1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Couteau lame fixe monobloc

Discussion dans 'Armes à feu et armes blanches' créé par gunsmith, 28 Octobre 2015.

  1. gunsmith

    gunsmith Nouveau

    Messages:
    14
    Inscrit:
    28 Octobre 2015
    Localité:
    lorraine
    Couteau lame fixe monobloc
    Bonjour, loin de moi l'idée de m'improviser coutelier professionnel. Je fabrique des couteaux sur mon temps libre en bénéficiant des infrastructures de mon employeur. Je viens ici poster un projet en cours de réalisation afin de partager mon expérience et aussi recevoir des conseils. Ne disposant pas de tout l'outillage à disposition je vais faire appel à deux amis.
    J'irai redresser, détremper le brut et faire la tempe finale chez un maréchal-ferrant disposant d'une forge à gaz.
    Les plaquettes seront délignées et dégauchies chez un ami menuisier. Il me fabriquera aussi un boitier dans la même essence de bois.

    Le projet : couteau à lame fixe monobloc, plaquettes bois visées, finition polie.
    Matière : la lame est en ressort à lame de bus, les plaquettes sont en mirabellier.
    Dimensions : 230 x 65mm lame finie d'une épaisseur max de 5mm.
    Destination : cadeau 40ème anniversaire.
    Utilisation : coupe, coupe-sangle,...

    Premier jour du projet (photos) : définition de la forme, choix des matériaux et consommables. Impression d'un patron à la dimension voulue. Découpe du brut à la disqueuse 230mm.
    jour1_1.jpg jour1_2.jpg jour1_3.jpg

    Deuxième jour du projet : direction le maréchal-ferrant. Chauffe du brut et redressage puis détrempage. On chauffe le brut à environ 950° (orange), arrêt de la forge fermée avec le brut à l’intérieur, casse-croûte en attendant le refroidissement (environ 3h).

    Voilà, pour l'instant le projet en est là. Je manquerai pas de diffuser les avancées de mon projet.
     
  2. gunsmith

    gunsmith Nouveau

    Messages:
    14
    Inscrit:
    28 Octobre 2015
    Localité:
    lorraine
    Couteau lame fixe monobloc
    Troisième jour du projet : aujourd’hui je suis au travail et m'attaque au surfaçage du brut détrempé entre deux dépannages, donc je risque d'être souvent dérangé...
    Sur une fraiseuse Cincinnati milacron F30 je surface d'abord les deux chants avant de surfacer les deux faces principales avec un tourteau carbure Ø125 mm z=8, ensuite je trace mon profil à l'aide de la forme imprimée le premier jour.

    jour3_1.jpg

    A la faveur de la pause déjeuner, je m'attaque au détourage de l'ébauche à la ponceuse combinée OTMT. Puis je commence à ébaucher le coupe-sangle et les petites formes à la meuleuse à flexible Proxon puis à la lime.

    jour3_3.jpg jour3_4.jpg

    Fin du troisième jour du projet. N'hésitez pas à me poser des questions ou à me donner des conseils, je suis toujours preneur d'une idée à laquelle je n'aurais pas songé. Voir la pièce jointe 248215
     
    Dernière édition: 29 Octobre 2015
  3. Vieulapin

    Vieulapin Compagnon

    Messages:
    1 942
    Inscrit:
    24 Novembre 2008
    Localité:
    Chartres
    Département:
    28
    Couteau lame fixe monobloc
    Bonjour,

    Pour en avoir fait moi-même l'expérience, je ne suis pas certain que l'acier à ressort soit l'idéal pour une lame de couteau : je ne suis jamais arrivé à garder un tranchant correct et mes divers essais de trempe n'ont jamais résolu ce problème. Il doit y avoir quelque chose que je n'ai pas compris.

    Cordialement
     
  4. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
    Couteau lame fixe monobloc
    Le problème avec les aciers de récupération c'est de connaître la nuance précises pour avoir les bons traitements thermiques. Des aciers à ressort il y en a plein.
    Sympa le reportage.
     
