qui assure la translation inverse de 0 sur le pied.

    Pour le remontage notez l'astuce du trou de passage dans 0 des cylindres en bronze 3 et 4 entre lesquels est mis le ressort 5 et l'emploi de l'entretoise 6. Au début je n'avais pas retiré l'entretoise 6 qui a un ajustement glissant dans un trou alésé dans 0. Et donc c'était impossible de remonter le tout, le cylindre 4 était éjecté par le ressort 5 , sans même que j'ai le temps de réagir.
    Notez également la queue d'arronde simplifiée pour le coulissement fin, 2 pièces rapportées vissées dans 0 et d'autre part 1 et 2, deux portions seulement de queue d'aronde mâle qui sont maintenues par les vis 7 et 8, elles mêmes vissées dessus 14 sur le pied du microscope.
    La vis 7 est différente de la 8 puisqu'elle est plus cylindrique pour que la pièce 3 en bronze puisse avoir une surface de glissement assez haute sur 7.
    cdlt lion10

    IMG_0089 (Medium).JPG IMG_0090 (Medium).JPG IMG_0091 (Medium).JPG IMG_0092 (Medium).JPG IMG_0093 (Medium).JPG IMG_0096 (Medium).JPG IMG_0098 (Medium).JPG IMG_0100 (Medium).JPG IMG_0101 (Medium).JPG IMG_0102 (Medium).JPG IMG_0103 (Medium).JPG IMG_0105 (Medium).JPG IMG_0106 (Medium).JPG IMG_0107 (Medium).JPG
     
    Dernière édition: 4 Novembre 2015
  8. matocaz

    matocaz Compagnon

    Messages:
    911
    Inscrit:
    24 Janvier 2009
    Localité:
    Calvados
  9. matocaz

    matocaz Compagnon

    Messages:
    911
    Inscrit:
    24 Janvier 2009
    Localité:
    Calvados
  10. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 395
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    démontage vieux microscope
    Bonjour
    Remontage détaillé du réglage grossier en photo.

    Le réglage grossier s'assemble donc sur la bloc du réglage fin. La crémaillère supportant le tube optique coulisse dans la queue d'aronde femelle du bloc de réglage fin.
    Le remontage débute par le vissage de la crémaillère 5 sur le tube optique, deux vis de fixation assurent le maintien de la crémaillère sur le tube optique, une sera plus tard recouverte d'un pion ou cylindre 6 assurant la butée basse empêchant toute remontée trop importante et le désengagement de la crémaillère. A l'opposé en haut de la crémaillère une pièce 7 assurera la butée haute de la crémaillère, elle empêche toute descente exagérée du tube optique via les molettes de réglage grossier.
    Au début je ne voyais pas l'interêt de deux petites vis, trop petites pour assurer une fixation correcte du tube optique sur la crémaillère, en effet ce dernier est quand même assez lourd. Ceux sont ces mêmes vis qui n'étaient pas évidentes à accéder en phase de démontage. En fait ceux sont ce que j'appelle des vis de placage l'une m'a été particulièrement utile. Ayant fixé la crémaillère solidement en serrant les 2 vis de maintien, je n'arrivais plus à dévisser la bague moletée de serrage de l'oculaire. J'ai donc ajusté le placage en serrant une vis de placage en haut pour finalement régler l'espace imperceptible à l'oeil entre la crémaillère et le tube optique. Mais peut être que ces vis servent également à corriger dans une moindre mesure la verticalité du tube optique fixé sur la crémaillère 5 ?
    Il faut ensuite insérer l'ensemble tube optique et crémaillère par le haut du microscope. Pour faciliter l'insertion dela crémaillère j'ai positionné à l'horizontale l'axe de la queue d'aronde supportant la crémaillère. Au préalable j'ai enduit de graisse la crémaillère 5.
    L'axe 4 supportant le pignon qui s'engrène sur la crémaillère doit être positionné avant l'insertion de la crémaillère. Les deux bagues 3 sont légèrement enfoncées dans le bloc 0 du réglage fin. Il ne faut les enfoncer trop au risque de supprimer le jeu utile dans un premier temps pour engrener le pignon de l'axe 4 sur la crémaillère 5. Remarquez que ces deux bagues 3 qui comportent un trou exentré sont apparement constituées d'un insert en bronze, la couleur est jaune au centre. Puis il faut enfoncer ces deux bagues 3 et régler l'écartement du pignon de l'axe 4 par rapport à la crémaillère. Cela n'a pas été facile car ces deux bagues 3 sont montées serrées dans le bloc 0 du réglage fin. Pour les tourner m'aidant non pas d'une clé ad-hoc (à ergots latéraux) mais d'une pince multiprise, j'ai forcément marqué l'épaulement extérieur de ces bagues, mais ce n'est pas grave. Dans l'état le réglage est souple et la crémaillère n'a pas tendance à descendre d'elle même par le poids du tube optique. Pour enfoncer les bagues 3 je me suis servi des bagues moletées 1 et d'un maillet en prenant garde de ne pas abimer le filetage aux extrémités de l'axe 4.
    Les bagues 3 étant enfoncées totalement avec une parfaite position angulaire, il ne reste plus qu'à monter à chaque extrémité de l'axe 4 les deux rondelles 2 puis la bague moletée de réglage 1 et enfin l'écrou à deux ergots 0. Ne disposant pas sur place de la bonne clé à ergots (à ergots dessus) , j'ai finalement serré délicatement les deux écroux 0 avec une pince précelle. J'ai laissé les traces d'oxydation sur les bagues 1 et les écroux 0 pour l'instant.
    Pour finaliser le remontage du dispositif de réglage grossier il faut ensuite placer le cylindre ou pion 6 en guise de butée basse puis l'immobiliser par une petite vis, au remontage j'ai pris tout simplement un tournevis classique. J'ai laissé le pion 6 dans son état plutot maté par les remontées successives de la crémaillère lors de l'usage passé du microscope. En dernier enfin il faut mettre la butée haute 7.

    Suite à ce remontage, c'est un fait indéniable le dispositif de réglage fin parait plus astucieux que le réglage grossier, le point interessant étant pour ce dernier les bagues éxentrées réglant le jeu de fonctionnement de la crémaillère.

    cdlt lion10

    IMG_0109 (Medium).JPG IMG_0110 (Medium).JPG IMG_0112 (Medium).JPG IMG_0113 (Medium).JPG IMG_0114 (Medium).JPG IMG_0115 (Medium).JPG IMG_0116 (Medium).JPG IMG_0117 (Medium).JPG IMG_0119 (Medium).JPG IMG_0120 (Medium).JPG IMG_0123 (Medium).JPG
     
    Dernière édition: 9 Novembre 2015
Chargement...

Partager cette page