1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs

Discussion dans 'Discussions générales sur la conception' créé par stanloc, 13 Janvier 2014.

  1. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 360
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Bonjour,
    Dans les accessoires de tournage, la question a été posée de l'intérêt des tarauds refouleurs.
    La réponse est qu'il y a intérêt à chaque fois qu'enlever du métal sous forme de copeaux représente un risque d’affaiblissement du taraudage.
    Il y a un cas d'école qui est présenté sur cette vidéo. On y voit d'ailleurs une méthode géniale (très ancienne déjà) comprenant le perçage d'un tube d'acier sans enlèvement de copeaux suivi du taraudage au taraud refouleur. (je l'ai pratiquée)



    Voilà longtemps que je voulais indiquer ce procédé qui ouvre des horizons sans fin aux concepteurs de bâti de machines fait avec du tube d'acier et cherchant une alternative au soudage. Si on se contente d'une seule dimension de perçage/taraudage l'achat des outils spécialisés peut se justifier assez vite dès que le nombre d'opérations devient grand. D'ailleurs comme toujours c'est à comparer aux autres méthodes et en coût et en possibilité d'exploitation.
    Stan
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  2. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    dans cette video il n'y a pas que le taraud repousseur , il y a aussi le crevage pour donner plus de matiere au taraudage

    mais est ce que ça permet vraiment de remplacer des vrais ecrous quand on veut serrer fort ?

    ce procedé me parait surtout interressant pour un fabricant de meuble métallique qui veut economiser les ecrous ... mais quand on veut mettre des vis a haute resistance , il faut mettre les ecrou qui vont avec , ou tarauder dans une piece assez epaisse

    j'ai envisagé d'utiliser de genre de procedé pour l'assemblage de boitier en tole ... finalement j'ai trouvé plus simple d'utiliser des vis parker ou autre vis a tole ... mais c'est aussi parce que je manquait d'information precise sur ce procéde

    donc ou trouver des information precise , choix et prix des outils , resistance obtenue ?
     
  3. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Bonsoir,
    Pour avoir un vissage solide, il y a aussi les écrous aveugles genre "riveclef" qui se sertissent du même côté que l'entrée du perçage. Mais je ne sais pas quel est le procédé le plus résistant.
    Cordialement.
     
  4. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    oui il y a des ecrou a sertir , assez solide et facile a poser , mais gros piege a c.. quand il y a risque de rouille genre carroserie : quand ça rouille un peu le sertissage n'est pas assez solide , quand on veut demonter l'ecrou tourne et c'est indemontable

    en mecanique de machine ou la corrosion n'est pas un probleme les ecrous a sertir sont parfait ... mais c'est l'opposé du crevage et taraudage par deformation ou l'on cherche le prix de revient minimum : avec l'ecrou a sertir on utilise une piece plus chere
     
  5. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Bonsoir,
    Entièrement d'accord concernant la corrosion. Toutefois ce n'est pas beaucoup mieux avec les autres solutions. Quand c'est bien rouillé, le filetage s'arrache, ou la vis casse.
    Finalement, je pense qu'il n'y a pas de solution miracle. Seuls des essais climatiques peuvent déterminer la solution la plus résistante.
    Cordialement
     
  6. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 360
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Je te conseille, moissan, de faire tes propres essais comme sur la vidéo et ensuite de faire tes commentaires. Tu as des idées fausses sur le sujet.
    Stan
     
  7. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    idée fausse sur le sujet ? je n'ai aucune prétention la dessus puisque que je n'ai pas encore eu les moyen d'essayer : puisque tu a une experience du sujet c'est a toi de donner les informations justes
     
  8. Karmicael

    Karmicael Ouvrier

    Messages:
    251
    Inscrit:
    12 Février 2011
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Dans tous les cas ce procédé est complètement inutile concernant la fabrication de cn... Chaleur donc déformation, déplacement de matière donc perte des cotes etc... et vu le prix de vente de l'accessoire ...

    Dans la même idée (friction) :
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  9. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 360
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    J'espère que tu parles pour toi !!!!!!!!!!!!!!!
    Stan
     
  10. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    je partage aussi cette opinion ! si on veut fixer des profilé en acier sans les deformer , un percage classique avec des bon vieux ecrou sera plus sur : avec ce percage sans copeau , avec ecrabouillage et echauffement je ne serait pas surpris de voir des deformation !

    il faudrait des informations utiles pour me faire changer d'avis
     
  11. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 360
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    C'est drôle car je relève dans bon nombre de tes interventions,moissan, que tu proposes pour tel ou tel problème des solutions bien plus scabreuses.
    Mais si vous ne voulez pas de cette technique et du FLOWDRILL ce n'est pas grave. J'en ai parlé uniquement pour donner un exemple à propos de l'emploi des tarauds refouleurs.
    Stan
     
  12. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 008
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    quand je parle de solution originale j'essaie de donner des explication , mais la tu ne nous donne rien de plus que la video

    je classe cela dans les solution dont je n'ai pas une connaissance suffisante pour savoir l'utiliser
     
  13. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Salut,

    J'avais lu ou vu quelque part la description d'outils similaires mais avec un petit "plus".
    On profitait de la plasticité du métal au rouge pour finir en aplanissant le bourrelet supérieur ou formant une cuvette pour noyer une tête fraisée.
    Désolé, impossible de me rappeler les détails.

    J'imagine que c'est réservé à l'acier de construction assez doux (sinon risque de trempe à l'air, donc taraudage folklorique !)

    Ça doit effectivement avoir beaucoup d'applications, surtout si c'est automatisé. Un peu comme la soudure par point, mais démontable.
     
  14. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 285
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    Bonjour,
    Je pense que quel que soit le procédé, il y a toujours échauffement. Reste à savoir si on est en mesure de contrôler les déformations occasionnées par l'échauffement dû à l'usinage.
    Pour cela il faut une parfaite maitrise du processus. Je n'ai pas pour ma part cette maitrise du FLOWDRIL, donc à moins que Stan nous mette davantage sur la voie je ne l'utiliserai pas.
    Cordialement
     
  15. Karmicael

    Karmicael Ouvrier

    Messages:
    251
    Inscrit:
    12 Février 2011
    De l'emploi judicieux des tarauds refouleurs
    De plus comme il est décrit sur le site de flowdrill, cela ne fonctionne que dans le métal mince... :???:

    Une cn en tube de faible épaisseur entrera en résonance, fera un boucan impossible et elle ne fraisera rien d'autre que du bois.

    800 euros la mallette starter kit, ce n'est pas dans le budget d'un amateur, enfin peut être pour quelques un mais dans l'ensemble je pense pas.

    Peut être que Stanloc c'est trompé de section en postant ? :wink:

    [​IMG]
     

Partager cette page