  5. gunsmith

    gunsmith Nouveau

    Messages:
    14
    Inscrit:
    28 Octobre 2015
    Localité:
    lorraine
    Couteau lame fixe monobloc
    Je t'avoue que je ne connais pas la nuance de cet acier, par contre je connais le véhicule sur lequel était monté ces ressorts.
    Il s'agit d'un autobus Lohr L96. Je me suis déjà fabriqué un autre couteau avec cet acier et le résultat est très concluant.
    La lame a été testée par un ami métrologue (pour le "fun" et notre culture personnelle aussi...) qui a obtenu une dureté de 58 HRC au test Rockwell.
    Sinon au niveau affûtage, du moment qu'on fait un minimum attention la lame ne le perd pas aussi vite qu'un inox 440 basique.
     
  6. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
    Couteau lame fixe monobloc
    Mon intervention était pour le post précèdent le mien. Sois tu peu avoir des infos du constructeur ou sur le net, sois tu fais faire des analyses mais le plus souvent le système des eprouvettes marche bien.
    Après ça dépend aussi de l usage du couteau.
     
  7. gunsmith

    gunsmith Nouveau

    Messages:
    14
    Inscrit:
    28 Octobre 2015
    Localité:
    lorraine
    Couteau lame fixe monobloc
    Je rejoins fredv concernant les éprouvettes qui est un système plutôt fiable et économique. Mais il y a un paramètre qui rentre aussi en compte, c'est le type de trempe.
    Perso j’ai pour habitude d'effectuer une trempe à l'huile.
     
  8. Vieulapin

    Vieulapin Compagnon

    Messages:
    1 942
    Inscrit:
    24 Novembre 2008
    Localité:
    Chartres
    Département:
    28
    Couteau lame fixe monobloc
    Bonjour,

    J'avais essayé trempe à l'huile et trempe à l'eau sans résultat vraiment convaincant, mais c'est certainement parce que je me suis mal débrouillé. Cependant, j'en avais parlé à un coutelier (dont le magasin a fermé depuis) et il m'avait répondu que l'acier à ressort n'est pas adapté pour faire des lames de couteaux. Mais bon, ce n'était peut-être qu'un vendeur, pas un spécialiste.

    A+
     
  9. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
    Couteau lame fixe monobloc
    Les aciers ressorts sont pas mal utilisés en coutellerie forgée du fait de la facilité d approvisionnement. Les résultats sont plus ou moins heureux.
     
  10. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 517
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  11. gunsmith

    gunsmith Nouveau

    Messages:
    14
    Inscrit:
    28 Octobre 2015
    Localité:
    lorraine
    Couteau lame fixe monobloc
    Pour avoir fait deux tests sur des vieilles limes, j'ai obtenu des résultats très médiocres.
    La première était criquée malgré un détrempage monté à environ 950 - 1000°.
    Quant à la seconde, elle présentait une inclusion qui l'a fait casser lors du travail de forge.
    N'étant pas un forgeron professionnel et disposant pas de pillon, je me suis alors rabattu sur ce type d'acier qui jusqu'à présent et quatre réalisations ne m'a jamais trahi...
     
  12. kiki86

    kiki86 Compagnon

    Messages:
    2 648
    Inscrit:
    7 Janvier 2015
    Localité:
    Maisons Alfort
  13. fredv

    fredv Ouvrier

    Messages:
    376
    Inscrit:
    21 Janvier 2011
    Localité:
    Deaux 30
  14. manu 08

    manu 08 Apprenti

    Messages:
    217
    Inscrit:
    23 Juillet 2015
    Localité:
    ardennes
  15. kiki86

    kiki86 Compagnon

    Messages:
    2 648
    Inscrit:
    7 Janvier 2015
    Localité:
    Maisons Alfort
    Couteau lame fixe monobloc
    bonjour
    je persiste
    EAU ou HUILE mais pas l'un ou l'autre pour un même acier
    voir les fiches aciéristes
    la dureté désirée dépend du REVENU
    bonne journée
     
Chargement...

Partager cette page